Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Joseph Weber, Son frère de lait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Joseph Weber, Son frère de lait   Mer 25 Juil - 19:53

Toujours dans Louis XVII, la Mère et l'Enfant Martyrs de Jean Charles-Roux, je lis que lors de la journée du 10 août 1792, "Marie-Antoinette, se retournant vers Madame Elisabeth, lui avait soufflé:
"Ma soeur, dîtes à Weber de se composer."
Il s'(agit) là du fils de sa nourrice, à laquelle elle était demeurée attachée, comme Desdémone à la sienne.Or , à cette fidélité de coeur pour sa mère, ce frère de lait avait répondu par la même pour la Reine. Jamais n'avait-il quitté ses services ; et , en la tragique extrémité de cette matinée, il avait réussi à se faire prendre au nombre des gardes de la dernière escorte.
Il avait donc cheminé au flanc de la famille royale, ruisselant de pleurs et hoquetant de sanglots."

Bien à vous.


Dernière édition par le Mer 25 Juil - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Mer 25 Juil - 21:45

Citation :
"Ma soeur, dîtes à Weber de se composer."
Shocked Que voulait-elle dire par la?

Les mémoires de Weber sont excellentes, tant par les anecdotes que par l'écriture, vraiment!
Il appréciait vraiment sa compatriote et son amie d'enfance, à un tel point qu'effectivement il a été aux premières loges de beaucoup d'événements tragiques pour elle...son service dans la garde et sa bonne tenue lui a valu la vie sauve lors de son passage au tribunal révolutionnaire (car il restait malgré tout Autrichien et frère de lait de Marie-Antoinette : c'est moyen pour les révolutionnaires) et il a aussi connu l'exil en Angleterre...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Jeu 26 Juil - 21:09

Weber décrit dans ses mémoires une anecdote que je trouve très belle : Marie-Thérèse demandant à sa fille Antonia sur quel peuple elle aimerait régner, cette dernière répondit :
"Sur les Français. C'est sur eux qu'ont régné Henri IV et Louis XIV, dont l'un donne l'idée du bon, et l'autre celle du grand".
Marie-Thérèse aurait tellement apprécié cette réponse qu'elle aurait demandé à Mercy de la transmettre à Louis XV.

Là encore, si cette anecdote s'avère vraie, la répartie de Marie-Antoinette, alors toute jeune, me laisse rêveur

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Jeu 26 Juil - 21:23

Charmante répartie, en effet!
Et Weber est resté suffisament discret sans être tout-à-fait oublié non plus pour donner plus de crédit à ses dires qu'à ceux de certains mémorialistes Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Jeu 26 Juil - 21:59

Tout à fait Majesté! Wink

A priori, Weber aurait rencontré Madame Royale peu après son arrivée à Vienne, en 1796 après sa libération du Temple.
Et là elle lui aurait donné une petite partie de ses Mémoires, celle qui concerne le récit du voyage de Varennes.
Mais malheureusement Weber en dit peu...il a mis dans ses Mémoires le texte de Madame Royale en question (qu'on retrouve par extraits dans d'autres livres), en précisant qu'il l'a reçu de sa main en 1796 à Vienne...il n'en dit pas plus dommage...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 28 Juil - 12:43

Weber est passé par le tribunal révolutionnaire, tout comme la Princesse de Lamballe, il est aussi passé par la prison de la Force, et a donc connu à peu près les mêmes choses qu'elle.
Dans ses mémoires il décrit très bien la fameuse sortie du tribunal, ou une foule enragée attendais les sortant pour les massacrer ou non...La Princesse de Lamballe a pu le constater, Weber a eu très chaud...il a été sauvé grâce au témoignage d'un de ses compagnons des gardes qui a fait son éloge devant les juges....et j'avoue que son acquittement par le tribunal est vraiment surprenant...il était Autrichien et frère de lait de Marie-Antoinette...lui même n'y a pas vraiment cru...Neutral

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Dim 29 Juil - 11:50

Toujours dans ses mémoires, Weber nous donne la version du Duc de Lévis à propos du voyage à Montmédy de 1791.
Et j'avoue avoir lu peu de passages aussi précis sur les péparatifs de cette escapade, surtout en ce qui concerne les préparatifs militaires de Bouillé en vue de pouvoir accueillir la famille royale à Montmédy.
Le Duc de Lévis donne toutes (ou presque) les manoeuvres militaires effectuées par Bouillé le 19-20 Juin 1791 pour que la fuite de la famille royale se passe bien.
Merci Weber!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Ven 14 Mai - 15:14

Mémoires de Weber, frère de lait de Marie-Antoinette, reine de France.
Firmin-Didot, 1860 : 20 euros
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Ven 14 Mai - 15:22

Oui c'est bien de ces mémoires là dont nous parlons dans ce sujet Wink

J'en avais fait référence ici :

http://maria-antonia.justgoo.com/memoires-f75/memoires-et-souvenirs-t544.htm

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Ven 14 Mai - 15:23

Ah, excusez-moi Chou .

Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Ven 14 Mai - 15:29

Mais ce n'est pas grave

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Ven 14 Mai - 21:24

J'aurais une petite question, la reine et Joseph Weber étaient ils proches? au point de s'entendre comme des frères et sœurs?

Elise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Ven 14 Mai - 21:47

Aucune idée, je n'ai jamais lu ces mémoires même si je les ai trouvé sur le net.
Mais je pense qu'il ne pouvait pas vraiment avoir de véritables rapports frère/sœur de par leur rang. Une certaine affection, oui sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 1:15

Pour avoir lu les mémoires de Weber je n'ai pas vraiment eu l'impression qu'ils étaient très proches...leur situation respective ne les ayant pas vraiment rapprochés Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Mémoires de WEBER   Sam 15 Mai - 12:30

Je crois avoir lu quelque part - à rechercher - que ces mémoires seraient totalement apocryphes !!!!
comme celles de LEONARD et de Mademoiselle BERTIN et d'autres personnages entourant la Reine !!!!

Il faut les lire avec réserve et ne pas les croire "les yeux fermés".

Amicalement MARIE ANTOINETTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 12:57

MARIE ANTOINETTE a écrit:
Je crois avoir lu quelque part - à rechercher - que ces mémoires seraient totalement apocryphes !!!!
comme celles de LEONARD et de Mademoiselle BERTIN et d'autres personnages entourant la Reine !!!!
De mon côté, j'ai lu aussi qu'il y a suspicion d'écriture à plusieurs mains (ce qui est souvent le cas, du reste).
C'est un pavé qui traite d'ailleurs de divers épisodes de la révolution, et pas seulement de la vie de Marie-Antoinette.
A prendre avec des pincettes ou pas, c'est selon ce que l'on recherche dans ce genre de lectures.

Léonard, Bertin et autres Adhémar...même combat !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 13:01

Je ne savais pas pour Bertin.
Par contre Léonard, on rit bien mais rien vraiment de sérieux là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: JOSEPH WEBER   Sam 15 Mai - 13:23

Pour les mémoires dites de Melle BERTIN ses héritiers ont fait un procès et l'édition a été détruite......sauf, comme toujours quelques exemplaires ... permettant une édition clandestine et que l'on trouve parfois !!!!!!!
j'ai la chance d'avoir un exemplaire d'époque, dans son jus, c'est à dire avec la petite couverture d'origine n'attendant qu'une reliure.

Amicalement MARIE ANTOINETTE
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 15:45

Effectivement il faut se méfier de ces mémoires si doute il y a, mais je me méfie tout autant de ceux qui font de certains mémoires des mémoires apocryphes, dans le sens où ça doit être accompagné d'éléments sérieux pour cela Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 15:56

Merci pour vos réponses Very Happy Tient son frère de lait ca donne l'impression comme si ils étaient proches tout de même! Embarassed

Je sais que la reine était fière d'être une archiduchesse Habsbourg, mais quand on voit certains des amis qu'elle avait(actrices, des aristocrates de lignée noble non royale(pour la comtesse de Polignac par exemple, ect...) Ses familiarités avec les gens simples, j'aurais pensé qu'elle savait mettre de côté ses origines, et qu'ils étaient proches quand même quand je lis certaines anecdotes Smile

Elise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: JOSEPH WEBER   Sam 15 Mai - 16:36

Il est vrai que la Reine aimait choisir ses intimes. Elle n'a jamais supporté qu'on lui impose untel ou une autre, uniquement en raison du rang. Elle l'a payé cher, d'ailleurs... D'un autre côté, elle avait bien l'orgueuil de son rang et de sa race, c'est indiscutable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 16:43

Oui, mais elle savait mettre à l'aise les gens simples. En cela, elle était reine . c'est un art de se faire toute à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 17:20

ELISE a écrit:
Merci pour vos réponses Very Happy Tient son frère de lait ca donne l'impression comme si ils étaient proches tout de même! Embarassed

Je sais que la reine était fière d'être une archiduchesse Habsbourg, mais quand on voit certains des amis qu'elle avait(actrices, des aristocrates de lignée noble non royale(pour la comtesse de Polignac par exemple, ect...) Ses familiarités avec les gens simples, j'aurais pensé qu'elle savait mettre de côté ses origines, et qu'ils étaient proches quand même quand je lis certaines anecdotes Smile

Elise Very Happy

Ils n'ont eu que le même lait à boire quand ils étaient nourissons, ça reste maigre comme point commun finalement, et certainement pas suffisant pour en faire des proches Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 20:45

Malgré sa grande qualité de mettre à l'aise quiconque auprès d'elle, d'essayer de ne plus être qu'elle et non plus reine, elle le restait envers et contre tous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   Sam 15 Mai - 21:11

Elle restait tout de même fière de son sang et de son rang Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph Weber, Son frère de lait   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Weber, Son frère de lait
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joseph Weber, frère de lait de Marie-Antoinette
» Vidéo-documentaire : "Frère André, de l'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal" !
» Saint frère André
» Famille de Saint-Joseph de Mont-Rouge.
» 6 janvier : Bienheureux Frère André Bessette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: