Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Jeu 3 Oct - 9:30

Oui mais surtout au XIXeme semble-t-il car sauf erreur de ma part, aucun pamphlet du XVIIIeme siècle n'attribue cette phrase à Marie-Antoinette. Certains historiens considèrent qu'en attribuant cette phrase à Marie-Thérèse d'Autriche , Louis XVIII visait en réalité implicitement Marie-Antoinette, les deux reines ayant en commun d'être des Habsbourg ("d'Autriche" bien que la première vienne d'Espagne). "Il ne pouvait attribuer l'anecdote à Marie-Antoinette, devenue une martyre bien que dans sa jeunesse il l'eût cordialement détestée" (V. CAmpion-Vincent et C. Shojaci-Kawan). Louis XVIII raconte l'anecdote dans sa "relation d'un voyage de Bruxelles à Coblentz" (1791).

De toute façon, ce n'est qu'une blague alors quelle que soit la personne qui l'ait dit , je ne vois pas où est le problème. Le roi et la reine n'étaient pas responsables des conditions climatiques et n'avaient pas le pouvoir d'amener une bonne ou une mauvaise récolte .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Jeu 3 Oct - 9:34


Le problème, c'est l'utilisation qui en est faite .
Regarde comme par exemple, tu le dis toi-même, par ce fumier de Louis XVIII !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Jeu 3 Oct - 9:54

Majesté a écrit:
Si c'est chez un auteur que nous connaissons tous les deux que tu as lu ça ...
N'oublie pas que c'est grâce à lui que nous sommes amis aujourd'hui, toi et moi !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Ven 4 Oct - 16:30

cosmo a écrit:


De toute façon, ce n'est qu'une blague alors quelle que soit la personne qui l'ait dit , je ne vois pas où est le problème. Le roi et la reine n'étaient pas responsables des conditions climatiques et n'avaient pas le pouvoir d'amener une bonne ou une mauvaise récolte .
Oh mais aujourd'hui, il y a bien des Français qui râlent contre le gouvernement à cause du temps pourri. Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Ven 4 Oct - 16:47


... et bien des Français qui ont cette histoire de brioche coincée en travers de la gorge .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Ven 4 Oct - 17:21

Mme de Sabran a écrit:
N'oublie pas que c'est grâce à lui que nous sommes amis aujourd'hui, toi et moi !  
C'est ce qu'il aimerait croire...Mais tu aurais bien connu le Boudoir d'une manière ou d'une autre ...  
Nous devions nous rencontrer, c'est notre destin (et pas d'Estaing )...

Bien à nous!  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Ven 4 Oct - 17:22

Mme de Sabran a écrit:

... et bien des Français qui ont cette histoire de brioche coincée en travers de la gorge .
Bah le pire, c'est en tant qu'enseignants : il y a ceux qui ne savent pas la vérité et recrachent cette légende à leurs élèves mais il y a aussi ceux qui savent que c'est du grand n'importe quoi mais qui ne se sentent pas le courage de faire l'impasse sur cette "phrase-culte". Après je ne suis pas dans leur classe pour savoir combien d'entre eux expliquent bien à leurs élèves que c'est faux.

Pour ma part, comme je sais qu'un jour ou l'autre mes élèves l’entendront, je préfère l'évoquer et ainsi la corriger tout de suite. Je précise bien que ceci participe à la campagne de calomnies faites contre Marie-Antoinette. A 9-10 ans, on est très sensible à l'injustice et savoir qu'on se permettait de se moquer constamment de Marie-Antoinette alors qu'elle avait un fils gravement malade puis qui meurt, les révolte particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 9:21

La phrase "qu'on leur donne de la brioche" a été attribuée pour la première fois à Marie-Antoinette dans un manuel scolaire allemand ... du XIXème siècle . Avant et pendant la révolution, nulle trace de cette calomnie dans les écrits du temps. C'est une pure invention de l'école républicaine .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 9:55

cosmo a écrit:
La phrase "qu'on leur donne de la brioche" a été attribuée pour la première fois à Marie-Antoinette dans un manuel scolaire allemand ... du XIXème siècle . Avant et pendant la révolution, nulle trace de cette calomnie dans les écrits du temps. C'est une pure invention de l'école républicaine .
Intéressant, ça, cosmo. Mais il est vrai que cette légende plaît, visiblement, chez les Français désireux d'asseoir leur révolution sur une légitimité, mais aussi dans les pays anglo-saxons, où "let them eat cake" sonne si bien... Rolling Eyes 

On n'est pas sortis de l'auberge, pour rétablir la vérité historique...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 10:43

cosmo a écrit:
La phrase "qu'on leur donne de la brioche" a été attribuée pour la première fois à Marie-Antoinette dans un manuel scolaire allemand ... du XIXème siècle . Avant et pendant la révolution, nulle trace de cette calomnie dans les écrits du temps. C'est une pure invention de l'école républicaine .
Pim a raison : c'est trrrès intéressant ! Very Happy 
Te souviens-tu que tu m'as dit un jour nous mitonner peut-être bientôt un topo sur les pamphlets ?
Je l'attends avec impatience !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 11:08

Peut-être que dans quelques centaines d'années la légende retiendra cette phrase comme venant de Valérie Trierweiler ou de Carla Bruni?
Parce que remonter au XVIIIème siècle donnera la migraine aux chères têtes blondes...  

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 11:25




Tu es sans nul doute prophétique, Majesté !!!   

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 12:28

Majesté a écrit:
Peut-être que dans quelques centaines d'années la légende retiendra cette phrase comme venant de Valérie Trierweiler ou de Carla Bruni?
Parce que remonter au XVIIIème siècle donnera la migraine aux chères têtes blondes...  
Chacune son tour !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 17:47

Mme de Sabran a écrit:
cosmo a écrit:
La phrase "qu'on leur donne de la brioche" a été attribuée pour la première fois à Marie-Antoinette dans un manuel scolaire allemand ... du XIXème siècle . Avant et pendant la révolution, nulle trace de cette calomnie dans les écrits du temps. C'est une pure invention de l'école républicaine .
Pim a raison : c'est trrrès intéressant ! Very Happy 
Te souviens-tu que tu m'as dit un jour nous mitonner peut-être bientôt un topo sur les pamphlets ?
Je l'attends avec impatience !  
Voici l'extrait idoine de l'article précité :



Cette phrase a été attribuée, pour la première fois, à Marie-Antoinette, en 1843, soit 50 ans après sa mort. Shocked

Je ferai quelque-chose sur les pamphlets, c'est certain. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 17:55


J'en ai bien quelques uns, mais ce ne sont que des photocopies .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 17:56

L'auteur précise bien d'ailleurs : en faisant courir le bruit. Donc il ne lui attribue pas du tout cette phrase. C'est fou quand même le succès que peuvent avoir certains apocryphes ! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 18:10

Une rumeur de ce genre a bien couru dans Paris sous la Révolution... mais à propos du financier et ministre Joseph François Foulon. La rumeur prétendait qu'il avait dit : « Si le pain manque, que le peuple mange du foin. »
Il fût lynché par la populace à cause de cette réplique le 22 ou le 23 juillet 1789, et une fois sa tête tranchée, elle fût trimballée dans Paris avec du foin dans la bouche (Monsieur de Coco, c'est cadeau pour vous !!   ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 18:12


Il me semble me souvenir que c'est repris dans le pamphlet Les imitateurs de Charles IX.
Foulon est l'un des protagonistes .
Il faudrait que je retrouve .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 18:32

Je me souviens bien de ce lynchage...
Mais en vérifiant sur le net, je m'étonne que ce Foulon soit celui de ce portrait :

Est-ce bien le même que l'on voit caricaturé ici au bout d'une pique? :


Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 19:01



M. Atrocité ( Foulon )
Je leur ferais manger du foin, s'il m'en prenait la fantaisie . J'aurai quelque jour ce caprice . Nous vivons dans un temps où chacun a le sien .

la comtesse Luxure ( Diane de Polignac )
Vous viendriez à bout de la capitale, si elle osait regimber ?

M. Atrocité ( Foulon )
Eh, pourquoi pas, belle chanoinesse, l'on triomphe de tout avec de l'astuce et de la dureté .

( Extrait des Imitateurs de Charles IX )

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 19:17

cosmo a écrit:
Une rumeur de ce genre a bien couru dans Paris sous la Révolution... mais à propos du financier et ministre Joseph François Foulon. La rumeur prétendait qu'il avait dit : « Si le pain manque, que le peuple mange du foin. »
Il fût lynché par la populace à cause de cette réplique le 22 ou le 23 juillet 1789, et une fois sa tête tranchée, elle fût trimballée dans Paris avec du foin dans la bouche (Monsieur de Coco, c'est cadeau pour vous !!   ).
Il serait bon de rappeler cet exemple à nos gros patrons ou banquiers actuels...Rolling Eyes

Mais bon, ce semblerait être également une phrase prêtée (on ne prête qu'aux riches !).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 19:19

Merci pour l'extrait Eléonore... tu as une mémoire d'éléphant! Voilà comment un pamphlet peut entraîner la mort d'un homme .
Une rumeur du même style courait sur La Tour du Pin.
Pour un autre seigneur (je me me rappelle plus lequel), la rumeur courait qu'il avait dit : "Ils n'ont qu'à manger leur m*rde".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 19:21

Majesté a écrit:
Je me souviens bien de ce lynchage...
Mais en vérifiant sur le net, je m'étonne que ce Foulon soit celui de ce portrait :

Est-ce bien le même que l'on voit caricaturé ici au bout d'une pique? :


Bien à vous.
Dis donc c'est vrai ça... 
D'un côté, un portrait d'un homme d'une prestance magnifique (il n'y a qu'à comparer avec monsieur Bertin du XIXème siècle, autrement plus tristounet) et de l'autre, le dessin d'un homme peu à son avantage. En même temps, compte tenu de la situation, cela peut s'expliquer ! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 19:30

cosmo a écrit:

Il fût lynché par la populace à cause de cette réplique le 22 ou le 23 juillet 1789,.
Non, pas exactement, cher Cosmo . Cette réplique ( apocryphe bien sûr Rolling Eyes  ) ne fut qu'un prétexte pour embraser les esprits .
 En fait, Berthier et Foulon ayant dénoncé au roi les menées du duc d'Orléans, fut contré par Necker .
 La faction orléaniste se débarrassa vite fait bien fait de ces deux empêcheurs de conspirer en rond .





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   Dim 6 Oct - 19:30

Ces dessins sont étonnants .
Bizarrement , Foulon semble avoir une moustache . Il a été traîné à pied jusqu'à Paris et on lui essuyait le visage avec des orties. Ces gens étaient dingues.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du grand n'importe quoi - Délires en tout genre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Musée de l'Empéri : le grand n'importe quoi
» Tout, rien et n'importe quoi...
» Même des hommes célèbres racontent vraiment n’importe quoi!!
» ça devient n'importe quoi,Facebook !!
» mes pendules me racontent n'importe quoi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Perception et utilisation de son image-
Sauter vers: