Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Collection de Mme M

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 6:54

Bonjour à tous les Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

Le Mercredi 7 Mars prochain seront mis en vente par la Maison Pestel-Debord quantité de lots très intéressants sous la dénomination Collection de Mme M et à divers. C'est à cette série qu'appartiennent les pièces que nous vous proposons sur la présente page, les premiers lots concernant Mme du Barry.

Voici un autographe signé de la Comtesse du Barry, adressé à M. Buffault, de Louveciennes, en décembre 1782.


Format in-12 oblong. Encadré. Encre un peu passée.
L'estimation en est de 300 - 400 €.


Voici un autre autographe de Mme du Barry.



Lettre autographe adressée le 24 avril 1791, à Lady Boydell, épouse du maire de Londres. Dans la lettre, envoyée de Londres, où la comtesse se trouve depuis le 9 avril afin de récupérer ses bijoux, toujours sous scellés à la banque et pour distribuer aux émigrés de Londres, certains courriers provenant de France, elle remercie Lady Mairesse de l’invitation à dîner que celle-ci lui a faite «La comtesse du Barry à l’honneur de faire mille compliments à lady Mairesse et de lui marquer avec tous ses regrets, de ne pouvoir pas se rendre à son dîner dont elle se faisait une fête et un plaisir. La comtesse du Barry a attendu jusqu’à ce moment espérant qu’un grand mal de gorge, qu’elle a, serait passé ...»

La lettre, à l’encre un peu passée est de format in-8 et encadrée.

L'estimation en est de 600 - 800 €.


Voici un livre.



Magnifique album regroupant un ensemble de documents concernant la comtesse Du Barry dont plusieurs lettres autographes signées de celle-ci, l’une adressée à son amant, Lord Seymour, ambassadeur d’Angleterre en France. Tous ces documents sont réunis dans un plein maroquin vieux rouge de réemploi, comportant une large dentelle d’encadrement sur les plats et un dos richement orné. Les tranches sont dorées et tout l’album est monté sur onglets.

On trouve ainsi, après une généalogie des Barry, famille issue du petit village de Lesvignac, à trois lieue de Toulouse (4 pages manuscrites de la fin du XVIIIe siècle), une lettre autographe signée de la comtesse, adressée à M. Buffault, de Louveciennes, le 16 octobre (1780). Lettre des plus curieuses par son orthographe dans laquelle elle le remercie de l’offre qu’il lui fait, de lui envoyer un sac de 1.200 livres par semaine. «J’ai tant de gens qui demande et si peu à leur donner, qu’il faut les contenter ... je vous et attendu Mercredi toute la pré Midi. J’espère avoir bientôt le plaisire de vous voire.» (une page in-8 avec adresse). Suit ensuite une magnifique lettre autographe, non signée, adressée de toute évidence à son amant, Lord Seymour, comte de Gloucester, en 1779 ou 1780. La lettre, d’une grande tendresse, porte la mention finale «Mercredi à Minuit». Auparavant ses mots étaient «il est doux Monsieur de vous aimer, mais bien plus doux de vous le dire. Adieu, je suis pour la vie à vous» (une page in-Cool.

On trouve encore un billet autographe signé, daté du 10 octobre 1780, priant M. Buffault de payer au marchand de toiles Gilbert, la somme de trois mille livres, en accompte de ce qu’elle lui doit. Le billet porte, au dos, la mention «Reçu», signée de Gilbert. Enfin une pièce autographe, rédigée de la main de la comtesse Du Barry, le premier avril 1784, donne un état des dépenses et des sommes à payer par la comtesse à ses gens ou pour différents travaux et achats.

Ce dernier autographe est accompagné de plusieurs pièces, également autographes, concernant les travaux des gens au service de la comtesse et les reçus donnant les sommes d’argent distribuées par la généreuse comtesse et distribuées par ses argentiers que furent MM. de Montvallier, Buffault, Salanave et Noël. On trouve ainsi une pièce autographe formant quittance, signée par le sculpteur Métivier, en réponse aux travaux de sculptures qu’il avait entrepris pour le compte de la comtesse Du Barry, en son palais de Louveciennes, à partir de 1770 avec son compère Feuillet. Le reçu porte les dates du 9 février et du 13 avril 1774 et forme une page in-4; deux pièces autographes formant «États des appointements des gens de la Bassecour» pour février et mars 1774. Ils sont signés par la femme Demahaut, femme de charge de la comtesse qui reconnait avoir reçu ses gages, en février et mars 1774; deux états des frais de concierge de janvier à mars 1774 avec quittances et reçus, signés du concierge Guérin; un état des gens d’écuries pour le mois de février de la même année, avec reçu daté du 12 mars, signé par Delorme; un reçu signé par le responsable des gens d’office de la comtesse Du Barry, en date du 9 mai 1774; sept quittances signées par M.F. Delaunay, veuve Bécu de Montigny, pour les pensions alimentaires, les loyers et les pensions extraordinaires, payés par la comtesse Du Barry, en sa faveur, du 27 octobre 1775 au 1 octobre 1777; un reçu signé par F. Luxembourg pour la pension versée en faveur de sa fille par la comtesse Du Barry, en juin 1776, ainsi qu’une lettre autographe signée de celle-ci, adressée à M. Noël, le 27 juin 1776, réclamant une pension dont elle a tant besoin (1 page 1/3 avec adresse); un billet signé par M. et Mme de Morgau à propos de la clause du bail passé entre eux et la comtesse Du Barry, suite à la location de Maison Rouge, maison de campagne, proche de Louveciennes, louée à ceux-ci mais dont ils ne peuvent assumer le règlement de la moitié des impots, et qu’elle prend intégralement à sa charge en date du 10 avril 1792. Le billet est suivi d’une lettre autographe signée du député Cosigny, adressée à la comtesse Du Barry, celui-ci désirant voir et éventuellement acquérir la maison de Maison Rouge, dont la comtesse cherche à se séparer. La lettre est datée du 21 août 1793, quelques mois avant sa décapitation; enfin une quittance signée de Rondeau, le 12 novembre 1792, pour ses frais rendus à l’office.

On trouve encore une lettre autographe signée de Nathaniel Parker-Forth, diplomate et homme politique britannique qui joua un rôle prépondérant dans l’affaire du vol des bijoux de la comtesse, écrite en anglais, en réponse à la lettre adressée à la comtesse Du Barry, le 12 avril 1791 : «My Lady, I am this moment commanded by the Countess Du Barry to express her regret at not being able to have the honor of waiting on your Ladyship this evening to the Ball and to which you were so good to invite her».

Enfin, une très jolie gravure en couleurs de Bellet d’après Testard d’une vue du pavillon de Lucienne [Louveciennes], près de Marli, appartenant à Madame la comtesse du Barry précéde tout cet ensemble et orne le début de l’album.

Une seconde partie, reliée à la suite, suit cet ensemble de documents sur la Comtesse Du Barry.

Il s’agit des documents concernant l’histoire du célèbre buste de marbre exécuté par Augustin Pajou (1730-1809), sculpteur royal, représentant la duchesse Du Barry.

Cette réunion de lettres, documents et certificats, des différents possesseurs de l’oeuvre, permet d’avoir une remarquable traçabilité de ce buste. En outre, on trouve le manuscrit de l’étude que Georges Giacometti a fait sur le buste, daté de 1917 et qu’il fera éditer en 1930 chez Morancé.

L'estimation en est de 3 000 - 5 000 €.

Il y aura également divers livres ayant appartenu à la Comtesse du Barry.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheldon12

avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 27/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:00

Sont-ce les seuls lots susceptibles de nous intéresser ? Je fonce sur la page de Pestel-Debord.
http://www.pestel-debord.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:09

Bonjour Sheldon12,

sheldon12 a écrit:
Sont-ce les seuls lots susceptibles de nous intéresser ?

Non, évidemment, mais j'ai préféré scinder pour des raisons de clarté.

sheldon12 a écrit:
Je fonce sur la page de Pestel-Debord.
http://www.pestel-debord.com/

Je vous remercie d'avoir inséré le lien que j'avais malencontreusement omis. Je continue donc l'énumération avec un lot concernant le Comte de Dillon.



ARTHUR COMTE DILLON (BRAYWICH 1750-1794).
Député de la Constituante, il fut général de la Révolution française et participa à la Guerre d’Indépendance des Amériques au sein de son propre régiment. Il devient gouverneur de Tobago, et député de la Martinique, il épouse une antillaise propriétaire de champs de canne à sucre, son nom restera bien connu des amateurs de rhum. Il sera décapité en 1794.

Deux lettres autographes signées, l’une datée du 27 mai 1784, les deux adressées au négociant La Bitte, rue St-Honoré à Paris. Venant de perdre sa femme et ayant des problèmes financiers, Dillon lui demande le règlement d’obligations. 2 pages in-8 avec adresse.

L'estimation en est de 150 - 200 €.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:15

Voici une pièce chronologiquement postérieure.



Carnet de route manuscrit, inédit, tenu par un soldat de l’Armée Française lors de l’Expédition d’Egypte.

Ce journal, rédigé au jour le jour par un citoyen du nom de Monari, certainement d’origine corse, raconte les péripéties de l’Expédition napoléonienne de 1798 à 1801.

Militaire attaché à l’État Major particulier de Bonaparte, Monari fut sous les ordres du Général Corse Antoine Philippe Casalta dit Darius, puis du Général Charles Henri de Belgrand de Vaubois, commandant de l’île de Malte qui capitula devant les Anglais le 3 septembre 1800.

Le citoyen Monari raconte qu’il embarqua le 15 mai 1798 à bord du vaisseau Assomption pour rejoindre le convoi de l’escadre de Toulon au large de l’île de la Madelaine, tenue par Casalta. De là, il s’embarque en qualité d’ « employer de l’État Major » à bord du Trois-Ponts Orient, commandé par le Corse Luc de Casabianca sur lequel se trouve Bonaparte, Général en Chef de l’Expédition.

L’auteur poursuit la description de la croisière en faisant état des vents, des chasses aux corsaires anglais ou encore de l’inspection que Bonaparte fit à bord du navire.

Il raconte la vie sur le bateau jusqu’à Malte, en passant par la Sardaigne et la Sicile, il conte le débarquement sur l’île, le 20 prairial, les combats et la reddition de La Valette le 24, ainsi que les mesures prises par Bonaparte qui s’en suivirent, telles que les réquisitions, les fermetures des églises et la dissolution de l’Ordre de Malte.

On apprend que c’est à partir du 2 messidor que Bonaparte et son armée du Levant poursuivent l’Expédition vers l’Egypte, qui est en vue le 9 du même mois. Les 4 000 hommes débarquèrent dans la nuit du 13 messidor, accompagnés de l’État Major de Bonaparte, débutant la conquête par quelques escarmouches. Resté à bord, le narrateur apprendra la chute d’Alexandrie le 14 messidor, date à laquelle il est nommé par Bonaparte garde-magasin avec son compagnon corse Pasqualini. C’est à partir du 19 messidor qu’il raconte que débutent les longues marches dans le désert par étapes jusqu’aux rives du Nil, mettant en relief les souffrances des troupes dues à la chaleur, à la soif et aux harcèlements de la cavalerie des Mamelouks dont les techniques de guerre sont évoquées. Il décrit les combats sur le Nil puis le 3 thermidor, la bataille des Pyramides devant Le Caire, qui fera parmi les arabes 1200 tués, gisant sur le champ de bataille.

Monari suspend la relation de l’Expédition à partir du 14 thermidor, à l’annonce de la destruction de l’escadre française au large d’Aboukir, qui verra son navire Orient couler par l’Amiral Nelson et apprendra la mort de son commandant, Luc de Casabianca, et de son fils, tué à ses côtés le 1er août 1798.

La narration reprend le 10 ventose de l’an 9 (mars 1801) au moment du débarquement des Anglais, et se poursuit avec le récit du siège de la garnison du Caire, évoquant au passage la bataille de Canope, puis la capitulation de Menou avant l’embarquement et le rapatriement des troupes françaises sur Toulon et Marseille en décembre 1801.

Le manuscrit est formé d’un petit cahier in-12 de 24 pages, sans couverture. Le texte, rédigé à l’encre noire, est très lisible, comporte de nombreuses ratures et corrections. Les premier et dernier feuillets ont subi quelques déchirures ne gênant en rien la lecture du texte. D’autres feuillets sont très légèrement cornés. L’ensemble reste toutefois en très bon état.

L'estimation en est de 5 000 - 7 000 €.

Sortant de ma réserve habituelle, je m'avoue intéressée quoique je n'en aie pas les moyens.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheldon12

avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 27/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:33

madame antoine a écrit:
Je continue donc l'énumération

Merci pour la peine que vous vous donnez pour le plus grand ravissement des lecteurs du Boudoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:40

Vous remerciant à mon tour pour ce compliment, je propose à présent un lot postérieur également concernant la Franc-Maçonnerie.



Ensemble de deux rapports des Frères de la Loge «La Tolérance», à Paris, composés d’un discours sur le 2e Grade de la Maçonnerie (4ff. in folio) et d’un second sur les architectes de la Loge de St-Jean (5ff. in folio), signés par chaque Frères.

Les rapports sont accompagnés d’un compte-rendu de la lecture du discours sur le 1er Grade de la Maçonnerie, signé du Frère Charpentier, de la même Loge (3ff.), et d’un Catéchisme maçonnique pour un géomètre (3pp.).

L'estimation en est de 200 - 250 €.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:55

Voici un lot concernant l'Empereur Napoléon dont certains de nos Membres sont spécialistes.



AMBROISE TARDIEU
Relation anglaise de la bataille de Waterloo, ou du Mont Saint-Jean, et des événements qui l’ont précédée ou suivie, accompagnée des rapports français, prussien et espagnol, d’un plan très exact de la bataille, et d’une carte générale du théâtre de la campagne.

Bruxelles, De Mat, 1816, in-8 relié demi-percaline. 88 pages illustrées d’un frontispice et d’une carte dépliante restaurée, en couleurs.


L'estimation de ce lot est de 60 - 80 €.

Nous signalerons également des lots de Mémoires, dont ceux de Mmes de Genlis et Campan.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:55

Ah oui, c'est bien tout ça. Very Happy

Citation :
les deux adressées au négociant La Bitte

L'onomastique est parfois une matière bien enjouée. tongue

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheldon12

avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 27/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 7:58

madame antoine a écrit:
Nous signalerons également des lots de Mémoires

Le nez dans le catalogue, j'ai en effet repéré pas mal d'ouvrages à un prix abordable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:12

Voici un ensemble de gravures dont je posterai celles qui nous intéressent plus particulièrement.









Réunion de cinq vues d’optique coloriées :

-L’homme embarrassé

-Illumination en réjouissance du mariage de Louis Auguste Dauphin de France

-La journée à jamais mémorable aux François ou Louis XVI restaurateur de la Liberté François

-Cérémonie de la Confédération Nationale au Champs de Mars la 14 juillet 1790

-Vue perspective du Champ de Mars jour du Serment Civique

On y joint une petite gravure ronde en couleurs «prise de la Bastille, le 14 juillet 1789» (diam. : 12 cm) dans un cadre en bois doré accidenté.


L'estimation en est de 70 - 100 €.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:16

Bon ben, pour me rendre utile, je vous ai fait un agrandissement de la "journée mémorable..." tongue


_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:24

Idem pour les "illuminations..."



et le "jour du jugement civique..."



Me suis bien rattrapé, moi, sur ce coup.  tongue

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:34

Chakton a écrit:
Me suis bien rattrapé, moi, sur ce coup.  tongue

Effectivement, ces agrandissements sont très appréciés. J'ajoute encore des vues de Marly.



Deux vues d’optique coloriées :
Vue perspective du Château Rle de Marly
Vue perspective des illuminations de la rue de la Feronnerie… à l’occasion de la convalescence de sa Majesté en 1745 (retirage).
A vue : 27 x 43 cm et 29 x 41 cm

30 - 50 €



Vue d’optique coloriée :
La cascade de Marli
Retirage
27 x 47,5 cm

20 - 30 €

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:42

Voici deux portraits faits par Augustin de St Aubin.



AUGUSTIN DE SAINT AUBIN (1736-1807)
Louise Emilie, Baronne de…. [Saint Aubin]
(femme du graveur âgée de 37 ans en 1779).
Adrienne Sophie, Marquise de… [Breteuil]
Paire de gravures originales à l’eau forte et au burin
A vue : 29 x 20,4 cm

200 - 300 €

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:45

Il y a également de belles gravures d'après artistes célèbres. Ne pouvant tout mettre, je me borne à cette élégante.



ECOLE FRANCAISE VERS 1790, ENTOURAGE DE LOUIS ROLAND TRINQUESSE
Jeune élégante à l’éventail
Aquarelle gouachée
39 x 24,5 cm
Porte une inscription en bas à gauche : Fragonard

600 - 800 €

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:47

Ravissante. tongue
Je vous la fais en plus grand.



_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:57

Voici quelques lots de sanguines.



ENTOURAGE DE JEAN BAPTISTE PATER (1695 - 1736)
La danse galante
Sanguine

18,5 x 22 cm



ÉCOLE DE JEAN BAPTISTE HUET (1745 - 1811)
Tancrède et Clorinde
Sanguine
26,5 x 37,5 cm

400 - 600 €



ÉCOLE FRANÇAISE DU DÉBUT DU XVIIIÈME SIÈCLE, SUIVEUR DE HUBERT ROBERT
Ferme romaine
Sanguine
26,5 x 37,5 cm

400 - 600 €

A toutes fins utiles, je rappelle le lien de la Maison de Ventes.
http://pestel-debord.com/index.jsp

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globule
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 8:59

Cool ! J'aime bien la petite maison en Italie. Elle sent bon le soleil. Very Happy

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 9:04

Voici Mme du Barry d'après un portrait bien connu.



JACQUES ANTOINE MARIE LEMOINE (ROUEN 1751 - PARIS 1824)
Portrait de Madame du Barry
Crayon noir et rehauts de gouache
36 x 29,5 cm
Localisé et daté en bas à gauche Dessiné à Lucienne en 1782
Signé en bas à droite par JA Lemoine


Exposition :
Goncourt, Portrait du XVIIIème siècle.
Commandé par son amant Lord Seymour habitant au château de Prunet.
Notre dessin est une reprise du portrait de Madame Vigée Lebrun réalisé en 1781 et conservé à la Cocoran Gallery of Art de Washington.

4 000 - 6 000 €

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globule
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 539
Date d'inscription : 04/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 9:09

madame antoine a écrit:
Voici Mme du Barry d'après un portrait bien connu.
Que notre aimable lectorat trouvera ici. Wink
http://maria-antonia.justgoo.com/t5461p75-a-vendre-miniatures-de-marie-antoinette

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sheldon12

avatar

Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 27/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 9:11

Ainsi que dans le fil à elle dédié (en plus grand) Very Happy
http://maria-antonia.justgoo.com/t2717p425-la-comtesse-jeanne-du-barry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 9:16

Merci mes Amis pour l'aide que vous m'apportez dans cette énumération. J'en suis arrivée à un lot concernant le Duc d'Angoulême.



JEAN CHARLES DEVELLY (VERS 1783 - VERS 1849)
Arrivée à la barrière de l’étoile du Duc d’Angoulême à son retour d’Espagne en Novembre 1823
Plume et encre noire, lavis gris et brun, aquarelle et rehauts de gouache.
9,5 x 19,5 cm
Titré. Porte une inscription au dos Develly

800 - 1 000 €

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 9:21

Ca me plaît. On va agrandir. tongue



_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5744
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 9:27

Voici un portrait de Mme du Barry qui m'est inconnu.



ÉCOLE FRANÇAISE DU XIXÈME SIÈCLE,
suiveur de Jacques Augustin PAJOU
Portrait de Madame du Barry
Sanguine
25 x 19,5 cm
Inscription en bas à gauche A. Pajou
Inscription en haut à gauche M du Barry

200 - 300 €

D'autres oeuvres suivent également, dont des peintures de Grands Maîtres, pour lesquelles je vous renvoie au catalogue de la Maison de Ventes.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chakton

avatar

Nombre de messages : 440
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   Jeu 15 Fév - 9:31

Clairement une belle femme. On comprend le Bien-Aimé. tongue

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Collection de Mme M   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Collection de Mme M
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma collection de minéraux
» le Monde comme il va, collection Carré classique
» Une partie de la collection ERAUL (revue universitaire belge bien connue) à 70 %
» Collection 54mm, heu Portugaise évidament,
» Que penser de la Collection Hachette sur les Rosaires ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Collections et ventes-
Sauter vers: