Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Au royaume de Caroline Bonaparte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5191
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Au royaume de Caroline Bonaparte   Mer 30 Aoû - 7:51

Bien chers Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

Jusqu'au 2 Octobre prochain, le Musée d'Ajaccio consacre une exposition à Caroline Bonaparte.



On a dit d’elle que, de la fratrie Bonaparte, elle était la plus semblable à son frère Napoléon. Par son ambition, sa détermination, sa conception de la renommée et le soin qu’elle mit à établir la sienne, Caroline (1782-1839) est un personnage fascinant. Plus jeune sœur du futur empereur, Maria Annunziata – comme ses sœurs, elle adoptera un autre prénom, celui de Caroline, dès l’ascension de son frère – commence sa vie sous les pires auspices puisqu’elle n’a pas 3 ans quand son père meurt, 4 quand le comte de Marbeuf, protecteur de la famille, disparaît et 11 quand elle doit fuir la Corse avec les siens, où la fièvre paoliste rejette les partisans de la République française.

Entrée au pensionnat que dirige, à Saint-Germain-en-Laye, Mme Campan, qui fut la femme de chambre de Marie-Antoinette, la jeune fille y mesure la tâche à accomplir pour s’imposer dans le monde que l’ascension de son aîné lui ouvre. Avec une énergie farouche, elle s’y emploie. Capable de tenir tête à l’Empereur lui-même pour obtenir un sta­tut d’altesse impériale – il cède bien sûr –, d’une arrogance crâne qui masque sa soif de reconnaissance, celle qui obtient, seule parmi ses sœurs, un trône royal, n’a pas bonne presse.

Goûts éclectiques

Aujourd’hui, le Musée Fesch d’Ajaccio lui rend justice. Avec une sobriété et une justesse qui disqualifient l’anecdotique, l’exposition, conçue par Jehanne Lazaj et Maria Teresa Caracciolo, rend lisible la stratégie d’une femme qui lutte pour changer de dimension.

Multipliant les commandes de portraits auprès des plus grands maîtres de son époque – Gérard surtout, mais aussi Isabey, Vigée Le Brun, Ingres –, Caroline entend contrôler et diffuser son image dans une perspective dynastique et politique. Cette jeune femme, qui aime la fête, s’entoure de musiciens et de décorateurs et pense comme un véritable écrin chacune de ses résidences, de Paris (de l’hôtel Thélusson, signé Ledoux, à l’Elysée, qu’elle investit dès 1805)...

http://www.lemonde.fr/arts/article/2017/08/28/exposition-au-royaume-de-caroline-bonaparte_5177382_1655012.html


Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Au royaume de Caroline Bonaparte   Ven 1 Sep - 20:19


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Au royaume de Caroline Bonaparte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expo. Caroline, soeur de Napoléon, reine de arts
» Secrets d'histoire : Caroline Bonaparte, le 27 juillet 2017
» Caroline Bonaparte, épouse Murat, grande duchesse de Berg puis reine de Naples
» (2008) Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal
» Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: