Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie-Antoinette et ses excès

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 15 Fév - 18:51

Chou d'amour a écrit:
C'est vrai que les horoscopes sont faits pour qu'à un moment chacun s'y retrouve

..... et ça marche aux petits oignons !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 15 Fév - 18:54

Citation :
..... et ça marche aux petits oignons !  

C'est surtout le tiroir-caisse qui "marche" le mieux!  
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 15 Fév - 18:59

Oui

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 15 Fév - 19:09

EH !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 15 Fév - 21:09

pimprenelle a écrit:
D'accord, je vais m'appeler pim de pim du boudoir. Ça vous va ?
que c'est mignon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 15 Fév - 21:22

pimprenelle a écrit:
D'accord, je vais m'appeler pim de pim du boudoir.

Ça fait PIm²

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Jeu 16 Fév - 17:11

diphildor a écrit:
J'aurais bien aimé entendre (lire) Olivia sur ce sujet!

Je n'ai pas mon super logiciel avec moi, désolée !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Jeu 16 Fév - 18:20


Coucou Olivia dear!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Jeu 16 Fév - 18:30

diphildor a écrit:

Coucou Olivia dear!

Je suis là !!! le Comte est en ce moment bien occupé sur les bancs de la Sorbonne !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Ven 17 Fév - 15:11

olivia a écrit:
le Comte est en ce moment bien occupé sur les bancs de la Sorbonne !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Sam 10 Aoû - 15:18

Je en sais pas trop s'il s'agit du sujet adéquat mais bon... Je souhaiterais traiter non pas de ses excès mais plutôt de l'ambivalence de Marie-Antoinette.

Je ne sais pas pourquoi lors d'une insomnie m'est venue une réflexion. 

Commençons par l'introduction... 

Comme je l'ai dit dans un autre sujet, ses autres frères et soeurs partageaient de nombreux traits de caractère entre eux. Dont cette ambivalence. Comme à peu près tout le monde mais je crois que certaines personnalités complexes le sont plus que d'autres.
Des esprits chagrins parleraient de folie, je dirais pour ma part du génie. La frontière est floue mais je pense sincèrement que les enfants de la grande Marie-Thérèse avaient pour la plupart des personnalités hors du commun.


Exemples d'ambivalences habsbourgeoises ?

Joseph II et sa simplicité frôlant la sauvagerie était je ne le conteste pas tout à fait sincère. Son tombeau aux Capucins en témoigne. Mais je ne doute pas non plus qu'il pouvait être empereur jusqu'au bout des ongles et personne ne se serait permis de faire preuve de hauteur devant lui. La preuve : même Marie-Antoinette s'inclinait devant son frère.

Marie-Caroline fut une des reines les plus pétries de Lumières. Soutenir le petit peuple, notamment les femmes de condition sociale peu élevée, faisait partie de ses priorités. Elle n'hésitera pas pour autant à condamner à mort plus de cent mille personnes par répression anti-révolutionnaire.

Pour les autres, je ne les connais hélas pas suffisamment.

Mais si l'on se penche ne serait-ce que sur leur mère ? Alors là !!! 
Son attitude vis-à-vis de la Pologne est assez claire.
Politiquement, il faudrait des heures à décortiquer son oeuvre qui fait d'elle une despote éclairée qui n'en reste pas moins une catholique frôlant l'intégrisme.
Et ses rapports maternels ? Là, je crois qu'il est difficile de trouver à la fois mère plus possessive mais qui en même temps se fiche complètement du bonheur de ses enfants qui ne sont pour elle que des pions. Et pourtant elle se préoccupe d'eux jours et nuits, réclamant de connaître les détails les plus futiles. C'est tout bonnement incroyable.
Nous ne connaissons pour la plupart que le point de vue de Marie-Antoinette et il est difficile de la connaître sans lire la correspondance qu'elle partageait avec sa mère. Et celle parallèle de Mercy.
Et c'était pareil pour tous les autres... 


Donc voilà pour mon introduction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Sam 10 Aoû - 15:23

Reinette a écrit:
Je en sais pas trop s'il s'agit du sujet adéquat mais bon... Je souhaiterais traiter non pas de ses excès mais plutôt de l'ambivalence de Marie-Antoinette.
Ambivalence, oui oui c'est bien le terme ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Sam 10 Aoû - 15:35

Reinette a écrit:
Je en sais pas trop s'il s'agit du sujet adéquat mais bon... Je souhaiterais traiter non pas de ses excès mais plutôt de l'ambivalence de Marie-Antoinette..............................
Donc voilà pour mon introduction.
Reinette, je serais curieuse de connaître l'opinion de certains dans le Forum quant à ce sujet fort intéressant. Moi, et bien, je ne sais pas. Je ne me suis jamais penchée sur la question car elle ne m'a pas interpellée.
J'espère que chacun continue à passer de bonnes vacances dans cette France qui commence doucement à se rafraîchir. Tant mieux diront sûrement certains.   
Bien à vous
P.S. : J'aime bien votre nouvel Avatar Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Sam 10 Aoû - 16:44

Certains me certifieront peut-être que Marie-Antoinette n'était en aucun cas ambivalente, aucune contradiction dans son comportement. Alors là...Rolling Eyes 
 
Son attitude avec Barnave n'est pas seulement de l'opportunisme politique, ou un dernier espoir auquel se raccrocher sans y croire vraiment.
Et j'en passe : voulait-elle ou non quitter la France lors de l'expédition pour Montmédy ? Pour Louis XVI nous sommes assurés. Pour elle ? Mystère.
Mais mettons de côté la Révolution qui ne montre pas le personnage sous son jour quotidien. Elle ne fait au contraire qu'exacerber ses traits de caractère.


Dauphine et reine, nous pouvons trouver des tas d'exemples.


Mais je veux en arriver à ma réflexion de départ.  

1785 : éclatement de l'Affaire du Collier.

1786 : procès de l'affaire, la reine voit sa popularité au plus bas. Presque personne ne doute de sa culpabilité plus ou moins directe.

1787 : commande de la Surintendance des Bâtiments à madame Vigée-Lebrun d'un portrait montrant la reine en pleine majesté (finie les erreurs de la robe en gaulle ou autres portraits à caractère plus ou moins intime), entourée de ses enfants.
Le message est clair : la reine montre à la France entière, pour le prochain salon du Louvre, que ce qui compte pour elle avant tout, ce sont ses enfants. Et pour que tout le monde comprenne, elle ne porte aucun collier, avec un cou ostensiblement nu, et son serre-bijoux se retrouve volontairement dans l'ombre.
Une commande tout à fait politique, une oeuvre de propagande.



Incontestablement, Marie-Antoinette a contribué à sa conception : elle choisit l'artiste, pourtant peu habituée à des oeuvres de cette ampleur (madame Vigée-Lebrun s'y étale longuement dans ses Souvenirs) et n'hésite pas à vouloir remettre en cause sa structure en réclamant l'effacement de la pauvre petite madame Sophie. L'artiste s'en tirera par une remarquable pirouette.Very Happy 


Or la même année, Marie-Antoinette commande à Schwerfeger un nouveau serre-bijoux !!!  



Personne ne doit croire qu'il s'agit d'une commande privée : non puisqu'il s'agit d'un meuble présent dans sa chambre. C'est donc une commande du Garde-Meuble de la Couronne, pas de son garde-meuble privé. Et tous ceux, nombreux, qui ont accès à sa chambre officielle, peuvent l'admirer. C'est tout sauf un petit meuble intime pour se faire plaisir.

Ce meuble symbolise avant tout un des attributs de toute reine et princesse de la famille royale, à savoir être la mieux parée, celle qui doit porter la quintessence de la richesse du royaume. C'est le sens même de la Toilette publique de la Reine.

La preuve :


Toute reine doit être représentée constellée de diamants, perles, etc.
Et Marie-Antoinette se prêtera tout à fait à ce rôle. Du moins dans sa jeunesse...



Le serre-bijoux n'est pas un meuble qui montre le goût personnel de la reine pour les bijoux mais bien ce que l'on attend d'elle.
Qu'elle les aime ou non est un autre débat, ce n'est pas la question.

Certes, à la même époque Marie-Antoinette fait refaire ses appartements officiels, notamment sa chambre avec le décor que nous connaissons aujourd'hui. Donc pourquoi s'étonner de commander un nouveau serre-bijoux ?
L'ancien doit dater de son arrivée en France, près de dix-sept ans. Et nous savons à quel point Marie-Antoinette est sensible aux nouvelles tendances.
Je crois qu'il existe un Versalia qui consacre un article sur l'ancien serre-bijoux. Malheureusement, je n'ai pas souvenir qu'on ait établi la surprenante concomitance avec l'Affaire du Collier et le portrait de Marie-Antoinette et ses enfants.

Car c'est proprement incroyable si l'on remet les événements dans leur contexte !
Au moment où elle passe pour une croqueuse de diamants, plongée malgré elle dans la pire escroquerie mêlant une aventurière d'origine royale par la main gauche, un cardinal débauché, un charlatan célèbre, un faussaire et une prostituée, elle n'hésite pas à commander un meuble remarquable, l'un des plus beaux de notre patrimoine, un des rares avec le bureau de Louis XV que les révolutionnaires ne vendront pas et qui n'a pour autre but que d'être le plus merveilleux des écrins pour ses bijoux !
Et ce n'est certainement pas pour dire qu'elle dédaigne complètement sa nouvelle réputation puisqu'elle commande en même temps un portrait qui doit changer cette image, avec l'ancien serre-bijoux bien mis en valeur justement par sa place obscure !

Comment expliquer deux commandes aussi incroyables, deux de cette ampleur, aussi antinomiques ? Et la même année ! 
D'un côté nous avons : Non, je n'aime pas les bijoux.
De l'autre : Rien à cirer, rien est assez beau pour mes bijoux.
 


Si encore le serre-bijoux restait un meuble privé. On peut comprendre que l'on puisse faire une différence entre message public et réalité. Mais non, puisque la reine, je le rappelle, vit en public, notamment dans sa chambre. Donc tous ceux accédant à sa chambre, nombreux, pouvaient se faire la même réflexion que la mienne.


Soit c'est de la pure provocation, et à ce moment c'était franchement plus que dangereux. Sans oublier le prix extraordinaire de ces deux créations au moment où on ne cessait de parler d'économies. C'est franchement gonflé et complètement inutile.

Soit Marie-Antoinette ne s'est rendue compte de rien, complètement dans sa bulle et a laissé faire, donnant juste ses ordres sur des miettes qu'on souhaitait bien lui donner.
S'il ne s'agit que d'un double caprice de la reine, complètement inconsciente, la Surintendance des Bâtiments et le Garde-meuble de la Couronne étaient deux administrations suffisamment puissantes pour lui tenir tête.


Je n'ai aucune conclusion.Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Sam 10 Aoû - 16:46

Merci.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Sam 10 Aoû - 18:52

Reinette a écrit:

Son attitude avec Barnave n'est pas seulement de l'opportunisme politique, ou un dernier espoir auquel se raccrocher sans y croire vraiment.
Tu as la même chose avec Mirabeau. Wink , et je pense depuis longtemps qu'elle avait un caractère ambivalent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Sam 10 Aoû - 21:13

Tu as la même chose avec Mirabeau. Wink , et je pense depuis longtemps qu'elle avait un caractère ambivalent. [/quote]
Ah oui, c'est sûr !Wink  Mais une fois de plus comme dit plus, si la Révolution révèle pleinement cette ambivalence, il ne faut pas oublier que cette période ne peut que l'entraîner à la contradiction. On se demande même comment faire autrement.
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Jeu 28 Aoû - 8:28

Bonjour,

Voici une représentation d'un séance de Pharaon à Versailles.



http://www.pilloledistoria.it/4833/storia-moderna/versailles-sali-odorosi-per-profumare-stanze-sporche?lang=en

Il y a une foule très dense d'assistants. On peut se demander si les séances auxquelles la Reine a participé étaient aussi peuplées.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Jeu 28 Aoû - 12:27

Chouette image!

C'est vrai qu'on a peine à imaginer Marie Antoinette jouant au milieu de, comme elle dirait, une telle foule de peuple.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte

avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/10/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Dim 31 Déc - 15:12

La reine et le jeu d'après Bachaumont - Wink

1 octobre 1778. — La Reine a pris tellement goût pour le jeu, surtout depuis sa grossesse qui ne lui permet pas d'aller autant qu'elle a coutume, qu'il y a régulièrement un pharaon établi chez Sa Majesté. C'est M. de Chalabre, le fils du joueur si renommé, qui est son banquier. Dernièrement il a représenté à la Reine qu'il ne pouvait suffire à son emploi et avait besoin d'un second; Sa Majesté y a consenti et lui a dit de choisir qui il voudrait. Il a jeté les yeux sur un M. Poinçot, chevalier de Saint-Louis, qui la première fois où il s'est rendu au cercle de la Reine, n'a pu, suivant l'étiquette, s'asseoir, n'ayant pas le brevet de colonel, le dernier grade qui donne ce droit ; il se trouvait ainsi debout seul, lorsque Sa Majesté a paru : elle s'en est aperçue et, sans égard au cérémonial si essentiel à Versailles, a ordonné qu'on donnât un siége à M. Poinçot. Ce qui fit gémir les courtisans rigides, attachés aux formes.


Ces dames sont des friponnes !

0 octobre 1778. — Depuis que la cupidité a fait recevoir même à la cour les jeux de hasard réservés ci-devant pour les fêtes extraordinaires, mais tellement goûtés par la Reine et les frères du Roi qu'il y a des banquiers ad hoc suivant la cour, les ambassadeurs ont imaginé d'en faire autant dans leurs hôtels. Comme ils ne sont pas difficiles sur l'introduction des joueurs, la présentation exigée avant d'y paraître n'est qu'une formule vaine qui n'empêche pas de recevoir des gens de toute espèce. Comme les hôtels de ces étrangers sont sacrés, on élude ainsi les règlements, et les dernières défenses du parlement deviennent inutiles. On croit que la police profitera de cette licence pour ramener les maisons de jeu et y introduire des biribi : c'est à quoi l'on travaille pour cet hiver.

18 novembre 1778. — Tout le monde a su l'événement arrivé au jeu de Marly, de ce rouleau de louis faux substitué à un véritable. C'est un mousquetaire réformé nommé Duluques qui était l'auteur de cette fraude, il a été arrêté et enfermé : on assure qu'il avait été présenté le matin. Cette police est, sans doute, très-bien faite; mais il serait à désirer qu'on l'étendît aux duchesses, qui journellement escroquent les joueurs crédules qui leur confient leur argent. Cette filouterie se pratiquait dès le temps du feu roi, qui en avait pris plusieurs en flagrant délit et les avait averties; mais comme il n'y a rien de si impudent qu'une femme de cour, au moyen de l'impunité elles continuent. Dernièrement Madame disait à MM. de Chalabre et Poinçot, les banquiers du jeu de la Reine : « On vous friponne bien, messieurs. — Madame, nous ne nous en apercevons pas, » lui répondirent-ils par décence : mais ils s'en aperçoivent très-bien et n'osent le manifester.

24 novembre 1778. — Les banquiers du jeu de la Reine, pour obvier aux escroqueries et filouteries des femmes de la cour qui les trompent journellement, ont obtenu de Sa Majesté qu'avant de commencer la table serait bordée d'un ruban dans son pourtour et que l'on ne regarderait comme engagé pour chaque coup que l'argent mis sur les cartes au delà du ruban. Cette précaution préviendra quelques friponneries, mais non celles exercées envers les pontes crédules qui confient leur argent aux duchesses et que plusieurs nient avoir reçu lorsque leur carte gagne.

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sido Scorpion

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 05/08/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Lun 1 Jan - 18:58

Je joue soir et matin !



_________________
Avais-je atteint ici ce qu'on ne recommence point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte

avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/10/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 3 Jan - 11:12

Parmi les jeux délirants que la reine prisait, il en est un très théâtral que nous décrit Bachaumont - What a Face

27 octobre 1780.—Ces jours derniers l'on jouait au salon de Marly un petit jeu de société, fait pour occuper beaucoup de monde, qu'on appelle la peur et qui amuse assez la Reine. M. le prince de Montbarrey (1) en était : il faut savoir qu'on y meurt et qu'on y revit; les acteurs et surtout les dames faisant allusion à ces trois mots de peur, de mort, de résurrection et aux circonstances critiques où se trouve ce ministre, le désolèrent de tant de mauvaises plaisanteries, qu'il fut obligé de quitter, ne pouvant y tenir. Le public, spectateur de cette hardiesse des courtisans, a inséré que sa catastrophe n'était pas éloignée.

(l) Ministre de la guerre

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 3 Jan - 11:15

inséré ? Ce ne serait pas plutôt inféré ?

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte

avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/10/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 3 Jan - 11:15

L'orthographe est correcte. Wink

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 484
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   Mer 3 Jan - 11:39

Vous m'en voyez étonné. tongue

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et ses excès   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette et ses excès
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette emprisonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: