Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les coeurs de Louis XVII...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 18:52

BRH a écrit:
Chacun notera que notre ami ne nous a toujours pas dit s'il avait pris la peine de poser une feuille sur son écran pour tracer la silhouette d'un des cœurs pour ensuite la positionner sur l'autre. Si c'était le cas, il constaterait que le cœur de 1895 est plus long que le cœur de 1972...
.................................................. Rolling Eyes ..........................................................................
Je l'ai fait par informatique et n'ai pas l'intention de faire votre occupation de récréation ...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 18:56

.... .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:11

Chou d'amour a écrit:
Merci pour vos éléments M. Delorme  Wink

C'est gentillet, votre politesse exquise. Perso, je n'ai lu aucun argument.

Citation :
Désolé BRH, mais je ne peux encore une fois que constater que ses éléments sont largement plus crédibles qu'une simple comparaison d'image.

Expliquez quels sont les arguments.

Citation :

En plus vous me dites que vous n'avez même pas pris de mesures?
Expliquez moi donc comment vous gérez les deux échelles différentes?


Le logiciel les a gérées pour moi !  

Citation :
De même pour l'angle je suis surpris que personne n'y ait pensé...si j'ai bien compris vous ne l'avez pas géré du tout donc en fait vous avez comparé deux faces qui ne sont pas exactement les mêmes, avec deux échelles différentes et deux photos de mauvaises qualités et de qualités différentes...vous ne pensez pas que ça fait beaucoup d'erreur?

Des erreurs ? Mais vous n'avez même pas fait le test...  

Citation :
Il est inutile que je fasse ce teste là donc si je comprends bien, car il est évident que le résultat sera complètement faussé  :s:
De plus après avoir lu les arguments de Philippe Delorme j'attends largement plus que des comparaisons de ce style pour être convaincu.


J'ai l'impression que rien ne vous fera changer d'avis. Si le résultat est faussé, il faudrait tout de même en prendre au préalable connaissance.

Citation :
De plus qui nous dit que le coeur ne s'est pas effrité durant toute ces années?


En haut, en bas, sur les côtés ? Hypothèse intéressante, mais comme je ne suis pas biologiste, je ne pourrai vous aider en aucune manière...  Embarassed

Citation :
Quant à la traçabilité que vous donnez des photos, si je veux être ausi difficile que vous l'êtes avec celle du coeur Pelletan, ça ne me suffit pas, car des manques il y en a plein.

Ah bon ? Cela mériterait d'être développé, juste pour le fun...

Citation :
Je vous rassure tout de suite j'y crois moi aussi à leur authenticité, mais si je voulais raisonner comme vous juste pour vous géner je n'hésiterais pas.

Il me semble très exagéré de soutenir que vous raisonnez comme moi : je ne refuse jamais de prendre connaissance des arguments et des pièces de mon contradicteur...  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:17

Citation :
Citation :
Chacun notera que notre ami ne nous a toujours pas dit s'il avait pris la peine de poser une feuille sur son écran pour tracer la silhouette d'un des cœurs pour ensuite la positionner sur l'autre. Si c'était le cas, il constaterait que le cœur de 1895 est plus long que le cœur de 1972...

Je l'ai fait par informatique et n'ai pas l'intention de faire votre occupation de récréation ...

Oh, comme c'est dommage de ne pas en faire profiter les participants de ce forum !  geek Cela pourrait presque être qualifié d'égoïsme...  cheers

Mais enfin, j'en suis bien aise : vous vous êtes donc aperçu que l'image du coeur de 1895 était plus longue que celle du coeur de 1972. Si vous pouviez le confirmer à Chou, ce serait parfait.  study
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:24

BRH a écrit :

Citation :
C'est gentillet, votre politesse exquise. Perso, je n'ai lu aucun argument.

Citation:
Désolé BRH, mais je ne peux encore une fois que constater que ses éléments sont largement plus crédibles qu'une simple comparaison d'image.


Expliquez quels sont les arguments.

Quand même BRH, ils sont pertinents, les voici :

Citation :
Même sans montage informatique, on constate d'ailleurs que la forme est identique, même si sur la photo de 1895 le coeur est accroché plus haut, et retenu au sommet de l'urne de cristal par une sorte de petit tube métallique (je crois me souvenir qu'il est cité dans le PV d'époque, mais je n'ai pas le nez sur mes archives Louis XVII tous les jours, n'étant pas monomaniaque), tube qui cache la disgracieuse "ficelle" métallique. Avec le temps, le tube a disparu, et la "ficelle" s'est distendue, ou a été remplacée. Mais "l'objet" lui-même est bien le même.

Quant à l'"argument" de la taille, qui aurait diminué, elle ne repose sur rien. Les 8 cm de 1895 prennent en compte les 6 cm du coeur proprement dit et 2 cm d'aorte dressé au dessus, comme me l'a confirmé le médecin qui a fait l'examen macroscopique en 1999. Examen, je tiens à le rappeler, très sommaire, réalisé sans instrument de mesure, et seulement "à vue d'oeil".

Qu'avez vous à répondre?  :s:

Citation :
Citation:

En plus vous me dites que vous n'avez même pas pris de mesures?
Expliquez moi donc comment vous gérez les deux échelles différentes?


Le logiciel les a gérées pour moi !

Oui il a pris cette peine, et nous connaissons ses conclusions, bien différentes des votres  

Citation :
Des erreurs ? Mais vous n'avez même pas fait le test...


C'est exactement avec ce genre de remarque qu'on distingue des chercheurs amateurs des autres. Ne voyez aucune offense quand j'écris cela (je n'ai rien contre les chercheurs amateurs), mais c'est tout de même frappant : avant de se lancer tête baissée dans une piste ou une étude, on fait avant ce qu'on appelle une étude de faisabilité, ou une pré-étude si vous préférez, avant de claquer du temps voire de l'argent dans une piste débouchant d'avance vers un mur.
Donc concrêtement d'un point de vue méthodologique je ne ferai jamais un test alors que je sais d'avance qu'il sera faussé, et donc que ça ne fera pas avancer le débat. Pourquoi sera t-il faussé? Angles différents, échelles différentes, mauvaises qualités et qualités différentes, et époque différentes! Inutile d'aller plus loin donc.
Citation :

J'ai l'impression que rien ne vous fera changer d'avis

J'ai la même impression vis à vis de vous BRH, nous avons donc la même maladie?  

Citation :
En haut, en bas, sur les côtés ? Hypothèse intéressante, mais comme je ne suis pas biologiste, je ne pourrai vous aider en aucune manière...
Il a eu le temps de séffriter de partout je pense...ensuite moi non plus je ne peux pas l'affirmer n'étant pas biologiste ni médecin, mais justement, il serait bien de le savoir avant de conclure!

Citation:
Citation :
Quant à la traçabilité que vous donnez des photos, si je veux être ausi difficile que vous l'êtes avec celle du coeur Pelletan, ça ne me suffit pas, car des manques il y en a plein.


Ah bon ? Cela mériterait d'être développé, juste pour le fun...

Ah ouais j'aime le fun, allons y alors!  
Vous me certifiez que la photo prise est authentique, seulement entre le moment où elle a été prise et le moment où vous nous la mettez sur le forum, qui me dit qu'elle n'a pas été retouchée? Sait-on par quelles mains elle est passée depuis? Si ça ce n'est pas un manque  
C'est marrant j'ai l'impression de me faire l'avocat du diable, mais vous l'avez voulu  

Citation :
Il me semble très exagéré de soutenir que vous raisonnez comme moi : je ne refuse jamais de prendre connaissance des arguments et des pièces de mon contradicteur...

Mais moi non plus! Sinon vous auriez été censuré depuis longtemps ici  Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:32

BRH a écrit:

Mais enfin, j'en suis bien aise : vous vous êtes donc aperçu que l'image du cœur de 1895 était plus longue que celle du cœur de 1972. Si vous pouviez le confirmer à Chou, ce serait parfait. study
C'est VOUS qui confirmez que vos méthodes sont très douteuses : votre conclusion est aussi prématurée qu'erronée, cela prouve donc combien on peut se méfier de vos autres déductions Rolling Eyes drunken

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:35

Citation :
Citation :
J'ajouterai cher Monsieur Delorme, que de la part de l'avocat ou du "juge d'instruction" que se prétend être BRH, j'attends toujours très benoîtement un mobile justifiant un tant soit peu ces mystérieuses substitutions, ainsi que le temps et l'énergie que des comploteurs de l'ombre auraient dépensé pour les mener à bien...

Notre Américain ne doit pas connaître le terme de "novation". Et il lui a sans doute échappé que le mobile exigé correspondait à une hypothèse erronée de ma part, précisément disqualifiée par le fait que le coeur de 1972 est bien le même que celui de 1999...

Quant à me prétendre "juge d'instruction", j'évoquais juste une démarche intellectuelle. Pour ce qui est de ma qualité d'avocat, il peut toujours consulter le tableau des avocats du Barreau de Rochefort pour les années 1992 et 1993 et celui du barreau de La Rochelle pour les années 1994 et 1995. Etant précisé que j'ai cessé mon activité en 1996.

Pour le reste, une personne de son âge ne doit pas perdre son temps à converser avec des enfants. Il y a des choses plus sérieuses à faire, certainement, comme de discuter avec des barbus...  

Je connais parfaitement le terme de novation BRH, mais ne passe pas mon temps à jeter mes diplômes et qualifications -au demeurant tout à fait étrangères comme les vôtres à la recherche historique- à la tête de mes interlocuteurs, qu'ils soient barbus ou ancien bidasses.

Effectivement, vos hypothèses sont en novation permanente, puisque votre démarche consiste à les adapter au fil des écueils et des preuves contraires rencontrés à la seule conclusion que vous estimez être depuis le début possible : la substitution.

Par ailleurs, veuillez noter que seul le terme de juge d'instruction était placé entre guillemets, je n'insultais donc pas à votre qualité d'avocat. Mais il est amusant de constater que ce sont toujours ceux ayant recours aux attaques personnelles qui sont les premiers à en voir partout à leur encontre. Bref.

Il ne m'échappe pas non plus que vous n'avez toujours pas fourni de mobile à une substitution intervenue entre 1895 et 1972.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:39

Citation :
Il ne m'échappe pas non plus que vous n'avez toujours pas fourni de mobile à une substitution intervenue entre 1895 et 1972. Si ce n'est celui de faire parler de vous et de vendre vos livres.
BRH préfère à cela me faire faire du bricolage de transparence  

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:42

Chou d'amour a écrit:


Quand même BRH, ils sont pertinents, les voici :

Citation :
Même sans montage informatique, on constate d'ailleurs que la forme est identique, même si sur la photo de 1895 le cœur est accroché plus haut, et retenu au sommet de l'urne de cristal par une sorte de petit tube métallique (je crois me souvenir qu'il est cité dans le PV d'époque, mais je n'ai pas le nez sur mes archives Louis XVII tous les jours, n'étant pas monomaniaque), tube qui cache la disgracieuse "ficelle" métallique. Avec le temps, le tube a disparu, et la "ficelle" s'est distendue, ou a été remplacée. Mais "l'objet" lui-même est bien le même.

La forme est identique ! Eh oui, ce sont des cœurs d'enfants... Rolling Eyes Avec le temps, tout passe comme dit la chanson...

Citation :
Quant à l'"argument" de la taille, qui aurait diminué, elle ne repose sur rien. Les 8 cm de 1895 prennent en compte les 6 cm du cœur proprement dit et 2 cm d'aorte dressé au dessus, comme me l'a confirmé le médecin qui a fait l'examen macroscopique en 1999. Examen, je tiens à le rappeler, très sommaire, réalisé sans instrument de mesure, et seulement "à vue d'œil".

Que peut-on répondre à rien ? Mais j'admire cependant le coup d'œil du Dr Pfeiper qui a pu donner 6 cm au cœur proprement dit et 2 cm à l'aorte en question. ça, c'est scientifique ! Je note cependant que ledit docteur avait un marqueur décimal...


Citation :
Oui il a pris cette peine, et nous connaissons ses conclusions, bien différentes des votres


Que ne nous les donne-t-il pas publiquement ? Je suis certain que chacun s'en trouverait mieux.

Citation :
Des erreurs ? Mais vous n'avez même pas fait le test...


Citation :
C'est exactement avec ce genre de remarque qu'on distingue des chercheurs amateurs des autres. Ne voyez aucune offense quand j'écris cela (je n'ai rien contre les chercheurs amateurs), mais c'est tout de même frappant : avant de se lancer tête baissée dans une piste ou une étude, on fait avant ce qu'on appelle une étude de faisabilité, ou une pré-étude si vous préférez, avant de claquer du temps voire de l'argent dans une piste débouchant d'avance vers un mur.

Mais -en somme- c'est ici que je fais mon étude préalable. Ne l'aviez-vous pas compris ?

Citation :

Donc concrètement d'un point de vue méthodologique je ne ferai jamais un test alors que je sais d'avance qu'il sera faussé, et donc que ça ne fera pas avancer le débat. Pourquoi sera t-il faussé? Angles différents, échelles différentes, mauvaises qualités et qualités différentes, et époque différentes! Inutile d'aller plus loin donc.

Faussé ? C'est ce qu'il faut examiner: dans quelle mesure et de quelle manière.


Citation :
Ah ouais j'aime le fun, allons y alors!
Vous me certifiez que la photo prise est authentique, seulement entre le moment où elle a été prise et le moment où vous nous la mettez sur le forum, qui me dit qu'elle n'a pas été retouchée? Sait-on par quelles mains elle est passée depuis? Si ça ce n'est pas un manque
C'est marrant j'ai l'impression de me faire l'avocat du diable, mais vous l'avez voulu


Elle n'a pas été faussée, puisqu'elle figure au catalogue du musée Carnavalet de 1972. Le diable en sera pour ses frais !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:51

Citation :
Que peut-on répondre à rien ? Mais j'admire cependant le coup d'oeil du Dr Pfeiper qui a pu donner 6 cm au coeur proprement dit et 2 cm à l'aorte en question. ça, c'est scientifique ! Je note cependant que ledit docteur avait un marqueur décimal...

Ce n'est pas une réponse ça, c'est de l'ironie, une ironie quelque peu génée non?

Citation :
Mais -en somme- c'est ici que je fais mon étude préalable. Ne l'aviez-vous pas compris ?
Ben non puisque vous avez déjà fait le test vous même
Il aurait fallu faire cela avant!
Citation :

Faussé ? C'est ce qu'il faut examiner: dans quelle mesure et de quelle manière.

Mais je viens de le dire! Angles différents, échelles différentes, qualités différentes et plus que mauvaises, époques différentes. Si on rajoute le fait que nous ne savons pas si ce coeur aurait pu s'effriter ou non durant toutes ces années, alors là ce n'est même pas la peine d'aller plus loin BRH (pour vous c'est trop tard mais bon...), car même en admettant que le résultat déboule vers des dimensions différentes (qui seraient déjà faussées à cause de ce que je viens de dire), ça ne prouverait rien tant que nous ne savons pas si ce coeur pouvait diminuer de taille avec l'usure.
Bref, inutile que je perde mon temps à faire un test d'une approximation plus que grossière et dont le résultat ne prouve rien.
Voilà c'est ça une pré-analyse BRH

Citation :

Elle n'a pas été faussée, puisqu'elle figure au catalogue du musée Carnavalet de 1972. Le diable en sera pour ses frais !
Ben voyons! Et qui vous dit qu'elle était authentique à ce moment là? Le coeur pelletan est bien à Saint-Denis en ce moment et vous même dites que ce n'est pas le bon
De plus même en admettant ça, entre 1972 et 2009 il s'en est passé du temps....un beau manque dans une traçabilité non? Wink
C'est chiant hein?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:53

Citation :
Citation :
Il ne m'échappe pas non plus que vous n'avez toujours pas fourni de mobile à une substitution intervenue entre 1895 et 1972. Si ce n'est celui de faire parler de vous et de vendre vos livres.
BRH préfère à cela me faire faire du bricolage de transparence  

Vous devriez expliquer à *---biiiiiip----- que je n'ai rien écrit sur Louis XVII et qu'il est difficile dans ces conditions d'attendre un quelconque profit des discussions que nous avons ici. Seule, la recherche de la vérité m'intéresse. D'ailleurs, rien ne dit qu'il s'agisse d'une substitution volontaire. Elle pourrait très bien n'être qu'accidentelle.

(*Chou d'amour)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:57

... " l'Américain " !!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:58

Citation :
Citation :
Mais enfin, j'en suis bien aise : vous vous êtes donc aperçu que l'image du cœur de 1895 était plus longue que celle du cœur de 1972. Si vous pouviez le confirmer à Chou, ce serait parfait.  study
C'est VOUS qui confirmez que vos méthodes sont très douteuses : votre conclusion est aussi prématurée qu'erronée, cela prouve donc combien on peut se méfier de vos autres déductions  

Mais voilà une réponse qu'elle est intéressante ! Donc, selon votre propre test informatique, le coeur de 1972 se révèle de la même longueur que celui de 1999 ? Mais que ne le disiez-vous plus tôt ?

Souffrez cependant que l'on en demandasse la communication préalable avant de rechercher quelles causes pourraient expliquer des résultats si différents...  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 19:59

Oh ! pitié !!! Il y en a franchement marre !!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 20:04

J'attends une communication importante de notre chère Pimprenelle. D'ici-là, je m'abstiendrai de continuer ce débat...

Ps : rien ne vous oblige à lire les contributions postées ici. C'est sans doute une question de cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 20:07

Pour ma part, attendant une communication importante de mon livreur de pizza, je vous laisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 20:11

Certes, chacun a les communications qu'il peut... :pirat:
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 20:24

Un peu de calme BRH et évitez l'appellation "L'Américain" je la trouve plus que limite Rolling Eyes
Je pense que nous avons fait le tour de ces photos là, manifestement personne ne sera convaincu par l'autre donc restons en là jusqu'à nouvel élément sinon ce sujet va vite s'envenimer. Votre conclusion initiale qui m'a piqué les yeux n'est décidément pas fondée, d'autant plus que vous semblez en recherche de confirmation, là encore c'est partir d'une conclusion et développer ensuite comme on peut....cela nuit à votre crédibilité.
Nous poursuivrons donc quand de nouveaux éléments seront connus.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 20:26

Citation :
Pour ma part, attendant une communication importante de mon livreur de pizza, je vous laisse.

Bon appétit !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 20:28

Merci chère Madame Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 22:03

Je vais imiter ton merveilleux style Pim si tu me le permets : flower

Note de modération :

Allez oublions tout, laissons un peu Louis XVII tranquille le temps que chacun retrouve une sérennité, et "prenons une tasse de thé dans les jardins du Trianon"!
Qui veut une fleur d'orange?
flower

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 22:13

Pour moi une limonade
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 22:15

Tu veux pas que Marie-Antoinette te la serve aussi?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 22:23

je n'y avais pas pensé mais l'idée est excellente alors je la prends.

Une limonade SVP  
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   Mer 13 Mai - 22:29

Tu portes bien ton pseudo quand même

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les coeurs de Louis XVII...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les coeurs de Louis XVII...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est devenu Louis XVII ?
» Louis XVII a t'il survécu au massacre?Et si Oui,qui était il?
» Louis XVII est il mort au temple ?
» Louis XVII est-il mort au Temple ?
» Louis-Charles, deuxième dauphin, puis Louis XVII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants-
Sauter vers: