Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Marquise de la Tour du Pin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La Marquise de la Tour du Pin   Ven 7 Nov - 19:22

je suis en train de lire les mémoires de la Marquise de la Tour du Pin.

Elle est la fille de la Comtesse Dillon, Dame du Palais de la Reine.
Nièce de la Princesse d'Henin, autre Dame du Palais.

Voici ce qu'elle dit de notre Souveraine.

"Ma mère plut à la reine, qui se laissait toujours séduire par tout ce qui était brillant, Mme Dillon était très à la mode ; elle devait par cela seul entrer dans sa maison. Ma mère devint dame du palais. J'avais alors sept ou huit ans."
.....

"Mon premier séjour à Versailles fut à la naissance du premier Dauphin en 1781. Combien le souvenir de ces jours de splendeur pour la reine Marie-Antoinette est souvent revenu à ma pensée, au récit des tourments et des ignominies dont elle a été la trop malheureuse victime. J'allai voir le bal que les gardes du corps lui donnèrent dans la grande salle de spectacle du château de Versailles. Elle l'ouvrit avec un simple jeune garde, vêtue d'une robe bleue, toute parsemée de saphirs et de diamants, belle, jeune, adorée de tous,venant de donner un dauphin à la France, ne croyant pas à la possibilité d'un pas rétrograde dans la carrière brillante où elle était entrainée ; et déjà elle était prés de l'abime."

......

"Ma mère fut fort soignée dans ses derniers moments. La reine vint la voir et tous les jours un piqueur ou un page était envoyé de Versailles pour prendre de ses nouvelles".

......

" C'est à Saint-Papoul que je fis la connaissance des Vaudreuil, qui habitaient prés de là. Ils avaient trois filles et un fils. Ce dernier, que j'ai retrouvé en Suisse cinquante ans plus tard, était âgé alors de dix sept ou dix huit ans et se serait bien arrangé de l'élégante nièce du puissant archevêque métropolitain."





Voila j'en suis là des mémoires.

Qu'Elle devait être belle la Reine en bleu, saphirs et diamants. Un Sourire ravageur, des Yeux étincelants.

on reconnait Sa bonté par les nouvelles quotidiennes qu'Elle prenait de la Comtesse Dillon.



Mr de Talaru
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Ven 7 Nov - 19:28

Beau témoignage, en effet ! Very Happy Merci, Monsieur de Talaru !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Ven 7 Nov - 19:33

Je garde un excellent souvenir de la lecture de ces Mémoires, et en particulier la narration de sa vie aux Amériques.
Son style est très pittoresque. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Ven 7 Nov - 19:50

Merci Mr de Talaru

Un témoignage de plus qui est très élogieux pour Marie-Antoinette, normal quoi

C'est intéressant c'est la seule qui décrit ainsi cette belle robe que portait la Reine après son accouchement en 1781, une robe remarquable pourtant Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La marquise de la Tour du Pin   Dim 19 Aoû - 16:04

Quelques précisions sur cette dame, célèbre pour ses mémoires, sous-titrées "Journal d'une femme de cinquante ans".


Née en 1770 à Paris, Henriette-Lucy Dillon appartenait à la noblesse la plus ancienne. En effet, l’origine de sa maison (irlandaise) remonte à Sir Henry le Dillon, chevalier Henri Delion d’Aquitaine qui, en 1185, fut envoyé par Henri II d’Angleterre sous les ordres du prince Jean en Irlande, où il s’établit finalement, ayant reçu en apanage d’immenses domaines. En 1787, Henriette épouse le comte de Gouvernet qui deviendra marquis de La Tour du Pin en 1825 (celui-là même à qui Louis XVI aurait dit :"Vous restez maître ici, tâchez de me sauver mon petit Versailles"). La voici donc à Versailles, dont elle rapportera plusieurs scènes quotidiennes dans ses fameuses mémoires. Liée à la future Madame Tallien, la comtesse de Gouvernet se voit contrainte d'émigrer et s’embarque à Bordeaux pour l’Amérique avec sa famille. Arrivée là, elle prend la tête d'une ferme, véritable exploitation agricole et se lève dés cinq heures du matin pour s'occuper des animaux, donner ses ordres pour la journée et baratter son propre beurre (marqué à ses armes quand même). Elle reçoit même à déjeuner un certain... Talleyrand, alors en Amérique également et se lie d'amitié avec les indiens dont certains travaillent sur ses terres : "Ce fut en achetant des mocassins que je vis pour la première fois des sauvages... Je fus un peu surprise, je l’avoue, quand je rencontrai pour la première fois un homme et une femme tout nus se promenant tranquillement sur la route, sans que personne songeât à le trouver singulier. Mais je m’y accoutumai bientôt, et lorsque je fut établie à la ferme, j’en voyais presque tous les jours pendant l’été."

Ses mémoires, savoureuses, pittoresques parfois, s'arrêtent en 1815 et on ne sait pas grand-chose du reste de la vie de la marquise, morte en 1853, sinon qu'elle comptait Germaine de Staël parmi ses amis et correspondants fidèles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Dim 19 Aoû - 17:23

J'avais lu quelques extraits de ses mémoires, ils ont l'air génial ! Very Happy
N'est-ce pas à elle qui toute jeune femme on (?) a conseillé de ne pas trop s'exposer à la lumière devant la reine qui trentenaire commençait à jalouser des frais minois ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La marquise de la Tour du Pin   Dim 19 Aoû - 17:49

Oui, dans ses mémoires, elle explique que les dames qui assistaient au lever de la reine se tenaient à contre-jour pour ne pas éclipser le teint "pourtant trés frais et limpide" de Marie Antoinette.
Certains détails sont instructifs, par exemple, le ménage de la chambre de la reine pendant qu'elle est à la messe : les femmes de chambre enlèvent les draps et les mettent dans des corbeilles doublées de tafettas, puis entrent quatre valets "tout gonflés de leur importance" qui, cérémonieusement, retournent le lourd matelas avant que les femmes ne déplient des draps frais. On ne balaie et passe la serpillère qu'ensuite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Dim 19 Aoû - 19:49

olivia a écrit:
J'avais lu quelques extraits de ses mémoires, ils ont l'air génial !
Oui !!
Ils sont à ta disposition.... Wink

De sa vie, on pourrait faire un film : la cour de Versailles, la révolution, ses angoisses alors qu’elle se cache à Bordeaux (sauvée in-extremis par la future Mme Tallien), son exil en Amérique où elle fabrique...du beurre !!, son retour en France, nouveau départ pour l’Angleterre, Paris, le Consulat, l’Empire, la Restauration, le vol de l’aigle...
Bref ! On ne s’ennuie guère à cette lecture. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Dim 19 Aoû - 21:20

Avec plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 10:15

CALONNE a écrit:
Oui, dans ses mémoires, elle explique que les dames qui assistaient au lever de la reine se tenaient à contre-jour pour ne pas éclipser le teint "pourtant trés frais et limpide" de Marie Antoinette.
Certains détails sont instructifs, par exemple, le ménage de la chambre de la reine pendant qu'elle est à la messe : les femmes de chambre enlèvent les draps et les mettent dans des corbeilles doublées de tafettas, puis entrent quatre valets "tout gonflés de leur importance" qui, cérémonieusement, retournent le lourd matelas avant que les femmes ne déplient des draps frais. On ne balaie et passe la serpillère qu'ensuite...

Cela donne plus qu'envie de les lire !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 10:30

Je viens de commander le livre ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 11:44

CALONNE a écrit:
Oui, dans ses mémoires, elle explique que les dames qui assistaient au lever de la reine se tenaient à contre-jour pour ne pas éclipser le teint "pourtant trés frais et limpide" de Marie Antoinette.
Certains détails sont instructifs, par exemple, le ménage de la chambre de la reine pendant qu'elle est à la messe : les femmes de chambre enlèvent les draps et les mettent dans des corbeilles doublées de tafettas, puis entrent quatre valets "tout gonflés de leur importance" qui, cérémonieusement, retournent le lourd matelas avant que les femmes ne déplient des draps frais. On ne balaie et passe la serpillère qu'ensuite...

Je raffole de ces détails !
Une de mes grandes questions : quel était leur degré de ménage au XVIIIème siècle ? Chez monsieur et madame tout-le-monde et évidemment chez la famille royale qui forcément devait se trouver à la pointe en ce domaine comme bien d'autres ?

Au moins, à cet exemple, nous ne pouvons que constater la logique de nos ancêtres : retourner le matelas devait occasionner pas mal de poussière d'où intérêt de passer le balai après.
Et la serpillère tous les jours chez la reine ? Me direz-vous c'est la reine et c'est bien normal que ce soit pimpant à son retour.
Comme à l'époque, il n'y avait pas les mêmes visions de l'hygiène que maintenant, quel pouvait donc être leur tolérance à cet égard ?
Précisément, c'est l'époque où les choses évoluent.
Je parle des classes sociales dominantes : y a-t-il toujours eu exigence d'un intérieur propre, pratiquement égal à nos conceptions, tout en prenant soin de sa personne de façon très spéciale pour nous, nés au XXème siècle, qui pour la plupart qui ne se penchent pas réellement sur la question, seraient dégoûtés ?
Ou bien est-ce également une évolution des moeurs, comme l'abandon de la toilette sèche au profit de bains de plus en plus quotidiens ?

Nos ancêtres, forcément, n'avaient pas idée de désinfecter certaines parties de leur intérieur. Néanmoins, j'avais lu dans les souvenirs de Madame Royale, un passage où madame Elisabeth au Temple nettoie, je crois une plaie, au vinaigre. Il y avait donc une idée empirique sur la question. Pas prouvée et sans en comprendre la raison mais agissait tel quel. Du moins, certainement chez les plus instruits de la société.

Sujet assez prosaïque mais je trouve pour ma part passionnant. C'est vraiment la représentation de la vie quotidienne. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 16:43

Dans le même genre, André Castelot écrit dans un de ses livres sur la reine :"Si Marie- Antoinette voit de la poussière sur la courtepointe de son lit et qu'elle fait appeler, à l'aide de plusieurs intermédiaires, les garçons de la chambre, ceux-ci répondent que cette poussière n'est point de leur compétence, "le lit de la reine étant réputé meuble quand Sa Majesté n'y est pas couchée..." C'est donc au premier valet de chambre tapissier qu'il faut s'adresser..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 18:08

Et s'il y avait eu pire que de la poussière, genre une grosse m... bien puante signifiant le mépris qu'avaient les Français pour leur reine, personne ne l'aurait enlevée ?


Dernière édition par olivia le Lun 20 Aoû - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 19:18

Mine de rien, quand on sait comment les habitants du château se soulagaient "recto-verso"... Se trouver en face d'une merde au hasard des couloirs ou d'une promenade dans les jardins ne devait pas être chose rare... Remarque, comme c'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis paraît-il, ça pouvait être utile !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 19:37

C'est ragoûtant votre bavardage, les amis, à l'heure du dîner ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 19:52

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 19:58

CALONNE a écrit:
Mine de rien, quand on sait comment les habitants du château se soulagaient "recto-verso"... Se trouver en face d'une merde au hasard des couloirs ou d'une promenade dans les jardins ne devait pas être chose rare... Remarque, comme c'est dans le besoin qu'on reconnaît ses amis paraît-il, ça pouvait être utile !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 20:15

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Lun 20 Aoû - 20:52

Mme de Sabran a écrit:
C'est ragoûtant votre bavardage, les amis, à l'heure du dîner ...

Bon appétit.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Sam 24 Jan - 21:13

Ce mercredi 11 février 2015, activités spéciales au Château de Vèves...

... si vous voulez savoir pour quelle raison le souvenir de la marquise de la Tour du Pin, la plus belle des dames dʼhonneur de Marie-Antoinette, plane sur cette demeure...
http://www.utdhuy.be/index.php?rubrique=resultat_recherche

Ah ah?!

Si vous n'avez pas l'occasion d'aller au rendez-vous, faites un petit tour par ici... Wink
http://chateau-de-veves.be/fr/chateau.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5011
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   Dim 25 Jan - 8:37

C'est un bien beau Domaine sis dans un écrin de verdure.



madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Marquise de la Tour du Pin   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Marquise de la Tour du Pin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La marquise de la Tour du Pin
» Lucie de La Tour du Pin, par Madeleine Lassère
» Portrait de Mme de Pompadour par Quentin de la Tour
» 3e étage tour E : feuilles de brouillons gratuites à disposition !
» La Tour Generali, tour écologique à la Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: