Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Jeu 27 Nov - 18:58

Merci pour ces explications et cet extrait, Monsieur Delorme. Il est toujours tellement émouvant de lire le mémoire de Madame Royale... Sad

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Ven 28 Nov - 10:21

Philippe Delorme a écrit:
L'extrait du "Mémoire" de Madame Royale concernant la maladie de son frère, au printemps 1793 (lien dans le message précédent). A la lecture de tels symptômes, les médecins actuels avancent un diagnostic très probable de primo-infection tuberculeuse (ce que les connaissances médicales de l'époque ne permettaient pas, puisque la notion même d'infection bacillaire était inconnue) :
Merci, voilà qui est précis et intéressant.


Dernière édition par Alain Bouhey le Ven 28 Nov - 11:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Ven 28 Nov - 11:13

Eä a écrit:

J'en suis navrée car je ne cherche pas à vous offenser :

A mon tour d'être navré, et triplement ! car je suis dans la même disposition d'esprit non offensante que vous :
Pingouin : j'ai dit "bravo pour le pingouin" car j'ai trouvé fort sympathique ce dessin à l'allure décidée allant droit au but.
Culture : Quand vous m'avez dit ne rien comprendre à mes fichiers, j'ai cherché pourquoi, et j'ai pensé à deux hypothèses :
- une différence de culture : la mienne étant littéraire et artistique, la vôtre étant plus solidement ancrée dans le rationnel,
la différence entre ces cultures étant pour moi une richesse permettant d'avancer, non un signe de supériorité/infériorité ;
- un besoin de temps : Il m'a fallu personnellement deux à trois semaines pour aller à ce qui m'a paru être l'essentiel de chaque pièce de Ionesco, je suis donc loin de me ranger dans les "flèches interplanétaitres" ;
Apparence des fichiers : Ce que vous demandez représente un investissement en temps dont je ne dispose pas. Désolé.

En fait, pour moi, si les signes on une valeur, ce sont des rencontres (512 - 5.12, par exemple, rencontre numérique en l'occurence), et ils sont d'autant plus fort que plusieurs vont dans le même sens, si 1 signe = 1, 10 signes convergents = 10. Pour vous, cette rencontre est un hasard de valeur 0, donc multipliée par 10, elle est toujours égale à 0, et le "sketch" n'a pas lieu d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Ven 28 Nov - 11:19

Chou d'amour a écrit:
Vous voulez absolument trouver des signes, et en ce cas il est facile d'en trouver...si je cherchais un peu j'en trouverai sans problème entre moi-même et Louis XVII J'en vois déjà un : mon pseudo
Il faudrait pouvoir juger sur pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Ven 28 Nov - 11:23

Philippe Delorme a écrit:
Alain Bouhey a écrit:

, le duc d'Angoulême étant grand prieur (de l'Ordre du Temple très vraisemblablement puisque logé au palais du Temple). .

Il était grand prieur de l'Ordre de Malte, qui avait hérité d'un certain nombre de biens des Templiers après leur destruction, dont le Temple de Paris. Rien de mystérieux là -dedans.
PHD
Merci pour cette précision.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Ven 28 Nov - 13:45

Citation :
A mon tour d'être navré, et triplement ! car je suis dans la même disposition d'esprit non offensante que vous :

Soit Smile je suis toute disposée à croire en ma malheureuse méprise et vous prie d'excuser les désagréments qui en découlèrent alors. L'incident est clos. flower
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Ven 28 Nov - 14:34

Eä a écrit:
Soit Smile je suis toute disposée à croire en ma malheureuse méprise et vous prie d'excuser les désagréments qui en découlèrent alors. L'incident est clos. flower

Soyez en remerciée.

Ne voyez rien d'autre dans ce dessin, qu'une référence à Philippe Delorme,
puisque, paraît-il, je discute "pataphysiquement" sur le sexe des anges.
Vous verrez que je vais finir par devenir de culture aussi scientifique que vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Ven 28 Nov - 18:23

Citation :
Chou d'amour a écrit:
Vous voulez absolument trouver des signes, et en ce cas il est facile d'en trouver...si je cherchais un peu j'en trouverai sans problème entre moi-même et Louis XVII J'en vois déjà un : mon pseudo


Il faudrait pouvoir juger sur pièce.

Et pourquoi donc? Si je raisonne comme vous, je pense ceci :

1 pseudo compatible = 1...à partir de là ça reste un signe du même style qu'une date de naissance ou autre...pour vous il est égal à zéro mais...on ne peut allouer à sa guise des coefficients de ce style, d'ailleurs je ne vois pas l'intérêt de mêler des chiffres à des signes...pourquoi donc? Pour faire plus scientifique et donc plus crédible? :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 9:45

Chou d'amour a écrit:
Et pourquoi donc? Si je raisonne comme vous, je pense ceci :
1 pseudo compatible = 1...à partir de là ça reste un signe du même style qu'une date de naissance ou autre...pour vous il est égal à zéro mais...on ne peut allouer à sa guise des coefficients de ce style, d'ailleurs je ne vois pas l'intérêt de mêler des chiffres à des signes...pourquoi donc? Pour faire plus scientifique et donc plus crédible? :s:
Je n'ai jamais parlé de cela. J'ai simplement dit :
Citation :
En fait, pour moi, si les signes on une valeur, ce sont des rencontres (512 - 5.12, par exemple, rencontre numérique en l'occurence), et ils sont d'autant plus fort que plusieurs vont dans le même sens, si 1 signe = 1, 10 signes convergents = 10. Pour vous (je m'adressais à Mme Eä), cette rencontre est un hasard de valeur 0, donc multipliée par 10, elle est toujours égale à 0.
Ce que j'appelle signes ce sont des rencontres de données du monde extérieur que l'on ne choisit pas, qui viennent vous trouver quand vous ne vous y attendez pas. Cela s'est passé pour moi pendant 22 ans. Je croyais m'en être libéré depuis 4 ans après les avoir mis en question sur mon site. Ils sont revenus me voir avec le livre de Didier Duval. Si vous voulez les tuer, ne vous en privez pas, vous me libèrerez et je vous en remercierai, mais pas avec des simulacres, de grâce.
Je répète donc que je jugerai sur pièce quand vous dites :
Citation :
et en ce cas il est facile d'en trouver (des signes)...si je cherchais un peu j'en trouverai sans problème entre moi-même et Louis XVII J'en vois déjà un : mon pseudo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 10:11

En fait M. Bouhey tout est question de l'importance que tout un chacun y voit, ainsi que du cheminement logique que nous voyons/ne voyons pas entre ces signes.

Pour ma part, j'ai tendance à y voir au mieux des coincidences amusantes (pas dans le sens drôle mais de le sens notable), et au pire... rien du tout. Vous avez déjà cerné ma pensée à ce sujet ^^.

Alain Bouhey a écrit:
Si vous voulez les tuer, ne vous en privez pas, vous me libèrerez et je vous en remercierai, mais pas avec des simulacres, de grâce.

Je crois que la volonté première de tout ceux qui prirent part à cette discussion fut d'abord de comprendre, pas de "tuer" vos arguments. Mais devant l'absence de cohésion au yeux de certain d'entre nous (moi par exemple) et du manque de pont reliant votre raisonnement et le notre, nous ne nous rencontrons pas et avons ainsi fort peu de chance d'influer sur le jugement/l'opinion de l'autre.

M'est avis que vous avez travaillé très (trop ?) longtemps sur ces signes pour pouvoir les considérer autrement que comme des signes et non comme des faits isolés ou des coincidences. Quoique l'on puisse vous dire Smile. Ainsi donc si ces signes vous pèsent, je ne saurais que trop vous conseiller de vous en libérez par vous-mêmes en les mettant de côté une bonne fois pour toute, car ils n'ont que l'importance que vous voulez bien leur donner.


Je n'étais plus sensée intervenir dans cette conversation puisque je n'ai rien à y apporter de plus que le résumé que je viens d'en faire, mais je me suis laissée tenter .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 10:17

Philippe Delorme a écrit:
[Si vous faisiez de l'Histoire et non de la pataphysique, et si vous alliez aux sources et aux archives au lieu de disserter sur le sexe des anges, PHD

M. Delorme,

le "pataphysicien, disserteur sur le sexe des anges",
souhaiterait humblement que vous éclairiez sa lanterne,
même avec raillerie, si c'est votre mode d'expression favori :
J'ai lu ceci : L'Ordre du Temple fut rénové en 1705, au convent de Versailles, par Philippe III,
duc d'Orléans, et futur régent de France à la mort de son oncle Louis XIV en 1715.
Il est dit des Grands-Prieurs de l'Ordre du Temple
(cf. "L'Ordre des Templiers, les Secrets Dévoilés", Alain Desgris, Ed. Dervy, p. 203) :
CHAPITRE XIII
DES GRANDS-PRIEURES OU LANGUES
Art. 1. Dans chaque Nation peut-être constitué un Grand-Prieuré
(Magnus Prioratus) lequel s'appelle aussi Langue (Lingua).
Art. 2. La ville capitale de l'état est le siège du Grand-Prieuré.
Art. 3 Le Grand-Prieuré ou Langue est régi par un Grand-Prieur (Magnus Prior).
Art. 4. Le bénéfice du Grand-Prieur est conféré à vie.
Est-ce exact ?
Par ailleurs, vous me dites, et bien sûr, je vous crois,
que le duc d'Angoulême était grand-prieur de l'Ordre de Malte ayant hérité de biens du Temple.
Or, il résidait au Palais du Temple en 1785,
lors de la visite de Marie-Antoinette, le jour de ses relevailles de la naissance du duc de Normandie
(André Castelot, "Louis XVII"),
Y avait-il un grand-prieur de l'Ordre du Temple rénové ailleurs dans Paris,
puisque la capitale de la France doit être le siège d'un grand-prieuré de l'Ordre du Temple, selon Alain Desgris ?

P.S. : Pour finir,
si j'ose me permettre, en réponse à votre jeu de mots :
Citation :
Pour le reste, l'"argumentation" de M. Bouhey est plutôt distrayante
Si j'osais une mauvaise plaisanterie, son histoire de Flûte Enchantée, cela me semble un peu du pipeau
j'en ai trouvé un aussi mauvais :
Jusqu'à aujourd'hui, nous avions : "le bois dont on fait les flûtes",
maintenant, nous avons "de l'orme pour les pipeaux".


Dernière édition par Alain Bouhey le Sam 29 Nov - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 10:37

Eä a écrit:
En fait M. Bouhey tout est question de l'importance que tout un chacun y voit, ainsi que du cheminement logique que nous voyons/ne voyons pas entre ces signes.
Pour ma part, j'ai tendance à y voir au mieux des coincidences amusantes (pas dans le sens drôle mais de le sens notable), et au pire... rien du tout. Vous avez déjà cerné ma pensée à ce sujet ^^.
Alain Bouhey a écrit:
Si vous voulez les tuer, ne vous en privez pas, vous me libèrerez et je vous en remercierai, mais pas avec des simulacres, de grâce.
Je crois que la volonté première de tout ceux qui prirent part à cette discussion fut d'abord de comprendre, pas de "tuer" vos arguments. Mais devant l'absence de cohésion au yeux de certain d'entre nous (moi par exemple) et du manque de pont reliant votre raisonnement et le notre, nous ne nous rencontrons pas et avons ainsi fort peu de chance d'influer sur le jugement/l'opinion de l'autre.
M'est avis que vous avez travaillé très (trop ?) longtemps sur ces signes pour pouvoir les considérer autrement que comme des signes et non comme des faits isolés ou des coincidences. Quoique l'on puisse vous dire Smile. Ainsi donc si ces signes vous pèsent, je ne saurais que trop vous conseiller de vous en libérez par vous-mêmes en les mettant de côté une bonne fois pour toute, car ils n'ont que l'importance que vous voulez bien leur donner.
Je n'étais plus sensée intervenir dans cette conversation puisque je n'ai rien à y apporter de plus que le résumé que je viens d'en faire, mais je me suis laissée tenter .
Je n'ai rien contre le fait qu'on les "tue", puisque je les mets en question.
M'en libérer moi-même : je l'ai fait une première fois, en les mettant sur internet. Je suis sur ma deuxième tentative, avec une grosse pierre d'achoppement : je suis le seul à pouvoir voir leur cohérence, parce que je les connais par coeur. Et l'expliquer, serait aussi long et fastidieux pour les membres du boudoir que pour moi.
Comme vous, je pensais ne plus avoir à intervenir, mais je suis poussé à aller plus loin. Peut-être que c'est aussi difficile d'arrêter ce dialogue que de tuer les signes. Connaissez-vous le film de Bunuel sur la réunion d'amis qui n'arrive pas à se terminer (dont j'ai oublié le titre) ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 10:42

Alain Bouhey a écrit:
Connaissez-vous le film de Bunuel sur la réunion d'amis qui n'arrive pas à se terminer (dont j'ai oublié le titre) ?
Serait-ce du Charme Discret de la Bourgeoisie, un de mes films cultes, que vous parlez là ?

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 10:50

Majesté a écrit:
Alain Bouhey a écrit:
Connaissez-vous le film de Bunuel sur la réunion d'amis qui n'arrive pas à se terminer (dont j'ai oublié le titre) ?
Serait-ce du Charme Discret de la Bourgeoisie, un de mes films cultes, que vous parlez là ?

Bien à vous.
Ce titre ne me dit plus rien, peut-être : on y voit une très grande réception, à l'heure de partir, tout le monde reste. Cela dure plusieurs jours, l'un des invités meurt. A l'extérieur, il y a la police impuissante. Tout se termine lorsque les objets sont revenus à la place, qu'ils avaient au moment où les premiers invités ont voulu prendre congé sans y parvenir. Est-ce bien cela ?
Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 10:56

Alain Bouhey a écrit :
Citation :
Je répète donc que je jugerai sur pièce quand vous dites :
Citation:
et en ce cas il est facile d'en trouver (des signes)...si je cherchais un peu j'en trouverai sans problème entre moi-même et Louis XVII J'en vois déjà un : mon pseudo
Mais qu'appelez-vous une pièce?

Citation :
je suis le seul à pouvoir voir leur cohérence, parce que je les connais par cœur.
Non, vous êtes le seul à y voir une cohérence car vous voulez y voir une cohérence....tout comme vous allouez à votre guise des coefficients arbitraires pour tenter d'étayer une cohérence.
Je pense comme Eä que vous n'êtes plus objectif avec ces coïncidences (car ce ne sont que des coïncidences et des arrangements), tant vous y avez passez du temps et de l'énergie.
Vous voulez vous en libérer? Alors ne trafiquez plus les chiffres en les maniant à votre guise, et déjà je suis sûr que vous trouverez moins de signes Wink

Citation :
j'en ai trouvé un aussi mauvais :
Jusqu'à aujourd'hui, nous avions : "le bois dont on fait les flûtes",
maintenant, nous avons "de l'orme pour les pipeaux".
Inutile de dévier ce sujet vers ce genre de chose, surtout quand les éléments de votre cible sont nettement moins "pipeautés" que les vôtres, désolé de le dire.... :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 12:11

Majesté a écrit:
Alain Bouhey a écrit:
Connaissez-vous le film de Bunuel sur la réunion d'amis qui n'arrive pas à se terminer (dont j'ai oublié le titre) ?
Serait-ce du Charme Discret de la Bourgeoisie, un de mes films cultes, que vous parlez là ?

Bien à vous.
Génial ! "Le fantôme de la liberté" aussi ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 12:48

Alain Bouhey a écrit:
Chou d'amour a écrit:
Vous voulez absolument trouver des signes, et en ce cas il est facile d'en trouver...si je cherchais un peu j'en trouverai sans problème entre moi-même et Louis XVII J'en vois déjà un : mon pseudo
Il faudrait pouvoir juger sur pièce.




Je me porte garante:D que son pseudo sied comme un gant à Chou d'amour !!!
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 13:01

Merci Mme de Sabran

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 13:06

Mais de rien, Chou, c'est sincère ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 15:17

Alain Bouhey a écrit:
Philippe Delorme a écrit:
[Si vous faisiez de l'Histoire et non de la pataphysique, et si vous alliez aux sources et aux archives au lieu de disserter sur le sexe des anges, PHD

M. Delorme,

le "pataphysicien, disserteur sur le sexe des anges",
souhaiterait humblement que vous éclairiez sa lanterne,
même avec raillerie, si c'est votre mode d'expression favori :
J'ai lu ceci : L'Ordre du Temple fut rénové en 1705, au convent de Versailles, par Philippe III,
duc d'Orléans, et futur régent de France à la mort de son oncle Louis XIV en 1715.
Il est dit des Grands-Prieurs de l'Ordre du Temple
(cf. "L'Ordre des Templiers, les Secrets Dévoilés", Alain Desgris, Ed. Dervy, p. 203) :
CHAPITRE XIII
DES GRANDS-PRIEURES OU LANGUES
Art. 1. Dans chaque Nation peut-être constitué un Grand-Prieuré
(Magnus Prioratus) lequel s'appelle aussi Langue (Lingua).
Art. 2. La ville capitale de l'état est le siège du Grand-Prieuré.
Art. 3 Le Grand-Prieuré ou Langue est régi par un Grand-Prieur (Magnus Prior).
Art. 4. Le bénéfice du Grand-Prieur est conféré à vie.
Est-ce exact ?
Par ailleurs, vous me dites, et bien sûr, je vous crois,
que le duc d'Angoulême était grand-prieur de l'Ordre de Malte ayant hérité de biens du Temple.
Or, il résidait au Palais du Temple en 1785,
lors de la visite de Marie-Antoinette, le jour de ses relevailles de la naissance du duc de Normandie
(André Castelot, "Louis XVII"),
Y avait-il un grand-prieur de l'Ordre du Temple rénové ailleurs dans Paris,
puisque la capitale de la France doit être le siège d'un grand-prieuré de l'Ordre du Temple, selon Alain Desgris ?

P.S. : Pour finir,
si j'ose me permettre, en réponse à votre jeu de mots :
Citation :
Pour le reste, l'"argumentation" de M. Bouhey est plutôt distrayante
Si j'osais une mauvaise plaisanterie, son histoire de Flûte Enchantée, cela me semble un peu du pipeau
j'en ai trouvé un aussi mauvais :
Jusqu'à aujourd'hui, nous avions : "le bois dont on fait les flûtes",
maintenant, nous avons "de l'orme pour les pipeaux".



Ce "convent de 1705" est une légende inventée un siècle plus tard par l'abbé Grégoire et autres "refondateurs" d'un pseudo ordre du Temple ( cf . http://www.esoblogs.net/IMG/article_PDF/L-Ordre-du-Temple-Legendes-sur-la.pdf )

D'autre part, la fameuse "malédiction " des Templiers, fulminée par Jacques de Molay du haut de son bûcher, est sans doute apocryphe. L'anecdote n'apparaît en effet que très longtemps après l'événement, dans des sources très peu fiables.

AUtre chose : ( pour sortir un instant de mon rôle d'historien "positiviste"), j'ajouterais que l'idée qu'une quelconque "malédiction" puisse exister (et surtout opérer 5 siècles après sa formulation) heurte à la fois mon esprit scientifique, mais aussi l'idée que je me fais de la toute-puissance, de la justice et de la miséricorde divines.

Enfin, cher Pataphysicien, je goûte tout le sel de votre calembour sur l'orme , mais n'oubliez pas que je ne suis point de ce bois dont on fait les flûtes... fussent-elles enchantées !

Philippe Delorme
http://www.louisxvii.fr.st
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 15:38

Alain Bouhey a écrit:

M'en libérer moi-même : je l'ai fait une première fois, en les mettant sur internet. Je suis sur ma deuxième tentative, avec une grosse pierre d'achoppement : je suis le seul à pouvoir voir leur cohérence, parce que je les connais par coeur.
Voyez donc comme M. Delorme est en train de vous en libérer à son tour Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Sam 29 Nov - 17:23

Alain Bouhey a écrit:

[...] je suis le seul à pouvoir voir leur cohérence [...]


Pour cela, je veux bien vous croire ! :cyclops:

PHD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Dim 30 Nov - 11:32

Est-ce que je me trompe ou bien le pape, incriminé dans la malédiction, n'est-il pas mort un an avant Molay ???
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Dim 30 Nov - 11:37

Ils sont tous morts dans l'année qui a suivi le supplice de Molay, me semble-t-il.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   Dim 30 Nov - 11:42

Chou d'amour a écrit:
Alain Bouhey a écrit :
Citation :
Je répète donc que je jugerai sur pièce quand vous dites :
Citation:
et en ce cas il est facile d'en trouver (des signes)...si je cherchais un peu j'en trouverai sans problème entre moi-même et Louis XVII J'en vois déjà un : mon pseudo
Mais qu'appelez-vous une pièce?

Citation :
je suis le seul à pouvoir voir leur cohérence, parce que je les connais par cœur.
Non, vous êtes le seul à y voir une cohérence car vous voulez y voir une cohérence....tout comme vous allouez à votre guise des coefficients arbitraires pour tenter d'étayer une cohérence.
Je pense comme Eä que vous n'êtes plus objectif avec ces coïncidences (car ce ne sont que des coïncidences et des arrangements), tant vous y avez passez du temps et de l'énergie.
Vous voulez vous en libérer? Alors ne trafiquez plus les chiffres en les maniant à votre guise, et déjà je suis sûr que vous trouverez moins de signes Wink

Citation :
j'en ai trouvé un aussi mauvais :
Jusqu'à aujourd'hui, nous avions : "le bois dont on fait les flûtes",
maintenant, nous avons "de l'orme pour les pipeaux".
Inutile de dévier ce sujet vers ce genre de chose, surtout quand les éléments de votre cible sont nettement moins "pipeautés" que les vôtres, désolé de le dire.... :s:
Là, on tourne en rond. Cela doit signifier que comme dans Bunuel, il faut prendre congé. Si vous êtes sûr de vous, tant mieux (ou tant pis) pour vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'affaire Louis XVII selon Alain Bouhey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Louis XVII est-il mort au Temple ?
» Qu'est devenu Louis XVII ?
» Louis XVII a t'il survécu au massacre?Et si Oui,qui était il?
» Louis XVII est il mort au temple ?
» Louis-Charles, deuxième dauphin, puis Louis XVII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Louis Charles-
Sauter vers: