Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 14 juillet 1789: "C'est une révolte non Sire c'est une Révolution"

Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 8172
Age : 60
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 14 juillet 1789: "C'est une révolte non Sire c'est une Révolution"   Sam 21 Oct - 18:12

"C'est une révolte non Sire c'est une Révolution"

Au soir du 14 juillet 1789, la Bastille est aux mains des insurgés Parisiens. Le Duc de Liancourt vient en informer le Roi Louis XVI.

Le grand maître de la garde-robe s’est permis de se manifester dans la nuit, pour informer le roi que la Bastille est prise et le gouverneur assassiné. Mieux que son maître, il a compris l’importance symbolique du fait. Et ce bref dialogue résume bien la situation.

Rappelons aussi le 14, rien. (mais carnet de chasse)

Lors de l'insurrection populaire du 14 juillet, le duc de Liancourt, « craignant pour les jours du roi et pour sa couronne », va éveiller ce prince dans la nuit de ce même jour au 15, lui fait part des événements de Paris et de la prise de la Bastille.

Son mot au roi est bien connu:

« — Mais c'est donc une révolte ? s'écriait Louis XVI effrayé de l'agitation du peuple.
— Non, sire, fit gravement le duc; c'est une révolution ! »

Et, après lui avoir dépeint le caractère menaçant de cette fatale insurrection, il conjure S. M. de se rendre à l'assemblée nationale, d'accorder le rappel de M. Necker, l'« idole du jour », au principal ministère, enfin d'ordonner le départ des troupes étrangères cantonnées aux environs de Versailles et de Paris.
On peut lire dans Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France, tome VIII, p. 64-66:

« Ce conseil, dont les suites étaient au-dessus de toutes prévisions, fut adopté par le roi. L'enthousiasme que la présence de ce prince infortuné excita dans la capitale, acquit au duc de Liancourt une popularité à laquelle il était loin d'aspirer, et qui nécessairement devait motiver l'éloignement de ceux des conseillers du prince qui s'étaient opposés à ce voyage. Désormais désigné dans l'opinion comme l'un des appuis des prétentions populaires, le duc de Liancourt, dont le zèle et l'attachement pour le roi ne s'étaient jamais démentis, donna l'exemple d'un rare dévouement en servant la monarchie dans les rangs de ceux mêmes qui se proposaient de la renverser. »



(François Alexandre Frédéric de La Rochefoucauld)
(François XII de La Rochefoucauld)

Devenu chef de nom et d'armes de la maison, il fut créé duc à brevet de Liancourt en 1765.

En 1792, il devint duc de La Rochefoucauld et d'Estissac.
7ème duc de La Rochefoucauld (depuis le 4 septembre 1792 au 27 mars 1827), 2ème duc d'Estissac (du 28 mai 1783 au 27 mars 1827), 1er duc de Liancourt (en 1765 au 4 septembre 1792)

Il fut créé duc et pair le 31 août 1817, avec confirmation du 25 juillet 1822.

Membre de l'Institut de France (Académie des Sciences, membre libre 24 septembre 1821 [Correspondant 20 février 1804])


Homme politique (opposition libérale sous la Restauration), économiste, créateur de l'École des Arts et Métiers, propagateur de la vaccine en France.
Député aux États Généraux de 1789
Membre et président de l'Assemblée constituante (1789).
Pendant la nuit du 4 août, il demanda un "adoucissement" de la condition des esclaves noirs (Note de J.-M. Thiébaud).

Né le 11 janvier 1747 au château de La Roche-Guyon (Val-d'Oise)
Décédé le 27 mars 1827 à Paris à l'âge de 80 ans
À ses obsèques les jeunes gens de son école furent empêchés de porter le cerceuil qui tomba dans la boue.

Parents

Louis de La Rochefoucauld, duc d'Estissac 1695-1783
Marie de La Rochefoucauld, dame d'Aubijoux 1718-1789


Marié le 14 septembre 1764 avec Felicité de Lannion 1745-1830

dont
François 1765-1848
Alexandre-François 1767-1841
Aglaé 1774-1789
Gaétan 1779-1863

Ses funérailles sont marquées par de pénibles incidents. Les élèves de l'École des Arts et Métiers s'étant rendus en foule à l'église et ayant voulu porter son cercueil sur leurs épaules, sont chargés dans la rue Saint-Honoré par la gendarmerie; le cercueil tombe dans la boue, et les insignes de la pairie qui le décoraient sont foulés aux pieds. On réclame vainement une enquête: l'affaire est étouffée par le ministère. Suivant ses dernières volontés, le duc de La Rochefoucauld est enterré à Liancourt. Aujourd'hui, son premier monument funéraire a été remonté dans la ferme de Liancourt, propriété de le Fondation Arts et Métiers et son corps transféré dans un monument funéraire familial au cimetière de Liancourt.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_XII_de_La_Rochefoucauld



_________________

👑    👑   👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
 
14 juillet 1789: "C'est une révolte non Sire c'est une Révolution"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le 14 juillet 1789 : prise de la Bastille
» les temps forts de la révolution et de l'empire: 14 juillet 1789 ?
» Photographie : Rochefort sur mer entourée par les eaux
» History - Les Mémoires pour servir à l'histoire du Jacobinisme (illuminati)
» DATES A RETENIR en histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: 1789 :: Juillet-
Sauter vers: