Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La petite Sophie et les maladies des enfants royaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Lun 2 Juil - 21:12

On n'évoque peu la petite Sophie morte à seulement onze mois, j'aurais voulu savoir pourtant comment s'est déroulée cette tragédie (était elle malade dès sa naissance ? Son accouchement fut il difficile ? La reine eut elle une dépression suite à la perte de son enfant ?)
En outre, Louis Joseph a-t-il eu une maladie génétique comme certains l'affirment, et d'ailleurs cette anomalie génétique (un peu comme les fils de Catherine de Médicis) se serait également développée chez Louis Charles ?


Louis-Joseph Dauphin de France (1781-1789)

Sophie-Béatrice de France (1786-1787)
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Lun 2 Juil - 21:23

De ce que j'ai lu, il ressort que la petite Sophie était née mal formée. Elle avait, paraît-il, la tête trop grosse. Le 1er août 1787, Marie Antoinette écrit à la princesse de Hesse-Darmstadt : J'ai été bien sensible de la part que vous avez prise à la perte que j'ai faite de ma fille cadette. J'en ai été très affligée. Malheureusement, presque depuis sa naissance je m'y attendais, cette enfant n'ayant jamais profité ni avancé pour son âge (cf. Lever, p. 848).

Une autopsie fut réalisée, qui révéla que les poumons de la petite fille étaient très atteints. Toujours est-il que la reine fut très triste, elle dit même que cet enfant aurait pu devenir une amie.

Pour les garçons, tout ce que je sais, c'est que la tuberculose était dans la famille Bourbon. Louis Auguste enfant en avait souffert, mais le bon air de Meudon l'avait guéri. C'est de tuberculose osseuse que Louis Joseph est mort.

Qu'en était-il de Louis Charles ? Marie Antoinette a beau se réjouir de sa constitution solide, qui le rend frais et rose comme un enfant de paysan, certains auteurs considèrent qu'il souffrait du mal qui emporta son frère dès l'arrivée au temple. Certains vont même jusqu'à envisager qu'il pourrait être mort avant le 8 juin 1795.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Sam 7 Juil - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Lun 2 Juil - 21:44

La grossesse de Marie-Antoinette en 1786 n'était pas désirée, et Sophie est morte très jeune, donc heureusement ça a légèrement atténué les souffrances de ses parents, même s'ils ont eu un chagrin légitime...

Louis-Charle, s'il est mort au Temple, est mort de tuberculose je crois...comme son frère Louis-Joseph...mais ceci n'avait pas de rapport avec une malformation Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Lun 2 Juil - 21:49

Mais peut être avaient-ils un terrain génétique favorable à ce genre d'infection où seule l'aînée y a échappé ?
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Lun 2 Juil - 21:53

Ben...d'après ce que dit Google, la Tuberculose se transmet par voie aérienne et est donc très contagieuse, mais ils ne parlent pas de transmission génétique...
Et je pense que si Louis-Charles est bien mort au temple, et donc d'une tuberculose, c'est surtout suite aux conditions de sa détentions : insalubrité, obscurité, rats etc...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Mar 3 Juil - 14:24

Pas de transmission génétique ? Pourtant certains auteurs semblent suggérer, du moins, que la maladie était dans la famille. Peut-être y aurait-il eu un terrain (dé)favorable ? Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Mar 3 Juil - 14:36

Je ne sais pas si vous allez me croire mais j`ai lu dans des livres sur l`affaire Louis XVII que c`est la nourrice de Louis-Joseph Madame Poitrine qui lui avait transmis la tuberculose et que les enfants de celle-ci avaient le même mal.
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Mar 3 Juil - 14:42

Ah mais je vous crois chère Fleurdelys! Wink

Je n'avais jamais eu vent de cela....mais c'est possible en effet...

J'ai vérifié, il s'agit bien d'une transmission d'une bactérie par voie aérienne...mais effectivement il peut y avoir des terrains favorables au développement de cette bactérie j'imagine...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Mar 3 Juil - 14:46

Je ne ris pas du tout, Fleurdelys ! silent J'avais déjà lu ça quelque part aussi... silent Cela dit, que penser de tout cela ? Moi, je croyais vraiment que cette maladie était en quelque sorte héréditaire chez les Bourbons... Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Mar 3 Juil - 14:47

Après il y a sûrement plusieurs sorte de Tuberculose...celle dont je parle n'est peut être pas la même...je vais fouiller ça Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Mar 3 Juil - 15:17

Un terrain favorable, oui c'est fort possible car après tout il y'a long a dire sur les maladies héréditaires des rois. Les Valois avaient tous une maladie (je ne sais plus laquelle), même les mérovingiens je crois étaient hémophiles (ils me semble avoir déjà lu ça quelque part). Ces faiblesses de leur organismes s'expliquent surtout par le caractère souvent "consanguin" de leurs unions. Car les grandes dynasties se marient surtout entre cousins même éloignés alors c'est vrai que ça n'aide pas lorsque quelqu'un a une maladie génétique, on ne s'en débarrasse pas si facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Jeu 12 Juil - 17:07

Beaucoup de Habsbourg furent poitrinaires - c'est-à-dire tuberculeux- comme "Sissi" ou Napoléon II par exemple. Plus encore moururent jeunes. Les généticiens et les historiens s'accordent généralement sur le fait que la lignée s'est trouvée fragilisée par la répétition de mariages consanguins.

Pour ce qui est de Louis XVII, les documents relatifs à la maladie qui l'emporta font référence à une tuberculose osseuse et non à ce que nous appelons aujourd'hui "tuberculose". Il se peut que la contamination se fasse différemment voire que ce ne soit pas contagieux. N'étant pas médecin, il faudra me documenter avant d'oser m'avancer sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Jeu 12 Juil - 17:13

Oui c'est étrange il faut l'avouer...les historiens disent que les conditions d'insalubrité de son cachot ont pu le rendre malade, mais je ne sais pas sur quoi ils se basent pour dire ça...
Car son frère ainé Louis-Joseph est aussi mort d'une tuberculose osseuse, donc effectivement la question de transmission génétique ou de contagion se pose alors...
Mais pour Sophie c'est autre chose, elle était bien trop jeune...
Beaucoup de Habsbourgs, dont des soeurs et frères de Marie-Antoinette, sont morts de la petite véroles aussi, mais là c'était purement la contagion directe...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Jeu 11 Oct - 18:39

Sophie-Hélène-Béatrix de France , dite Madame Sophie (1786-1787) est de santé fragile et reste très menue. Elle meurt le 19 juin 1787, avant son premier anniversaire, au désespoir de sa mère qui dit pourtant , en réponses aux condoléances de la Princesse héréditaire de Hesse-Darmstadt, "s'y être attendue presque depuis sa naissance [...].Cette enfant n'ayant n'ayant jamais profité ni avancé pour son âge."
Weber rapporte que la Reine aurait répondu lorsqu'on Lui reprochait de pleurer une fillette morte si jeune :
"Oubliez-vous que c'eût été une amie?" et Mme de Sabran témoigne de Sa grande détresse à cette perte.
Selon le Comte de France d'Hézecques, page à Versailles à l'époque, le corps de Son "petit ange" comme l'appelait Marie-Antoinette aurait été déposé au Grand Trianon avant son inhumation.
Madame Elisabeth l'envia d'avoir rejoint le Ciel et échappé ainsi aux dangers de l'existence terrestre.
Madame Royale fut très perturbée par la mort de sa jeune soeur.
Mme Vigée-Lebrun modifia son grand tableau de la Reine et de Ses Enfants : le berceau dans lequel devait reposer Sophie resta vide...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Ven 12 Oct - 10:50

J'ai lu qu'il s'agissait de tuberculose osseuse.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Ven 12 Oct - 16:40

Ah bon? Pour elle aussi? Shocked

Car si c'est vrai, ça fait quand même trois tuberculoses, à priori (je mets un doute sur Louis-Charles quand même Wink ), pour les enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette...là ça fait plus que beaucoup....pale

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Sam 13 Oct - 15:15

Citation :
Madame Elisabeth l'envia d'avoir rejoint le Ciel et échappé ainsi aux dangers de l'existence terrestre.

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Sam 13 Oct - 17:57

Oui, Orangerie... n'est-ce pas là tout le charme de notre Elisabeth ? Avec son odeur de rose...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Sam 13 Oct - 19:21

Disons que ça correspond à ses convictions religieuses très prononcées, et à sa manière de faire don de soit dans le seul but d'être en paix avec dieu Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Sam 13 Oct - 19:28

Bonsoir,

Il me paraît un peu rapide d'affirmer que les trois enfants sont morts de la même maladie, ou que cela soit dû à la consanguinité. Il est vrai que les maladies génétiques ou héréditaires sont fréquentes dans les dynasties royales, le meilleur exemple en est le cas du pauvre petit Tsarevitch Alexeï, fils de Nicolas II, gravement hémophile de par sa mère Alix de Hesse (cette maladie n'affecte que les garçons mais est transmise par les femmes), elle-même petite-fille de la Reine Victoria d'Angleterre, dont la famille comportait de nombreux cas d'hémophilie.
Mais faut-il pour autant croire les enfants Bourbon atteints de prédisposition héréditaires à la tuberculose ou de maladies génétiques? On serait tenté de dire oui en songeant à Madame Sophie, qui est née avec une malformation du crâne et qui semblait condamnée. On le ferait aussi en songeant à Louis-Joseph, qui succombe exactement à la même maladie (atroce ironie du sort!) que son petit oncle éponyme le Duc de Bourgogne, frère aîné de Louis XVI.
Mais la tuberculose, en ce temps où le vaccin n'en est qu'à ses tout premiers balbutiements, est très répandue, et les médecins tâtonnent et commettent encore beaucoup de maladresses (les deux Louis-Joseph en ont souffert, puisque le premier a été opéré à la jambe avec des instruments non stérilisés, d'où sa maladie et le second soumis à une torture médicale aussi cruelle qu'inutile). Aujourd'hui au XXIème siècle, nous avons nos vaccins, nos hôpitaux modernes, notre technologie, et l'espérance de vie s'allonge de plus en plus. Mais il faut nous replacer dans le contexte du XVIIIème siècle, où la dernière épidémie de peste en France venait tout de même d'avoir lieu sous le règne de Louis XV. Personnellement, étant de santé très fragile, je ne me serais donné que dix à douze ans d'espérance de vie si j'avais vécu à l'époque. D'ailleurs, l'hypothèse selon laquelle l'inoculation de Louis-Joseph en 1785 serait à l'origine de sa grave maladie paraît très plausible. C'est donc d'une cause extérieure au passé médical de sa famille qu'il s'agit. Quant à Louis-Charles, c'est là encore une cause extérieure, s'agissant bien sûr des conditions d'hygiène déplorable de sa prison, mais aussi bien sûr des différents chocs traumatiques que le pauvre a eu à subir tout au long de la révolution, et qui l'ont terriblement fragilisé. Je crois que l'explication de la mortalité élevée chez les enfants du couple royal n'est pas à chercher ailleurs que dans le contexte médical de cette époque et dans les malheurs que ces enfants ont éprouvé. La même remarque est à faire, d'ailleurs, sur la santé des époux royaux, qui à cause de la pression à laquelle ils sont soumis se dégrade de jour en jour à partir de leur retour de Saint-Cloud en octobre 1790.

Dernières précisions concernant Louis-Charles : la tuberculose qui l'a emporté s'est déclarée avant même le régime d'isolation totale infligé à l'enfant en 1794. En effet, c'est en mai 1793 que Louis-Charles tombe gravement malade, et qu'il devient possible aux médecins du XXème siècle, d'après la description des symptômes faite par Marie-Thérèse et les informations contenues dans les archives, de diagnostiquer la tuberculose. De mai 1793 à juin 1795, Louis-Charles est donc perpétuellement malade. C'est un petit tuberculeux que Simon maltraite quotidiennement, c'est un petit tuberculeux que l'on contraint à signer un procès verbal accusant sa mère d'inceste, et enfin c'est toujours un petit tuberculeux que l'on enferme pendant six mois dans le noir au milieu de ses déchets. C'est miracle qu'il ne soit pas mort avant 1795. Cela tendrait à prouver que Marie-Antoinette n'avait pas tout à fait tort en disant que son fils était vigoureux. Il était fatal qu'un enfant même très sain tombe gravement malade dans les conditions de détention du Temple. Mais Louis-Charles, bien que gravement malade, a tout de même pu se battre très longtemps contre l'horreur de ses conditions de vie. D'une certaine façon, c'est sa vigueur qui a été son bourreau.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Sam 13 Oct - 19:48

Oui je suis d'accord avec vous Petit Normand...la seule génétique ne peut pas expliquer tous ces cas, a priori, de tuberculose chez les enfants de Marie-Antoinette et de Louis XVI.
D'ailleurs je n'avais jamais lu que la petite Sophie était morte de ça...Louis-Joseph admettons, mais Louis-Charles je pense aussi que la véritable cause est ailleurs :s:

Citation :
D'ailleurs, l'hypothèse selon laquelle l'inoculation de Louis-Joseph en 1785 serait à l'origine de sa grave maladie paraît très plausible
Vous parlez de son inoculation à la petite vérole? Ou alors il existait une inoculation pour la tuberculose? Very Happy

Disons que les symptomes de Louis-Joseph sont clairement des symptômes d'une tuberculose osseuse...comment l'a-t-il attrapée...là les possibilités sont nombreuses...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Sam 13 Oct - 23:24

Je m'aventure là sur un terrain totalement inconnu, puisque je ne suis pas médecin, et ne fais donc que des supputations, mais l'inoculation de Louis-Joseph, qui était bien une inoculation contre la petite vérole, a probablement affaibli de manière dramatique son système immunitaire déjà fragile. Si j'en ai parlé c'est que j'ai vu plusieurs fois évoquer ce lien entre l'inoculation et la maladie de Louis-Joseph.
Ce serait bien si quelqu'un s'y connaissait en médecine pour mettre tout ça au clair...
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Sam 13 Oct - 23:38

J'avoue que je n'y avais jamais pensé, car je mettais la petite vérole bien à part de la tuberculose...mais en effet il se peut que ça ait affaibli un organisme déjà propice à la tuberculose...je ne suis pas médecin non plus donc je reste prudent, mais il faut reconnaître que son état s'est vite détérioré après 1785...:s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Lun 30 Juin - 19:10

Une petite anecdote sur les paroles de Marie-Antoinette suite à la mort de sa fille Sophie, une anecdote que je ne connaissais pas c'est pour cela que j'en parle Very Happy
Il s'agit d'un extrait du livre de Paul Del Perugia :

"Lorsqu'elle perdit son quatrième enfant, Sophie Beatrix, à l'âge de onze mois, quelqu'un lui dit légèrement, espérant la consoler à bon marcher, en insistant sur l'extrême jeunesse de la petite Princesse : "Oubliez-vous, répondit la Reine, que c'eût été une amie.""

Je trouve cela très migon et très crédible, mais j'avoue ne pas me souvenir de l'avoir lu ailleurs :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   Lun 30 Juin - 20:09

Si, si, la réplique est citée par pas mal de biographes. Je me demande si ça ne vient pas de Weber. Sais plus... Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite Sophie et les maladies des enfants royaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite Sophie et les maladies des enfants royaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle station de ski avec de jeunes enfants ?
» débordée à 2 ans???
» Surpoids, maladies : les enfants sont moins endurants qu'il y a 30 ans
» tache sur la dent
» Les petites "expressions" de nos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Sophie Hélène Beatrix-
Sauter vers: