Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Palloy, le démolisseur de la Bastille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 18:28

Citation :
C'est une faveur particulière du Roi, de se voir condamné à une si belle prison , écrit Sébastien Locatelli, en 1665.
D'où l'humiliation de Beaumarchais, lorsque Louis XVI le condamne, par lettre de cachet, à être enfermé à la prison de Saint Lazare : celle réservée aux tous venants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 18:32

Eh !!! ...... blessure d'amour-propre en prime ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 19:27

je trouve le gouverneur de la Bastille plutôt sympa de se soucier de la distraction de son prisonnier artiste et d'en profiter pour améliorer la déco des cellules...
Dommage que nous n'en ayons plus aucun témoignage pictural...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 19:48

Oui ! Very Happy Je trouve toutes ces informations sur la vie à la Bastille complètement sidérantes !!!
Tenez, il y avait même un barbier qui visitait les prisonniers :



Nul doute que nous avons , là encore, le témoignage d'un privilégié !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 19:49

Eh oui...Valérie Damidot avait un prédécesseur à la Bastille

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 19:56

Merci pour toutes ces informations. On est bien loin de l'historiographie officielle de la Révolution française !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 19:58

Encore plus fort ! ou, comment grossir son bas de laine avec un providentiel petit emprisonnement !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:00

Majesté a écrit:
Eh oui...Valérie Damidot avait un prédécesseur à la Bastille

Bien à vous.


Pourquoi ? Qui est Valérie Damidot ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:34

cecile a écrit:
je trouve le gouverneur de la Bastille plutôt sympa de se soucier de la distraction de son prisonnier artiste et d'en profiter pour améliorer la déco des cellules...
Dommage que nous n'en ayons plus aucun témoignage pictural...



On se demande vaguement si l'on est à la Bastille ou au Club Med ..... scratch scratch scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:36

Je puis dire au reste que, mis à la Bastille en vertu d'un ordre du roi, pris par M. de Choiseul alors tout-puissant et fort en colère contre moi, je n'y ai éprouvé aucune des duretés qu'on a reprochées à l'Ancien Régime.
On me donnait par jour une bouteille d'assez bon vin, un pain d'une livre fort bon ; à dîner, une soupe, du boeuf, une entrée et un dessert ; le soir du rôti et de la salade.
Renfermé d'ailleurs hermétiquement, et ne sortant point de ma chambre pendant les six premières semaines de ma captivité.
(...)
Je voyais quelque gloire littéraire éclairer les murs de ma prison : persécuté, j'allais être plus connu.
Les gens de lettres que j'avais vengés, et la philosophie dont j'étais le martyr, commenceraient ma réputation.
Les gens du monde, qui aiment la satire, allaient m'accueillir mieux que jamais.
La carrière s'ouvrait devant moi, et je pourrais y courir avec plus d'avantage. Ces six mois de Bastille, seraient une excellente recommandation, et feraient infailliblement ma fortune.
Telles étaient les espérances dont je me berçais, et, s'il faut le dire, elles n'ont pas été trompées, et je n'ai pas trop mal calculé les suites de cet évènement de ma vie littéraire.


A lire l'abbé Morellet ici dans ses Mémoires : la Bastille, THE place to be pour un intellectuel ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:39

Pourquoi la Révolution Française a t-elle éprouvé le besoin de tout rabaisser et de traiter tout cela sous l'angle misérabiliste ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:46

Madame de Chimay a écrit:
Pourquoi la Révolution Française a t-elle éprouvé le besoin de tout rabaisser et de traiter tout cela sous l'angle misérabiliste ?
Campagne de communication...

Mais bon, ce n'était pas un club de vacances non plus, hein !
Même si quelques privilégiés n'ont peut-être pas aussi soufferts que cela, d'autres y ont croupi corps et âme.
Et ce n'est pas trop les conditions de détention qui étaient mal jugées, mais davantage, justement, l'iniquité des traitements et l'arbitraire de la justice royale.

Tiens, en parlant d'arbitraire, m'en vais regarder le Napoléon avec Clavier sur Direct 8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:50

Citation :
la Bastille, THE place to be pour un intellectuel !  Wink
               
Vous avez raison !  Very Happy   N'était-ce pas la résidence secondaire favorite de Voltaire !!!
L'abbé Morellet y voit un tremplin pour sa notoriété !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:52

Citation :
Mais bon, ce n'était pas un club de vacances non plus, hein !
Vous pensez bien que je blague !  Very Happy   J'aurais dû mettre le petit lol!

Bon Napoléon !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 20:56

C'est sûr, Christian Clavier n'engendre pas la mélancolie. c'est toujours avec le même plaisir que je revois les Visiteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Sam 30 Jan - 22:59

Franz Funck-Brentano assure que, depuis le début du XVIIIème, les cachots et les chaînes, punition temporaire réservée aux prisonniers insubordonnés, devinrent hors d'usage à l'avènement de Louis XVI .
Breteuil va jusqu'à interdire de mettre au cachot qui que ce soit .
Pendant le règne de Louis XVI , on n'embastillait plus qu'une moyenne de 16 prisonniers par an !
La Bastille avait une sorte de succursale, le Donjon de Vincennes, que l'on ferma purement et simplement , en février 1784, faute de prisonniers ....

La Bastille elle-même coûtait une fortune à l'Etat, entre les émouluments de son gouverneur, les traitements et entretien des officiers de la garnison, porte-clefs, médecins, chirurgien, apothicaire, aumôniers, nourriture et habillement des prisonniers, entretien enfin des bâtiments .......
Necker songeait à la fermer à l'exemple du Donjon de Vincennes, par mesure d'économie, et parce qu'elle était à peu près vide de prisonniers.
Fermeture et démolition .
C'est parce que l'idée de cette démolition était dans l'air que Palloy en faisait une idée fixe, voyant là l'occasion d'un grand chantier digne de son ambition ...
On débattait de cette question en haut lieu . C'est ainsi que, nous l'avons vu en amont du sujet, Corbet, en 1784, présente sur plan son projet de Place Louis XVI .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 15:24

Citation :
Bon Napoléon !!!
Alors ? L'avez-vous regardé ?
Dur-dur d'ôter de son esprit l'image comique de Clavier ; aussi j'ai préféré, et de loin, quelques brillants seconds rôles !
A part ça, et en dépit des erreurs-interprétations-raccourcis historiques habituels, ce n'était pas si mal.
Si je le peux, je regarderais la suite samedi prochain. Wink
La passion amoureuse qui lie Joséphine à Napoléon est bien rendue.
Et, tant que j'y pense, j'en profite pour signaler une vente prochaine de lettres de Joséphine à Bonaparte : http://www.lefigaro.fr/culture/2010/01/15/03004-20100115ARTFIG00411-l-amour-fou-de-bonaparte-pour-josephine-.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 15:35

Citation :
La Bastille avait une sorte de succursale, le Donjon de Vincennes, que l'on ferma purement et simplement , en février 1784, faute de prisonniers ....
C'est là que Sade croisera un autre célèbre prisonnier, son cousin éloigné : Mirabeau.
C'est depuis ce donjon, et dans des conditions de détention très difficiles, que ce dernier écrira notamment son Des lettres de cachet et des prisons d'Etat, qui fit grand bruit lors de sa publication.

Il faut juger l'accusé dans les formes les plus régulières, il faut que son emprisonnement soit légal, que sa détention le soit aussi ; il faut que l'accusé soit conseillé, soutenu, défendu, instruit de tout ce qui peut contribuer à sa justification.
L'indépendance des juges dans l'administration est aussi nécessaire que leur liberté pour garantir la liberté, l'honneur et la vie des citoyens.
Je sais, et je l'ai dit formellement, que la loi pour être juste, légitime, obligatoire, doit avoir un consentement libre et général.
Dans l'Etat où les citoyens ne participent point au pouvoir de la législation par la désignation d'un corps de représentants librement élus par la plus grande partie de la Nation et sujet au contrôle de leurs constituants, il n'y a pas, il ne saurait y avoir, de libertés publiques.


Et à sa chère Sophie, sa célèbre phrase :

Je suis né gentilhomme dans un pays esclave, c'est à dire que je suis né esclave des esclaves, mais je sais qu'il y a des chemins éternellement et infailliblement ouverts à la liberté (...) tout sans exception est permis à l'homme pour rompre ses chaînes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 19:19

Citation :
Citation :
Bon Napoléon !!!
Alors ? L'avez-vous regardé ?  

Hélas non !  
En effet, il devait être un peu difficile d'oublier l'emploi habituel de Clavier pour ne penser qu'à Napo !  Je n'ai même pas pu enregistrer  .
J'ai vu, et cela m'a fait grand plaisir, que vous continuiez avec constance à papoter sur le sujet passionnant des prisons ( car nous nous sommes un petit peu écartés de la Bastille, n'est-ce pas ? Wink  ) .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 19:53

Citation :
Citation :
La Bastille avait une sorte de succursale, le Donjon de Vincennes, que l'on ferma purement et simplement , en février 1784, faute de prisonniers ....
C'est là que Sade croisera un autre célèbre prisonnier, son cousin éloigné : Mirabeau.
C'est depuis ce donjon, et dans des conditions de détention très difficiles, que ce dernier écrira notamment son Des lettres de cachet et des prisons d'Etat, qui fit grand bruit lors de sa publication.

Et à sa chère Sophie, sa célèbre phrase :

Je suis né gentilhomme dans un pays esclave, c'est à dire que je suis né esclave des esclaves, mais je sais qu'il y a des chemins éternellement et infailliblement ouverts à la liberté (...) tout sans exception est permis à l'homme pour rompre ses chaînes !

Sade et Mirabeau étaient cousins à la mode de Bretagne ?  Tiens donc !   Si je l'ai su, je l'avais oublié .  Et ils ont séjourné en même temps au Donjon de Vincennes, dites-vous ?  

Des lettres de cachet et des prisons d'Etat  fut écrit dans un furieux élan d'indignation :  c'est son propre père qui se débarrassait ainsi, sans vergogne aucune et presque à longueur de temps, de Mirabeau, fils trop brillant qui lui faisait de l'ombre !

La phrase à Sophie est très belle ! Tout sans exception est permis à l'homme pour rompre ses chaînes .    .... tout ou presque ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 20:38

Et que ça popote, ça papote...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 20:40

               
Ah ! je ne popote plus ...... pffffffff !   Yé n'en po plou de popoter ..........................
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 20:42

Citation :
Et ils ont séjourné en même temps au Donjon de Vincennes, dites-vous ?  
Yes !

Citation :
Des lettres de cachet et des prisons d'Etat  fut écrit dans un furieux élan d'indignation :  c'est son propre père qui se débarrassait ainsi, sans vergogne aucune et presque à longueur de temps, de Mirabeau, fils trop brillant qui lui faisait de l'ombre !
Oh ! et pas seulement : le fils, la mère, la fille !! Quelle famille ! Prisons ou couvents : il les pourchassait.
Il faut dire que les chiens ne faisant pas de chat, lui même avait séjourné un temps à Vincennes.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 20:45

Vous devriez nous ouvrir un sujet Mirabeau, cher ami ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   Dim 31 Jan - 20:47

C'est déjà fait non ?
J'sais plus.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Palloy, le démolisseur de la Bastille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Palloy, le démolisseur de la Bastille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Palloy, le démolisseur de la Bastille
» le 14 juillet 1789 : prise de la Bastille
» Exposition sur la Bastille à la bibliothèque de l'Arsenal
» Manifestation nationale pour l’Education à Paris le samedi 6 avril 2013, 13h30 Bastille
» La prison forteresse de la Bastille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: