Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Président Macron serait-il Royaliste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5123
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Le Président Macron serait-il Royaliste ?   Jeu 21 Sep - 6:59

Bonjour à tous les Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

Voici proposé à votre réflexion un très intéressant article qui interroge les convictions politiques de l'establishment français.

Personnellement, j'ai toujours pensé, vécu et enseigné l'Histoire comme une école sans pareil de formation au sens critique. Avec rigueur.

Pas certain que ce soit dans l'air du temps macronien de "l'histotainment", au moment où le Président de notre République nomme Stéphane Bern chargé de mission pour le patrimoine historique (gratis pro deo...) Petits arrangements entre amis - pour qui l'histoire de la royauté tient une si grande place.

N'oublions pas qu' E.M., juste après sa déclaration de candidature à l'élection présidentielle, le 16 novembre dernier, est allé se recueillir sur les tombeaux des Rois de France à St Denis. Quelques semaines plus tard, le 11 décembre, il déclarait à TF1 que "le rôle des enseignants est de faire aimer notre pays."

Sans oublier, surtout, ce qu'il disait en juillet 2015, à propos de la royauté : "Dans la politique française, l'absent est la figure du roi, dont je pense fondamentalement que le peuple français n'a pas voulu la mort. La Terreur a creusé un vide émotionnel, imaginaire, collectif : le roi n'est plus là ! On a essayé ensuite de réinvestir ce vide, d'y placer d'autres figures : ce sont les moments napoléonien et gaulliste, notamment. Le reste du temps, la démocratie française ne remplit pas l'espace. On le voit bien avec l'interrogation permanente sur la figure présidentielle, qui vaut depuis le départ du général de Gaulle. Après lui, la normalisation de la figure présidentielle a réinstallé un siège vide au coeur de la vie politique. Pourtant, ce qu'on attend du président de la République, c'est qu'il occupe cette fonction. Tout s'est construit sur ce malentendu."

C'est peu dire qu'à l'époque, ces déclarations m'avaient scandalisé à plus d'un titre. Par l'argumentaire et la prise de position ; par l'interprétation plus que douteuse de ce moment historique fondateur ; par la filiation sous-tendue (Napoléon - de Gaulle - et maintenant, Macron lui-même) ; par l'absence de référence à la République ; par l'insolence inique d'un Ministre à l'égard de son patron-parrain de l'époque... Mais pas seulement.

Car ces déclarations étaient l'écho exact des paroles du Comité royaliste qui en 1993, commémorait le bicentenaire de la mort de Louis Capet en prétendant que "depuis, les français cherchent un roi, sans le savoir", comme le disait alors Thierry Ardisson, très investi. Bern, lui, dans une récente émission sur Marie-Antoinette, fait tout pour réhabiliter celle qui voulait "faire égorger tout Paris" comme le chantait justement la Carmagnole, dans ces paroles en lien direct avec les menaces explicites du manifeste de Brunswick.

Le 22 septembre 2014 - soit le jour anniversaire de la Première République en 1792 ! - Bern annonçait clairement la couleur à la télévision (visible ici : https://www.youtube.com/watch?v=RO14-YAqSLU ) en précisant : "On a besoin d'un symbole national. On n'a aucun symbole autour duquel se rassembler... A titre personnel je reste royaliste et même profondément monarchiste."

Ce sont donc les nostalgiques royalistes qui tiendraient le haut du pavé ?

Et la République continuerait à être vidée de son sens, par les nominations, les projets, les pratiques, les ordonnances ?

https://blogs.mediapart.fr/marc-evelyne-dumont/blog/190917/la-republique-en-bern

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Pump

avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 21/09/2017

MessageSujet: Re: Le Président Macron serait-il Royaliste ?   Jeu 21 Sep - 12:32

Un pays qui ne se remet pas en question est mort. Rolling Eyes

Donc, bonne chose !

_________________
“Le temps n'attend pas.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 705
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Le Président Macron serait-il Royaliste ?   Lun 2 Oct - 14:14

royaliste Suspect
gaulliste Suspect

il a toujours dit des trucs chelou

en juillet 2015, alors ministre de l'Économie, macron décrivait  “l'incomplétude” de la démocratie, causée, selon lui, par “la figure absente du roi (…) dont le peuple français n'a pas voulu la mort”.

alors soit il veut rassembler soit c un cryptoroyaliste (ou pas si cypto)

d ailleurs il est pote avec bern What a Face

_________________
Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Président Macron serait-il Royaliste ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Président Macron serait-il Royaliste ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIF : Petit clin d'oeil du Président Macron à Mme Merkel ? (Humour)
» Macron Président?
» THIERS Adolphe, président du conseil
» Demande de local pour notre Centre au Président PJD Aziz Rebbah de la Municipalité de Kénitra
» Les pouvoirs du président du conseil d'administration

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Politique et bouleversements sociaux-
Sauter vers: