Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 10 août 1791: M. Hue, valet de chambre du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 4203
Age : 59
Localisation : Carcassonne
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 10 août 1791: M. Hue, valet de chambre du Roi   Dim 13 Aoû - 21:56

M. Hue, valet de chambre du Roi le suivit des Tuileries à l'Assemblée, le vit, dans les Feuillants même, envoyer un gentilhomme, M. Aubier, au roi de Prusse

Dans quel but?

L'invasion immédiate des armées prussiennes ne l'indique que trop

Dans toute l'expédition de Longwy à Verdun, de Verdun à Valmy, un agent personnel de louis XVI, M. de Caraman, est auprès du roi de Prusse

(Mémoires d'un Homme d'Etat. I. 418), sans doute pour balancer l'influence des chefs des émigrés, pour conserver à l'expédition le caractère d'un secours demandé par Louis XVI, dirigé par lui-même pour agir à son profit

Captif des Feuillants, au Temple, il craignait les émigrés et ses frères, autant que les Jacobins

il prenait ses précautions contre eux près des souverains, il appelait ceux-ci de préférence

Lecteurs assidu de Hume, plein du souvenir de Charles Ier, qui périt pour avoir fait la guerre civile

Il voulait éviter plus que toute chose

il pensait que les étrangers, entrant pour mettre l'ordre en France, n'y apporteraient pas les passions furieuses des émigrés, leur esprit de vengeance, leur insolence, leur esprit de réaction

Son premier plan était d'introduire l'étranger, mais dans une telle mesure que lui-même pût rester maître: il eût appelé un corps considérable de Suisses, les 25 000 hommes qu'autorisaient les anciennes capitulations, un autre corps d'Espagnols et de Piémontais, 12 000 Autrichiens seulement, peu ou point de Prussiens; il se défiait de l'Autriche et encore plus de la Prusse

Ce ne fut qu'au dernier moment, après le 10 août, qu'il se jeta dans les bras de cette dernière puissance

On peut dire qu'en réalité ses frères le perdirent

implacables ennemis de la reine, ils ne seraient rentrés que pour lui faire son procès, et ils auraient annulé le Roi, en s'arrogeant la royauté, comme lieutenance générale

Louis XVI craignait surtout le comte d'Artois, le pupille du fourbe Calonne, le prince des fous

Ce qui pouvait être le plus agréable à cette cour d'intrigants, c'était la mort de Louis XVI

on dansa à Coblence (si nous devons en croire un livre très royaliste pour le 21 janvier)

La Convention ignorait parfaitement cette situation de Louis XVI, à l'égard de l'émigration

Elle en eût eu quelque pitié, si elle eût su que cet homme infortuné était entre deux dangers et craignait sa famille même

Elle n'ignorait pas moins les faits réels et graves qui incriminaient Louis XVI

_________________
👑 👑 👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
 
10 août 1791: M. Hue, valet de chambre du Roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CONSTANT,Valet de chambre de Napoléon.MEMOIRES.
» Thierry de Ville d'Avray, valet de chambre du Roi
» peut-on amener un petit rérigérateur dans sa chambre ?
» STATIONS METEO CHAMBRE D'AGRICULTURE
» Prise en charge de la chambre particulière ? ? ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: Août-
Sauter vers: