Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 16 mai 1770: mariage du Dauphin, futur Louis XVI

Aller en bas 
AuteurMessage
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 11064
Age : 60
Localisation : Versailles
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: 16 mai 1770: mariage du Dauphin, futur Louis XVI   Mer 16 Mai - 8:45


Mariage du Dauphin, futur Louis XVI, avec Marie Antoinette au château de Versailles


Le surtout de table du mariage

Le mariage du Dauphin, futur Louis XVI, avec Marie-Antoinette, Archiduchesse d’Autriche, fut le point de départ d’une longue suite de festivités.

A la cérémonie du mariage proprement dit, célébrée dans la chapelle du Château de Versailles, le 16 mai 1770 à midi, succéda, le soir même, un souper dans le nouvel opéra, inauguré à cette occasion.

Une table rectangulaire de trente pieds sur quatorze y avait été dressée sur le plancher relevé au niveau de la scène grâce à l’ingénieux mécanisme mis au point par Biaise-Henri Arnoult, le machiniste des Menus Plaisirs.

Le Roi, assis seul au bout de la table, faisait face à la scène, convertie en un salon de musique pour quatre-vingts musiciens.

Les convives, Enfants de France et Princes du Sang, s’alignaient sur les deux grands côtés de la table.

Un dessin de Moreau le Jeune restitue l’aspect de l’opéra le soir du "festin royal"

Tournant le dos à la scène, Moreau le Jeune représente la triple rangée de loges et le parterre sur lequel est disposée la table.

Le centre de la table supportait une décoration les plus notables qui aient été réalisées à l’occasion du mariage du Dauphin, un grand surtout en biscuit de porcelaine affectant la forme d’une colonnade dominée par la statue de Louis XV et accompagnée de fontaines et de sculptures disposées dans un jardin en miniature.

Ce surtout, à la fois par sa taille, par l’ampleur de sa conception et par la perfection de la porcelaine dont il était fait représentait un des chefs-d’œuvre de la manufacture de Sèvres, alors à son apogée.


Surtout de table exposé dans l'Appartement du Capitaine des Gardes au Château de Versailles


Dessin de Moreau le Jeune



Reconstitution du plan du surtout de table:
A) la colonnade
B) les enfants représentant les saisons
C) les enfants à la colonne
D) le vase à la colonne ou fontaine aux trois figures de sauvages
E) le groupe des fontaines
F) la statue du Roi
G) groupes d'enfants des encoignures.















Enfants à la Colonne – à Musée des Arts décoratifs.








(Merci à Christophe Duarte‎ https://www.facebook.com/groups/345409295656055/) Source photos: RMN

Après trois siècles de rivalités, la France et l’Autriche s'allient en 1756.

Afin de consolider ce rapprochement diplomatique, Louis XV et l’impératrice Marie-Thérèse décident de marier leurs enfants respectifs.

Ce projet voit le jour une douzaine d’années plus tard: le duc de Berry, dauphin de France, âgé de 15 ans, épouse Marie-Antoinette, archiduchesse d’Autriche, âgée de 14 ans.

Les festivités commencent les 16 et 17 mai à Versailles.

L’idée d’un mariage entre les deux Couronnes, mûrie dès le début des années 1760, ne se concrétise qu’en 1770.

Le 19 avril, à Vienne, le mariage a lieu par procuration du dauphin, futur Louis XVI, petit-fils de Louis XV, avec Marie-Antoinette, dernière fille de Marie-Thérèse de Habsbourg.

La jeune archiduchesse arrive à Versailles le 16 mai suivant.

Après avoir franchi les grilles du Château vers 10h00, elle est installée dans le Grand Appartement de la Reine où elle doit se préparer au mariage officiel dans la chapelle royale.

À 13h00, elle fait son entrée dans le Cabinet du roi.

Vêtu de l’habit d’or et de diamant du Saint-Esprit, le dauphin va lui prendre la main.

Suivi du roi et des princes du sang, le jeune couple traverse le Grand Appartement empli de monde.

Dans la chapelle, il s’agenouille devant l’autel où officie l’archevêque de Reims.

Le roi et la famille royale l'encadrent.

Ému, le dauphin passe l’anneau au frêle doigt de son épouse.

La cérémonie achevée, on procède aux signatures du registre des mariages.

Dans son appartement, la dauphine reçoit en début d’après‑midi sa corbeille de noces, splendide cabinet ciselé contenant profusion de bijoux et d’objets précieux.

ANECDOTE
Avant de fermer les rideaux, Louis XV donne quelques conseils à son petit-fils.
Peine perdue !
Le mariage ne sera pas consommé avant sept ans.

Le jeune couple assiste ensuite à la réception des ambassadeurs avant de se rendre dans la galerie des Glaces, illuminée, où se tient le jeu du roi.
Le feu d’artifice prévu est reporté pour cause d’orage.
La journée s’achève par un somptueux festin, servi dans le tout nouvel Opéra royal aménagé par Gabriel.
Vient enfin le rituel de la cérémonie du coucher: les jeunes mariés sont conduits dans la chambre nuptiale, celle de Marie-Antoinette.

La couche est bénie par l’archevêque de Reims. Le roi passe sa chemise de nuit au dauphin et la duchesse de Chartres à la Dauphine. Ils vont au lit en présence de toute la Cour afin de montrer qu’ils partagent bien le même lit.


Les festivités se poursuivront jusqu’au 30 mai, date du tragique feu d’artifice donné sur la place de la Concorde, alors place Louis XV.

Le spectacle fait 132 victimes: funeste présage d’un règne tragique !

_________________

👑    👑   👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
 
16 mai 1770: mariage du Dauphin, futur Louis XVI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Au fil des jours :: 1770 :: Mai-
Sauter vers: