Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le comte Florimond de Mercy Argenteau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Mer 4 Juil - 21:23

Allez, un petit sujet sur ce fameux Comte de Mercy Argenteau. Il concerne plus les relations amicales que les conflictuelles, malgré certaines taches noires sur sa vie....Wink

Pour moi cet ambassadeur d'Autriche à Versailles est une personne très, très difficile à cerner aux premiers abords.
Disons qu'il a été depuis le début aux cotés de Marie-Antoinette, à son arrivée en France, sa mère lui ayant recommandé cet homme. Et on peut le comprendre : Mercy a surtout servi d'espion à Marie-Thérèse, pour surveiller Marie-Antoinette et rendre des comptes fréquement.
Donc du point de vue de Marie-Antoinette, l'ambassadeur de sa mère était un ami, un compatriote et un conseiller précieux qui a pu la guider dans les rouages de cette cour intriguante de Versailles.
Mais en même temps, si on regarde la personne même de Mercy, surtout d'après le livre des Coursac "Louis XVI et Marie-Antoinette, vie conjugale, vie politique", on se rend compte que Mercy servait Marie-Antoinette principalement pour plaire à Marie-Thérèse..à savoir qu'à de nombreuses reprises il a plus été un fardeau pour Marie-Antoinette qu'une aide...Selon les Coursac il aurait même tout fait pour que Marie-Antoinette fasse des fausses couches....
Je me demande si Marie-Antoinette était consciente du double jeu de Mercy, qui n'hésitait pas à la trahir pour informer Marie-Thérèse de ses bêtises par exemple...mais elle semble avoir eu vraiment une confiance totale en cet homme...
Et pourtant...dès 1789 il n'a pas hésité à abandonner sa protégée pour aller dans les Pays bas Autrichiens en tant qu'ambassadeur de Joseph II...les affaires tournant mal en France il a tout de suite vu où était son avenir...et Marie-Antoinette importait peu à ce moment là...c'est surtout ce qui me fait dire que Mercy servait plus l'Autriche que Marie-Antoinette...bon je suis d'accord c'était là sa fonction...mais à l'instar de Léopold II ou de François II, il n'a pas levé le doigt pour essayer de sauver celle qu'il a espionné pendant si longtemps....Suspect

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!


Dernière édition par le Mer 25 Juil - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Jeu 5 Juil - 16:50

Tu as parfaitement résumé la situation, à mon avis ! Mercy servait l'Autriche, pas Marie Antoinette.

Wiki nous donne une mini biographie.



miniature de Mercy pas Vestier, 1787


Mis en place par Marie Thérèse, il obéit à ses ordres, et épie Marie Antoinette. C'est elle qui se laisse abuser quand elle y met des sentiments. Mercy n'avait pas l'air d'être un homme de sentiments, mais un homme de devoir.

Quand l'Auguste Maison le déplace, il obtempère. Quand Marie Antoinette l'appelle au secours, ce n'est plus ses oignons. C'est affreux à dire, mais c'est comme ça. Marie Antoinette n'était jamais qu'un des outils du sacro-saint tu felix Austria nube, rien de plus.

Pour nous qui réagissons en empathie avec Marie Antoinette, l'indifférence de Mercy nous paraît cynique. Elle n'était que politique. La reine aux abois se trompe lourdement quand elle s'imagine que son vieux mentor l'aime comme un père. Il restera sourd même à l'appel du sang de Marie Thérèse... pour ce serviteur de l'Auguste Maison, le petit fils de l'impératrice est surtout le dauphin de France... donc, pas son problème.

Quand les choses tourneront vraiment mal pour Marie Antoinette, Mercy essaiera bien de la sauver, mais mollement. Là encore, il suit son devoir, il fait passer les intérêts de l'Autriche avant tout. Et il n'était pas dans les intérêts de l'Autriche de s'occuper du sort de l'Autrichienne.

Je sais...  No

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Sam 30 Aoû - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Jeu 5 Juil - 23:49

Mercy est un cas particulier par le fait que contrairement à Vermond ou même Louis XV, il semble ne pas avoir vraiment succombé aux charmes de Marie-Antoinette...il ne se laissait pas vraiment berner par ses excuses ou ses bêtises, et il avait toujours en tête sa mission première : rendre des comptes précis et détaillés à Marie-Thérèse.
Pour cela il n'hésitait pas à enjoliver la situation à son avantage, pour éviter de décevoir Marie-Thérèse. Les coursac qui ont étudié de près sa correspondance avec l'Impératrice ont bien soulevé quelques incohérences entre les faits et ce qu'il écrivait à Marie-Thérèse. Par exemple lors de la première visite officielle du jeune couple à Paris, il aurait largement exagéré sur le fait que toute la foule ne regardait que la Dauphine, et ignorait Louis-Auguste....sinon il aurait à d'autres moments fait traîner les choses dans ses comptes rendus, en ne parlant de certains détails assez génants pour lui que bien après les faits, histoire de mieux contrôler les choses...un vrai diplomate en somme Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Ven 6 Juil - 0:18

Wiki relève que Mercy admirait profondément Marie Thérèse. Cela me semble incontestable. Qu'a-t-il pensé de Joseph ? Shocked

Je trouve l'analyse de Girault de Coursac assez fine, sauf, bien sûr, leurs calculs d'apothicaires pour tenter de déterminer les dates de plus qu'hypothétiques fausses couches ! rabbit

Mais, en ce qui concerne Mercy, je suis convaincue par leur démonstration : l'ambassadeur devait faire tout pour accroître le crédit de Marie Antoinette, quitte à avancer n'importe quoi. C'est ce qu'il a fait, parfois... et c'est ce qui fera tant de mal à la reine par la suite. Cette puissance qu'elle n'avait pas (elle le reconnaît à plusieurs reprises elle-même), on l'avait tellement montée en épingle que tout le monde était sûr qu'elle l'avait, pour finir.

J'aime bien aussi quand ils montrent que les rapports de Mercy, en dépit de leur précision apparente, sont à côté de la plaque, parce qu'il n'était pas présent. Cela rend le personnage un peu plus humain.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Ven 6 Juil - 0:24

Citation :
Wiki relève que Mercy admirait profondément Marie Thérèse. Cela me semble incontestable. Qu'a-t-il pensé de Joseph ? Shocked
Bonne question...je pense qu'il a servi Joseph comme il servait le digne successeur de la grande Marie-Thérèse, et donc qu'il avait pour lui la même loyauté et le même zèle que pour sa mère Very Happy
En tout cas il lui a été fidèle jusqu'au bout...

Citation :
J'aime bien aussi quand ils montrent que les rapports de Mercy, en dépit de leur précision apparente, sont à côté de la plaque, parce qu'il n'était pas présent. Cela rend le personnage un peu plus humain.
Oui
Et les Coursac ont aussi relevé plusieurs contradictions entre ses lettres à l'Autriche, qui montrent que lui même s'embrouillait quelques fois dans ses mensonges
Quand ça l'arrangeait il disait que Marie-Antoinette savait gouverner son mari, puis après hop : il disait que Louis XVI était sûr de sa politique et très inflexible...incohérence totale Wink
En ce point j'ai aussi beaucoup aimé les Coursac, car ils ont apporté vraiment quelque chose de nouveau, quant à la correspondance de Mercy, qui m'a permis de mieux cerner ce personnage.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Dim 11 Mai - 22:17

Mercy est vraiment une personne qui me fait froid dans le dos. Jamais ni Louis XVI (vicitime n°1) ni Marie-Antoinette (victime collatérale) ne se sont méfiés de lui. Ce qui prouve son génie machiavélique.
Il ne faut pas oublié que Marie-Antoinette correspondait avec lui durant la Révolution, autant qu'avec Fersen avec qui il était a priori proche puisque recevait quasiment les mêmes lettres. Du moins il me semble, vous pourez sûrement me confirmer.
En tout cas ce sont à ces deux que Marie-Antoinette confie d'écrire un manifeste pour protéger la famille royale durant l'été 1792.
Ils vont donc le rédiger, forcer Brunswick, général en chef de l'armée ennemie, à le signer (j'ai lu je ne sais plus où qu'il aurait déclaré que c'était de la folie d'envoyer ça à Paris, peut-être les Girault de Coursac).
Ont-ils eu conscience des mots inscrits? Fersen avait peut-être une réelle envie de se venger des Français, avait peut-être le sang plus chaud que ne laissait apparaître son physique froid, mais Mercy? Le diplomate parfait! Il savait quand même peser ses mots. En même temps il a prouvé plus d'une fois qu'il savait écrire des inepties, mais il en avait conscience. Mais là, c'est grave. Il savait qu'il envoyait la famille royale à la mort!
Comment un homme si calculateur pouvait avoir le moindre respect envers un Louis XVI si moral et une Marie-Antoinette si franche?
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Dim 11 Mai - 23:08

Moi aussi, Olivia, Mercy me fait froid dans le dos... parce que Marie Antoinette croyait sincèrement qu'il l'aimait comme un père et que, au contraire, alors que d'ultimes tractations pouvaient la sauver, il a monnayé honteusement son rachat.

Quant à ce fameux manifeste de Brunswick, qu'en penser ? Qui est le responsable de cette énorme erreur diplomatique ? D'aucuns accusent Fersen, ou même Marie Antoinette !

Il est vrai qu'elle demandait un manifeste propre à calmer la rage des furieux... mais certainement pas ça ! Shocked Les termes employés, le ton montrent bien que l'auteur n'avait rien compris à la situation périlleuse où se trouvait la famille royale.

Mais qui est-ce ? Fersen ? Vous pensez que ce peut être Mercy ? Je ne me souviens pas avoir lu ça... Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Dim 11 Mai - 23:45

J'avais lu aussi que les agents des Princes émigrés poussaient en ce sens, et que Brunswick lui même l'avait signé à contrecoeur... Neutral
A l'époque, ceux qui souhaitaient des termes moins agressifs n'ont, en tous cas, pas été entendus.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Lun 12 Mai - 0:46

Je ne savais pas que Mercy avait participé à la rédaction de ce manifeste, ou du moins qu'il a eu son avis à donner :s: Ce sont les Coursac qui le disent?
Fersen et les princes de sang oui par contre

Cela dit en cette période je ne pense pas que la priorité de Mercy était de sauver la famille royale...lui qui a très vite pensé à d'abord se mettre à l'abri lui...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Lun 12 Mai - 10:05

Je ne sais pas pour ce point non plus... Il a été déplacé par son empereur, il n'est pas parti en exil. Dans quelle mesure était-il favorable à cette mutation ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Lun 19 Oct - 16:00

Selon Walter, à la mort de Robespierre Mercy aurait fait cette déclaration (citée par l'abbée de Pradt) :

"Quel malheur que monsieur Robespierre n'ait pas vécu quelques semaines de plus, il aurait été le maître de la France; l'empereur, mon maître, l'eût reconnu comme chef du gouvernement, et nous aurions tous la paix à l'heure qu'il est. C'est une grande perte que l'Angleterre et l'Autriche font là."

C'est incroyable non???!!!! Shocked

Dire que l'ancien conseillé de Marie-Antoinette en vient à regretter celui qui a fait exécuter sa protégée, et qu'il pense en plus que Robespierre aurait amené la paix.... Mad

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Mer 21 Oct - 11:21

Voilà, François, Chou, Pim, le fin mot de l'histoire !!!
Je n'en crois pas mes yeux ! Qu'est-ce que Mercy avait fumé ???
Robespierre, en somme, le sauveur du monde ..................... On aura tout vu !!!

Quelle est l'histoire de fausses couches défendue par les Coursac ? Cela n'a pas de sens !!! si ?
Là encore, j'ai besoin d'explications ....
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Mer 21 Oct - 11:24

Pas possible que l'ambassadeur de Marie Thérèse parle comme ça ! Les hémorroïdes ont dû lui monter au cerveau !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Mer 21 Oct - 13:01

Pim je ne connaissais pas cette expression Very Happy Very Happy Very Happy , mais effectivement cela est trés surprenant
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Mer 21 Oct - 13:20

Oui j'ai aussi du mal à y croire tellement c'est immonde

Mercy est devenu une véritable ordure après la Révolution, il ne pensait qu'à son pays et à sa personne...comme depuis l'arrivée en France de Marie-Antoinette cela dit

Mais croire que Robespierre pouvait apporter la paix et la stabilité est quand même fou...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Mer 21 Oct - 13:59

Mercy est complètement fou ! Ou alors pour tenir des pareils propos , n'aurait-il pas été un agent double ?
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Mer 21 Oct - 14:03

Non, il agissait là (très maladroitement néanmoins) en ambassadeur d'Autriche

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Jeu 22 Oct - 19:53

Arrêtez, j'ai les oreilles qui sifflent !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Jeu 22 Oct - 19:58

Comte ! Ce n'est pas beau d'écouter derrière les portes !!!!!! Ce n'est pas ainsi que Marie-Thérèse vous a élevé !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Jeu 22 Oct - 20:03

Désolé Comte de Mercy

Mais défendez vous donc!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Jeu 22 Oct - 20:13

Il y a tellement d'accusations...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Jeu 22 Oct - 20:17

Mais aussi, franchement votre sortie sur Robespierre !!! On n'a pas idée ! Very Happy
Auriez-vous fumé la moquette ?

En tout cas, nous sommes ravis de votre retour ce soir parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Ven 23 Oct - 12:55

Est-on sûr de la fiabilité du témoignage ? Parce que le comte Mercy qui aurait de la sympathie pour l'action de Robespierre... faut y aller !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Ven 23 Oct - 13:54

Mais oui ! c'est la meilleure explication : il n'est pas plausible ce témoignage !!!!
Je veux bien que Mercy ait été un peu faux-jeton sur les bords, nous en convenons tous me semble t-il, mais de là à en faire un apologiste de Robespierre, il y a de la marge !!!!!! Et d'abord, de qui émane t-il ce témoignage à la gomme ?
Je saute relire en amont .... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   Ven 23 Oct - 13:59

Chou d'amour a écrit:
Selon Walter, à la mort de Robespierre Mercy aurait fait cette déclaration (citée par l'abbée de Pradt) :

"Quel malheur que monsieur Robespierre n'ait pas vécu quelques semaines de plus, il aurait été le maître de la France; l'empereur, mon maître, l'eût reconnu comme chef du gouvernement, et nous aurions tous la paix à l'heure qu'il est. C'est une grande perte que l'Angleterre et l'Autriche font là."

C'est incroyable non???!!!! Shocked

Dire que l'ancien conseillé de Marie-Antoinette en vient à regretter celui qui a fait exécuter sa protégée, et qu'il pense en plus que Robespierre aurait amené la paix.... Mad


Walter citant l'abbé de Pradt !!!!! voilà .
Quel Walter, Chou ??? L'abbé n'avait-il pas abusé du vin de messe ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le comte Florimond de Mercy Argenteau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le comte Florimond de Mercy Argenteau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le comte de Mercy-Argenteau
» d argenteau
» Petite Fille de Md.Tallien Plénipotentiaire de Napoléon III
» Le comte de Mercy Argenteau, diplomate et espion autrichien. De Hervé Hasquin
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: