Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Sam 16 Mai - 12:39

Je lis à l'instant dans "le petit Trianon" de Desjardins, que Marie-Antoinette, lors de son tout premier séjour à Trianon, n'était accompagnée que de Mme de Polignac, de "Guichette", et de la comtesse de Châlons, sa cousine.
J'avoue que mes connaissances sont TRES limitées : je ne connais point cette dame...
Un peu plus loin, en note, je trouve à son propos :
"Jeanne Françoise Aglaé d'Andlau, épouse de Hardouin de Châlons, seigneur d'Hédouville et de Nesle, mort à Lisbonne le 19 juillet 1794. On dit, en 1779, que Mme de Châlons était l'objet des attentions du roi, mais Mercy vérifia que ces bruits n'avaient aucun fondement".

Qui peut nous en parler ? Faisait-elle partie des entours de la reine ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Sam 16 Mai - 13:01

Oui, la jolie comtesse Hardouin de Chalons fait très nécessairement partie des intimes du cercle de la Reine parce qu'elle est la cousine préférée, presque une sœur, pour Mme de Polignac. Elles ont grandi ensemble. Yolande de Polastron ayant perdu sa mère, Anne-Charlotte Hérault, à quatre ans, a été confiée par son père à la comtesse d'Andlau née Polastron (sa sœur) mère de la future Mme de Chalons ..... Ce fut pour Yolande un second foyer. Seule la Révolution et l'émigration sépareront les deux cousines.

Les rumeurs essayant de compromettre Mme de Chalons et Louis XVI étaient tellement sans fondement qu'elles n'ont fait aucune impression sur personne, excepté Mercy aux aguets comme toujours, mais vite rassuré lui aussi. Il avait fait part de son inquiétude à Marie-Thérèse. A cette époque du reste, Madame de Chalons débutait une idylle avec le duc de Coigny (que l'on donnait, lui, à Marie-Antoinette !!!!! il s'éloignait de cœur de Mme de Guéménée ), qu'elle a épousé après la mort de M. de Chalons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Sam 16 Mai - 13:05

La Comtesse de Châlons, d'Andlau par son père, de Polastron par sa mère (voilà le lien de parenté avec notre Duchesse Wink),épouse de Jacques Hardouin, Comte de Châlons, était idolâtrée par MM. de Vaudreuil de de Coigny qui se disputaient ses sourires.
C'est , semble-t-il , le Duc de Coigny qui remporta le cœur de la belle tandis que Vaudreuil avait celui de sa superbe cousine...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Sam 16 Mai - 14:42

Là, je vous arrête, Majesté ! Very Happy Vaudreuil a toujours aimé (préféré) Yolande , et n'a jamais eu de velléités de disputer au duc de Coigny le coeur d'Aglaé de Chalons. Je suis péremptoire: never !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Sam 16 Mai - 15:13

Je suis d'accord avec vous : je n'ai fait là que citer Catriona Seth qui évoque la Comtesse de Châlons dans son Anthologie sur Marie-Antoinette...et je l'ai arrangé selon mes connaissances quant à l'attrait mutuel de Vaudreuil et Yolande Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Sam 16 Mai - 15:34

C'est d'autant plus vrai qu'il les connaissait toutes les deux depuis l'enfance ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 17 Mai - 22:46

Cette comtesse reste,il me semble ,très peu évoquée en général dans les biographies de Marie-Antoinette, elle était certainement dans l'ombre de sa cousine Yolande, non?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 17 Mai - 23:08

Aglaé de Chalons n'a pas lieu de paraître comme quelqu'un de premier plan dans les biographies de Marie-Antoinette, en effet. Mais pour peu que l'auteur nomme les membres de la société particulière de la Reine, elle doit y figurer. Cette dame fait partie des rares intimes de Trianon.

Notez en passant, Chou, que Mme de Polignac a tellement de tendresse pour sa cousine qu'elle donne son prénom, Aglaé, à sa propre fille .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 6:37

C'est ce que j'allais dire, Madame de Sabran. Aglaé est un prénom de famille ! Very Happy

Madame de Chalons est reprise pour sa très grande beauté, me semble-t-il.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 8:26

C'est vrai. On loue la grâce et le charme de Mme de Chalons. En revanche sa belle-soeur, Mme d'Andlau est surnommée "la brillante comtesse" parce qu'elle se distingue par son esprit, en digne fille de ses parents: le philosophe Helvétius et Mme Helvétius " Notre dame d'Auteuil ".
On rencontre beaucoup cette Mme d'Andlau, chez les mémorialistes, dans le cercle de Mme de Polignac. Je faisais au début la confusion avec sa belle-mère, la comtesse d'Andlau née Polastron, qui passe pour avoir été chassée de la Cour par Louis XV , pour avoir donné à Madame Adélaïde un livre olé olé.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 9:37

A mon avis, les confusions ne manquent pas, dans les livres ! Il faudrait regarder ce que dit Lafaye dans son "amitiés de reine", l'ouvrage le plus précis sur le sujet.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 9:56

La première et la plus grosse des confusions consiste très souvent à ne faire qu'une seule et même personne de Diane et Yolande. Ellle remonte à loin, puisque c'est la raison pour laquelle , à la Cour, on les appelait " la comtesse Jules " et " la comtesse Diane ".
Dans "Les adieux à la Reine " (que j'ai beaucoup aimés), Chantal Thomas fait la confusion de donner Vaudreuil pour amant à Diane.
La postérité, la plupart des historiens, imputent toutes les intrigues de Diane à Yolande.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 12:29

Vaudreuil pour amant à Diane, dans "les adieux" ?! Shocked Je ne me souviens pas de ça... Pour moi, elle le donne à Gabrielle (je peux, ici, puisque c'est le prénom d'ange que Chantal Thomas a choisi... Wink ). Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 12:35

Qu'est-ce que vous pariez, ma chère amie ? Very Happy
Je recherche ... à tout de suite après le sacro-saint café !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 12:38

Oh, merci, Madame de Sabran ! Very Happy Je suis à l'école, donc, impossible de faire cette recherche moi-même... Embarassed

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 12:39

Vous pouvez compter sur moi ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 13:14

Merci mille fois ! flower

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Lun 18 Mai - 13:55

Voici :

" Diane de Polignac, massive, sans beauté, subjuguait par son intelligence, sa hauteur. Elle ajoutait à ces "qualités" une violence non dissimulée. On se sentait vis à vis d'elle comme en face d'un chef de guerre, et, lorsqu'elle convoitait un homme, elle ne s'embarrassait pas de détours pour l'obtenir. Elle avait pour amant officiel le comte de Vaudreuil. Mais, au fond, c'était plutôt avec son frère qu'elle formait véritablement couple. Le duc de Polignac avait des manières séduisantes. Sa carrière avait été d'une rapidité inconcevable .... "

Les Adieux à la Reine Chantal Thomas.

J'avais noté d'autres petits schmilblics et j'ai écrit à Chantal Thomas pour les lui signaler. Elle m'a répondu, le plus gentiment du monde :

" ...... "Récemment annobli" était une bévue : je pensais au titre de duc ... de même pour M. de Vaudreuil que j'attribue par erreur à Diane et dans une "vision" globale de son libertinage. En ce qui concerne la jeunesse de Mme de Polignac, j'ai tout inventé, même la mort de sa mère, qui serait donc vraie ...
Tout ce roman, au fond, est ainsi fait, dans un tissage entre vrai et faux, une fusion des éléments imaginaires avec des faits reconnus ......"
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Mer 20 Mai - 19:11

La discussion sur Madame de Polignac vue par Chantal Thomas, puis par Mercy, a été déplacée ici. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 24 Mai - 17:08

Aglaé comtesse Hardouin de Chalons est donc la fille de la fameuse comtesse d'Andlau, née Polastron, qui passe à Versailles pour une femme perdue de réputation. Pourquoi ? Marie-Henriette de Polastron est pourtant entrée dans une famille très honorablement connue à la Cour, et dévouée à Stanislas Leszcinski : en 1733, c'est accompagné par le jeune chevalier d'Andlau (sous la fausse identité de Bawer) que Stanislas a entrepris son odyssée à travers l'Allemagne. Le comte d'Andlau était " le premier des quatre chevaliers héréditaires du Saint-Empire Romain."
Son frère, le baron d'Andlau, a épousé Mme du Crest après s'être vu repoussé par sa fille Félicité (la future Mme de Genlis, l'un des amours d'Orléans-Egalité et gouvernante de ses enfants) a qui il avait produit, pour tout madrigal, une liste longue comme le bras de preuves généalogiques .....
Mme d'Andlau donc, pour en revenir à nos moutons, été attachée à la Maison de Madame Adélaïde, fille aînée de Louis XV, lorsqu'elle aurait donné à cette princesse un livre licencieux (bienveillant euphémisme ! ) : "Le Portier des Chartreux", ainsi dédié :
" Au Sieur Sartine qui, sous le titre spécieux de lieutenant de police, est la quintessence de la Méchanceté et le vrai bourreau des librairies ( etc, etc ..... ) Je suis, s'il vous plaît, et bien loin de vos pattes, sieur Sartine, autant honnête homme que vous coquin fieffé. Signé : l'Editeur. "
" Le Portier des Chartreux " vise à montrer l'hypocrisie sociale et religieuse surtout, qui se présente avec les signes extérieurs de l'honneur et de la piété. Il y a bien de quoi faire se hérisser la censure. Bonheur de pensée, liberté du corps, pensée et corps dans le bonheur de la liberté: le bonheur et la liberté deviennent le fondement d'une nouvelle vertu . En d'autres termes, la littérature érotique est-elle un dévoiement de la pensée philosophique qui sera celle des lumières, ou en est-elle le fondement ? ", s'interrogent Roger Bozetto et Geneviève Goubier-Robert à la faveur d'une relecture moderne de l'ouvrage sulfureux ....
Louis XV, lui, ne s'interroge pas; son sang ne fait qu'un tour : Mme d'Andlau doit disparaître et promptement, avec armes et bagages. Elle est exilée à Autun, en 1746.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 24 Mai - 17:37

Mme de Sabran a écrit:
" Le Portier des Chartreux " vise à montrer l'hypocrisie sociale et religieuse surtout, qui se présente avec les signes extérieurs de l'honneur et de la piété. Il y a bien de quoi faire se hérisser la censure. Bonheur de pensée, liberté du corps, pensée et corps dans le bonheur de la liberté: le bonheur et la liberté deviennent le fondement d'une nouvelle vertu . En d'autres termes, la littérature érotique est-elle un dévoiement de la pensée philosophique qui sera celle des lumières, ou en est-elle le fondement ? ", s'interrogent Roger Bozetto et Geneviève Goubier-Robert à la faveur d'une relecture moderne de l'ouvrage sulfureux ....
Je suis en train de terminer la bio de Mirabeau par JP Desprat.
Tout un chapitre est consacré au Mirabeau érotique / Mirabeau politique.
Alors enfermé à Vincennes, Mirabeau écrit de nombreux textes, dont certains très chauds.
Par delà ce petit travail disons, exutoire (il est très gourmand ), il y a pour lui le moyen de poser tout un regard critique sur la société : les libertins étant aux prises avec les lettres de cachet, la censure, l'Eglise.
Il est de ceux qui pensent alors que l'absence de liberté ainsi organisée, induit justement la fuite en avant vers le libertinage.
Dans cette même prison, il écrira du reste son plus célèbre : Des lettres de cachet et des prisons d'Etat.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 24 Mai - 17:40

Très intéressant ça merci Mme de Sabran

Ainsi donc c'est cette Mme d'Andlau qui a donné ce livre "osé" à Madame Adélaïde? Tout se recoupe je vois Very Happy

Citation :
En d'autres termes, la littérature érotique est-elle un dévoiement de la pensée philosophique qui sera celle des lumières, ou en est-elle le fondement ? ", s'interrogent Roger Bozetto et Geneviève Goubier-Robert à la faveur d'une relecture moderne de l'ouvrage sulfureux ....

Excellente question
Je pencherais plus pour la première possibilité tout de même Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 24 Mai - 17:56

La nuit la neige a écrit, de Mirabeau :
"Par delà ce petit travail disons, exutoire (il est très gourmand ), il y a pour lui le moyen de poser tout un regard critique sur la société : les libertins étant aux prises avec les lettres de cachet, la censure, l'Eglise.
Il est de ceux qui pensent alors que l'absence de liberté ainsi organisée, induit justement la fuite en avant vers le libertinage. "


C'est exactement ce que pensait le prince de Ligne. Il faudrait que je retrouve un texte remarquable, de lui, sur l'éducation des jeunes gens. J'ai cela quelquepart, dans tout mon souk ! En raccourci : il défend l'idée que l'interdiction est le meilleur encouragement à mal faire !!!

Mirabeau était tellement "amoureusement dissipé " que la rumeur est même allée jusqu'à l'accuser d'inceste avec sa soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 24 Mai - 18:40

..... J'AI TROUVE !!!!!!!! .....

" De l'éducation des jeunes gens."

" Qu'est-ce que les principes d'éducation ? On ne fait que tromper les enfants. On leur apprend ce qu'on ne croit pas et ce que, dans la suite, ils ne pourront croire. On leur fait promettre d'éviter tout ce qu'ils verront, dans la suite, qui donne des succès dans le monde. On s'attend à leur changement d'idées, on ne les y prépare pas. On leur dit: Fuyez le plaisir. Qu'on leur donne plutôt, ou du moins qu'on leur en laisse prendre de bonne heure; ils ne le désireront plus autant. On dirait qu'une école raffinée du vice dirige les instituteurs, et qu'on veut le rendre plus piquant à leurs élèves.
Il vaut bien mieux que les jeunes gens, blasés de bonne heure sur le plaisir, cherchent à s'en procurer de nouveaux par l'étude, la réflexion, l'application, la morale et les devoirs. On exige tout cela à l'âge des passions: on s'en dégoûte; et l'on en est privé à l'âge où tout cela consolerait de n'en plus avoir.
Le père, le gouverneur, ne disent jamais à un jeune homme : vous serez amoureux, ne vous attachez qu'à une femme honnête qui vous aime pour vous même. Son abbé lui dira : Monsieur, vous êtes damné si vous aimez. L'homme de confiance du père lui dira : Monsieur, gardez-vous des femmes; vous serez perdu de réputation à seize ans en entrant dans le monde. Il verra bientôt, au contraire, que c'est un moyen souvent d'en avoir, et qu'on est cité.
On lui aura dit : Les spectacles sont une école du vice ou de frivolité; il y verra courir tout le monde. Ne manquez jamais la messe. Il y verra manquer malheureusement bien du monde. Ne mentez jamais. Qu'il aille à la Cour ! Il faudrait lui montrer la différence du mensonge à la réserve, et lui parler du poison pour lui offrir le contre-poison.
Le jeune-homme de qui on a éloigné toute idée licencieuse est enivré dès qu'il en trouve l'occasion. Sa tête se monte; il est surpris, échauffé et lâché comme un jeune cheval qui, dans les prairies de son haras, ne peut plus être arrêté.
Il confond la vertu du catéchisme avec celle de la morale; il déteste l'une et néglige l'autre, et, pour ne pas lui en avoir appris la véritable valeur, on le fait devenir malgré lui un mauvais sujet.
Je ne crois pas aux précepteurs, ni aux collèges, ni aux couvents. Mais je crois aux nourrices et aux bonnes. Si elles ont bien soin de la santé et de la gaieté de la petite créature qui leur est confiée, cela sera son bonheur et celui de tous ceux qui en dépendent."

Charles Joseph de Ligne : " Mes écarts, ou ma tête en liberté."
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   Dim 24 Mai - 18:47

Vous êtes rapide Mme de Sabran

Je reconnais bien là le Prince de Ligne, toujours aussi juste et direct Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons   

Revenir en haut Aller en bas
 
La comtesse Jeanne Françoise Aglaé Hardouin de Châlons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sainte Jeanne-Françoise de Chantal, commentaire du jour "Ne devais-tu pas...avoir pitié de ton compagnon,..."
» 12 Août : Sainte Jeanne-Françoise de Chantal
» Sainte Jeanne-Françoise de Chantal Fondatrice d'Ordre, commentaire du jour "Ils ne sont plus deux, mais un seul"
» Prière de sainte Jeanne Françoise de Chantal
» Bon Anniversaire Marie-Françoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: