Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le destin d'Angelica Kauffmann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le destin d'Angelica Kauffmann   Jeu 14 Jan - 17:06

Le destin d'Angelica Kauffmann : Une femme peintre dans l'Europe du XVIIIe siècle / Françoise Pitt-Rivers
Biro, 2009, 318 p : 24,50 euros


Voici ce que dit le résumé d'Amazone :

" Le monde entier est atteint d'angelicamania, disait-on à Londres en 1777, en désignant Angelica Kauffmann (1741-1807), cette jeune femme peintre venue de Suisse via l'Italie, qui avait conquis par son charme et son pinceau toute la société britannique et, au-delà, toute l'intelligentsia européenne. Que reste-t-il aujourd'hui des manifestations de cet extraordinaire enthousiasme ? L'œuvre d'un grand peintre, qui mérite de retrouver la lumière des projecteurs. Cette première biographie française arrive donc à point pour redonner à Angelica Kauffmann la place qui lui revient dans l'histoire de l'art. Sa vie est un véritable roman. Née dans une famille modeste des Grisons, elle a connu une ascension sociale vertigineuse et a su s'imposer dans un monde dominé par les hommes pour faire, en Angleterre comme à Rome, une carrière éblouissante de portraitiste et de peintre d'histoire. Elle a peint pour les cours d'Angleterre, de Naples, de Vienne, et même de Saint-Pétersbourg. Elle a appartenu à toutes les académies d'Italie et compté parmi les membres fondateurs de la Royal Academy. Elle a connu la gloire, mais, comme Mme de Staël, " au détriment du bonheur ". Le parcours de cette vie, jalonné de rencontres avec l'élite de son époque : Winckelmann, Reynolds, et surtout Goethe, son plus fervent admirateur (" Elle a un talent incroyable ", écrivait-il), est rempli de mystères sentimentaux - mariage secret, amour déçu... - qui font de cette femme exceptionnelle une figure touchante d'artiste auréolée de mélancolie."
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le destin d'Angelica Kauffmann   Ven 15 Jan - 10:39

Madame de Chimay a écrit:
Le destin d'Angelica Kauffmann : Une femme peintre dans l'Europe du XVIIIe siècle / Françoise Pitt-Rivers
Biro, 2009, 318 p : 24,50 euros
Le Père Noël me l'a apporté ! J'ai déjà vu en le feuilletant qu'il contenait des infos sur Marie Caroline, et qu'il y avait même des allusions à sa petite sœur préférée !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le destin d'Angelica Kauffmann   Ven 15 Jan - 13:11

Ah , chère Pimprenelle,

Vous me mettez l'eau à la bouche !


Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le destin d'Angelica Kauffmann   Ven 15 Jan - 19:10

pimprenelle a écrit:
Madame de Chimay a écrit:
Le destin d'Angelica Kauffmann : Une femme peintre dans l'Europe du XVIIIe siècle / Françoise Pitt-Rivers
Biro, 2009, 318 p : 24,50 euros
Le Père Noël me l'a apporté ! J'ai déjà vu en le feuilletant qu'il contenait des infos sur Marie Caroline, et qu'il y avait même des allusions à sa petite sœur préférée !

Ah je compte sur toi pour nous en parler alors!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le destin d'Angelica Kauffmann   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le destin d'Angelica Kauffmann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE DESTIN
» le destin
» Le fabuleux destin de ...
» Le destin
» Nul n'est maître de son destin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Art, architecture-
Sauter vers: