Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 franc maçonnerie et révolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 20:29

Quel rôle la franc maçonnerie joua-t-elle dans la révolution française ? En cherchant des renseignements sur son implication dans l'affaire du collier, je suis amenée à élargir le sujet, pour des raisons de clarté.

Voici donc un nouveau fil où nous allons pouvoir nous déchaîner !

Je commence par un passage extrait d'un Historama hors série, n°4, de 1976. Il est signé Jean Charles Pichon. (pp 121-122)

Nous ne savons pas si -comme cela fut dit- la Franc-Maçonnerie, dès le convent de Wilhelmsbad, avait juré la mort des rois. Mais, ésotériquement, cela est plus que probable; il ne se concevrait pas que cer-tains initiés ne fussent allés jusque-là, alors que, pré-cisément, ils achevaient de forger les trois armes capables de mettre à mort Hiram. Saint-Just le pro-clame à la tribune: « L'esprit avec lequel on jugera le roi sera le même que celui avec lequel on établira la République. »


costume de réception au grade de maître, avec l'équerre (égalité) et le maillet (liberté)

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 20:32

Certains commentateurs, cependant, nient l'influence de la Franc-Maconnerie dans la Révolution française. On ne suit pas toujours très bien leur raisonnement. Pour ne donner - en toute objectivité- que les quelques chiffres admis par l'un de ces négateurs, Jean Palou: sur cinquante-trois députés envoyés à Paris en février 1789, trente et un étaient Maçons; les quatre députés de La Charité en Niver-nais l'étaient; deux rédacteurs du cahier de Doléances de Montreuil-sur-Mer, et ainsi dans toute la France.


gravure XVIIIe, assemblée de maçons pour la réception des maîtres. On couche le récipiendaire sur le cercueil dessiné dans la loge

En 1790, des députés-maçons prononçaient des discours en loge, à Béthune, à Laval, à Nîmes, pour se glorifier de leur victoire. Si l'on ne peut prouver - par exception - que Robespierre était Maçon, on sait que son père avait fondé la loge d'Arras, etc.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 20:36

Génial, Pim !!!   Fabuleuse idée !    
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 20:40

Surtout, on n'ignore pas que Louis XVI et ses deux frères «avaient reçu la lumière» à l'Orient de Versailles; dès 1775, une loge avait été créée parmi les gardes du corps du Roi. Cette fraternité ne pourrait-elle éclairer bien des faiblesses et des lâchetés de Louis XVI, pour ne point parler des trahisons de Philippe-Egalité, ainsi que la très grande facilité de la prise de la Bastille et de l'invasion des Tuileries? On ne tire pas sur des frères.

Oups ! Louis XVI, franc maçon ?! Voilà qui serait surprenant... Je n'ai jamais lu cela nulle part, et cette idée s'oppose à la ferveur chrétienne du monarque.


Ensuite, on couvre le visage du récipiendaire d'un linge teinté de sang tandis que tous les assistants, ayant tiré leur épée, lui présentent la pointe au corps.


De même, s'il est vrai que, plus tard, Danton put négocier avec Brunswick le dégagement sans massacre de la colline de Valmy, serait-il sans intérêt de savoir que l'un et l'autre étaient Maçons? Et pense-t-on que, le 4 août, les ci-devant auraient renoncé, avec enthousiasme, à leurs privilèges, si bon nombre d'entre eux n'avaient reçu les Lumières de la Fraternité?

Eh bien... quand on sait que Fersen était maçon, que n'a-t-il pu négocier, fraternellement, la libération de la veuve Capet ! Sad

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 20:48

pimprenelle a écrit:

Oups ! Louis XVI, franc maçon ?! Voilà qui serait surprenant... Je n'ai jamais lu cela nulle part, et cette idée s'oppose à la ferveur chrétienne du monarque.
Dingue !!!
Ça alors ! Pourquoi Marie-Antoinette n'en aurait-Elle alors pas fait partie si Son mari, Son père, Son frère, Ses amis et amies en étaient?
Citation :

Eh bien... quand on sait que Fersen était maçon, que n'a-t-il pu négocier, fraternellement, la libération de la veuve Capet ! Sad
Ça j'y avais même pas pensé Shocked
Mais cela est en effet interloquant !

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 20:52

Bonne idée Pim

Jolies gravures merci! Je vois que tu as de bonnes sources Very Happy

Je suis aussi étonné de cette info selon laquelle Louis XVI aurait trempé dans la maçonnerie, je reste prudent tout de même car aucune source à ma connaissance ne le mentionnait :s:
Pour l'influence, enfin le manque d'influence de Fersen sur les franc-maçons, je pense qu'on peut envisager l'hypothèse que toutes les loges n'avaient pas les mêmes aspirations, ni les mêmes buts. Sinon je vois mal Fersen dans une loge bafouant ouvertement le pouvoir royal :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 20:58

Jean-Charles Pichon, c'est bien lui qui a écrit "L'Homme et les Dieux" ?
Je dois avoir ce livre-là quelquepart ...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 21:00

Le voici, grand ésotériste : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Charles_Pichon

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 21:04

pimprenelle a écrit:

Oups ! Louis XVI, franc maçon ?! Voilà qui serait surprenant... Je n'ai jamais lu cela nulle part, et cette idée s'oppose à la ferveur chrétienne du monarque.


Peut être mais nous oublions souvent que les Francs-maçons étaient à la fin du XVIII ème siècle croyants. Et la Franc-maçonnerie est toujours basée sur la croyance du grand architecte de l'univers qui est le dieu de n'importe quelle religion. La France ayant une exception avec le Grand Orient qui est laïque. De toute façon, si il y a un problème dans un pays, c'est la faute des Francs-maçons, des juifs, etc...
Il ne faut pas nier leurs influence mais nous ne pouvons tout leur mettre sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 21:24

Mais! Mais j'ai déjà lu ça quelque part dans un autre sujet je crois

Je suis d'accord avec toi Comte axel, les franc-maçons n'ont pas non plus participé à tous les événements de ce siècle, il ne faut pas les mettre derrière chaque acte, chaque complot. Wink
Par contre comme on ne sait pas grand chose non plus et que nous n'avons rien de très précis en ce qui concerne leurs influences, il est intéressant de fouiller un peu Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 21:35

Oui je suis d'accord avec toi Chou
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 22:38

Il n'est pas question de faire le procès de la franc maçonnerie, nous l'avons déjà dit, en effet, dans d'autres sujets. D'ailleurs, il semble qu'il faille distinguer plusieurs branches différentes, à l'époque qui nous intéresse, dont la très curieuse Stricte Observance, sur laquelle j'aimerais en savoir davantage.

Vos objections, cher Comte, m'amènent à une réflexion : en effet, beaucoup de "conspirationnistes" tendent à expliquer tous les mouvements et toutes les dérives par le "complot maçonnique" ou le "complot juif". C'est le reproche qu'on peut faire à des auteurs comme Dasté ou Webster.

Il va sans dire que nous ne les suivrons pas sur ce terrain. Mais il serait dommage de jeter le bébé avec l'eau du bain. La franc maçonnerie a joué un rôle dans la révolution française, ainsi que dans l'affaire du collier, nous en discutons ailleurs. Lequel ? Et dans quelle mesure ? Voilà ce qu'il serait intéressant de cerner, sans lancer d'accusations ni de jugements à tort et à travers, mais seulement dans le désir de mieux comprendre les rouages qui animent les événements.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 23:00

En fait tout réside dans le "dans quelle mesure", "à quelle échelle" et "comment" :s:
Il est dommage que la maçonnerie n'ait pas laissé plus de trace : soit ils ne faisaient pas grand chose, soit ils ne traçaient rien, soit ils supprimaient les traces au fur et à mesure. Pas forcément des traces de complot ou autre, mais aussi des traces de leurs activités en général :s:
Sont-ils véritablement allés jusqu'à la pratique de leurs idées? Il se peut qu'ils parlaient de beaucoup de choses sans vraiment agir non plus...là encore on ne sait pas vraiment de quelle façon ils intervenaient sur le terrain...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 23:08

Il y a surtout le fait que l'ordre n'a jamais été vraiment cohérent. Outre des rituels de base, chaque obédience, chaque loge a son "parfum particulier".

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 23:15

Oui je suis d'accord, c'est clairement aussi à cause de toutes ces différentes tendances qu'il est difficile de trouver un mouvement maçonnique clair :s:
Je me demande même si les loges communiquaient vraiment entre elles, j'en suis de moins en moins sûr :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Dim 16 Nov - 23:50

pimprenelle a écrit:
La franc maçonnerie a joué un rôle dans la révolution française, ainsi que dans l'affaire du collier, nous en discutons ailleurs. Lequel ? Et dans quelle mesure ? Voilà ce qu'il serait intéressant de cerner, sans lancer d'accusations ni de jugements à tort et à travers, mais seulement dans le désir de mieux comprendre les rouages qui animent les événements.
J'avoue être curieux de lire vos développements, car si je peux comprendre un éventuel lien de cause à effet entre la progression d'un courant de pensée libéral et la révolution française, je ne crois pas pour autant à une action concertée, pensée, mesurée de quelques illuminés sur la dynamique de l'ensemble des événements.
Nous pouvons en isoler certains, et mesurer leurs diverses influences, mais je pense pas qu'elles soient déterminantes.

Je suis très étonné de lire ce que tu écris sur Louis XVI ; je savais qu'Artois avaient été initié, de même que Provence approché : http://www.yrub.com/histoire/francm4.htm
Ceci étant dit, et en l'occurrence pour ces deux là, cela ne prouve ni ne démontre pas grand chose.

Et puisque vous évoquez avec Chou la coordination de toutes ces obédiences, notons que le duc de Montmorency-Luxembourg, l'un des principaux fondateurs de la Loge du Grand Orient de France qui tente d'œuvrer à l'unification des loges...émigre le 15 juillet 89 !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 7:51

Attention, je n'écris rien sur Louis XVI, je me contente ce citer l'auteur de l'article !  Wink Je suis aussi étonnée que toi.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 8:02


http://www.la-bonne-harmonie.ch/expos_fm.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 8:07


Cagliostro présidant une réunion de Francs-Maçons, gravure satirique anglaise de Gillray.
http://musicmac.ifrance.com/docs/laborde.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 8:15

Quant au point troublant :

Louis XV ne fut jamais franc-maçon (il avait même, dès 1727, interdit la franc-maçonnerie en France) et Louis XVI non plus : il écrivit sévèrement au Prince de Condé et au Duc de Bourbon qu’une telle adhésion « était indigne de Princes de notre sang ! »

Par contre Louis XVIII et Charles X le furent…


Voilà une réponse sans ambiguïté !
http://onvousment.free.fr/rois.htm

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 8:34

Un passage de wiki:

La Révolution française, inspirée ou organisée par la franc-maçonnerie ?

Dès 1786, Ernst August von Göchhausen, dans son livre "Révélations sur le système politique cosmopolite", dénonça un complot maçonnique sous infiltration des illuminés de Bavière manipulés par les jésuites et prédisit d'"inévitables révolutions mondiales" 3 ans avant le déclenchement de la révolution française.

Après la révolution, cette théorie fut propagée principalement par 2 auteurs: le jésuite français Augustin Barruel (son partenaire littéraire Jacques-François Lefranc partagea son opinion dans ses livres) l'érudit franc-maçon écossais John Robison qui tentèrent de démontrer, indépendamment l'un de l'autre, qu'au dessus de facteurs tels que la répression du Tiers-Etat, la famine ou la mauvaise gestion de crises politiques par Louis XVI, le facteur prédominant qui aurait déclenché la révolution française serait une préparation méthodique du processus révolutionnaire dont le plan fut tracé de manière détaillée des années avant son déclenchement et au cours duquel la Franc-maçonnerie et les Illuminés de Bavière (organisation assimilée à la franc-maçonnerie ou de type maçonnique par ses 2 auteurs) auraient joué un rôle central de décision et d'organisation.

Il a été proposé, entre autres, les "preuves" suivantes:


Tous les idéologues, directeurs et dirigeants politiques de la Révolution Française auraient été franc-maçons. Depuis les théoriciens propagandistes comme Montesquieu, Rousseau, D'Alembert, Voltaire et Condorcet, jusqu'au activistes les plus importants de la Terreur, du Directoire et du Bonapartisme comme le comte Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau ainsi que les révolutionnaires Saint-Just, Camille Desmoulins, Danton, Herbert, Marat, Robespierre, Philippe d'Orléans, Fouché, Siéyès, François Babeuf chef de la Conjuration des Égaux et considéré comme le premier théoricien du communisme et comme un pré-anarchiste, Rouget de L'Isle (compositeur de La Marseillaise), Lafayette (créateur de la bannière tricolore) et jusqu'à Napoléon. Le fameux Joseph Balsamo, Comte de Cagliostro, qui participa au processus révolutionnaire créa la maçonnerie égyptienne de type Memphis-Misraïm, joua un rôle en 1785 dans l'affaire du collier de la reine, qui fit tant pour discréditer la monarchie française et reçu aussi l'initiation dans les loges des Illuminés de Bavière de Weishaupt

L'historien maçon Louis Blanc signala que la majorité des révolutionnaires étaient maçons, désignant dans la loge "des neufs soeurs" Dominique Joseph Garat, Jacques Pierre Brissot, Bailly, Nicolas de Condorcet, Camille Desmoulins, Nicolas Chamfort, Danton, Christophe Antoine Gerle dit Dom Gerle, Rabaud Saint-Etienne, Alexandre Pétion et dans la loge "de la Bouche-de-Fer": Claude Fauchet, Goupil de Préfern et Nicolas de Bonneville. André Baron dénonça la main directe de la loge maçonnique "les amis réunis" dans les crimes de La Terreur nommant parmi les maçons Jean-Louis Carra, François Babeuf et Robespierre ainsi qu'en parallèle avec l'auteur Jean-Emmanuel Le Coulteux de Canteleu: Jacques-René Hébert, Jean Paul Marat, Joseph Le Bon et Saint-Just. Augustin Barruel signala que les bourreaux qui assasinaient leur prisonniers durant le règne de la Terreur pratiquaient entre eux le salut maçonnique.

La devise Liberté, égalité, fraternité de la Révolution fut aussi une devise maçonnique auparavant.
D'autres auteurs ont contribué à développer cette grille de lecture en l'enrichissant d'autres éléments:

Dominique Setzepfandt affirme que l’affaire Réveillon, qui éclata le 27 avril 1789 dans une rue de Paris, 8 jours avant l'ouverture des Etats généraux, était une émeute révolutionnaire qui aurait été fomentée par les hommes de main du duc d'Orléans, grand maître du Grand Orient de France. Pillage et incendie d'une manufacture royale de papier-peints s'ensuivit, le lendemain la troupe tira sur la foule, accentuant le fossé entre le peuple et la monarchie.
En 1871, le célèbre franc-maçon américain Albert Pike condamne l'action d'une loge d'inspiration maçonnique qui aurait été selon lui au centre de mouvement révolutionnaire en France.

Au début du XXe siècle, les livres de l'historien français Augustin Cochin, écrits d'un point de vue sociologique, désignèrent la franc-maçonnerie comme l'une des sociétés de pensées qui préparèrent la Révolution. Toutefois, Cochin considère que cette dernière « est l’effet naturel d’une situation générale, nullement d’un complot » et récuse expressément les thèses de Barruel.

En 1975, le grand maître du Grand Orient de France, Prouteau, déclara dans la presse que la devise de la République "Liberté, Egalité, Fraternité" était d'origine maçonnique
.

Cet article apporte quelques éléments intéressants ainsi que des références, qui figure sur le site donné en lien.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 9:12

Thèses connexes rappelées sur le même site :

L'exécution du roi Louis XVI
Selon Nicolas Deschamps, le roi Louis XVI fut condamné à mort par un convent maçonnique avant d'être condamné par l'Assemblée nationale (France). D'autres auteurs ont exploré cette hypothèse par exemple Maurice Talmeyr.



L'assassinat du roi Gustave III de Suède
Selon André Baron, l'assasinat du roi Gustave III de Suède fut commis par des maçons parce que le roi voulait attaquer la Première République française après l'exécution de Louis XVI.


Voici ce que dit l'article de wiki sur la mort de Gustave :

Les bonnes relations qu'il entretenait avec la France furent rompues lors de la Révolution française. Le 16 mars 1792, la noblesse fomenta un complot et il fut assassiné par Ankarström.Son fils Gustave IV Adolphe lui succéda.

A noter que Louis Dasté est le pseudo d'André Baron.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 9:24

Wiki propose également un article sur les Illuminati de Bavière dont voici quelques extraits :

Malgré la faible durée de vie de l’organisation (une décennie), les Illuminati de Bavière ont toujours eu une image ténébreuse dans l’histoire populaire, à cause des écrits de leurs opposants. Les allégations lugubres de théories conspirationnistes qui ont façonné la vision de la franc-maçonnerie ont pratiquement occulté les Illuminati. En 1798, l’Abbé Augustin Barruel publia les Mémoires pour servir à l’histoire du Jacobinisme qui soulignaient la théorie d’une grande conspiration regroupant les Templiers, les Rosicruciens, les Jacobins et les Illuminati. Simultanément et de manière indépendante, un Maçon écossais et professeur d’histoire naturelle, John Robison sortait en 1798 Les preuves d’une conspiration contre l’ensemble des religions et des gouvernements d’Europe. Quand il vit le travail similaire réalisé par Barruel, il ajouta une multitude de notes pour compléter son essai. Robison prétendait montrer la preuve d’une conspiration des Illuminati œuvrant au remplacement de toutes les religions par l’humanisme et de toutes les nations par un gouvernement mondial unique.


Sutton et Jefferson semblaient d’accord pour dire que les ennemis des Illuminati étaient les monarques d’Europe et l’Église. Augustin Barruel pensait même que la Révolution française de 1789 a été fomentée et contrôlée par les Illuminati par l’intermédiaire des Jacobins. Et plus tard les théoriciens conspirationnistes ont aussi trouvé la responsabilité des Illuminati dans la Révolution russe de 1917 bien que l’ordre ait été officiellement dissout en 1790.



Symbole de l’œil surmontant la pyramide sur le billet de un dollar US

Jefferson, troisième président des États-Unis d'Amérique de 1801 à 1809, était également philosophe, agronome, inventeur, architecte. Francophile, il ne cachait pas ses sympathies pour l’ âge des Lumières; il affirmait que les Illuminati avaient l’intention de propager l’information et les principes de la vraie morale. Il attribuait la discrétion des Illuminati à ce qu’il appelait « la tyrannie du pouvoir et des clercs ».

Une hypothèse insinue que les Pères fondateurs des États-Unis - dont certains étaient francs-maçons - étaient très proches par les Illuminati. En effet, le billet de un dollar représente une pyramide inachevée où apparaît un œil surmonté de rais de lumière. En dessous sont inscrites les devises suivantes : "Annuit cœptis" (Notre entreprise sera couronnée de succès) et Novus Ordo Seclorum (Nouvel Ordre Séculier). De plus, la date inscrite en chiffres romains sur la base de la pyramide (MDCCLXXVI = 1776) est celle de la fondation de l'Ordre des Illuminati. Ces symboles du grand- sceau des États-Unis sont cités[Qui ?] comme exemples de l’omniprésence des Illuminati sur le sol Américain.On retrouve cette même pyramide inachevée sur la déclaration des droits de l'homme.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 10:02

Citation :
Citation :
 La franc maçonnerie a joué un rôle dans la révolution française, ainsi que dans l'affaire du collier, nous en discutons ailleurs. Lequel ? Et dans quelle mesure ? Voilà ce qu'il serait intéressant de cerner, sans lancer d'accusations ni de jugements à tort et à travers, mais seulement dans le désir de mieux comprendre les rouages qui animent les événements.
J'avoue être curieux de lire vos développements, car si je peux comprendre un éventuel lien de cause à effet entre la progression d'un courant de pensée libéral et la révolution française, je ne crois pas pour autant à une action concertée, pensée, mesurée de quelques illuminés sur la dynamique de l'ensemble des événements.
Nous pouvons en isoler certains, et mesurer leurs diverses influences, mais je pense pas qu'elles soient déterminantes.

Je suis très étonné de lire ce que tu écris sur Louis XVI ; je savais qu'Artois avaient été initié, de même que Provence approché : http://www.yrub.com/histoire/francm4.htm
Ceci étant dit, et en l'occurrence pour ces deux là, cela ne prouve ni ne démontre pas grand chose.

Et puisque vous évoquez avec Chou la coordination de toutes ces obédiences, notons que le duc de Montmorency-Luxembourg, l'un des principaux fondateurs de la Loge du Grand Orient de France qui tente d'œuvrer à l'unification des loges...émigre le 15 juillet 89 !



En effet, " la Franc-Maçonnerie, implantée dans la noblesse et la bourgeoisie la plus riche, subira aussi les outrages de la guillotine et devra se mettre en sommeil.   (...)   La Franc-Maçonnerie se reconstitua à la fin du Directoire et les deux obédiences (Grande Loge et Grand Orient) foisonnèrent en Juillet 1799."
(Histoire et dictionnaire de la Révolution Française)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   Lun 17 Nov - 10:10

pimprenelle a écrit:

Tous les idéologues, directeurs et dirigeants politiques de la Révolution Française auraient été franc-maçons. Depuis les théoriciens propagandistes comme Montesquieu, Rousseau, D'Alembert, Voltaire et Condorcet, jusqu'au activistes les plus importants de la Terreur, du Directoire et du Bonapartisme comme le comte Honoré Gabriel Riqueti de Mirabeau ainsi que les révolutionnaires Saint-Just, Camille Desmoulins, Danton, Herbert, Marat, Robespierre, Philippe d'Orléans, Fouché, Siéyès, François Babeuf chef de la Conjuration des Égaux et considéré comme le premier théoricien du communisme et comme un pré-anarchiste, Rouget de L'Isle (compositeur de La Marseillaise), Lafayette (créateur de la bannière tricolore) et jusqu'à Napoléon. Le fameux Joseph Balsamo, Comte de Cagliostro, qui participa au processus révolutionnaire créa la maçonnerie égyptienne de type Memphis-Misraïm, joua un rôle en 1785 dans l'affaire du collier de la reine, qui fit tant pour discréditer la monarchie française et reçu aussi l'initiation dans les loges des Illuminés de Bavière de Weishaupt

Qui n'en était donc pas alors

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: franc maçonnerie et révolution   

Revenir en haut Aller en bas
 
franc maçonnerie et révolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 13Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi si peu de films et de photos d'ovnis (évolution des moyens techniques)?
» Les étapes d'une révolution...
» Des idées de textes sur l'évolution des droits de l'enfant à travers les siècles?
» Calculer l'évolution moyenne annuelle d'une production
» Les lois de l'évolution nous condamnent-elles à perdre notre plus petit orteil ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Rumeurs-
Sauter vers: