Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le boulettegate

Aller en bas 
AuteurMessage
Chakton

avatar

Nombre de messages : 444
Date d'inscription : 22/10/2017

MessageSujet: Le boulettegate   Dim 6 Mai 2018 - 20:38

Scandale au pays d'Abba. tongue



Le plat typique, célébrissime, pour lequel on se rue chez Ikea, j'ai nommé köttbullar (prononcez "boulettes"), n'a en fait rien de suédois.
Même pas scandinave du tout.  silent
Ce n'est pas moi qui le dis, c'est un twit officiel.
Attention les yeux, ça va faire mal.


  • Les boulettes suédoises sont en fait basées sur une recette que le roi Charles XII a ramenée de Turquie au début du XVIIIe siècle. Restons fidèles aux faits!




Enfer et damnation ! Des années de plaisirs coupables sur fond de cafétéria bondée passées à la moulinette.

_________________
X est la force deux fois pure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5757
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le boulettegate   Lun 7 Mai 2018 - 9:08

Cher Chakton, merci pour cette information de la première importance et au sujet de laquelle voici quelques renseignements complémentaires.

Le roi Charles passa en effet quelques années en exil à Istanbul chez les Ottomans au tout début du XVIIIe siècle. Il en aurait profité pour ramener d’autres produits et recettes, parmi lesquels le café et le chou farci, nous apprend le New York Times.

Mais revenons-en à ces boulettes, les kefta. Il se dit qu’elles seraient une spécialité d’Alger, et qu’elles ont ensuite gagné le reste du Maghreb ainsi que le proche Orient…pour arriver en Turquie, donc. Mais d’autres sources prétendent qu’elles auraient été inventées en Iran, d’autres en Arménie… Les kefta étant ce qu’elles sont, c’est à dire de simples boulettes (le mot kefta veut d’ailleurs dire «hacher» en persan) on ne peut écarter une origine multiple. Elles font en tout cas aujourd’hui partie intégrante de la gastronomie turque.

Les boulettes kefta sont traditionnellement composées de viande hachée, bœuf et agneau étant les plus courantes, mais on en trouve aussi avec de la volaille, et les kefta végétariennes existent également, parce que bon. Elles sont parfumées aux épices et aux oignons. La présence de mie de pain leur donne aussi cette texture particulière sous la dent.

Quant aux boulettes à la suédoise…c’est vrai qu’elles y ressemblent beaucoup, maintenant qu’on y pense. Les kottbullar*, selon leur appellation d’origine, qu’on trouve pour une bouchée de pain chez Ikea, sont traditionnellement constituées de boeuf et de porc et agrémentées de cinq-épices. On les sert avec de la purée de pommes de terre, de la sauce aux fruits rouges voire du «pressgurka», un concombre dont le destin vacille entre salade et pickles.

https://blogs.letemps.ch/food/

*Plusieurs orthographes existent mais la plus correcte semble effectivement être être köttbullar tel que l'avait écrit Chakton.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5757
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le boulettegate   Mar 15 Mai 2018 - 8:56

S'agirait-il en définitive d'une information montée de toutes pièces ?

Alors, les keftas précèdent-elles les köttbullar? Il est vrai que le roi Charles passa en effet quelques années en exil à Istanbul au début du XVIIIe siècle. Il en aurait profité pour rapporter d’autres produits et recettes, parmi lesquels le café et le chou farci, nous apprend le New York Times.

Mais ce fond historique est aussi solide qu’une pièce montée du Meilleur pâtissier, d’après l’ethnologue suédois Richard Tellström, expert en histoire de l’alimentation à l’Université de Stockholm. «C’est une fake news», bâtie avec une visée politique ou commerciale et répandue sans recherche préalable, a-t-il déclaré à The Local. Il n’y a aucune preuve historique que le roi Charles ait un jour rapporté ces recettes, fait valoir le spécialiste.

https://www.letemps.ch/culture/kottbullar-contre-keftas-duel-boulettes

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
meteor

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 17/04/2018

MessageSujet: Re: Le boulettegate   Mar 15 Mai 2018 - 10:49

Quel raffut pour une boulette ! Rolling Eyes

_________________
meteor de coal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le boulettegate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le boulettegate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: ... rien à voir...-
Sauter vers: