Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Dim 11 Jan - 21:55

Feuilleté en librairie ce livre qui vient de paraître :

:arrow: Parlez-vous sans culotte ?
Dictionnaire du père Duchesne

De Michel Biard



Note de l'éditeur :
" C'est mon petit doigt qui me l'a dit ", " manger la laine sur le dos ", " tirer les vers du nez ", " prendre la balle au bond ", " il n'y a plus à tortiller " , " s'en foutre comme de l'an quarante ", " être au bout du rouleau ", " manger de la vache enragée ".
Qui d'entre nous n'a manié ou entendu, ne serait-ce qu'une fois, l'une ou l'autre de ces expressions ?
Ces tournures, reflets de la langue populaire du XVIIIe siècle, émaillent les pages du Père Duchesne, le célèbre journal de Jacques René Hébert, paru de 1790 à 1794. Journaliste de génie, à l'avant-garde du combat révolutionnaire, Hébert se fit, à l'apogée de son influence politique, l'écho et le porte-parole des sans-culottes parisiens.
A coups de métaphores familières, de jurons désopilants, de situations improbables, il savait faire mouche et mettre les rieurs de son côté, qu'il s'agisse de railler le " daron " (Louis XVI), l'" architigresse " (Marie-Antoinette) ou le " général Blondinet " (La Fayette). Son héros, le Père Duchesne, toujours heureux de " s'en foutre une pile " en " étouffant des enfants de chœur " à la santé de la Nation, voulait " dépapiser Rome ", " foutre à la lanterne " les aristocrates et faire monter dans la " voiture à trente-six portières " (la charrette des condamnés) les adversaires de la Révolution.
Hébert lui-même allait périr en mars 1794, victime de la " cravate du docteur Guillotin ".
Les mots du Père Duchesne traduisent, parfois avec outrance, souvent avec justesse, la culture de la rue, le climat politique d'une époque, et sa radicalisation entre 1790 et l'an II. Plus encore, ils témoignent de la richesse d'une langue, de ses évolutions et de ses survivances dans le parler quotidien et 1'" argot " de notre siècle.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 6:00

Ah... L'horreur totale ! S l'on se réfère aux exemples donnés au début de ton exposé, je parle couramment sans culotte, bel arlequin...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 8:50

eh ben ca alors !! ces expressions, j'en dis plus d'une à la journée, mais je ne savais pas qu'elles étaient aussi anciennes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 10:23

Taratata !!! Même si Hébert savait émailler ses articles de bons mots ou en créer, pourquoi pas, il n'est pas l'auteur de toutes les expressions ci-dessus !!!! Pourquoi d'ailleurs seraient-elles taxées de "sans-culotte" ? Certaines devaient être usitées dans le meilleur monde. J'ai moi-même été fort surprise de trouver sous la plume du chevalier de Lisle dans une lettre au prince de Ligne: " Je m'en bats l'oeil ! " Ce n'est pas très châtié; j'aurais juré que cela sonnait très moderne. Eh non !
Ainsi parlerions-nous tous sans-culotte ? Horreur ! Nous faisons tous aussi du chevalier Destouches sans le savoir : lequel d'entre nous n'a jamais dit " Les absents ont toujours tort" "La critique est aisée, et l'art est difficile" ou bien "chassez le naturel , il revient au galop" ???
Que des expressions populaires truculentes fourmillent sous la plume d'Hébert, c'est bien normal, il lui fallait "parler peuple" et l'humour est son miel pour attirer les mouches.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 10:24

Dieu soit loué, quant à moi, ces expressions me sont connues pour la plupart mais elles n'appartiennent pas à mes habitudes

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 10:48

Citation :
Certaines devaient être usitées dans le meilleur monde
Ah ouais ! Je vois très bien Madame de Lamballe susurrer, entre deux gorgées de thé "y'a pas à tortiller".

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 11:34

Vous choisissez la pire, Pim ! car vous connaissez la suite " Y'a pas à tortiller pour ... droit" ! Celle-là, effectivement, ne devait pas courir les salons !!! Mais les autres proposées comme du cru d'Hébert (tout de son cru ) ne sont pas aussi vulgaires, loin s'en faut.
La nuit la neige, que me faites-vous dire !!!!!! Vous nous emmenez dans des considérations dont rougirait toute femme du monde !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 11:54

Mais enfin Mme de Sabran toute femme du monde n'aurrait pas à rougir puisqu'elle ne comprendrait pas. Ce qui est votre cas naturellement.
Pour l'expression :
"Les bras m'en tombent", c'est du Molière (les précieuses ridicules), tiré du langage populaire de ces dites précieuses.

Mr de Talaru
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 11:56

Mme de Sabran a écrit:
Vous choisissez la pire, Pim ! car vous connaissez la suite " Y'a pas à tortiller pour ... droit" !
Euh... non, je ne connaissais pas la suite... Shocked J'ai donc googlelé un brin...
http://www.francparler.com/syntagme.php?id=181

Très frais, en effet ! Je ne la dirai que plus volontiers, à l'avenir !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 12:01

J'ai lu et je dois dire que j'ignorais qu'on pouvait faire cela avec une bouteille !

Moi qui est pris de la bouteille, je crains le pire !

Mr de Talaru
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 12:08

Par exemple !!! J'ignorais le coup de la bouteille !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 18:10

C'est amusant je viens samedi de commander ce livre au Grand Livre du Mois ainsi que trois autres volumes de même source.

Je vous rappelle que la Reine qui n'aimait pas LA FAYETTE l'appelait Monsieur BLONDINET !!!!!! alors lorsque l'on voit la gravure la représentant occupée avec ce Monsieur !!!!!!! et une autre le Roi au premier plan la culotte au bas des pieds ..... et en fond la Reine et le Monsieur !!!!!

que pensez-vous des expressions du Père Duchêne, qui, à la limite sont amusantes à lire et à retenir, et surtout à traduire par rapport à ces gravures qui sont d'une "saleté repoussante".....

Le "daron" est encore utilisé !!!!!!!

FOUTRE !!!!!!! je possède un petit livre qui contient les textes de ... LA MERE DUCHENE !!!!!!! textes d'époque....
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 19:09

Je ne savais pas que toutes ces expressions étaient des expressions sans-culotte

J'en reconnais un bon nombre...par contre je trouve les expressions utilisées par Hébert dans "Le père Duchesne" encore plus trash...enfin franchement vulgaires, xénophobes et violentes en fait :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Lun 12 Jan - 19:15

pimprenelle a écrit:
Citation :
Certaines devaient être usitées dans le meilleur monde
Ah ouais ! Je vois très bien Madame de Lamballe susurrer, entre deux gorgées de thé "y'a pas à tortiller".




Monsieur de Penthièvre s'étoufferait avec le sien !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 13 Jan - 10:45

MARIE ANTOINETTE a écrit:
C'est amusant je viens samedi de commander ce livre au Grand Livre du Mois ainsi que trois autres volumes de même source.

Je vous rappelle que la Reine qui n'aimait pas LA FAYETTE l'appelait Monsieur BLONDINET !!!!!! alors lorsque l'on voit la gravure la représentant occupée avec ce Monsieur !!!!!!! et une autre le Roi au premier plan la culotte au bas des pieds ..... et en fond la Reine et le Monsieur !!!!!

FOUTRE !!!!!!! je possède un petit livre qui contient les textes de ... LA MERE DUCHENE !!!!!!! textes d'époque....
Donc, ce livre contient aussi des caricatures d'époque ? Shocked Voilà qui m'intéresserait encore plus... Vais aller faire un tour en ville un de ces quatre, moi...

Foutre ! Le roi l'a dit, au moment où ces messieurs assemblés refusaient de s'en aller. Ils veulent rester ? Eh bien -foutre !- qu'ils restent !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 13 Jan - 18:59

Ah oui exact!
Il devait être énervé là...il l'était même

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 13 Jan - 19:05

Il avait souvent de ces accès de brusquerie et écarts de langage ! ça défoule !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 13 Jan - 21:26

Cet éclat correspond assez au personnage, non ? Il était coutumier des blagues de potache, il éclatait souvent d'un gros rire tonitruant.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 26 Oct - 8:40

Poursuivant sa politique ardente de déchristianisation du pays, la Révolution changea systématiquement les noms des villes et communes commençant par Saint ou Sainte . Comme si cela ne suffisait pas, elle débaptisa aussi certaines villes qui n'entraient pas dans cette catégorie mais qu'elle voulait châtier . C'est ainsi que Toulon devint Port-la-Montagne, Marseille Ville-sans-Nom, ou Lyon Commune Affranchie !
Environ 1200 lieux changèrent ainsi de noms. Très peu survécurent à la Révolution .
Quant aux prénoms du calendrier, ils furent supplantés par des appellations à la romaine faciles à porter ( !!! ) comme Brutus, Gracchus, Anacharsis ( pauvres gosses ! Rolling Eyes ) quand ce n'était pas Marat, Le Peletier ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 26 Oct - 9:10

Justement à propos d'Anacharsis . Je me propose bientôt d'ouvrir un fil sur Anacharsis Cloots.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 26 Oct - 9:27

Je ne crois pas que cela s'impose . C'est un illustre presque-inconnu !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 26 Oct - 10:03

Et alors ? C'est en étudiant les révolutionnaires qu'on apprend le plus sur la période révolutionnaire et par ricochet sur notre reine. Je ne vois pas le hors sujet.
Ou alors Palloy était hors-sujet et les 3/4 de ce forum sont hors sujet ...
Hou , je m'énerve !
Je ferais mieux d'aller faire un tour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 26 Oct - 10:14

Mais non ! Gardons notre habituelle bonne humeur .

Or donc, je dirais que parler de Palloy, c'est expliquer comment l'on a fait de la prise de la Bastille le mythe fondateur de la Révolution .
C'est de première importance .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 26 Oct - 11:00

J'avoue que j'aimerais bien avoir des renseignements sur Anacharsis Cloots dont on retrouve assez régulièrement le nom sans savoir exactement qui il est. Je ne sais pas moi, un sujet global sur des illustres inconnus de la Révolution serait pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   Mar 26 Oct - 15:34

Mme de Sabran a écrit:
Poursuivant sa politique ardente de déchristianisation du pays, la Révolution changea systématiquement les noms des villes et communes commençant par Saint ou Sainte . Comme si cela ne suffisait pas, elle débaptisa aussi certaines villes qui n'entraient pas dans cette catégorie mais qu'elle voulait châtier . C'est ainsi que Toulon devint Port-la-Montagne, Marseille Ville-sans-Nom, ou Lyon Commune Affranchie !
Environ 1200 lieux changèrent ainsi de noms. Très peu survécurent à la Révolution .

Merci pour ces informations Mme de Sabran ! Apparemment cela ne se fit pas sans rivalité ni bêtise car si l'on en croit Wikipédia à la page consacrée à Barras :

Citation :
La commune de Saint-Maximin (Var) a ainsi pris le nom de Marathon. Celle de Saint-Raphaël (Var), voisine a décidé de s’appeler Barrathon ( Shocked ) en arguant que si leurs voisins rendaient hommage à Marat (Marat-thon) , eux rendaient hommage à Barras (Barras-thon) .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlez-vous sans culotte ? Michel Biard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlez vous Chirac ?
» Parlez-vous la langue de bois ? de Martine Chosson
» Réjouissez-vous sans cesse dans le Seigneur
» Amis philosophes, pourquoi détestez-vous Michel Onfray ?
» réponses bonnes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: