Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le livre noir de la Révolution française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Lun 18 Fév - 19:51

Merci d'avance!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Lun 18 Fév - 19:51

Merci, Petit Normand ! Je ne l'ai pas encore.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Mar 19 Fév - 13:55

Moi aussi je l`ai commandé, je l`aurai dans quelques jours
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Jeu 21 Fév - 18:55

Bon alors, comme promis, un petit topo sur le chapitre consacré à Marie-Antoinette dans le Livre noir de la Révolution française.

Ecrit par l'historien Jacques-Charles Gaffiot, il s'organise comme une brillante réfutation des chefs d'accusation portés contre Marie-Antoinette durant son procès. Sur plusieurs pages est démontré le caractère infondé de chacun. Tout d'abord, l'accusation d'avoir ruiné l'Etat par ses dépenses, ensuite celle d'avoir manipulé le Roi et gouverné le pays en sous-main, et ensuite celle d'avoir voulu le massacre des Français.
L'article aborde avec sensibillité le sort tragique de la Reine, et insiste également beaucoup sur son mécénat dans les mondes de la musique, de la peinture, de la mode et des arts décoratifs, l'inscrivant par là même dans la tradition des grandes dames de l'Histoire de France, protectrices des arts...
La seule critique que je formulerai concerne quelques détails : l'auteur n'a pas mentionné la sensation d'étouffement qu'a éprouvé la Dauphine en arrivant à Versailles, semblant considérer que c'était plutôt à Schönbrunn qu'un tel poids se faisait sentir, tandis que Versailles a plutôt marqué un épanouissement. Même si l'éducation donnée par Marie-Thérèse était très sévère, je pensais plutôt au contraire, d'autant plus que l'oppression de l'Etiquette est capitale pour comprendre les réactions de Marie-Antoinette, et notamment son épanouissement qui s'il était dû à la Cour de Versailles l'était avant tout par réaction contre celle-ci.
Enfin, l'auteur est sévère avec Mme de Polignac, que je sais bien aimée sur notre forum.
Voilà. Mais que ces petites réserves ne fassent pas oublier que bien souvent, les historiens qui veulent souligner les méfaits de la Révolution ignorent Marie-Antoinette, et parfois lui attribuent avec sévérité une responsabilité dans les événements. Le meilleur exemple en est les Girault de Coursac. Ici, dans ce Livre noir, ce jugement hâtif n'est pas commis, et tout un chapitre est consacré à la réhabilitation de notre Reine, ce dont nous ne pouvons que nous féliciter.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Jeu 21 Fév - 23:18

Merci!

Citation :
Sur plusieurs pages est démontré le caractère infondé de chacun. Tout d'abord, l'accusation d'avoir ruiné l'Etat par ses dépenses
Des chiffres sont-ils avancés?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 10:08

Citation :
Enfin, l'auteur est sévère avec Mme de Polignac, que je sais bien aimée sur notre forum
Dommage... Là, l'analyse des Girault de Coursac est extrêmement pertinente... Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 10:10

Citation :
et ensuite celle d'avoir voulu le massacre des Français
Là, il faudrait vraiment se réclamer d'un jacobinisme illuminé pour encore prêter la moindre substance à cette accusation issue des cerveaux dérangés des promoteurs de la Terreur ! What a Face

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 12:33

Chou d'amour a écrit:
Merci!

Citation :
Sur plusieurs pages est démontré le caractère infondé de chacun. Tout d'abord, l'accusation d'avoir ruiné l'Etat par ses dépenses
Des chiffres sont-ils avancés?

Il est mentionné notamment le fait que les dépenses de la Cour ne représentaient que 5% du budget total de l'Etat. Et n'oublions pas que les dépenses de Marie-Antoinette sont loin, à elles seules, de remplir les dits 5%, puisque parmi ces 5% on compte aussi des dépenses directement liées au gouvernement, et donc indispensables.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 12:39

pimprenelle a écrit:
Citation :
et ensuite celle d'avoir voulu le massacre des Français
Là, il faudrait vraiment se réclamer d'un jacobinisme illuminé pour encore prêter la moindre substance à cette accusation issue des cerveaux dérangés des promoteurs de la Terreur ! What a Face

Le problème, c'est qu'à notre époque, jacobinisme illunimé ou pas, cette accusation ressort souvent. :s:

Plus exactement : c'est l'accusation de trahison qui est décortiquée en troisième partie de la démonstration. L'auteur ne nie pas, évidemment, que Marie-Antoinette ait fait passer des informations aux Autrichiens, ni qu'elle ait réclamé la tenue d'un congrès militaire, mais il explique très bien les raisons qui ont poussé Marie-Antoinette à le faire, et démontre qu'on ne saurait condamner sa mémoire à cause de cela. Bien entendu, on voit au fil de cette lecture que Marie-Antoinette n'a jamais voulu le massacre de quiconque, mais qu'elle visait simplement à l'intimidation des factieux.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 13:02

Bien sûr, Petit Normand, tout ce que ces auteurs avancent est correct !

Les dépenses de la cour représentaient peu de choses, et, parmi ces frais, ceux de Marie Antoinette ne dépassaient pas les autres. D'une part il faut déduire les frais inhérents au fonctionnement de sa Maison, dont elle n'est pas responsable de l'obsolescence.

D'autre part, les dépenses liées à la mode, qui sont celles que l'on reproche le plus à cette "ravissante idiote", n'est-ce pas, doivent être nuancées également. En tant que reine de France, Marie Antoinette se devait d'être la plus belle, la plus éclatante, la plus remarquée. Ces frais relèvent donc de la représentation.

Et même... Ses dépenses diverses ne dépassaient celles d'un flamboyant Artois, ni celles des vieilles tantes, toutes acariâtres qu'elles fussent ! Même pas celles de la pieuse Elisabeth !

L'accusation de trahison est souvent discutée sur les forums, où cela dégénère vite, mais heureusement aussi envisagée par les historiens, plus sérieux que nos jacobinous de salon !

Comment, en effet, reprocher à la reine de France d'avoir tenté de ramener la paix en France, où des factieux érigés en assemblée avaient confisqué le gouvernement ? Vidant peu à peu le pouvoir du roi de toute sa substance, ils se réclamaient de la "nation", concept bien établi de nos jours, mais peu clair au temps de Marie Antoinette. Surtout quand la nation coïncide avec le désordre, l'anarchie et les massacres !

Je rappellerai aussi que la reine n'a cessé de réclamer que les puissances étrangères se constituent en "congrès armé", expression que certains se plaisent à confondre avec une volonté agressive, jouant sur le terme "armé". Comme vous le dites, Petit Normand, tout ce que la reine voulait, c'était que les armées des monarques européens se massent aux frontières de la France, pour intimider les factieux et ramener l'ordre dans le royaume.

Désir naïf, peut-être, mais traître à la France, certainement pas !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 16:10

En effet Marie-Antoinette ne peut pas être responsable du déficit de la France. Si les dépenses de coûts étaient très mal gérées et gaspillées, c'est selon moi un problème de système et non de personne.
Marie-Antoinette dépensait ce qu'une Reine de France devait dépenser, et elle dépensait ce que le système pouvait lui proposer.
De plus n'oublions pas qu'à partir de 1785 environ, elle et Louis XVI ont d'eux même considérablement réduit les dépenses de cour, en supprimant des charges inutiles (y compris pour des membres de la famille Polignac) et en réduisant le gaspillage. Tous les Rois ou Reines ne peuvent pas se targuer d'avoir fait cela Wink

Quant à la soi-disant trahison de Marie-Antoinette, ça n'en est pas une, dans le sens où c'est plus la France qui a trahi Marie-Antoinette. C'est la France qui l'a fait venir à Versailles pour qu'elle soit Reine de France, et non pour qu'elle soit républicaine. Elle a donc agi en Reine de France jusqu'au bout pour sauver la monarchie. Qu'elle s'y soit mal prise c'est une autre affaire, mais au contraire elle est restée fidèle à la monarchie, elle est morte pour la monarchie, et c'est incroyablement respectable!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 20:51

Moi, j`ai eu cette semaine le livre noir de la révolution française et aussi Contre- enquête sur l`affaire Louis XVII de Hugues Trousset Very Happy
Beaucoup de lectures en perspective.
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 21:00

Ah! votre avis sur le livre " Contre- enquête sur l'affaire Louis XVII" m'intéresse aussi Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 21:04

Bien sûr, c`est avec plaisir Wink
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 23:11

Pim a écrit:

En tant que reine de France, Marie Antoinette se devait d'être la plus belle, la plus éclatante, la plus remarquée. Ces frais relèvent donc de la représentation.

Dépenses largement dépassées par Joséphine de Beauharnais peu de temps après, et dont personne ne parlait vraiment, car dans un contexte républicain!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Ven 22 Fév - 23:12

tout juste... il faudra attendre qu'arrive cette pauvre Eugénie pour que la critique sur les dépenses reprennent !!!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Sam 23 Fév - 10:52

L'histoire est écrite par les vainqueurs, c'est bien connu... Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 15:16

Bonjour voici un article Mona Ozouf sur le " livre noir de la révolution française, lisez aussi les commentaires en bas il semble qu`elle est critiquée à son tour. Razz

http://bibliobs.nouvelobs.com/2008/02/21/non-danton-nest-pas-hitler


Voicl l`article :Selon les auteurs du «Livre noir de la Révolution française», la guillotine annoncerait le nazisme, et les révolutionnaires auraient inventé l'antisémitisme. N'importe quoi

Ce gros livre en habit de deuil, on le reçoit comme on découvre dans sa boîte aux lettres un cercueil menaçant. L'air du temps a soufflé sur cet objet lugubre, nouvel avatar de l'histoire justicière: après nous avoir mis en demeure de nous repentir de la traite négrière, du génocide arménien, de la colonisation, nous voici conviés à faire pénitence pour la Révolution française. Défilent donc ici les têtes au bout des piques, les prêtres massacrés, les colonnes de Turreau, le calvaire du petit Louis XVII. Et de l'autre côté, car toute histoire noire appelle sa bibliothèque rose, Louis XVI, «le seul grand homme de la Révolution», Marie-Antoinette, «âme mozartienne, priante et héroïque». John Adams lui-même est convoqué pour célébrer, chez les Bourbons pris en bloc, «le lait de la tendresse humaine».
Livre d'époque donc, qui rêve d'une société où l'Eglise informerait à nouveau les cadres de l'existence collective: derrière lui, on voit se profiler un autre livre noir, de la laïcité cette fois, qui devrait plaire au chanoine de Latran. Livre d'époque encore, qui désigne à la vindicte publique les «historiens», espèce nuageuse occupée à cacher, travestir, «occulter» les vérités déplaisantes, comme le sacrifice du roi, «biffé par la normalisation historienne». La Révolution, nous est-il confié, a joui jusqu'à ce jour du «singulier privilège de rester en dehors de l'inventaire, à jamais intouchable». Intouchable? Qui peut le croire, après deux siècles de mises en examen, de procès, de preuves accablantes exhibées au prétoire, et l'armada des procureurs, de Joseph de Maistre à Léon Bloy?

Livre d'époque toujours, pour entonner l'air à la mode: des Lumières est sorti le Goulag, Lénine procède de Rousseau, et le totalitarisme nazi a ses racines dans la Révolution française. Il en inverse pourtant radicalement les principes, mais ici nul ne se soucie de ce détail, et cette simplification inspire les morceaux les plus extravagants de l'ouvrage. On apprend que la Révolution a inventé l'antisémitisme; que «ce que les révolutionnaires ont voulu faire (faire disparaître les juifs), Hitler l'a réussi en Europe». Un syllogisme implacable préside à certaines de ces démonstrations folles: on reconnaît, comme vous savez, les fascistes à quelques traits génériques, fulgurance, audace, insolence, laconisme, sobriété; or Saint-Just possédait ces caractères; ergo, Saint-Just est un précurseur du fascisme. Un hasard, dites-vous? Détrompez-vous, «il n'y a pas de hasard».
On pouvait espérer qu'une exploration du versant noir de la Révolution ferait surgir de grandes questions, toujours ouvertes: pourquoi les Français ont-ils fait du rejet radical de leur passé le principe de la Révolution? Pourquoi la conception autoritaire du pouvoir y a-t-elle triomphé si tôt de l'inspiration libérale? Et comment mener la comparaison entre la France et les pays qui ont fait l'économie d'une révolution, question héritée de Pierre Chaunu (auquel on a emprunté, pour ouvrir ce recueil dépourvu d'introduction, un texte du bicentenaire qui résume la Révolution française en quatre vocables: «rancune, ignorance, fatuité, bêtise») . Mais n'espérez pas voir ici ces grands sujets traités. L'escouade d'«essayistes», de «dramaturges», d'«historiens» et de «philosophes» que ce livre rassemble s'emploie, non à comprendre, mais à juger le passé national; et pour l'avenir, à formuler des vœux: d'abord, que «le XXIe siècle finissant voie un retour en force de la foi chrétienne»; puis que surgisse enfin le principe salvateur capable de garantir l'unité du pays. Et «pourquoi ne serait-ce pas un roi?». L'ouvrage s'achève sur ce frémissant espoir.

Le coordonnateur négligent de ce livre bâclé, jargonneur de surcroît (on n'hésite pas, ici, à définir la Révolution comme «un prisme qui s'autorèfracte»), a senti le besoin de l'orner de quelques grandes signatures. Jean Tulard et Emmanuel Le Roy Ladurie se sont donc exécutés, sans grand entrain m'a-t-il semblé. Sur Napoléon et la Révolution, pour le premier, sur le climat, pour le second, ils ont rendu des copies honorables, mais hors sujet, pierres incertaines apportées à l'édifice. Certes, Emmanuel Le Roy Ladurie nous apprend qu'il a fait un temps de cochon pendant l'année 1788, coups de chaleur d'un printemps torride, grêle et pluies d'un été pourri. La Révolution pourtant, il le reconnaît de bonne grâce, a éclaté pour des raisons complexes, «qui n'ont rien à voir avec notre présent exposé». Une conclusion que pourraient reprendre à leur compte presque tous les contributeurs fatigués d'un livre grisâtre.

Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 15:28

Merci! Very Happy

En effet Mona Ozouf a un avis bien tranché sur ce livre
C'est joliment écrit et plutôt complet comme critique, mais le fond malheureusement ne mérite pas cette forme :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 17:42

Les commentaires mettent en évidence un point qui ne laisse de m'étonner : tout débat sur la révolution se politise de facto, en France. On est soit monarchiste et de droite, soit républicain et de gauche. N'y a-t-il pas place pour la nuance ? Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 18:01

C'est clair que ce n'est pas dans ces lignes que j'arrive à déceler le moindre raisonnement historique exempt de toute subjectivité et de tout anachronisme, qu'on ne cesse de nous balancer comme étendard doré Suspect
Ces clivages droite/gauche et royaliste/républicain sont hors sujet pour un livre faisant un bilan, même subjectif et orienté, de la révolution.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 18:52

Oui, c'est confondant ! Shocked Le regard qu'on porte sur une période historique n'a pourtant pas grand chose à voir avec ses propres convictions politiques, me semble-t-il. Or, on dirait que, en France, tous les historiens, tous les écrivains doivent exhiber une carte de parti. Dites-moi que je me plante, par pitié ! What a Face

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 19:01

Ben...c'est aussi l'impression que j'ai Rolling Eyes
Mais j'ai l'impression qu'au delà de ça, on assiste à une confrontation, une sorte de "gue-guerre" entre historiens de bords différents, qui pour garder leur réputation intacte et se faire de la pub, en viennent à ce genre de critiques qui me semblent bien éloignées de l'Histoire des faits comme certains disent Rolling Eyes
Car quand la politique se mêle des faits...aie...pas beau à voir Mad

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39509
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 19:20

Ben... La révolution, c'est du passé, non ? Analyser et critiquer ses dérives, ce n'est pas attaquer la république actuelle, me semble-t-il. Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   Dim 24 Fév - 19:25

Non mais j'ai l'impression qu'il s'agit surtout dans le fond de critiquer les auteurs de ce livre, qui doivent faire de l'ombre à d'autres, plus que de critiquer le contenu... :s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le livre noir de la Révolution française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le livre noir de la Révolution française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moniteur de la révolution française (réédition de 1863)
» Révolution française tome 2 - Aux armes citoyens !
» La Révolution française
» Annales Historiques de la Révolution Française
» La Révolution Française ouvrage de Furet et Richet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: