Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Lits de rêve ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Mer 23 Mai - 18:44

le comte axel a écrit:
Hier soir, visite nocturne du Musée des Arts Décoratifs, nous avons principalement visité la partie XVIII ème jusqu'à l'art déco.  

Ce lit très moderne pour l'époque : Lit en nacelle de François Baudry de 1827.

Quel plaisir de retrouver quelques meubles de cette visite grâce à tes photos !!! Ce lit est décidément de toute beauté !
 A noter, il n'était pas fait pour y dormir !!!  
On le regarde, c'est tout .

A l’occasion de l’Exposition de 1827, l’ébéniste François Baudry présente un mobilier, dont ce lit qui s’inspire des lits bateaux apparus au début du XIXe siècle. De plan ovale, il ne peut être adossé à un mur et n’est pas destiné à un quelconque usage. Baudry le conçoit comme une brillante démonstration de son talent et le présente avec trois autres meubles d’une même sophistication technique. L’ensemble vaut à Baudry de recevoir la médaille de bronze de la main même de Charles X. Les lignes souples sont soulignées par une élégante guirlande de feuilles de lierre, de chêne, de laurier, de myrte et une couronne ovale de rosiers en boutons au centre du chevet semble marquer l’emplacement de la tête du dormeur.

Moi qui te disais qu'il devait être impossible d'y tendre correctement des draps .  Ceci explique cela !  
( Baudry aurait pu ne pas faire cette marche ! )

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Mer 23 Mai - 19:10

Citation :
Moi qui te disais qu'il devait être impossible d'y tendre correctement des draps .  Ceci explique cela !  

Oui tu avais raison et pour le reste n'en parlons pas.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Mer 23 Mai - 22:33

le comte axel a écrit:
Et là le berceau du Duc de Bordeaux , je comprends pourquoi celui-ci était un peu frappadingue

Il devait faire des cauchemars, ce pauvre enfant là-dedans !
Tu te souviens que la nénette derrière nous croyait que c'était une baignoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Mer 23 Mai - 22:52

Le petit Bordeaux devait avoir un autre berceau . Celui-ci n'est pas le même !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Mer 23 Mai - 22:56

Celui que nous avons vu est le berceau de parade .

Ce meuble est emblématique des aspirations politiques des Français au lendemain de l’Empire, et son histoire mouvementée résume l’inquiétude que suscitait Louis XVIII, roi âgé et sans descendance. Dans la crainte de vivre de nouveaux troubles politiques, chacun espérait que le jeune duc de Berry, neveu du roi et son héritier désigné, aurait un fils. Lorsqu’on annonça que sa femme était enceinte, il fut décidé de préparer le berceau du roi de Rome (actuellement conservé à Fontainebleau), après avoir remplacé l’Aigle impériale par la Renommée, qu’on lui connaît aujourd’hui. Malheureusement le nouveau-né, une petite fille, mourut quelques heures après sa naissance. À la seconde grossesse de la duchesse, le Garde-Meuble royal décida cette fois de commander un nouveau berceau dont le décor manifesterait autant la victoire sur la mort que celle des Bourbons sur l’empire napoléonien. Ce fut encore une fille qui naquit, Louise-Marie-Thérèse, provoquant une certaine déception. Lorsque enfin naquit un fils, Henri, duc de Bordeaux, la liesse populaire fut d’autant plus grande que le père avait été assassiné quelques mois plus tôt. Le berceau de Louise-Marie-Thérèse servit à nouveau et le nom du jeune prince fut associé au meuble comme s’il en avait été le premier et seul destinataire. Ce luxueux berceau relève de la catégorie des meubles dits de parade, réservés aux cérémonies officielles. Des deux berceaux de parade utilisés pour les enfants du duc de Berry, celui « du duc de Bordeaux » frappe par la nouveauté de sa conception. La Renommée, femme ailée représentant la clameur de l’opinion publique, est ici traitée sur un mode original : elle fait littéralement corps avec la nacelle ovale et, tournée vers l’avant, prend son envol pour élever très haut dans le ciel une corne d’abondance débordant de fruits et légumes. Tout ici s’oppose à la Renommée qui fut posée sur le berceau du roi de Rome pour la naissance de sa sœur aînée : penchée sur l’enfant, elle veille sur son sommeil en retenant le voile protecteur du chevet. Comme si les Bourbons affichaient ici leur volonté de se tourner résolument vers l’avenir. Dans le nouveau berceau, la nacelle est soutenue par quatre autres cornes d’abondance aussi opulentes que celle de la proue. Et les flancs de la barque, exécutés comme une carène de bateau, sont ornés de médaillons représentant les arts et les sciences, traditionnellement symboles de paix et de prospérité. Cette insistance sur le thème de la prospérité, associé à la guirlande de laurier qui court tout autour de la bordure du berceau, exprime la volonté toute politique d’affirmer que l’envol vers la gloire du jeune duc, héritier des Bourbons, assurera enfin paix et stabilité à la France.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Mer 23 Mai - 23:07

Citation :
le comte axel a écrit:
Et là le berceau du Duc de Bordeaux   , je comprends pourquoi celui-ci était un peu frappadingue  
Tu te souviens que la nénette derrière nous croyait que c'était une baignoire ?

Oui, cela m'a fait rire   . Même en baignoire je n'en voudrais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Jeu 20 Sep - 15:04


Le lit est l'endroit le plus dangereux du monde : 99 % des gens y meurent .


( Mark Twain )



Sleep zzz ......

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Jeu 20 Sep - 15:54

Oui... Quand on y pense... Je ne sais pas si je vais me coucher ce soir !!!      


Dernière édition par Osterreich le Jeu 20 Sep - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Jeu 20 Sep - 15:59

Hier est passé et demain ne nous ai pas promis........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Sam 22 Sep - 8:57

Osterreich a écrit:


Oui... Quand on y pense... Je ne sais pas si je vais me coucher ce soir !!!


Hou hou !!! Toujours en vie, ce matin ???
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Lun 10 Oct - 13:33

Invité a écrit:

Le lit est l'endroit le plus dangereux du monde : 99 % des gens y meurent .


( Mark Twain )

Justement... Ce sera un peu moins glamour que les images de rêve qui parsèment ce sujet, mais... bon... Mad

Nous avons montré en amont le superbe lit où Louise, reine des Belges, dormit au Grand Trianon. Voici celui, nettement plus sobre, où elle quitta ce monde.



C'était à Ostende, le 11 octobre 1850.

On peut retourner rigoler, maintenant, j'ai fini. @

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Lun 10 Oct - 18:09

Ouh la la Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Ce n'est plus tellement un lit de rêve, ça !

Je préfère de loin ce petit miracle de légèreté créé par Georges Jacob en 1785 ...
ou attribué, d'accord Wink



Ca, c'est plus qu'un lit, c'est un nuage de volupté ...

Vous voulez vous en approcher ?

Venez, venez .......



Pour la petite histoire
Vendu par le comte de Vaudreuil, son premier propriétaire, à la Couronne, ce lit a été placé à Versailles, aux Tuileries, puis vendu en Angleterre avant son acquisition par Ernest Cognacq. Dit « à la polonaise », ce lit se distingue du lit « à la française » ou « à colonnes » dont le baldaquin occupe toute la longueur et qui s’appuie au mur par le petit côté. À l'origine monté sur des roulettes aujourd'hui disparues, il pouvait être facilement tiré par les poignées fixées sur ses deux montants avant. Le dais, porté par quatre montants galbés en forme de colonnes cannelées surmontées d’urnes antiques en bronze, le riche décor, mélange d'éléments antiques et naturalistes, lui confèrent un aspect imposant et semblent justifier son attribution au menuisier Georges Jacob chez qui l’on trouve le même abondant répertoire ornemental.

Vous voulez le voir en live ? Rendez-vous au musée Cognq-Jay ! bounce

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   Sam 1 Avr - 13:01

a alfortville ils en ont refait un

I était une fois… un lit d’exception. Pas de princesse ni de petit pois mais une couche hors du commun. La Société Ligna de Dianela Schuhmacher et Julien Villeneuve s’est lancée le défi de reproduire à l’identique un lit créé par le célèbre ébéniste Georges Jacob. Le sculpteur et meilleur ouvrier de France Charles Boulnois fait lui aussi partie de l’équipe qui, pour l’occasion, s’est replongé dans le style de ce « menuisier en siège » du XVIIIe siècle. Un pari d’autant plus risqué que l’original se trouve à New York au Metropolitan Museum of Art. Pas de quoi effrayer cet habitué des projets de grande envergure, même s’il reconnait que celui-ci est un brin sensationnel. Depuis octobre dernier, pas moins de huit corps de métier différents se relaient chaque jour dans l’atelier de la Société Ligna. Au total, il leur faudra dix mois pour achever leur oeuvre.


Le lit « à la duchesse en impérial » au Metropolitan Museum of Art à New York. DR.


Le lit, dit « à la duchesse en impériale », n’a pas vocation à décorer la salle d’un musée mais la chambre d’un riche particulier français. Si les habitants d’Alfortville n’auront pas le privilège de se glisser dans ses draps de soie, ils pourront néanmoins observer sa création jusqu’à dimanche, dans le cadre des journées européennes des métiers d’arts.
L’occasion de découvrir les techniques et procédés artistiques de ces métiers qui s’inscrivent dans des traditions anciennes. Armé d’une fine lame, Loïc De Lesmadec, le sculpteur en ornements (on dit « ornemaniste »), travaille depuis près de 150 heures déjà, sur le modèle de trophée de fleurs qui orne le baldaquin du lit. Si à cette époque, le lit est à la fois un espace de repos, un moyen de montrer sa richesse et un lieu de réception, c’est surtout, pour les artisans qui travaillent dessusl’occasion de se retrouver. « Pour la plupart, nous sommes amis avant d’être collègues » crie Daniela Schuhmacher pour tenter de couvrir le brouhaha qui s’élève dans l’atelier, emportant avec lui les sciures du bois de noyer.


Loïc De Lesmadec sculpte les ornements du baldaquin CV/LP

Samedi de 9 heures à 18 heures et dimanche de 10 heures à 17 heures, 195, rue Paul-Vaillant-Couturier. Renseignements au : 06.88.43.50.35
http://www.leparisien.fr/

_________________
Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lits de rêve ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lits de rêve ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» wasserbett - lits à eau
» Le Vatican publie de nouvelles normes pour les délits les plus graves
» Les lits à l'internat.
» a la recherche de lits superposés
» lits infirmerie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Techniques et artisanat-
Sauter vers: