Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hans Axel von Fersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant

Fersen et Marie-Antoinette, amoureux?
Oui
66%
 66% [ 29 ]
Non
20%
 20% [ 9 ]
Aucune idée
14%
 14% [ 6 ]
Total des votes : 44
 

AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Sam 22 Aoû - 19:28

Pauvre Fersen... A partir de l'échec de Varennes, sa vie publique a été une lente descente aux enfers. De plus en plus souvent, on lui faisait sentir que son temps était révolu.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Sam 22 Aoû - 20:34

Oui, il n'a pas des années vraiment heureuses...et sa déconvenue orale face à Bonaparte a fait le tour de l'Europe, même son roi s'est senti obligé de lui enlever sa fonction d'ambassadeur

Je remarque aussi que Napoléon a réussi à humilier beaucoup de proches de Marie-Antoinette

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 14:43

Voici deux citations de Fersen, assez noires voire inquiétantes il faut le dire : :s:

"Le mariage est la tombe de l'amour." Celle-là ne me surprend pas de sa part, et je pense qu'il en a inspiré beaucoup d'autres

Mais celle-ci est bien pire et ne lui rend franchement pas honneur : il évoque l'éducation des jeunes Suédois. Selon lui il fallait empêcher "que tant de gens prennent le chemin des lettres et des emplois civiles en rendant cette route lente et difficile, afin de les en dégoûter et de les faire rester chez eux à l'état de cultivateurs."

Si d'autres sont tombés sur cette idée là, je comprends qu'il ait été autant détesté dans son pays Rolling Eyes

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 14:54

Chou d'amour a écrit:
"Le mariage est la tombe de l'amour." Celle-là ne me surprend pas de sa part, et je pense qu'il en a inspiré beaucoup d'autres

Il est quand même beaucoup plus poétique de n'épouser qu'une seule personne, et d'en aimer beaucoup.
Oscar Wilde. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 15:52

Ah ! Oscar ! Quelle référence ! en tous cas dans les bons mots...je ne suis pas certain que dans le cas présent je le suive tout à fait...mais si le fond est discutable, la forme est toujours de mise !!!

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 16:23

la nuit, la neige a écrit:
Chou d'amour a écrit:
"Le mariage est la tombe de l'amour." Celle-là ne me surprend pas de sa part, et je pense qu'il en a inspiré beaucoup d'autres

Il est quand même beaucoup plus poétique de n'épouser qu'une seule personne, et d'en aimer beaucoup.
Oscar Wilde. Wink


Eh bien, épousez d'abord Wink ... et vous verrez ensuite !
Oscar pouvait dire des sottises grosses comme lui ( mais tellement spirituelles ) , je l'adore !!! ..... tout comme Sacha Guitry passé maître en la matière !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 18:00

Citation :
Oscar pouvait dire des sottises grosses comme lui ( mais tellement spirituelles ) , je l'adore !!!
Moi aussi, j'adore quelques unes de ses phrases, même si bien sûr, je ne partage pas toujours ce qu'il dit.
Ainsi :

De nos jours, les gens connaissent le prix de tout, mais ils ne savent la valeur de rien.
Utilisée à quelques reprises, j'avoue avoir fait mouche à chaque fois : et bang !!

Ou encore :

J'aime les hommes qui ont un avenir et les femmes qui ont un passé.

Qu'on me donne le superflu, et je laisse le nécessaire à qui voudra.

Et puis ceci, tellement vrai :

On peut vivre parfois pendante des années sans vivre du tout, et puis, soudain, la vie entière se comprime en l'espace d'une seule heure.

Certains se voient donner beaucoup et d'autres bien peu.
L'injustice a morcelé le monde, et rien n'est équitablement distribué hormis le chagrin.


La vie n'est pas complexe. C'est nous qui le sommes.
La vie est simple, et une chose simple est une chose juste.


Bon, voilà. Je cesse le hors-sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 18:14

         Merci, pour ce florilège !   Pourquoi dites-vous faire un hors-sujet ?  C'est une petite digression, tout au plus, comme nous en faisons si souvent, mais rarement aussi délectables !
Je raffole du théâtre de Wilde !  
Comment a t-on pu détruire aussi ignominieusement un tel homme ???
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 18:49

Jolies citations en effet  

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 19:02

..... et qui ne nous éloignent pas toutes de Fersen !

" Si une femme veut un homme, il suffit qu'elle s'adresse à ce qu'il y a de pire en lui . "

" S'il est au monde rien de plus fâcheux que d'être quelqu'un dont on parle, c'est assurément d'être quelqu'un dont on ne parle pas. "

" Le seul moyen de se délivrer de la tentation, c'est d'y céder . "

" Une chose dont on ne parle pas n'a jamais existé. C'est l'expression seule qui donne la réalité aux choses ."

" Le chemin des paradoxes est le chemin du vrai ."

" Les hommes se marient par fatigue, les femmes par curiosité : tous sont déçus . "

" Une chose n'est pas nécessairement vraie parce qu'un homme meurt pour elle ." ....... ( j'adore ! )

" L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs
."


Bon j'arrête là, et c'est bien dommage ...........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 21:34

Citation :
" L'expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs ."
C'est tellement vrai !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 21:40

[Elle vous plaît ?  Vous avez son pendant, de Confucius ( ou était-ce Lao Tseu ??? ) :

 " L'expérience est une lanterne que nous portons accrochée dans le dos : elle n'éclaire que le chemin déjà parcouru .
"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 21:48

Confucius...

Oui, j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 21:52

Très subtile là aussi

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Dim 30 Aoû - 21:52

Ma première intuition était donc bien la bonne !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mar 1 Sep - 11:28

Voici une description de Fersen alors que ce dernier approche la cinquantaine, par la duchesse de Sudermanie. Les descriptions de Fersen à cet âge sont rares sont je me permets de la mettre ici : Very Happy

"Il [Fersen] est honnête, et le plus fidèle des amis. C'est un vrai royaliste et prêt à faire n'importe quoi pour son roi, il a cherché à sauver son bienfaiteur Louis XVI, il a échoué et en a beaucoup souffert. Il est trop fier pour intriguer, il exprime ses opinions franchement et sans peur, il souffre en silence, jamais un mot de critique ne passe ses lèvres, jamais il ne discute la politique du gouvernement en public. Il est plein de tact, le public le blâme injustement de n'être pas un bon Suédois, depuis son retour il a suffisamment appris pour bien remplir son poste, il n'a pas plus de hauteur qu'il n'en faut pour inspirer le respect."

Je suis surtout d'accord avec le "Il est trop fier pour intriguer, il exprime ses opinions franchement et sans peur", qui cible vraiment bien Fersen. Very Happy

Histoire d'être neutre voici une autre courte description de Fersen au même âge alors qu'il était au plus bas dans sa côte de popularité, par un de ses neveux, HG. Troll Wachmeister :

"Par sa hauteur théâtrale et son inaccessibilité qui lui masquaient son vide intérieur, il éloignait de lui à la fois en bas et en haut."

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mar 1 Sep - 11:39

Chou d'amour a écrit:


"Par sa hauteur théâtrale et son inaccessibilité qui lui masquaient son vide intérieur, il éloignait de lui à la fois en bas et en haut."



Est-ce que l'on ne sent pas dans cette impression que donne Fersen à ses proches ( puisque c'est un de ses neveux qui parle ) toute la profondeur de son malheur, qu'il refuse de laisser transparaître en se drapant dans une apparence d'insensibilité, laquelle n'arrive qu'à faire le vide autour de lui !
Franchement, Chou, comment ne pas croire notre Suédois brisé par la mort de Marie-Antoinette ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mar 1 Sep - 11:41

Il semble que le neveu d'Axel soit moins amoureux de son oncle que l'est la duchesse de Sudermanie

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mar 1 Sep - 12:01

Citation :
Citation :
"Par sa hauteur théâtrale et son inaccessibilité qui lui masquaient son vide intérieur, il éloignait de lui à la fois en bas et en haut."

Est-ce que l'on ne sent pas dans cette impression que donne Fersen à ses proches ( puisque c'est un de ses neveux qui parle ) toute la profondeur de son malheur, qu'il refuse de laisser transparaître en se drapant dans une apparence d'insensibilité, laquelle n'arrive qu'à faire le vide autour de lui !
Franchement, Chou, comment ne pas croire notre Suédois brisé par la mort de Marie-Antoinette ?

Oui et non je dirais, car ça n'est pas la seule raison  Very Happy  Et selon Françoise Kermina Fersen a eu au moins deux maîtresses après la mort de la reine. Normal cela dit...il avait bien le droit de continuer à vivre sa vie, mais ça montre qu'il n'est pas resté psychologiquement et exclusivement du côté de Marie-Antoinette.  Very Happy
Il est clair que la mort de Marie-Antoinette et Louis XVI l'a hanté tout le reste de sa vie. Il est resté nostalgique de la royauté française, et très aigri par les avancées de Napoléon et par l'incapacité des autres puissances à se mettre d'accord.
Son extrême fidélité pour la monarchie héréditaire l'a perdu en fait. Mais il est resté honnête avec lui-même et avec ses idées donc ça reste respectable en soi.
En ce temps là, vers 1805-1810, Fersen était déjà d'un autre temps...dommage qu'il n'ait pas connu la restauration de 1814...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mar 1 Sep - 16:04

Selon Françoise Kermina, alors que la Suède était en pleine révolution dynastique début 1810, Fersen eut un excès d'humeur avec la reine de Suède alors en grande difficulté. celle-ci lui aurait dit :

"Ah! Vous qui avez vu une autre reine souffrir de semblables angoisses, vous devez comprendre mon état."

Et la réponse de Fersen : "Votre Majesté n'a aucune idée de ce qu'à enduré la reine de France!"
Là on reconnaît la grande franchise de Fersen, qui ose parler ainsi à sa reine

Voici la dernière description que nous avons de Fersen semble-t-il, datant de début 1810, par un chargé d'affaires français :

"Les temps sont bien changés, les opinions de même. La conduite de M. de Fersen pendant ces dernières années, a été fort mesurée, et fort sage. Ses anciennes liaisons en France ne sont plus que des souvenirs, ses sentiments à cet égard ne furent dictés que par sa reconnaissance personnelle et ne l'ont pas empêché d'opiner plus d'une fois pour la paix avec la France. Il ne se mêle d'ailleurs pas du tout des affaires du Cabinet. Sa qualité de grand dignitaire de l'État a rendu son admission au Conseil décente et convenable."

Comme nous le savons Fersen a eu une mort plus que difficile, ce qui est assez dur à lire d'ailleurs :s:
Voici une des lettres anonymes qu'il a reçue, citée par Kermina :

"A Axel de Fersen le misérable! Lis, et tremble sur tes jambes fines. Quoique ton long cou qui porte un petit ciboulot sans cervelle ait échappé à la guillotine en France, quoique ta soeur l'empoisonneuse ait échappé à la hache de la justice, quoique votre orgeuil sans bornes n'ait pas encore été étouffé, sache, misérable, que ce qui devait advenir et n'est pas encore advenu, peut advenir. Charles-Auguste doit être vengé!"

C'est fou comme on se croirait en France peu avant la Terreur

La mort de Fersen, suspecté d'avoir assassiné le prince héritier Charles-Auguste, sera par la suite remise sur le tapis tant il semble que de tels débordements n'auraient pas dû existé. Napoléon lui-même aurait dit à l'ambassadeur de Suède que (je cite Kermina) "l'assassinat du comte de Fersen avait été perpétré "avec l'acquiescement, que sais-je, avec l'accord de votre gouvernement". Le jacobinisme, ajouta-t-il, "comme les avalanches suisses", entraînait tout devant lui."

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mar 1 Sep - 17:40

Citation :
"Ah! Vous qui avez vu une autre reine souffrir de semblables angoisses, vous devez comprendre mon état."

Et la réponse de Fersen : "Votre Majesté n'a aucune idée de ce qu'a enduré la reine de France!"

.... belle réponse !


Comme nous le savons Fersen a eu une mort plus que difficile, ce qui est assez dur à lire d'ailleurs :s: , écris-tu, Chou .

La mort de Fersen est comme une répétition du supplice de ce jeune noble, à Hautefay en Dordogne, le 16 août 1870, relaté par Corbin dans son livre " Le village des cannibales " dont la lecture est carrément insoutenable.

Faut-il s'en étonner quand on lit ce torchon :"A Axel de Fersen le misérable! Lis, et tremble sur tes jambes fines. Quoique ton long cou qui porte un petit ciboulot sans cervelle ait échappé à la guillotine en France, quoique ta sœur l'empoisonneuse ait échappé à la hache de la justice, quoique votre orgeuil sans bornes n'ait pas encore été étouffé, sache, misérable, que ce qui devait advenir et n'est pas encore advenu, peut advenir. Charles-Auguste doit être vengé!"

Napoléon lui-même aurait dit "l'assassinat du comte de Fersen avait été perpétré "avec l'acquiescement, que sais-je, avec l'accord de votre gouvernement".
On croit rêver, ou plutôt cauchemarder . As-tu noté, Chou, que Fersen meurt un 20 juin, cette date toujours tellement néfaste à Marie-Antoinette?
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mar 1 Sep - 17:45

En effet, le 20 juin n'aura vraiment pas été une date de bonne augure pour Fersen :s:

J'ai fini de lire la biographie de Kermina, un livre qui se lit très facilement et qui reste selon moi assez objectif vis à vis de Fersen. A lire donc!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mer 2 Sep - 10:38

Citation :
 Oscar pouvait dire des sottises grosses comme lui ( mais tellement spirituelles ) , je l'adore !!!   ..... tout comme Sacha Guitry passé maître en la matière !!!

Ce ne sont pas des sottises, ce sont des paradoxes.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mer 2 Sep - 10:42

Citation :
 Est-ce que l'on ne sent pas dans cette impression que donne Fersen à ses proches ( puisque c'est un de ses neveux qui parle ) toute la profondeur de son malheur, qu'il refuse de laisser transparaître en se drapant dans une apparence d'insensibilité, laquelle n'arrive qu'à faire le vide autour de lui !
Franchement, Chou, comment ne pas croire notre Suédois brisé par la mort de Marie-Antoinette ?
La citation de Madame de Sudermanie mentionne "son bienfaiteur Louis XVI".

Pour le reste, Fersen avait toujours aimé attirer l'attention tout en ayant l'air de ne pas la chercher, avec une hauteur toute digne de la très haute opinion qu'il avait de sa race. Le temps l'a aigri, ce qui n'a pas arrangé le portrait.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   Mer 2 Sep - 10:57

pimprenelle a écrit:


Pour le reste, Fersen avait toujours aimé attirer l'attention .



Cela ne me semble pas criant ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hans Axel von Fersen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hans Axel von Fersen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 36 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le comte Axel de Fersen
» La famille d'Axel de Fersen
» La mort d'Axel de Fersen - 20 juin 1810
» Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette
» Les bagues de Fersen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: