Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 15:48

Citation :
Quand j'ai visité Bagatelle il y a quelques années, le guide nous avait dit que les sphinges avaient le visage de Rosalie Duté..

Merci pour cette précision intéressante .   Very Happy  Je l'ai moi-même déjà lue quelque part .  
Duthé, comme nous le savons tous, faisait passer le biscuit de Savoie .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 15:53

Entrée de Bagatelle :











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:00

Nous nous enfonçons dans les allées ...











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:04

Mon cher Comte, tes portraits de roses sont tout simplement divins . Je ne me hasarderai pas à poster les miens ...
Il faut que nos amis se figurent les parfums les plus capiteux, les plus enivrants ..... drunken







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:17






Pas moyen d'éviter les toutous ... ce que nous étions nous-même, du reste !














Dernière édition par Mme de Sabran le Lun 21 Mai - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:21











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:25






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:30











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:36

Que des belles photos ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:36











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:45






Une question : qu'est-ce que c'est que ça ?!!!











Découvrir ses petits copains dans le sujet de nos Amis à plumes !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:46

C'est vraiment un endroit enchanteur et enchanté !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:49





... dans le lointain la petite folie du comte d'Artois :


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:50

Madame de Chimay a écrit:
C'est vraiment un endroit enchanteur et enchanté !

Vous n'imaginez pas à quel point ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 16:56

Tout jardin digne de ce nom, fin XVIIIème, possède sa grotte . Bagatelle ne fait pas exception .
















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 17:00















Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 17:07






Tiens, une bouille connue ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 17:17

... délicieux petits saules crevettes ! Very Happy











Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 18:26

C'est très agréable de tomber par hasard, au détour d'un bosquet, sur l'élu de son coeur... drunken
Merci, tu n'imagines pas le sourire que cela me provoque... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 18:28

Historique


La création de la folie est certainement l'anecdote, véridique, la plus connue de l'histoire des parcs à fabriques.

Le comte d'Artois, frère cadet de Louis XVI, et donc beau-frère de Marie-Antoinette, avait acquis de son capitaine des chasses le pavillon en fort mauvais état existant à cet emplacement. Marie-Antoinette, amusée par le délabrement des lieux lors d'une visite sur place, un peu comme on pourrait l'être de quelqu'un entiché d'un meuble vermoulu rapporté d'une salle des ventes, dit à son beau-frère qu'elle comptait bien y être accueillie deux mois plus tard. Piqué, celui-ci releva le défi, il aurait même parié la dessus 100 000 livres avec la Reine.

Artois gagna son pari, au prix d'une marche forcée : le surlendemain, l'architecte Bélanger (1) remettait les plans de la folie, et neuf cents ouvriers arasaient les bâtiments en place et aplanissaient le terrain. Les convois de matériaux arrivant à Paris par l'ouest étaient réquisitionnés au profit du chantier (la Révolution a peut-être quelques justifications ...). Le 26 novembre 1777, la folie était achevée. Simultanément le jardinier écossais Thomas Blaikie, de réputation exceptionnelle, était appelé pour le jardin. A l'inverse de la folie, le jardin ne fut pas éxécuté d'un seul jet. Blaikie n'appréciait guère les fabriques et réussit à imposer d'abord l'ébauche d'un jardin anglais dépouillé, proche de ses vues. Il dut se plier à l'évolution vers un parc à fabriques, finalisé vers 1784, après quelques variantes dans les allées et les fabriques. Mais, engagé comme "jardinier écossais", il se vit confier la conduite des pépinières de la zone sud du domaine, où il élevait des espèces récemment acclimatées, que se disputait la haute société.

Le pavillon préexistant avait été construit en 1720 par le maréchal d'Estrées. Son épouse puis la marquise de Monconseil, intrigantes galantes de cour, en firent un lieu de rendez vous où elles attirèrent les plus hauts aristocrates, dont le Régent et Louis XV. C'est à cette époque que le lieu prit son nom de Bagatelle. L'emplacement était idéal, à proximité des résidences royales de la Muette et du château de Madrid, prétextes de déplacements pour la chasse. Cette vocation de galanterie du bois continua sous l'Empire et au 19ème siècle où "les mariages du Bois de Boulogne ne se faisaient pas devant M. le Curé". Elle perdurait encore il y a peu, avec le secours des brésilien(ne)s.

Reprenons la folie d'Artois où nous l'avons laissée, au début de la Révolution. Le comte d'Artois émigra (il devint Charles X en 1824); le bien fut donc confisqué mais fut destiné à la promenade publique au lieu d'être vendu. Napoléon Ier songea à en faire le palais du roi de Rome.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 18:29

olivia a écrit:
C'est très agréable de tomber par hasard, au détour d'un bosquet, sur l'élu de son coeur... drunken
Merci, tu n'imagines pas le sourire que cela me provoque... Very Happy

Cela me fait plaisir ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 18:48

La deuxième page majeure de Bagatelle est le rachat en 1835 par lord Seymour, marquis de Hertford, pour en faire sa résidence parisienne. Voulant disposer d'un logis plus vaste que la folie telle qu'elle était, il la fit surélever d'un étage, ce qui a profondément transformé ses proportions. Il fit abattre le pavillon des pages pour dégager la vue, construire le pavillon en retour d'angle dit Trianon pour son fils adoptif (et peut-être naturel) Richard Wallace, agrandir et aménager le jardin, qui passa de 14 à 24 hectares. Ami intime de Napoléon III (l'empereur était anglophile et s'était réfugié en Angleterre pendant son exil), lord Seymour recevait à Bagatelle l'impératrice Eugènie, qui assistait aux leçons d'équitation du jeune prince impérial depuis le kiosque "de l'Impératrice". A la mort de Hertford, sir Richard Wallace resta au domaine, qu'il habitera lui aussi jusqu'à sa mort en 1890. Le domaine passa à son épouse, qui le légua à son secrétaire Murray Scott. Ce dernier envisagea au début du siècle de lotir le domaine. Pour éviter le démembrement, la mairie de Paris bloqua l'opération et se porta acquéreur du domaine en 1905. La période anglaise de Bagatelle avait duré 70 ans et a définitivement marqué les lieux.

Forestier, responsable des jardins de la ville de Paris, avait été l'instigateur du rachat de Bagatelle. Il y créa la roseraie et le concours international de variétés de roses, qui font aujourd'hui la célébrité des jardins. Il replanta également le reste du parc. On lui doit la pièce d'eau des nymphéas, qu'il aménagea par admiration pour Monet.

Etat actuel


Le parc actuel est grandement empreint des modifications postérieures à la folie du comte d'Artois. Ce n'est pas que les éléments que celui ci avait fait construire soient absents: grosso modo, la moitié d'entre eux sont encore en place. Mais les adaptations du 19ème siècle et le jardin de fleurs des années 1900 ont changé le caractère du parc. Bagatelle n'est plus la folie du 18ème siècle; c'est l'esprit du parc de Seymour, Wallace et Forestier qui y règne désormais.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 18:55

Je n'ai jamais réussi à savoir si le mot Bagatelle venait du lieu, ou de le nom du lieu du mot ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 19:02

Citation :
Je n'ai jamais réussi à savoir si le mot Bagatelle venait du lieu, ou de le nom du lieu du mot ?

Il existait à l'origine une maison située dans le bois de Boulogne et dont la jouissance avait été accordée par le roi à un certain Paul-Louis Bellanger. Cette jouissance fut ensuite concédée par brevet royal du 17 août 1720 au duc d'Estrées, maréchal de France. Celui-ci entreprit d'importants travaux pour le transformer en pavillon de plaisance sous la direction de l'architecte Pierre Mouret. Il en fit alors cadeau à son épouse, la maréchale d'Estrées, femme de mœurs légères qui utilisa le pavillon pour ses intrigues galantes. Pour cette raison, le domaine fut alors surnommé "Bagatelle". Ce, terme qui désignait au XVIIIe siècle une chose frivole, s'appliquait aussi bien à l'usage qui était fait du pavillon que, par dérision, au prix exorbitant qu'il avait coûté. Ce même esprit se retrouvait dans la désignation des pavillons construits pour la marquise de Pompadour dans le parc du château de Bellevue. Le mot "bagatelle" serait la transcription française de l'italien bagatella, tour de bateleur. Deux autres demeures françaises du même siècle portent ce nom.


Merci wiki .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   Lun 21 Mai - 19:15

J'espère bien, Pauline, que tu verras ce sujet et rebrousseras chemin vers l'amont pour te repaître de nos photos des jardins au Comte et moi !  Very Happy
Nous étions au comble du ravissement !!!

J'ai oublié de demander à Monsieur de Coco ( en plus ) le nom de cet arbre à très grandes inflorescences verticales jaunes ( auprès du tamaris ) .


Bélanger était également concepteur de jardins : il dessine pour le domaine les plans d’un jardin anglo-chinois, très en vogue à l’époque. La réalisation du jardin est confiée à Thomas Blaikie, un paysagiste renommé, qui ne trouve pas toutes les idées de Bélanger à son goût et change un peu les plans de ce dernier (il supprime notamment les cours d’eau). Le jardin est agrémenté de fabriques (petites constructions fantaisies ornant un jardin, en particulier à l’anglaise) dont beaucoup ont aujourd’hui disparu. Le résultat, habile mélange de deux conceptions très différentes de l’art des jardins, est une pure merveille. Cependant, le paysage que vous pouvez admirer aujourd’hui n’est pas tout à fait celui sur lequel s’extasia Marie-Antoinette

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le château de Bagatelle ou la Folie d'un Comte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le château de Compiègne
» Bagatelle : la folie du comte d'Artois
» Un gâteau de saison, aux couleurs de saison
» recherche description originale d'un château
» Le Château de Trécesson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Musées et autres domaines-
Sauter vers: