Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Fersen : logements et femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Dim 28 Fév - 19:53

Chou d'amour a écrit:
 Cela dit il semble que Fersen était intéressé par Germaine par rapport à sa situation financière

Et il était harcelé par son père qui tenait absolument à le marier...
Voici ce qu'il lui écrit en 1783 :

Après avoir eu soin de mon avancement et satisfait mon amour propre, il faut songer à un établissement plus solide ; je suis dans l'âge où le mariage, quelque peu de vocation que j'aie pour ce sacrement, devient une chose nécessaire.
Celui avec Mlle Lyell est très avantageux ; je ne l'ai pas perdu de vue (...) Si elle persistait dans ses refus, j'ai jeté mes yeux sur une autre.
Ce projet dépend entièrement de votre volonté ; je n'y ai d'autre intérêt que celui que vous y mettrez.
C'est la fille de M. Necker.
Elle est protestante ( Wink ), son père possède une fortune, elle est fille unique ( Wink ), elle a été élevée dans la maison de son père, loin du grand monde, dont elle n'a pas encore pris le goût (oups !   ).
Je ne l'ai vue qu'une fois en passant, et je ne me souviens pas de sa figure ; je me rappelle seulement qu'elle n'a rien de désagréable et qu'elle n'est pas contrefaite.
Tout le monde l'a dit bien élevée et avec beaucoup de soins ; la mère est une femme d'esprit et bien en état de lui donner une bonne éducation.
Si ce parti vous paraît convenable, je ferais des démarches.
Staël en avait déjà fait pour lui avant mon départ, mais il avait été refusé (...).
S'il avait encore quelque espoir, j'abandonnerais tout à fait ce projet, je ne voudrais pas l'empêcher de faire un mariage aussi avantageux ; mais s'il a perdu tout espoir, et que vous le jugez convenable, je ferai tout ce qu'il faudra pour réussir.


Mais en 1785, toujours au même :

Vous aurez déjà vu que l'idée que j'avais eue quant à Mlle Necker n'aurait pu avoir lieu, quand même vous y auriez consenti, à cause de mon ami Staël, à qui cela convient parfaitement et beaucoup mieux qu'à moi.
Je n'y avais pensé que pour vous plaire, mon cher père, et je ne suis pas du tout fâché que cela ne puisse se réaliser.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Dim 28 Fév - 19:58

Citation :
Je n'y avais pensé que pour vous plaire, mon cher père, et je ne suis pas du tout fâché que cela ne puisse se réaliser.

Voilà bien ce que je me souviens avoir lu dans les papiers du grand maréchal de Suède, comte Jean Axel de Fersen, publiés par son petit neveu le baron R.M. de Klinckowström .....
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Dim 28 Fév - 20:36

Oui son père était la motivation première c'est sûr Very Happy Une motivation financière disons le

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Dim 28 Fév - 22:44

Chou d'amour a écrit:
Oui son père était la motivation première c'est sûr Very Happy Une motivation financière disons le


....financière oui bien sûr mais pas seulement, pas essentiellement !
Un jeune-homme né devait s'établir, fonder une famille et perpétuer le nom .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Lun 1 Mar - 6:36

En effet, la thune et la religion. Il lui fallait une protestante.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Lun 1 Mar - 6:39

Citation :
Citation :
Oui son père était la motivation première c'est sûr  Very Happy Une motivation financière disons le  

....financière oui bien sûr mais pas seulement, pas essentiellement !  
Un jeune-homme né devait s'établir, fonder une famille et perpétuer le nom .

Mais il a fini par être tranquille... il y avait Fabian, pour les corvées !  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 4 Mar - 1:36

Furent-ils amants ? Je n'en avais aucune idée avant de lire tout le sujet et je n'en sais toujours rien.
Il avait du poids dans sa vie c'est certain, sinon il n'aurait pas eu cette importance à la Révolution. Mais après pas plus que d'autres.
J'espère seulement qu'elle n'en était pas amoureuse parce que franchement il n'avait pas l'air d'en valoir la peine.

Je trouve incroyable que la plupart (moi la première) on ne puisse argumenter pour cet amour que par conviction personnelle ou par romantisme. Je pense qu'on a tous tellement lu de livres sur le sujet qu'il est difficile de voir autrement. Et pas seulement les livres. Nous sommes malgré nous conditionnés. Qui ne rêverait pas d'un bel amour pour cette reine si malheureuse ?

Merci à Pimprenelle de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière.

Le portrait qui s'en dégage au fur et à mesure du sujet me rappelle la description du duc de Buckingham dans la série des Fortune de France de Robert Merle : un homo lui aussi favori de son roi aux tendances assurées par les historiens, célèbre pour sa beauté et son rang élevé, bourreau des cœurs de ces dames et qui en plus prend dans ses filets la plus haute d'entre elles la Reine de France (encore un des nombreux points communs entre notre reine chérie et son ancêtre Anne d'Autriche). Il soutiendra les Rochelais lors du siège sous prétexte de retrouver son amour.
Cet amour déçu le rendra très aigri et vindicatif  et il finira assassiné. Merle (enfin le narrateur) explique qu'il s'agissait en fait d'un grand misogyne (de par son homosexualité, mais là je ne suis pas d'accord) qui faisait souffrir volontairement ses conquêtes et avait la prétention de se faire la femme la plus intouchable au monde quitte à la faire répudier par simple égocentrisme.  
Quand même ça y ressemble ! La vie est un rondeau...

J'avoue cette histoire de poêle me turlupine quelque peu. N'en fait-il pas référence à une date donnée pour un appartement qui lui est destiné au château et Marguerite Jallut a trouvé une commande de Marie-Antoinette pour un poêle pour une pièce de ses petits appartements au même moment, avec même description il me semble ? Je n'ai pas assez de détails et je fais confiance en vos lumières. Ce serait un des seuls points qui me fait pencher pour. Pour le "Restez là" c'est suffisamment clair :il va chez madame Sullivan.
Et sûr de sûr que Joséphine n'est pas Marie-Antoinette (je ne parle pas de votre chienne, évidemment ,Pimprenelle) ?
Voilà pour mes petits doutes.

Mention spéciale pour Madame Sophie !



Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 4 Mar - 6:08

L'histoire du poêle reste assez curieuse, en effet. Huisman et Jallut affirment l'existence d'un bon de commande signé par Marie Antoinette et une concordance avec la date d'une entrée dans le résumé des lettres de Fersen.

J'aimerais bien qu'un historien nous ait un jour montré dans ses livres la photo de cette archive, parce que, comme ça...

De plus, le lien me paraîtrait toujours bien ténu : Marie Antoinette fait placer un poêle, comme Mesdames Tantes. A-t-on prétendu que Mesdames Tantes couchaient avec Fersen ?

Moins glamour, sans doute...

Il n'en reste pas moins que le résumé de Fersen est très froid et informatif. Visiblement, il s'adresse à une femme à laquelle il donne des ordres. Ton bizarre, envers une reine de France... Shocked

Voilà tout ce que m'inspire cette histoire de poêle.

Par contre, il semble bien que la Joséphine mentionnée dans le résumé des lettres soit bien Marie Antoinette. Fersen envoie en fait un courrier à Mercy où il explique qu'il entend récupérer les diamants "de Josephine". Ce serait donc un nom de code.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 4 Mar - 20:18

La commande des Tantes est contemporaine de celle de Marie-Antoinette ?

Après pour son ton limite, il ne mettait pas trop les gants non plus à l'époque de Barnave.

Alors Marie-Antoinette femme soumise devant ce gros misogyne ? Oh non pitié Pimprelle contredisez-moi!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 5 Mar - 6:24

Eh bien, chère Olivia, dans les faits, rien ne permet de l'affirmer, sauf si on part du principe, comme la plupart des historiens modernes, qu'elle était folle de lui.

Sinon, si l'on en revient à la vision présöderhjelmienne, d'une reine aimable avec un sujet suédois épris d'elle, on parvient à un tableau plus nuancé.

En fait, on n'a pas retrouvé les lettres de Fersen à Marie Antoinette avant l'époque Barnave. Seul son livre de résumés permet de nous en faire une idée. Il contient quelques lettres à la reine de France, numérotées et déférentes, et d'autres à une certaine Josephine, qui ne parlent que de musique, vêtements... En vertu de cette remarque postérieure à Mercy, je pense que Madame Söderhjelm ne se trompe peut être pas quand elle identifie cette interlocutrice avec Marie Antoinette.

C'est possible, en effet... bien que l'auteur reconnaisse qu'il y avait plusieurs Josephine dans l'entourage du comte suédois. Compliqué, compliqué... ce qui n'était pas, évidemment, pour déplaire à Fersen, épris de mystères et d'imbroglios.

Nous avons ensuite les "papiers à mon ami", conservés par Fersen, et qui renferment la correspondance entre Marie Antoinette, Barnave, Fersen... La reine s'y montre à la fois distante et aimable. Mais, même si elle s'inquiète pour la santé de son ami, le sujet essentiel reste politique. Pour moi, qui en suis revenue à une vision présöderhjelmienne, il appert que la reine balance entre les partis en présence et tente de manipuler Fersen comme Barnave, comme Mercy... comme tout le monde, car elle savait user de sa séduction pour obtenir ce qu'elle voulait.

Or, ce qu'elle veut, c'est de l'aide, d'où qu'elle vienne. Alors, quand elle reçoit une lettre de Fersen où il se la pète agent occulte, elle ne bronche pas, elle exécute, parce que, même insupportable, il lui est utile. N'oublions pas qu'elle est restée des mois sans nouvelles de lui après le fiasco de Varennes... et que c'est tout de même la personne dans laquelle le roi et elle ont placé le plus de confiance.

Voilà ma perception de la situation, une Marie Antoinette séductrice par nature, qui, comme sa mère l'avait bien remarqué, parvient toujours à ses fins par ce biais. Elle aime bien Fersen, elle lui fait confiance, mais elle l'utilise autant qu'il l'utilise. La pauvre femme dingue d'un macho qui la trompe au vu de toute l'Europe... aucune trace sous la plume de la reine. Cette impression flatteuse pour lui, Fersen s'est employé à la développer...

... parce que, fondamentalement, c'est un mec qui se la pète.

Aucune femme ne sera jamais à sa hauteur, comme vous le rappelez plus haut. La seule qui lui eût convenu, dit-il, ce sera celle avec laquelle il finira ses jours, sa sœur Sophie. Bon sang ne saurait mentir, croient certains.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 5 Mar - 14:39

Cet article évoque l'histoire plus suédoise de Fersen ...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 5 Mar - 18:22

Oui je penche aussi pour ce côté séductrice de Marie-Antoinette qui a besoin de toutes les bonnes volontés durant la Révolution. Et l'autre ne s'est pas gêné pour se faire mousser.
Désolée s'il manque des n dans mes postes, la touche de mon ordi bloque. Je viens de remarquer que  j'ai écrit Pimprelle.

Merci pour cet article.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Sam 6 Mar - 12:10

Ah, je sais ce que c'est, Olivia... Moi, tout un temps, ça a été les "p"... Cool

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 18 Mar - 19:33

Absolument, Marie Antoinette ! Le livre de Françoise Kermina est une étude très fouillée, qui se distancie parfois prudemment des élucubrations de Madame Söderhjelm.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 18 Mar - 19:48

......... Je ne l'ai pas lu non plus ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 18 Mar - 19:49

Moi non plus! Il le faudrait bien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 18 Mar - 23:07

Bonsoir à vous tous. Very Happy
Je vous poser une question qui m'intrigue...
Vous savez moi une description du personnage du comte de Fersen? à cet égard, le caractère profil du comte connais pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Jeu 18 Mar - 23:11

Il ne vaut mieux pas que je m'en charge, je ne l'apprécie guère.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 19 Mar - 10:19

Le mieux est de lire la bio de Kermina ou celle de Kunstler. Elles se complètent très bien, je trouve. Sinon, nous avons effleuré quelques descriptions du comte suédois sur ce forum, tant physiquement que moralement. Very Happy

Bonne recherche, Madame Elizabeth !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 19 Mar - 16:14

Pimprenelle, merci beaucoup pour votre information!
Je vais commencer à lire ce que je trouve sur ce sujet dans le forum et lite ensuite la bio vous conseillez.
Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 19 Mar - 16:21

A votre service !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 19 Mar - 16:43

Ce forum est très détaillé et plein de sujets intéressants, je peux prendre les informations sur Fersen.
Des deux bios que vous conseillez, laquelle trouvez-vous la plus belle?
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 19 Mar - 16:52

Les deux ont leurs qualités. Celle de Kermina est une étude très fouillée et une bonne remise en contexte du politique Fersen. Celle de Kunster est plus ancienne, plus enthousiaste, mais elle présente le grand avantage de nous offrir des pans entiers du journal du comte. Donc, moi, je prendrai les deux... Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 19 Mar - 19:13

Merci pour l'explication sur le texte biographique. flower
Je crois , sont trés valables et de les lire volontiers.
Vous m'avez donne un excellent conseil. Je vous remercie beaucoup pour votre gentillesse Pimprenelle Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   Ven 19 Mar - 19:15

Le forum est là pour ça ! De plus, c'est un plaisir de parler de ce cher Fersinou d'amuuurrr.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fersen : logements et femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fersen : logements et femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une religieuse de Chicago "accompagnatrice" de femmes qui vont se faire avorter
» Les femmes sous l'Empire (fin)
» Beguines : femmes veuves consacrant leur vie à Dieu
» Vierge Marie, Mére de Jésus, Dieu t'a choisie et bénie entre toutes les femmes.
» La prison pour femmes de St-Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: