Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Benedetta Craveri, "Reines et favorites"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Sam 16 Mai - 6:17

Bien que ce livre diachronique ne traite pas que de Marie Antoinette, j'ai préféré le placer ici. L'ouvrage a pour ambition d'étudier parallèlement le pouvoir exercé par les reines et par les favorites et s'ouvre donc très naturellement par des chapitres consacrés à Diane de Poitiers et Catherine de Médicis.

En passant par Anne d'Autriche ou Madame de Maintenon, nous arrivons à Madame de Pompadour, plus éclairée, selon l'auteur, en bon goût qu'en politique, et à Madame du Barry, appelée l'Ange.



Le livre se laisse lire, d'autant plus qu'il est sorti en édition de poche, plus maniable. Et c'est sans doute là sa plus grande qualité, à mon avis. Il présente des biographies plaisantes de grands noms féminins, parvient à les faire revivre par moments. J'ai par exemple été particulièrement sensible à la narration concernant Madame du Barry, toute en finesse et en psychologie.

Cependant, l'ensemble n'est à mon sens pas à la hauteur de son titre, car on comprend trop peu où réside "le pouvoir des femmes" et, terminant un chapitre, on se demande parfois pourquoi telle personne, tout compte fait, a marqué l'Histoire.

Anecdotique et passionnant, donc, cet ouvrage ? Sans conteste. Mais ne cherchez pas plus que le plaisir de la lecture. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Sam 16 Mai - 8:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Sam 16 Mai - 6:37

Le dernier chapitre est consacré à la reine Marie Antoinette. Il commence très bien, mais, arrivé à la fin, on se demandera pourquoi l'auteur a pris le parti de ne pas suivre la reine au-delà des états généraux. Shocked Le pouvoir de la reine conseillère du roi s'illustre cependant parfaitement lors des années Tuileries. Shocked

Bien sûr, ce chapitre, même tronqué, est déjà fort long... Rolling Eyes Et, honnêtement, Benedetta Craveri réussit l'exploit d'établir de la vie si riche de Marie Antoinette un résumé équilibré qui tient la route. La bibliographie proposée est assez riche, même si, dans les faits, l'auteur s'en tient à Simone Bertière et Stephan Zweig.

On déplorera quelques erreurs (comte d'Angoulême et duc d'Artois, p.421) et des citations incomplètes. Mais Evelyne Lever n'avait sans doute pas encore sorti son édition énorme (et pourtant pas exhaustive ) des lettres de notre reine. Rolling Eyes

Pour les points positifs, je retiendrai l'équilibre de l'ensemble, je l'ai déjà dit, mais j'insiste, car l'exercice doit être périlleux. Les rapports de Louis et Antoinette sont éclairés par Simone Bertière et donc analysés avec pertinence, même si le roi vire parfois à "l'indulgence coupable" chère à Zweig. Wink

Benedetta Craveri ne tombe pas dans le piège des comparaisons manichéennes, et Madame de Polignac ne s'en tire pas plus mal que Madame de Lamballe, même si son rôle en tant que gouvernante est ignoré.

Le plus pertinent est à mon avis la perception du rôle des tiers dans le sort de Marie Antoinette, que ce soit celui de sa "famille française", sur le pied de guerre dès avant son arrivée à Versailles, ou celui de la propagande, qui recycle l'arsenal de lieux communs dévolus aux favorites pour chansonner la reine.

En ce sens, la vision diachronique de Benedetta Craveri lui permet de bien cerner à quel point la monarchie de Louis XVI est fragilisée par rapport à celle de ses ancêtres. Il y a un monde, politiquement, entre l'affaire du collier et celle des ferrets.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Sam 16 Mai - 7:00

Parmi les lacunes, je déplore surtout l'absence de toute allusion au rôle de mécène et de moteur artistique joué par Marie Antoinette. Madame Craveri, fidèle à la vision "moyenne" de Zweig, préfère la montrer déclamant entre deux sorties qu'évoquer la cabale contre Gluck et le flair dont a fait preuve la musicienne Antoinette en imposant le style avant gardiste de son protégé.

Rien non plus de son activité novatrice dans le domaine des modes et de la décoration, rien de sa collaboration avec Elisabeth Vigée Lebrun...  Sad Comme trop souvent, Marie Antoinette ne se révèle qu'avec la maternité.  Rolling Eyes

Dans cet ordre d'idées, ne parlons même pas de son rôle politique !   L'auteur ne fait que l'effleurer pour en stigmatiser tout le conservatisme.  Rolling Eyes Si elle s'était donné la peine d'étudier la place qu'occupaient des gens du tiers dans l'entourage de Marie Antoinette, Benedetta Craveri aurait sans doute nuancé sa position.  Rolling Eyes

Et, bien entendu, les pires excès sont atteints avec Fersen.   Heureusement, l'auteur ne lui consacre qu'une petite page, mais c'est là que se concentrent ses erreurs.  

Suivant Simone Bertière, qui suit Françoise Kermina, qui plonge elle-même dans les élucabrations d'Alma Söderhjelm, Benedetta Craveri prétend que c'est Marie Antoinette qui a fait des avances à Fersen, lequel a fini par céder à son retour d'Amérique.

Furent-ils amants, ne le furent-ils pas ? C'est l'éternelle question que Madame Craveri croit pouvoir trancher : "Après la mort de la reine, affirme-t-elle, Fersen eut soin de détruire tous les documents qui auraient pu fournir une réponse, ce qui est peut-être un indice".

Où diable va-t-elle chercher ça ?!  Shocked Le journal de Fersen a été détruit, à sa demande, par son intendant, au moment de l'expédition de Montmédy. Les lettres ont été brûlées par un des ses descendants.

Mais Madame Craveri va plus loin encore : "La liste de celles (les lettres) qu'il a adressées à une mystérieuse Joséphine -Josepha était le deuxième prénom de la souveraine- laisse supposer qu'à partir de 1787 Marie Antoinette, oubliant sa répugnance envers les choses du sexe, s'était découverte différente dans les bras de l'homme aimé."

Ah ben ça !   Deux affirmations péremptoires dans la même phrase !   Pourquoi 1787 ? Quant à ce registre qui consigne les lettres envoyées par Fersen avec un résumé de leur contenu, même Françoise Kermina remarque qu'il ne nous livre aucune indication croustillante. Que des échanges de considérations de mode ou de musique. Ou encore des ordres tellement incongrus qu'il apparaît que plusieurs Joséphine doivent être prises en considération.

Bref... Il est dommage qu'un travail de biographie si soigné soit entaché par ces contre-vérités. Ah, romantisme, quand tu nous tiens...  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Sam 16 Mai - 9:55

Dans ta présentation de ce livre, je vois que tu cites comme sujet d'étude Anne d'Autriche.
Je me souviens m'être régalé à la lecture de sa bio par Claude Dulong.
Quelle vie ! Quelle période incroyable ! Tant de personnages hauts en couleur (Marie de Médicis, Louis XIII, Richelieu, la duchesse de Chevreuse, Mazarin et tous ces autres) !

A l'occasion, si vous souhaitez vous éloigner un peu de notre fin du XVIIIème, je vous conseille cette étude historique tout à fait romanesque :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Sam 16 Mai - 10:13

Oui, de petites infidélités à notre fin XVIIIème sont souvent palpitantes.  Ma dernière était pour la Marie Stuart de Philippe Erlanger ...  question romanesque, on est servi !!!!!! :quoi2: Quelle époque ténébreuse ...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Sam 16 Mai - 10:54

Merci pour les références, les amis. Une vieille infidélité me porte à m'intéresser à Elizabeth I, perso... sans doute parce qu'elle connaissait le latin et le grec sur le bout des doigts... Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Dim 17 Mai - 20:18

Merci Pim pour tes analyses sur cet ouvrage que je ne connaissais pas

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Dim 17 Mai - 20:46

Si tu le vois un jour chez un bouquiniste, c'est une assez bonne vulgarisation.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Dim 17 Mai - 21:02

Oui c'est aussi l'impression que j'ai eu en te lisant, je pense que je l'achèterai Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Dim 17 Mai - 21:07

En occase... Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Dim 17 Mai - 21:17

Ok

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Lun 18 Mai - 13:58

Moi, j`ai lu Anne d`Autriche et Marie de Médicis de Philippe Delorme Very Happy
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Mer 27 Mai - 12:20


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   Mer 27 Mai - 12:49

Merci!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Benedetta Craveri, "Reines et favorites"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Benedetta Craveri, "Reines et favorites"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» En kiosque : Collection Reines, maitresses, favorites n°1
» Pêcheurs de l'extrême du bar "Le poisson-roi".
» Une soirée "soin de soi".
» HELP! "nos fétiches" (nègre de Surinam)
» Notre-Dame du Mont-Carmel et le Saint Scapulaire et le commentaire du jour "Venez à moi"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Marie-Antoinette :: Etudes sur le personnage de Marie Antoinette-
Sauter vers: