Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le Baron Pierre de Besenval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 18:55


...... et puis, sa cellule au Châtelet :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 18:56

Merci pour ces photos.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 18:58

Concernant le château-fort de Brie Comte Robert, qui servit de prison à Besenval : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Brie-Comte-Robert#cite_note-14

Wikipedia indique, de façon erronée, que Besenval y serait resté jusqu'à "son exécution" le 2 juin 1791.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 19:29

Dites donc, les amis ! Et si nous nous invitions nous aussi, chez le baron ?!!!
Allez, zou !  En voiture, Simone !!!

Direction l'hôtel de Besenval (ou Chanac de Pompadour), à bride abattue !  


L'hôtel Chanac de Pompadour, qui fut aussi l'hôtel du baron de Besenval, abrite l'ambassade de Suisse depuis 1938.







...... côté jardin !  Very Happy






           M. THIERY, Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris, tome II, Paris, Hardouin et Gattey, 1787, p. 578-579 :
           « En rentrant dans la chambre à coucher, et traversant le grand cabinet, on arrive à une galerie que vient de faire construire M le Baron de Bezenval, pour y rassembler les tableaux qui composent sa collection. Cette galerie est éclairée par le haut.
           De cette galerie on passe dans une espèce de vestibule, éclairé aussi du haut. On y trouve en face une statue de bronze de cinq pieds de proportion, représentant l'Amour ; et à droite, deux bustes aussi de bronze, posés sur des gaines. On descend à gauche dans le souterrain par un charmant escalier. Un grand bas-relief, placé sur le côté de cet escalier, entre deux bustes de marbre blanc, représente des femmes au bain. Au-dessous dans une niche d'un quarré-long, est placé un taureau antique exécuté en marbre bleu turquin.
           L'escalier est remarquable par la justesse de son appareil ; il est en pierre à marches découpées, et paraît se soutenir en l'air, sans être pour ainsi dire porté par rien ; il conduit à un autre vestibule souterrain qui sert d'antichambre à une délicieuse salle de bain. On trouve dans ce second vestibule une belle table de marbre de rapport, et un vase de porphyre sur un cippe de pareille matière. L'inscription que l'on lit sur le mur, annonce que ces vestibules, l'escalier et la salle de bains ont été construits sur les dessins et conduite de M. Brongniart, architecte du roi. »









Construit en 1704 pour l’abbé Pierre de Chanac de Pompadour par l’architecte Pierre-Alexis Delamair, l'hôtel dans lequel Nicolas rencontre le baron de Besenval prit d'abord le nom de son premier propriétaire : hôtel Chanac de Pompadour. C'est en 1767 qu'il fut acheté à la maréchale de Luxembourg par Pierre-Victor de Besenval, « Lieutenant-général des armées du roi, Grand-Croix, Commandeur de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis, Inspecteur général des Gardes-Suisses, et Honoraire Amateur de l'Académie royale de Peinture et Sculpture » (Thiéry, Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris, tome II, p. 574).

Le baron Besenval confia à l’architecte Brongniart l'aménagement d'une salle à manger.



En 1782, il fit aussi construire, par le même architecte, la salle de bain dont parle Thiéry. Celle-ci, aménagée en sous-sol, était ornée de nymphes antiques sculptées par Clodion. Elle était, aux dires de Weber, le frère de lait de Marie-Antoinette, devenue dans la capitale une véritable curiosité. Cependant, si sa baignoire était alimentée en eau chaude, le sous-sol, lui, était glacial : aussi les mauvaises langues alléguèrent-elles qu'elle n'avait servi qu'une fois, ayant provoqué la mort par pneumonie d'un soldat suisse qui s'y était plongé. Les bas-reliefs de Clodion sont actuellement exposés au musée du Louvre, dans l’aile Richelieu.

Pan poursuivant Syrinx sous le regard de l'Amour, par Clodion.









Au XVIIIe siècle, l'hôtel du baron Pierre-Victor de Besenval – ou Bezenval – était du reste très célèbre par les collections qu'il abritait et dont Thiéry fait un inventaire exhaustif dans son Guide des amateurs et des étrangers voyageurs à Paris. La passion de Besenval pour les œuvres d'art était telle que, pour préserver celles qu'abritait son hôtel, il ne tenta pas de s'opposer aux révolutionnaires.

 .....  

À sa mort, en 1791, ce fut son fils naturel, le maréchal de Ségur, qui hérita de cet hôtel.

Au cours du XIXe siècle, l’hôtel fut habité par de hauts personnages tels que les descendants de Lucien Bonaparte, frère de Napoléon 1er, entre 1855 et 1870. C’est à cette époque que l’hôtel fut surélevé d’un étage par l’architecte Chabrier.

Ses bâtiments de l’avenue Hoche étant devenu trop petits, l’Ambassade de Suisse en France acquit l’hôtel en 1938. Dix ans auparavant, en 1928, la façade sur le jardin, la décoration de la chambre à coucher, ainsi que la décoration de la salle à manger et du cabinet étaient inscrits aux Monuments Historiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 19:50

Citation :

Pour le portrait du Baron dont on ignore si c'est lui, la perruque semble Régence et les poches du costumes bien XVIIe.... Mais ce n'est que mon humble avis.




Largillère peint sous Louis XIV et durant la Régence.
Difficile donc d'y voir notre baron. La personne en question a l'air d'avoir une bonne quarantaine.
L'artiste meurt en 1746. Besenval aurait 25 ans tout au plus. Plus proche de l'âge qu'il a sur le magnifique portrait de Nattier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 20:24

Citation :
L'hôtel Chanac de Pompadour, qui fut aussi l'hôtel du baron de Besenval, abrite l'ambassade de Suisse depuis 1938.

Un juste retour des choses.

Le truculent baron est de retour en son pays natal !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 20:29

Absolument ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 21:27

Merci pour ces photos remarquables.
Cet hôtel est une pure merveille et j'étais déjà tombée les quatre fers en l'air quand j'ai découvert les sculptures de sa salle de bain au Louvre. drunken drunken drunken

Besenval, ainsi que Vaudreuil ont beau avoir profité de l'amitié que leur accordait Marie-Antoinette, en s'en cachant à peine, il est indéniable qu'il s'agissait de deux hommes des plus brillants de leur époque.
Pour Besenval, nous en avons la preuve avec ces images.
Pour Vaudreuil, tous les témoignages nous le montrent comme un très grand protecteur des artistes. Et il apparaît qu'il avait lui aussi une des plus belles collections de son temps, qu'il dut vendre un peu avant la Révolution. Et Marie-Antoinette de le lui en acheter une partie ! Ainsi les sièges du Cabinet Doré !

Besenval, Vaudreuil : des hommes de haut niveau...
Guines était un excellent musicien, très réputé.
Esterhazy semble lui aussi avoir été un seigneur de qualité.
J'en conclue que d'autres hommes appartenant à sa coterie peuvent être considérés comme des personnes hors du commun.
Et une fois de plus, comment oublier notre prince adoré, la star européenne de Louis XV à Napoléon !

Marie-Antoinette a su s'entourer. C'est indéniable.
Ils n'ont peut-être pas été tous des amis dans le véritable sens du terme. Mais ils ont su à merveille entourer la reine, l'aidant de leur mieux à participer à la vie artistique de son époque.
Malgré les tristes critiques de Mercy, Marie-Antoinette leur doit en partie l'aura dont elle bénéficie encore aujourd'hui.
Si elle s'en méfiait à juste titre, elle connaissait indéniablement leur utilité. Et les récompensait royalement en retour... queen



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Jeu 7 Fév - 23:29

L'épouse de l'ambassadeur, Mme Soldati, a beaucoup fait dans les années 60 pour rendre à l'ambassade son caractère XVIIIème, dont je crois des objets qui se trouvent sur le célèbre portrait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Mar 12 Nov - 14:56

J'ai bien survolé toutes les pages en amont : voici un portrait de Besenval que nous n'avions pas encore posté !  
Il est de Juste-Aurèle Meissonnier (1695-1750).



Juste-Aurèle Meissonnier (ou Meissonier), né à Turin en 1695 et mort à Paris en 1750, est un dessinateur, peintre, sculpteur, architecte et orfèvre français.

Considéré par ses contemporains comme le chef de file du rococo, c’est un des artistes qui ont eu le plus d’influence sur le goût du XVIIIe siècle. Architecte, peintre, dessinateur de fêtes funèbres et orfèvre, Meissonier montra dans tous ces différents genres un génie fécond et une exécution facile. Ses talents lui valurent la place d’orfèvre et de dessinateur de la chambre et du cabinet du roi de France. Les morceaux d’orfèvrerie qu’il a terminés sont de la plus grande perfection. Bien qu'orfèvre lui-même, il faisait exécuter ses projets et dessins par Duvivier. Ses recueils, comme le Livre d'ornements inventez et dessinez par J.O. Meissonnier (1734) ont contribué à la diffusion européenne du style rocaille. Il est l'un des premiers artistes à abandonner la symétrie pour adopter des modèles à faces inégales, des formes enroulées ou torsadées, des motifs de coquillages et de végétaux exubérants.


Merci, WIKI !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Mar 12 Nov - 17:05

Est-ce vraiment le nôtre ? Beaucoup plus costaud que le portrait que nous connaissons déjà ! Ce n'est pas son père ?
Né en 1721, à la mort de l'artiste il a 29 ans maximum. Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Mar 12 Nov - 17:29

Reinette a écrit:
Est-ce vraiment le nôtre ? Beaucoup plus costaud que le portrait que nous connaissons déjà ! Ce n'est pas son père ?
Né en 1721, à la mort de l'artiste il a 29 ans maximum. Shocked 
Si !!!     bien vu, Reinette !   Ce n'est pas Pierre, c'est Jean !!! pas Junior, le père !  
Mais c'est toujours Victor, c'est ce qui m'a fichue dedans .  


Pierre Victor de Besenval de Brünstatt est le fils de Jean Victor de Besenval de Brünstatt, colonel au régiment des Gardes suisses, issu d'une famille originaire de Torgnon (Vallée d'Aoste) qui s'était élevée au service de Louis XIV et avait reçu de l'Empereur Léopold Ier un titre de baron du Saint-Empire, et de Catherine Biélinska (Katarzyna Bielińska), fille de Kazimierz Ludwik Bieliński et sœur de François Bieliński, tous deux maréchaux de la Couronne en Pologne sous le règne de Stanislas Leszczyński, où son père avait été ambassadeur. Mme de Besenval devient du jour au lendemain un personnage important à la Cour de France lorsque Louis XV épouse Marie Leszczyńska. La terre de Brünstatt en Alsace est alors érigée en baronnie .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Mar 12 Nov - 17:48

Je me disais aussi qu'il avait plus un physique de Polonais que le Besenval que nous connaissons. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 404
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Ven 4 Aoû - 5:45

Portrait du Baron de Besenval par l'atelier de Greuze :


© Office fédéral de la Culture

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Collector

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   Dim 17 Sep - 19:38

D'après cette source Mme de Polignac a été la bonne amie du sieur Besenval

_________________
Less Is More
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Baron Pierre de Besenval   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Baron Pierre de Besenval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Pierre Victor de Besenval
» BAUDUIN Pierre-François
» DERY Pierre César
» LANUSSE Pierre .-. général et baron d'Empire
» PIAT Jean-Pierre - Général et baron d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: