Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Exposition au musée du barreau de Paris : Pièces à conviction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
globule
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 166
Date d'inscription : 04/10/2017

MessageSujet: Exposition au musée du barreau de Paris : Pièces à conviction   Mer 6 Déc - 22:05

Une expo qui n'a pas l'air mal Wink

Le but c'est d'aborder l’histoire de grande affaires judiciaires à travers le prisme de la pièce à conviction. Wink
Pour les amateurs de séries comme moi !

C'est déjà ouvert et ce sera jusqu'au 31 mars 2018.

Le clou, c'est un portrait de Claude Chauveau-Lagarde qui vient d'être acquis.

L’exposition que propose cet hiver le musée du barreau de Paris est d’abord l’occasion de s’y rendre pour contempler l’une de ses récentes acquisitions : le portrait de Chauveau-Lagarde, portant la Légion d’honneur et la robe d’avocat. Il y a quelque chose de romantique dans la composition. Le trait est sûr, bien appuyé ; la figure paraît taillée dans la glaise. À y regarder de plus près, ce n’est pas vraiment de l’austérité qui s’en dégage. Ou plutôt l’austérité que l’on croyait déceler dans le visage de celui qui fut l’avocat de Marie-Antoinette et de Charlotte Corday évolue progressivement, à mesure que le regard se pose, vers ce qui semble une attitude pensive, un état de profonde réflexion. Bref, n’échappe pas à sa période qui veut. On est romantique ou on ne l’est pas. Et finalement Césarine Davin-Mirvault (1773-1844), l’auteur de cette jolie composition, offre un beau témoignage de cette période. L’artiste aurait étudié auprès de David et d’Augustin. L’un de ses tableaux est à New York, à la Frick Collection, un autre à Versailles. En voilà désormais un au musée du barreau et c’est une bonne chose. Donc, avant d’arpenter la salle en sous-sol de l’hôtel de la Porte pour s’immerger dans le monde très tangible des pièces à conviction, il faut s’évader avec Chauveau-Lagarde. Lui qui, dans ce fascinant procès de la reine, qui constitue « l’occasion et le moment de la rencontre brutale de deux mondes absolument hétérogènes, l’un en train de disparaître, l’autre qui se fait jour dans la violence » (E. de Waresquiel, Juger la reine, Tallandier, 2016, p. 23), s’est sûrement ému devant la question des pièces à conviction.

Mais quel est donc ce portrait ? Wink
C'est là que je vous renvoie au sujet sur Chauveau-Lagarde. Wink
http://maria-antonia.justgoo.com/t362p125-claude-chauveau-lagarde

Sur l'expo et ses pièces à conviction affraid c'est ici
https://www.dalloz-actualite.fr/flash/exposition-au-musee-du-barreau-de-paris-pieces-conviction#.WihYD0ribIU

_________________
La philosophie trop audacieuse du siècle a une arrière-pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Exposition au musée du barreau de Paris : Pièces à conviction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EXPOSITION DE JOAILLERIE AU MUSÉE DE LA LÉGION D'HONNEUR À PARIS
» Sorcellerie : Le musée ouvre ses portes à Paris
» Exposition Hubert Robert au Louvre. 09/03-30/05 2016
» Exposition au musée des Beaux-Arts de Tours
» EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES DE MINÉRAUX ET DE GEMMES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: