Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Madame Elisabeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24
AuteurMessage
Namtar

avatar

Nombre de messages : 198
Date d'inscription : 12/04/2016

MessageSujet: Re: Madame Elisabeth   Dim 27 Nov - 12:13

Citation :
[Suite interrogatoire]

R. Ces diamans n'ont point été envoyés à d'Artois; je me suis bornée à les déposer entre les mains d'une personne de confiance.

D. Voudriez-vous nous désigner le dépositaire de ces diamans, ou nous le nommer ?

R. M. de Choiseul est celui que j'avais choisi pour faire ce dépôt.

D. Que sont devenus les diamans que vous dites avoir confies à Choiseul ?

R. J'ignore absolument quel a pu être le sort de ces diamans, n'ayant point eu l'occasion de voir M. de Choiseul je n'en ai point eu d'inquiétudes, et ne m'en suis nullement occupée.

D. Vous ne cessez d'en imposer sur toutes les interpellations qui vous sont faites, et singulièrement sur le fait des diamans car un procès verbal du 12 décembre 1792 bien rédigé en connaissance de cause par les représentans du peuple, lors de l'instruction de l'affaire relative au vol de ces diamans, constate d'une manière sans réplique que lesdits diamans ont été envoyés à d'Artois.

( Ici l'accusée garde le silence. )

D. N'avez-vous pas entretenu des correspondances avec votre frère le ci-devant Monsieur ?

R. Je ne me rappelle pas en avoir entretenu, surtout depuis qu'elles sont prohibées.

D. N'avez-vous pas donné des soins, en pansant vous-mêmes les blessures des assassins envoyés par votre frère aux Champs- Elysées contre les braves Marseillais ?

R. Je n'ai jamais su que mon frère eût envoyé des assassins contre qui que ce soit s'il m'est arrivé de donner des secours à quelques blessés, l'humanité seule a pu me conduire dans le pansement de leurs blessures je n'ai point eu besoin de m'informer de la cause de leurs maux pour m'occuper de leur soulagement je ne m'en fais point un mérite, et je n'imagine pas que l'on puisse m'en faire un crime.

D. Il est difficile d'accorder ces sentimens d'humanité dont vous vous' parez avec cette joie cruelle que vous avez montrée en voyant couler des fots de sang dans la journée au du 10 aout nous autorise a croire que vous n'êtes humaine que pour les assassins du peuple, et que vous avez toute la férocité des animaux les plus sanguinaires pour les défenseurs de là liberté. Loin de secourir ces derniers vous provoquiez leur massacre par vos applaudissements loin de désarmer les meurtriers du peuple vous leur prodiguiez à pleines mains les instrumens de la mort à l'aide desquels vous vous flattiez, vous et vos complices de rétablir le despotisme et la tyrannie voilà l'humanité des dominateurs des nations, qui de tout temps ont sacrifié des millions d'hommes à leurs caprices, à leur ambition, ou à leur cupidité.
L'accusée Elisabeth, dont le plan de défense est de nier tout ce qui est à sa charge, aura-t-elle la bonne foi de convenir qu'elle a bercé petit Capet de l'espoir de succéder au trône de son père, et qu'elle a ainsi provoqué la royauté ?

R Je causais familièrement avec cet infortuné qui m'était cher à plus d'un titre, et je lui administrais sans conséquence, les consolations qui me paraissaient capables de le dédommager de la perte de ceux qui lui avaient donné le jour.


D. C'est convenir, en d'autres termes, que vous nourrissiez le petit Capet des projets de vengeance que vous et les vôtres n'avez cessé de former contre la liberté, et que vous vous flattiez de relever les débris d'un trône brisé en l'inondant,de tout le sang des patriotes. Après que l'accusateur public et les défenseurs ont été entendus on a lu le jugement suivant, d'après la déclaration unanime du jury, portant : Qu'il a existé des complots et conspirations formés par Çapet sa femme, sa famille, ses agens et complices, par, suite desquels, des provocations à la guerre civile, dans l'intérieur ont été formées; des secours en hommes et argent ont été fournis aux ennemis des intelligences criminelles entretenues avec eux des troupes rassemblées, des chefs nommés et des dispositions préparées pour assassiner le peuple anéantir la liberté et rétablir le despotisme; Qu'il est constant qu'Elisabeth Capet, les veuves Delaigle Sourdeval, veuve Senozan, femme Crussol-d'Amboise, Foloppe, Buard, Marcel Letellier, dit Bullier Cresci-Champmillon, Hall, Alexandre-François Loménie, Louis-Marie-Anathase Loménie, Calixte Montmorin, Lhoste, Martial Loménie, Megret-Serilly Megret-d'Etigny Charles Loménie, veuve Montmorin, femme Canizi, femme Rosset-Cercy, femme Rosset, l'Hermite-Chambertran, femme Megret-Serilly et Dubois sont convaincus d'être complices de ces complots.
  En conséquence,le tribunal, après avoir entendu l'accusateur public en son réquisitoire, et les lois par lui invoquées sur l'application de la peine, a condamné à la peine de mort Elisabeth Capet, ainsi que les vingt-quatre autres accusés qui ont été traduits en jugement, et amalgamés avec elle dans le même acte d'accusation, dont nous n'avons cité que les noms.
  Le même jour, entre quatre et cinq heures du soir, tous les ci-dessus dénommé sont été conduits sur la place de la Révolution,
à l'exception de la femme Sérilly, qui s'est déclarée enceinte, et qui a obtenu un sursis.
  Après la mort d'Elisabeth qui a été exécutée la dernière sa tête a été montrée au peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Madame Elisabeth   Dim 27 Nov - 17:53

Merci, Namtar.  Very Happy Comme nous sommes très (trop?  ) antoinettocentrés, sur ce forum, on oublie un peu trop les autres.  Wink Du coup, ça fait du bien de lire l'interrogatoire de Madame Elisabeth.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5007
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Madame Elisabeth   Lun 16 Jan - 8:56

Voici une jolie gravure représentant la Princesse.


https://www.pinterest.com/pin/404057397803661849/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Collector

avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Re: Madame Elisabeth   Dim 12 Fév - 10:12

Dans le cadre de la grosse vente prévue bientôt
http://maria-antonia.justgoo.com/t5293p75-vente-de-souvenirs-historiques-aux-encheres-plusieurs-reliques-a-drouot

ce petit d'après Wink



D’APRES ADÉLAÏDE LABILLE-GUIARD (1749-1803).
ÉCOLE FRANÇAISE DE LA FIN DU XVIIIe SIÈCLE.
Portrait d’Élisabeth de France, dite Madame Élisabeth (1764-1794).
Pastel sur papier, de forme ovale, la représentant d’après un portrait peint par l’artiste en 1788, conservé sous verre dans son encadrement d’origine en bois doré. Bon état.
A vue : H. : 78, 5 cm – L. : 62 cm.
Cadre : H. : 91 cm – L. : 76 cm

Référence : cette œuvre est à rapprocher d’un portrait exécuté par Mme Deville, peint en 1787, où figure une gravure réalisée par Morse, sous la direction de Henriquet Dupont, provenant du cabinet de la Marquise de Castéjà. Voir également le portrait de Madame Adélaïde Labille-Guiard, dans le catalogue de l’exposition « Madame Elisabeth, une princesse au destin tragique (1764-1794), organisée à Versailles du 27 avril au 21 juillet 2013, pages 48 et 49».
Estimation : 2 500 € / 3 000 €

_________________
Less Is More
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Collector

avatar

Nombre de messages : 466
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Re: Madame Elisabeth   Lun 8 Mai - 17:28

dans le goût de Vigée





Huile sur toile
80,2 x 64,9 cm
https://www.mutualart.com/Artwork/Portrait-dElisabeth-de--France/25A5C15B84880DFC



attribué à Leclercq  



Ce petit portrait que nous avons déjà mentionné dans notre section enchères. Very Happy
http://maria-antonia.justgoo.com/t4224p850-ventes-aux-encheres#332668

_________________
Less Is More
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Madame Elisabeth   Mar 9 Mai - 16:13

Qui est riche parmi nous?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Madame Elisabeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Madame Elisabeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24
 Sujets similaires
-
» Exposition Mme Elisabeth à Montreuil
» Madame Élisabeth, sœur de Louis XVI
» Le domaine de Mme Elisabeth à Montreuil
» Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI , d'Anne Bernet
» La visite du Petit Trianon: La chambre Louis XV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Sa famille française :: Les contemporains et la Cour-
Sauter vers: