Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Révolution française par Jules Michelet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 11:59

La Brinvilliers a écrit:
M. Michelet s'enflamme toujours dans ses propos Wink mais ce n'est jamais inintéressant
En effet, Michelet n'épargne pas notre reine, mais son point de vue ne peut être négligé, puisqu'il a influencé la vision que le public français a de Marie Antoinette.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 12:13

Mousseline06 a écrit:
je vous avoue ne pas avoir tout lu mais à en lire les 10 premières pages ça y va fort je n'ai pas inventé ce que j'ai lu car ça m'a choqué!
Je ne vous accuse pas d’avoir inventé ce que vous avez lu.
En tous cas, dans ses volumes sur l’Histoire de la révolution française, il ne commence pas son récit de la sorte.
Mais peu importe, je voulais surtout dire qu’il ne faut pas résumer son propos aux quelques lignes que vous évoquez.
Et s’il est certes bien plus dur à l’encontre de Marie-Antoinette qu’il ne l’est avec Louis XVI, toute sa pensée tourne surtout autour du peuple : c’est LE personnage principal de ses écrits. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 12:16

la nuit, la neige a écrit:
toute sa pensée tourne surtout autour du peuple : c’est LE personnage principal de ses écrits. Wink




C'est pourquoi sa vision de l'Histoire a si longtemps fait autorité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 12:19

pimprenelle a écrit:
puisqu'il a influencé la vision que le public français a de Marie Antoinette.

je ne peux que vous donner raison. Il en est ainsi pour toutes les périodes qu'il a traité. D'autres historiens se sont mis à la tâche pour "dénigrer" les ouvrages de Michelet. On peut donc faire la part des choses Smile

Perso, j'aime bien lire Michelet...mais c'est une affaire de goût ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 12:25

Il a une plume pleine de verve. Very Happy

Et puis, sur Marie Antoinette, j'aime à en lire le plus possible. J'ai le sentiment de parvenir ainsi à mieux faire le tri entre la femme et son double de papier.

Ce fantôme, avec ses multiples avatars et récupérations ne manque au reste pas d'intérêt.

Quand je veux retrouver la reine, je me plonge dans sa correspondance.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 12:27

Mme de Sabran a écrit:

C'est pourquoi sa vision de l'Histoire a si longtemps fait autorité !
Si nous n’évoquons que ce point précis, tu sais que je suis encore de ceux qui pensent comme lui (parce que les théories des complots, ou celles qui soutiennent que 10 personnes ont fait la Révolution avec un grand R... Rolling Eyes ).
Pour le reste, certes, certains de ses propos sont datés, ou franchement contredits par des études plus récentes et peut-être moins partisanes (si c’est possible ? Wink ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 13:26

"Louis XVI n'eut rien de la France, ne la soupçonna même pas. De race et par sa mère, il était un pur Allemand, de la molle Saxe des Augustes, obèse et alourdie de sang, charnelle et souvent colérique"

"Mais jusqu'où remontaient l'intrigue et les machinations? Récemment, dans mon Louis XV (ch. xi, p. 179), réunissant des documents irrécusables, j'établis que nos pères n'avaient eu qu'une vue partielle et incomplète en ce qu'ils appelaient le Complot autrichien. Je remontai plus haut. Je donnai un fil sûr pour l'histoire de cinquante années: la Conspiration de famille. Je montrai que, non-seulement par Marie-Antoinette, Choiseul et les traités de 1756, mais bien avant, et dès Fleury, l'étranger régna à Versailles,—bien plus, que le Roi fut constamment l'étranger[1]."

Tome 19 période de 1758 à 1789
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 14:00

la nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:

C'est pourquoi sa vision de l'Histoire a si longtemps fait autorité !
Si nous n’évoquons que ce point précis, tu sais que je suis encore de ceux qui pensent comme lui (parce que les théories des complots, ou celles qui soutiennent que 10 personnes ont fait la Révolution avec un grand R... Rolling Eyes ).
Pour le reste, certes, certains de ses propos sont datés, ou franchement contredits par des études plus récentes et peut-être moins partisanes (si c’est possible ? Wink ).
Nan ?! Tu ne penses tout de même pas que c'est le peuple qui s'est soulevé tout seul ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 14:09

la nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:

C'est pourquoi sa vision de l'Histoire a si longtemps fait autorité !
Si nous n’évoquons que ce point précis, tu sais que je suis encore de ceux qui pensent comme lui (parce que les théories des complots, ou celles qui soutiennent que 10 personnes ont fait la Révolution avec un grand R... Rolling Eyes ).

Tu penses comme lui, O.K. , mais maintenant tu sais que tu n'as nullement pris la Bastille . Tu en conviens, j'espère ? Wink
Pardonne-moi d'être aussi suante !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 18:03

Mousseline06 a écrit:
"Louis XVI n'eut rien de la France, ne la soupçonna même pas. De race et par sa mère, il était un pur Allemand, de la molle Saxe des Augustes, obèse et alourdie de sang, charnelle et souvent colérique"

Zou ! Et ce, pour qu’Olivia ne fasse pas une rupture d’anévrisme en lisant ce redoutable portrait.
Je cite le même Michelet, dans son introduction à l’Histoire de la révolution, et à propos donc de Louis XVI :

Ce pauvre jeune roi, ni mal né, ni mal élevé, aurait voulu pouvoir le bien. Il lutta et fut entraîné.
Ses préjugés de naissance et d’éducation, ses vertus même de famille, le menèrent à la ruine...Triste problème historique !
Des justes l’ont excusé, des justes l’ont condamné...Duplicité, restrictions mentales (peu surprenantes, sans doute, dans l’élève du parti jésuite), voilà ses fautes ; enfin son crime, qui le mena à la mort...son appel à l’étranger.
Avec tout cela, n’oublions pas qu’il avait été longtemps anti-autrichien, anti-anglais, qu’il avait mis une passion réelle à relever notre marine, qu’il avait fondé Cherbourg, qu’il aida à couper l’Angleterre en deux, à créer une Angleterre contre l’Angleterre.
Cette larme que Carnot verse en signant son arrêt, elle lui reste dans l’histoire ; l’Histoire et la Justice même, en le jugeant, pleureront.
(...)
Qu’il suffise de dire ici que le meilleur fut le dernier, grande leçon de la Providence ! afin qu’il parût bien à tous que le mal était moins dans l’homme que dans l’institution même, afin que ce fût plus que le jugement du roi, mais le jugement de l’ancienne royauté.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 18:07

pimprenelle a écrit:

Nan ?! Tu ne penses tout de même pas que c'est le peuple qui s'est soulevé tout seul ?
Ce n’est pas tout à fait ce que je dis ; je souligne simplement que : sans la poudre, les mèches ont beau être allumées, elles ne provoquent pas d’explosion.
Grosso modo...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 18:07

C'est d'une grande justesse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 18:08

Je parlais de Michelet !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 18:09

Comme dirait le Duc de Plessis-Vaudreuil (dans Au Plaisir de Dieu) :

"Michelet !!! ... un homme qui a mangé dans la main de Charles X et qui ose écrire des sophismes sur Danton, Robespierre ... Ah quelle honte!"


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 18:14

Mme de Sabran a écrit:

Tu penses comme lui, O.K. , mais maintenant tu sais que tu n'as nullement pris la Bastille.
Tu, tu...
M’enfin, je suis calmement assis devant mon ordinateur !

Mme de Sabran a écrit:
Tu en conviens, j'espère ?
Jamais !

Mme de Sabran a écrit:
Pardonne-moi
Toujours !

Mme de Sabran a écrit:
d'être aussi suante !
Jamais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Mer 15 Fév - 18:21

la nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:

Tu penses comme lui, O.K. , mais maintenant tu sais que tu n'as nullement pris la Bastille.
Tu, tu...

Je, je ... ?!!

la nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:
Tu en conviens, j'espère ?
Jamais !

Je crois t'entendre ! Wink

la nuit, la neige a écrit:
Mme de Sabran a écrit:
Pardonne-moi
Toujours !

Mme de Sabran a écrit:
d'être aussi suante !
Jamais !



.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Jeu 16 Fév - 17:05

la nuit, la neige a écrit:
Mousseline06 a écrit:
"Louis XVI n'eut rien de la France, ne la soupçonna même pas. De race et par sa mère, il était un pur Allemand, de la molle Saxe des Augustes, obèse et alourdie de sang, charnelle et souvent colérique"

Zou ! Et ce, pour qu’Olivia ne fasse pas une rupture d’anévrisme en lisant ce redoutable portrait.
Je cite le même Michelet, dans son introduction à l’Histoire de la révolution, et à propos donc de Louis XVI :

Ce pauvre jeune roi, ni mal né, ni mal élevé, aurait voulu pouvoir le bien. Il lutta et fut entraîné.
Ses préjugés de naissance et d’éducation, ses vertus même de famille, le menèrent à la ruine...Triste problème historique !
Des justes l’ont excusé, des justes l’ont condamné...Duplicité, restrictions mentales (peu surprenantes, sans doute, dans l’élève du parti jésuite), voilà ses fautes ; enfin son crime, qui le mena à la mort...son appel à l’étranger.
Avec tout cela, n’oublions pas qu’il avait été longtemps anti-autrichien, anti-anglais, qu’il avait mis une passion réelle à relever notre marine, qu’il avait fondé Cherbourg, qu’il aida à couper l’Angleterre en deux, à créer une Angleterre contre l’Angleterre.
Cette larme que Carnot verse en signant son arrêt, elle lui reste dans l’histoire ; l’Histoire et la Justice même, en le jugeant, pleureront.
(...)
Qu’il suffise de dire ici que le meilleur fut le dernier, grande leçon de la Providence ! afin qu’il parût bien à tous que le mal était moins dans l’homme que dans l’institution même, afin que ce fût plus que le jugement du roi, mais le jugement de l’ancienne royauté.





Ne t'inquiète pas ! Je trouve au contraire que pour un historien républicain du XIXème siècle, qui fonde en quelque sorte notre Histoire nationale, ce n'est pas un si mauvais portrait de Louis XVI. Si le meilleur se rapporte à Louis XVI, je suis comblée !

Et à propos de ce "complot autrichien" : je croyais justement qu'il était anti-complot pour expliquer la Révolution ?
Et ne pourrions-nous y retrouver l'idée-phare des GDC à propos de leur parti lorrain ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Dim 19 Fév - 11:40

Voilà encore un ouvrage qu'il faut que je découvre quand j'aurais fini de lire La vie privée de Marie-Antoinette de Charles Kunstler Smile
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   Ven 21 Aoû - 20:58

Portrait et biographie de Jules Michelet:



Thomas Couture, huile sur toile

« Chaque époque rêve la suivante »

Fils d’un imprimeur, docteur ès lettres à 21 ans, Michelet est nommé professeur d’Histoire. Michelet voit avant tout l’Histoire comme un cours d’enseignement philosophique, et ses premiers ouvrages sont des manuels scolaires destinés en premier lieu à ses élèves.

Les événements de 1830, qui portent au pouvoir ses professeurs Abel-François Villemain et François Guizot, lui valent une place aux Archives nationales, ainsi que le titre de professeur suppléant de Guizot à la Faculté des Lettres de Paris. En 1831, son « Introduction à l’histoire universelle » se démarque des ouvrages précédents par son style. Elle met en évidence ses capacités de synthèse et son talent d’écrivain, ainsi que ses qualités de visionnaire. Il y expose sa vision de l’Histoire comme un long combat de la liberté contre la fatalité. Faisant reposer son œuvre sur de solides bases géographiques, il tend à mettre au centre des événements un acteur principal, le peuple, artisan de son propre destin. Peu après, il commence son œuvre majeure fondée sur une documentation rigoureuse, « Histoire de France », qui l’occupera pendant les trente années suivantes.

En 1838, il est nommé à la chaire d’Histoire au Collège de France. Assisté de son ami Edgar Quinet, il commence une violente polémique contre cet ordre. À la suite du coup d’État de Napoléon III, Michelet est destitué sur décision ministérielle en avril 1852 de son cours au Collège de France, ainsi que ses deux collègues Edgar Quinet et Adam Mickiewicz. Michelet étant amené dans sa chaire d'Histoire et de morale à critiquer le clergé et la royauté en faveur de la République. Il perd ensuite sa place aux Archives, en refusant de prêter serment à l’Empire.

De la mi-1852 à octobre 1853, Michelet vit à Nantes, où il est en contact avec les milieux républicains. Il poursuivra son « Histoire de la Révolution » jusqu'à la chute de Robespierre.

Jules Michelet décède le 9 février 1874. Aujourd’hui, l’œuvre de Michelet reste incontournable, même si elle est l’objet de controverses historiques.

https://www.facebook.com/Carnavalet/photos/a.387642531547.173182.159737906547/10152913285181548/?type=1

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Révolution française par Jules Michelet   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Révolution française par Jules Michelet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Moniteur de la révolution française (réédition de 1863)
» Révolution française tome 2 - Aux armes citoyens !
» La Révolution française
» Annales Historiques de la Révolution Française
» La Révolution Française ouvrage de Furet et Richet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: