Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 le massacre de la princesse de Lamballe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 14:01

Suite de l'article de wiki, le massacre proprement dit :

Les 2 et 3 septembre 1792, une foule armée de barres de fer, de piques et de bûches encercla les prisons de Paris. La princesse, tirée de sa cellule au matin du 3, fut, d’après la reconstitution des procès-verbaux de la section des Quinze-Vingts, introduite devant une commission improvisée en hâte par les membres du comité de surveillance de la Commune du 10 août, et sommée de « nommer ceux qu’elle avait reçu à sa table ». On lui demanda surtout de témoigner sur la réalité de connivences de Louis XVI et Marie-Antoinette avec les puissances de la Coalition. Elle s’y refusa et c’est pour cette raison qu’on l’aurait mise à mort. Il est possible qu’on ait voulu éviter un procès équitable au cours duquel elle aurait pu mettre en cause un certains nombre de pêcheurs en eaux troubles soudoyés par la cour, comme par exemple Dossonville, Stanislas Marie Maillard ou le général Antoine Joseph Santerre, partie prenante dans les massacres de septembre avec son beau-frère Etienne-Jean Panis. Dans les minutes qui suivirent ce semblant d’interrogatoire, elle fut « élargie ». Talleyrand, qui était encore à Paris à ce moment et qui devait embarquer pour Londres le surlendemain du crime, a indiqué à lord Grenville, secrétaire du Foreign Office, que Madame de Lamballe avait été tuée à la suite d’une atroce méprise. En sortant dans la cour de la prison, elle aurait eu, selon lui, un malaise, et les tueurs aux aguets, armés de bûches et de piques, croyant qu’elle avait reçu un premier coup, l’avaient frappé à leur tour. Cette version fut prise suffisamment au sérieux pour faire l’objet, le 24 septembre 1792, d’un mémorandum du ministère anglais.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 14:05

Et une étude de la postérité de cette épouvantable exécution :

Tandis que sa tête était promenée au bout d’une pique jusqu’à la tour du Temple, son corps était porté, vêtu et préservé de toute atteinte, jusqu’au comité civil de la section des Quinze-Vingts. Enfin, la tête fut portée à son tour au comité, à sept heures du soir, afin d’être « inhumée auprès du corps » dans une tombe du cimetière des Enfants-Trouvés.

Sa mort donna lieu à une profusion de témoignages, très largement diffusés à l’époque et jusqu’à aujourd’hui, tant parmi les révolutionnaires que dans les milieux royalistes et contre-révolutionnaires, qui sont souvent sujets à caution, traduisant moins la réalité des faits qu’une vision fantasmatique. Ces textes, qui décrivent avec force détails macabres, la mise à mort, la mutilation, le dépeçage, la fragmentation et l’exposition du corps abandonné dans un chantier de construction, vers le Châtelet, jusqu’au petit matin, « expriment les craintes et les luttes qui animent alors les différents protagonistes de la Révolution ».

Côté révolutionnaire, on a présenté les « cadavres réparateurs » des victimes des massacres de septembre, laissés sur le pavé, comme une réponse au complot fomenté dans les prisons et à la menace extérieure. Pour Antoine de Baecque, la description morbide de la mise à mort et des outrages visait à « exprimer l’anéantissement du complot aristocratique ». De même, il considère qu’ils servaient à « punir la femme de cour, ainsi que le supposé complot féminin et lesbien – menaçant la prééminence masculine – de « la Sapho de Trianon », vilipendée par les chroniqueurs et les gazetiers sous l’Ancien Régime ». Les royalistes ont repris à leur compte ces récits, « en retournant leur sens pour montrer la régression du révolutionnaire à l’état de barbare et la monstruosité de la Révolution, opposée à la délicatesse du corps de la victime ».

Parmi ces récits, on peut noter La Famille royale préservée au Temple. Extrait du récit de ce qui s’est passé au Temple dans les journées des 2 et 3 septembre 1792, dont le manuscrit a été cité par Georges Bertin en 1888, le récit des événements dans la Révolution de Paris, qui présente la princesse de Lamballe comme une comploteuse, La Vérité tout entière sur les vrais acteurs de la journée du 3 septembre 1792, le Bulletin du comte de Fersen au prince régent de Suède sur ce qui s’est passé en France ou Idée des horreurs commises à Paris dans les journées à jamais exécrables des 10 août, 2, 3, 4 et 5 septembre 1792 ou Nouveau Martyrologe de la Révolution française.

Après les événements, plusieurs auteurs ont repris ces descriptions des événements dans leurs ouvrages, qu’il s’agisse de l’abbé Barruel, Antoine Serieys, Mme de Créquy ou Mme Guénard. Plus récemment, des biographes comme Stefan Zweig ont repris ces descriptions dans leur récit des derniers instants de la princesse de Lamballe.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 14:17

D'eon a écrit :

Citation :
Vous avez raison Pimprenelle. Le terme "élargir" était utilisé sur les registres d'écrous des prisons quand on procédait à la libération d'un détenu.
Par "libération", pouvait-on juste entendre "sortie" :s:

Merci Pim pour ces extraits

Wikipédia reprend donc l'idée d'Olivier Blanc...dommage que les témoignages manquent

Je ne crois pas non plus à cette histoire de fonds secrets, ça ne me dit rien...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 14:20

Chou d'amour a écrit:
D'eon a écrit :

Citation :
Vous avez raison Pimprenelle. Le terme "élargir" était utilisé sur les registres d'écrous des prisons quand on procédait à la libération d'un détenu.
Par "libération", pouvait-on juste entendre "sortie" :s:
Il y a un os, là, pour moi... Les historiens ne savent pas toujours bien comment interpréter cet ordre.

Citation :
Merci Pim pour ces extraits

De rien, je cherche, moi aussi ! Very Happy

Citation :
Wikipédia reprend donc l'idée d'Olivier Blanc...dommage que les témoignages manquent
Oui, wiki a visiblement repris Blanc qui a repris wiki... très lié, tout ças...

Citation :
Je ne crois pas non plus à cette histoire de fonds secrets, ça ne me dit rien...
Il va falloir investir dans le livre d'Olivier Blanc. S'il est aussi bien que celui qu'il a écrit sur l'amour à Paris, je n'hésite pas ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 14:22

D'après ce site, on reconnut des membres du funeste cortège qui portait les restes de la malheureuse princesse au temple :

C'est maintenant qu'il convient de rappeler l'un des épisodes les plus tristes de la Révolution Française. En 1792 l'armée Autrichienne s'approche de Verdun. Le peuple de Paris s'agite et quelques uns seront pris d'une véritable folie sanguinaire. Ce seront les tristement célèbres ' massacres de septembre '. Le 2 septembre 1792 la foule envahit la prison de la Force enlève et lynche la Princesse de Lamballe. On dit que sa tête, sur une pique, aurait été montrée à la fenêtre de son amie, Marie Antoinette, prisonnière au Temple.


Cette histoire n'aurait rien à voir avec celui qui nous intéresse. Mais, curieusement, l'auteur Anglais Goldsmith allait écrire plus tard: " Quelques personnes (sans donner de noms ) ont cru reconnaître dans l'homme qui portait la tête, le général Brune déguisé ! "


Nous savons que ceci est faux : la Duchesse d'Abrantes, dans ses mémoires, se souvient d'avoir vu l'homme qui portait la tête. Elle donne même des noms : Charlat portait la tête, Grison le cœur de l'infortunée. Pour éviter les poursuites judiciaires Charlat s'engagea dans l'armée et fut massacré pas ses compagnons et Grison fut condamné à mort et exécuté à Troyes.


Ce qui est important est que, pour les Royalistes, Brune est l'assassin de la princesse de Lamballe et a participé aux massacres de septembre. Nous savons aujourd'hui que Brune se trouvait alors à Rodenac près de Thionville, au nord de la France.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 14:58

Chou d'amour a écrit:
D'eon a écrit :

Citation :
Vous avez raison Pimprenelle. Le terme "élargir" était utilisé sur les registres d'écrous des prisons quand on procédait à la libération d'un détenu.
Par "libération", pouvait-on juste entendre "sortie" :s:



A chaque fois que j'ai rencontré ce terme dans les registres ou dans les papiers du Tribunal Révolutionnaire, c'était dans le sens de libérer le prisonnier. C'est ce terme que l'on rencontre en Archives pour la mise en liberté des Richard et croyez-moi, aucun membre de la famille n'est passé sous la lame biseautée de la guillotine. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 15:34

Merci D'éon Wink

Cela est donc fort intéressant en effet, car si ce terme évoque bien une libération comme nous l'entendons, alors l'affaire est compliquée, ou le témoignage faux :s:

Pim a écrit :

Citation :
Nous savons que ceci est faux : la Duchesse d'Abrantes, dans ses mémoires, se souvient d'avoir vu l'homme qui portait la tête. Elle donne même des noms : Charlat portait la tête, Grison le cœur de l'infortunée. Pour éviter les poursuites judiciaires Charlat s'engagea dans l'armée et fut massacré pas ses compagnons et Grison fut condamné à mort et exécuté à Troyes.

Ah je découvre cela aussi! Je ne savais pas que le porteur de la tête de Lamballe avait été même reconnu et qu'il a dû répondre de ses actes
Je pensais qu'il s'agissait d'une personne lamda parmi toute la foule...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 15:40

Le problème c'est que ces noms varient selon les sources.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 15:56

Oui j'imagine aussi... :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 16:10

Voici la page du site maçonnique concernant la Princesse de Lamballe


http://oitar.nuxit.net/html/modules/news/article.php?storyid=12
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Sam 14 Mar - 16:32

Merci! Je vais lire ça de ce pas Wink

Vous aviez amplement raison d'Eon à propos de l'utilisation du terme "élargir", je viens de le lire en ce sens par hasard de la plume de Beauchesne, à propos de la libération à venir de madame Royale, en négociation entre la France et l'Autriche : Very Happy

"Cette offre fut rejettée par les comités de salut public et de sûreté générale, [...], crurent devoir mettre une tout autre condition à l'élargissement de Marie-Thérèse-Charlotte."

ça confirme bien ce que vous disiez Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Dim 15 Mar - 9:40

d'eon a écrit:
A chaque fois que j'ai rencontré ce terme dans les registres ou dans les papiers du Tribunal Révolutionnaire, c'était dans le sens de libérer le prisonnier. C'est ce terme que l'on rencontre en Archives pour la mise en liberté des Richard et croyez-moi, aucun membre de la famille n'est passé sous la lame biseautée de la guillotine. Wink
Merci, d'Eon. Une explication on ne peut plus claire qui montre qu'il y aurait bien eu une ambigüité quelque part dans le traitement réservé à cette pauvre petite Lamballe.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Dim 15 Mar - 9:47

J'ai ouvert un sujet particulier sur les activités maçonniques de Madame de Lamballe :
http://maria-antonia.justgoo.com/ses-relations-amicales-f5/la-princesse-de-lamballe-grande-maitresse-t1477.htm

Merci de réserver celui-ci à son massacre... c'est déjà assez compliqué, que, sinon, on va encore plus tout confusionner !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 17:09

Encore récemment, nous nous posions la question de savoir si d'autres femmes que la princesse de Lamballe avaient été massacrées en septembre 92.
( Je n'arrive plus à retrouver le sujet, pour faire ce post au bon endroit, zut de crotte !!! )
A la prison de la Force, peut-être pas, mais voici une gravure qui montre les assassinats de 45 FEMMES à la Salpêtrière !!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 19:12

Odieux!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 19:14

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 19:22

Bravo, Olivia !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 19:25

Pas de mal, je l'ai relu hier soir!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 20:06

Ce n'est pas le sujet auquel il est fait référence...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 20:08

C'est vrai  ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 20:10

Pauvre bichette...sait-elle vraiment à quel point nous papotons ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 20:10

Zut!
Vous avez raison. J'ai lu récemment celui auquel vous faites référence, mais alors où est-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 20:15

Citation :
Pauvre bichette...sait-elle vraiment à quel point nous papotons ?  Rolling Eyes  

Oh que oui! Quand on passe ses soirées à lire 67 pages sur la Lamotte, 54 sur Philippe-Egalité, on se rend compte que vous pouvez être très très bavard! Mais j'adore!

J'adore aussi être appelée "bichette".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 20:50

olivia a écrit:

J'adore aussi être appelée "bichette".
C'est noté !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   Mar 30 Mar - 21:14

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le massacre de la princesse de Lamballe   

Revenir en haut Aller en bas
 
le massacre de la princesse de Lamballe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halte au massacre des pigeons au Havre
» Vidéo sur massacre de dauphin
» Massacre de chiens par l'armée Boliviene.
» Massacre d'oiseaux
» Protection des animaux: Massacre au Danemark contre les Calderons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: