Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Portrait physique et psychologique de Louis XVI

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Lun 12 Avr - 19:43

pimprenelle a écrit:
Hé ! Mais c'est que nous sommes plus ou moins d'accord, en fait !

Que penser encore de la problématique de ce grand frère modèle si tragiquement décédé ? Dans quelle mesure cet élément affreux a-t-il créé un traumatisme chez Louis Auguste ?

Oui, là , on est devant un événement en soi tragique mais qui devient problématique pour les enfants suivants quand ils ne sont pas soutenus et entourés par l'entourage pour supporter ce choc. Aujourd'hui, on propose des groupes de paroles spécifiques pour les fratries après la mort d'un aîné ou d'un plus jeunes. Et ce n'est pas du luxe...

Je pense qu'à l'époque, on avait une plus grande proximité avec la mort, y compris enfantine, parce que relativement courante encore, on voyait facilement les défunts qu'on accompagnait vers le départ sans faux semblant ; le secours de la religion et son idéal d'Eternité devait aider aussi à penser le décès comme supportable.
Parce qu'autre chose était espérée après la vie terrestre.

Là où les choses se compliquent, c'est quand :
L'enfant qui suit , Louis Auguste, déjà malmené par ce grand frère qui l'a pris comme jouet et souffre douleur (pour supporter les siennes ?) durant sa courte existence, se voit attribuer la chambre du mort après son décès, se voit continuellement évalué par rapport aux capacités de son aîné, se voit en quelque sorte devenu "le vivant par défaut"...
Et ses parents tout à leur chagrin, qui oublient d'entourer leurs enfants vivants et survivants dans une solidarité familiale où l'affectif doit pouvoir se dire même à travers les larmes, les cris et l'apaisement enfin...
Mais on ne devait pas se permettre de pleurer en famille alors, et les liens parents-enfants étaient aussi sûrement beaucoup plus distendus qu'aujourd'hui...
Il a dû culpabilisé d'être resté vivant quand "le meilleur" était parti. Porter l'héritage d'un mort est toujours douloureux, je me rappelle le St Exupéry de 16 ans, ( mais dans quel ouvrage déjà ?!) qui parle de son frère de 15 ans, avant de mourir qui lui léguait ses maigres biens de gamin...
Tant de responsabilités d'un coup font grandir prématurément, mais c'est une croissance vers le haut forcée d'où l'on ressort plus fort ou plus fragile...

Dans le cas du roi et vu son goût pour le silence et le secret vis à vis de lui-même, difficile de deviner...L'idée de tenir et d'être à la hauteur de la tâche confiée, une certaine dureté de façade comme attitude pour ne pas craquer, la foi comme bouée de sauvetage, et plus sûrement une âme de gamin meurtrie qui se cache ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Lun 12 Avr - 19:52

Au moins Louis XVI et Marie-Antoinette n'ont pas agi de cette façon envers Louis-Charles.
Leur désespoir à la mort de leur fils était toute aussi grande que celle du Dauphin et de Marie-Josèphe mais les enfants survivants ne se sont pas sentis de trop.
De vrais parents!

Le petit Berry n'avait que six ans à la mort de son frère, c'est bien petiot pour subir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 7:01

A propos d'Einstein, Chou , quand je dis qu'il y a des physiciens plus novateurs que lui , je voulais dire que certes il a révolutionné la physique , mais curieusement a toujours refusé l'idée d'un espace en mouvement , alors que c'est là le fondement de la théorie de l'Unification des forces et du big bang.

Mais il est vrai que malgré les formidables avancées scientifiques dans le domaine de la physique ( de l'infiniment grand à l'infiniment petit ) , un successeur est toujours attendu .

Celui qui trouvera et prouvera la théorie de l'unification des forces sera celui-ci je pense . Tout repose actuellement sur la preuve de l'existence du boson de Higgs ( que les équations et la théorie ont déjà reconnu , mais manque la preuve physique qui arrivera je pense dans quelques années au LHC de Genève ) du côté de la physique des particules , et sur la preuve de l'existence des ondes gravitationnelles en astrophysique , domaine de l'infiniment grand .
Lorsque ces deux théories seront prouvées , celle de l'unification des forces sera en bonne marche , même si les physiciens butent actuellement sur la non-compatibilité de la physique fondamentale et de la physique quantique : d'où cette très séduisante théorie des cordes qui résout en partie ces problèmes , mais qui en pose d'autres ....

J'ai été claire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 11:02

la nuit, la neige a écrit:
Pour moi, toutes celles et ceux qui savent faire une division à virgule sont, déjà, des génies !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 13:01

Ne sachant pas ce que veut dire unification des forces et encore moins boson de Higgs ( ), je suis désolée de n'avoir pas compris grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 13:10

J'avoue que c'était une réponse pour Chou , je m'aperçois que j'aurais dû lui répondre en mp

Tout ce que je voulais dire en fait c'est que malgré la révolution des découvertes d'Einstein , celui-ci n'a jamais pu reconnaître que l'Univers était en mouvement , base de toute notre physique .

Pourtant c'est grâce à ses théories que cela a été prouvé. je ne sais pas pourquoi , il n'admettait qu'un Univers statique alors que les preuves qu'il venait de trouver lui-même lui montraient le contraire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 13:58

Ouh là, attention, je vais jouer ma grande physicienne. Very Happy
Pourquoi Einsten a parlé de vitesse si à ses yeux l'Univers est statique ? C'est contradictoire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 14:05

La vitesse de quoi ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 14:24

Grâce à une des rares formules que je connaisse (et que j'arrive à peu près à comprendre) : E=MC2
Le C étant la vitesse. L'énergie est égale à la masse fois la vitesse au carré.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 14:31

C'est un peu plus compliqué Very Happy

E l'energie d'un corps dans le vide , exprimé en éléctron-volts , est égal à M la masse de ce même corps dans le vide , exprimée en newton , multiplié par c2 , c étant la vitesse de la lumière dans le vide en mètre par seconde , au carré donc .

Rien à voir avec le fait que l'Univers soit statique ou en mouvement .

Petit rappel : la vitesse de la lumière dans le vide est de quasiment 300 000 kilomètres par seconde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 14:45

Vous découvrez mes talents de scientifique.
Heureusement je connaissais la vitesse de la lumière, c'est suffisant pour mes élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 14:50

Mais il n'y pas que la physique dans les sciences , je suis sûre que vous épatez vos élèves avec d'autres matières . Pour ma part en primaire , j'adorais l'histoire naturelle ...et les sorties en plein champs que cela nous procurait
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 14:51

olivia a écrit:
Vous découvrez mes talents de scientifique.
Heureusement je connaissais la vitesse de la lumière, c'est suffisant pour mes élèves.

L'histoire de l'art est aussi une science , n'est-ce pas ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 15:01

La biologie est plus dans mes affinités. Etudiant actuellement la digestion, j'ai eu droit : "Maîtresse comment tu sais tout ça ?"
Quand ils me le disent pour l'histoire et l'art, je n'ai pas trop de mérite mais pour le corps humain, j'ai juste les connaissances basiques.
Mais il est vrai que les cours de sciences sont toujours un vrai régal, pour moi comme pour mes élèves. Ils en sont même à regretter d'aller en récré! C'est une petite victoire!
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 19:22

Madame Sophie a écrit:
A propos d'Einstein, Chou , quand je dis qu'il y a des physiciens plus novateurs que lui , je voulais dire que certes il a révolutionné la physique , mais curieusement a toujours refusé l'idée d'un espace en mouvement , alors que c'est là le fondement de la théorie de l'Unification des forces et du big bang.

Mais il est vrai que malgré les formidables avancées scientifiques dans le domaine de la physique ( de l'infiniment grand à l'infiniment petit ) , un successeur est toujours attendu .

Celui qui trouvera et prouvera la théorie de l'unification des forces sera celui-ci je pense . Tout repose actuellement sur la preuve de l'existence du boson de Higgs ( que les équations et la théorie ont déjà reconnu , mais manque la preuve physique qui arrivera je pense dans quelques années au LHC de Genève ) du côté de la physique des particules , et sur la preuve de l'existence des ondes gravitationnelles en astrophysique , domaine de l'infiniment grand .
Lorsque ces deux théories seront prouvées , celle de l'unification des forces sera en bonne marche , même si les physiciens butent actuellement sur la non-compatibilité de la physique fondamentale et de la physique quantique : d'où cette très séduisante théorie des cordes qui résout en partie ces problèmes , mais qui en pose d'autres ....

J'ai été claire ?

Là encore je ne suis pas tout à fait d'accord (c'est rare donc profitons-en ) . Einstein n'a pas passé toute sa carrière sur la théorie de la relativité (il a aussi beaucoup bossé sur la mécanique quantique), et il y eut deux guerres mondiales entre temps, donc il est très difficile d'attendre de lui qu'il maîtrise d'emblée toutes les conséquences de sa théorie. Il venait tout juste de balayer en tout point, y compris du point de vue conceptuel, la théorie de Newton bien ancrée depuis plusieurs siècles. Les conséquences de sa théorie de la relativité allaient très loin, et encore aujourd'hui on en découvre. Einstein ne pouvait pas tout anticiper. D'ailleurs lui-même ne croyait pas en l'existence de trous noirs, alors que sa théorie ne les contredisait pas.
Pour en revenir à l'espace en mouvement, rien n'est figé encore de nos jours : nous savons juste que l'univers est en expansion, mais nous sommes incapables de savoir pourquoi (même si on a des hypothèses), et nous ne connaissons pas la courbe dévolution de cette expansion. Bref nous savons juste que les étoiles s'éloignent de nous, et plus elles sont loin plus elles s'éloignent vite. Einstein en son temps avait encore moins de moyens donc sa réticence reste normale. Un surdoué ne peut pas tout prévoir d'un coup non plus
Lui n'en était pas encore à découvrir une loi universelle valable en tout point, car d'une part il voulait surtout corriger les imperfections de celle de Newton (il a réussi), et d'autre part lui-même à très vite compris que sa propre théorie n'était pas valable vers les singularités (centre de trous noirs, big-bang etc...). Et ce parce que dans ses équations, des infinis apparaissent quand on se place dans des singularités, rendant leur résolution impossible et incohérente. Par exemple comment concevoir des densités infinies, des gravités infinies, avec un temps nul? Or nos meilleurs physiciens actuels se cassent encore les dents sur ces singularités, donc Einstein avait là-encore peu de moyens à son époque d'y arriver. Mais s'il était encore vivant de nos jours là je pense que la donne serait changée

En ce qui concerne les ondes gravitationnelles, leurs existences est déjà prouvée (ça a d'ailleurs fait l'objet d'un prix nobel pour un ou deux physiciens je crois, vers l'année 2000), grâce à des capteurs de vibrations très volumineux aux USA, en Italie et au Japon. Donc nous savons qu'elles existent, seulement l'enjeu est maintenant d'arriver à les détecter avec suffisamment de précision, ce qui est quasi impossible dans notre atmosphère tant elles sont faibles (il nous faut repérer des déformations de l'ordre d'un millième de noyau d'atome environ ). Un projet est prévu de placer un capteur très grand en orbite vers 2020 je crois, mais étant donné que l'état des Etats-Unis réduit ses budgets de la NASA je me demande si ça se fera... Mais ces ondes gravitationnelles nous renseigneront surtout sur le big-bang, et donc aussi sur les singularités effectivement.

La théorie des cordes est certes bien belle, mais elle est loin d'être démontrée actuellement...Maintenant, quand et si une loi universelle valable en tout point et en tout instant est trouvée (le si est important car rien ne nous dit que cette loi existe ou que nous avons les moyens de la trouver), alors la physique théorique sera terminée Wink

Bref je pense qu'Einstein ne pouvait pas à lui seul, aussi doué ou surdoué soit-il, faire un boulot dont le résultat attendu n'existe pas forcément, en aussi peu de temps et avec aussi peu de moyens. Sa théorie de la relativité est déjà extrêmement compliquée dans ses domaines de validité. Et Einstein a toujours été très prudent, surtout avec sa théorie!

olivia a écrit:
Ouh là, attention, je vais jouer ma grande physicienne. Very Happy
Pourquoi Einsten a parlé de vitesse si à ses yeux l'Univers est statique ? C'est contradictoire, non ?

Einstein a bien parlé de vitesse, mais des vitesses de la matière et non de l'univers Very Happy Sa petite formule la plus connue (petite car simplifiée pour le grand public ) est elle aussi un exemple type de son génie. Il est le premier à avoir imaginé (et démontré) qu'une masse était équivalente à une énergie. Plus un corps va vite, plus il a de l'énergie et plus sa masse évolue en parallèle. Il est le premier à avoir conçu la notion d'espace-temps, une notion qui joue magnifiquement avec les limites de notre imagination humaine...mais une notion qui s'avère exacte! Oui cet homme était surdoué!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:12

merci Chou

En fait les étoiles et galaxies ne s'éloignent pas : c'est l'espace qui enfle et augmentent les distances entre elles .

Exemple contrêt : imaginez un pain au raisin cru avec les raisins à sa surface . La pâte à pain est l'univers et les raisins sont les galaxies .
Lorsque le pain cuit , la pâte-Univers gonfle et enfle et fait s'éloigner les raisins-galaxies entre eux , sans pour autant qu'ils aient changé de place par rapport à l'univers .

J'espère qu'il y a au moins Chou qui me suit . ça marche aussi avec un ballon sur lequel on a dessiné des points et que l'on gonfle.

Eh bien voilà , c'est ça l'expansion de l'Univers .

" L'Univers est un cercle dont le centre est partout et la circonférence nulle part ...".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:14

Oui, pour ma part je ne comprends rien.

Vous dites :
En fait les étoiles et galaxies ne s'éloignent pas : c'est l'espace qui enfle et augmentent les distances entre elles .

Exemple contrêt : imaginez un pain au raisin cru avec les raisins à sa surface . La pâte à pain est l'univers et les raisins sont les galaxies .
Lorsque le pain cuit , la pâte-Univers gonfle et enfle et fait s'éloigner les raisins-galaxies entre eux , sans pour autant qu'ils aient changé de place par rapport à l'univers .


Cela revient au même, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:18

...... mmmmmm ! j'ai faim ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:27




Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:29

L'Histoire, ça creuse !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:38

Je ne sais pas quoi manger, pourtant j'ai aussi très faim!


Je ne connaissais pas Majesté cette émission de notre enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:38

Madame Sophie a écrit:
merci Chou

En fait les étoiles et galaxies ne s'éloignent pas : c'est l'espace qui enfle et augmentent les distances entre elles .

Exemple contrêt : imaginez un pain au raisin cru avec les raisins à sa surface . La pâte à pain est l'univers et les raisins sont les galaxies .
Lorsque le pain cuit , la pâte-Univers gonfle et enfle et fait s'éloigner les raisins-galaxies entre eux , sans pour autant qu'ils aient changé de place par rapport à l'univers .

J'espère qu'il y a au moins Chou qui me suit . ça marche aussi avec un ballon sur lequel on a dessiné des points et que l'on gonfle.

Eh bien voilà , c'est ça l'expansion de l'Univers .

" L'Univers est un cercle dont le centre est partout et la circonférence nulle part ...".

Vous avez raison, mais concrêtement toutes les étoiles s'éloignent bien les unes par rapport aux autres, plus vite avec la distance Very Happy
Je dis ça pour rassurer Olivia Mais l'exemple du ballon est le meilleur pour se représenter la chose Very Happy

Mais nuançons tout de même un peu la chose. Nous n'avons qu'une vision étroite de ce phénomène, car nous nous basons sur le décalage vers le rouge des ondes émises par les étoiles qui nous entourent (un décalage vers le rouge des ondes implique que l'émetteur s'éloigne de nous car les ondes sont alors de plus en plus grandes : vers le rouge). Nous mesurons donc ce phénomène essentiellement pour les étoiles visible depuis la Terre. Et à l'échelle de l'univers, tout le reste n'est qu'hypothèse, et je dirais même probabilité. Les physiciens utilisent les probabilités pour estimer l'évolution effective de l'univers et sa courbe d'expansion, selon nos données et nos mesures. Mais il faut bien être conscient que nous n'avons concrêtement aucune idée de comment ça se passe à l'autre bout de l'univers, nous ne faisons qu'estimer. Effectivement l'univers semble incroyablement régulier et homogène à grande échelle, c'en est presque troublant d'ailleurs, mais beaucoup de physiciens se tirent les cheveux pour penser à toutes les solutions possibles les plus probables. L'expansion est-elle uniforme? Est-elle hétérogène? Sera-telle infinie ou y aura-t-il une contraction puis un big-crunch, inverse du big-bang et donc la mort de l'univers? Nous n'avons les réponses de tout ça.
Et oui, nous avons besoin d'un autre Einstein

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!


Dernière édition par Chou d'amour le Mar 13 Avr - 20:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:38

olivia a écrit:
Oui, pour ma part je ne comprends rien.

Cela revient au même, non ?

Non ce n'est pas la même chose : mathématiquement les galaxies ne bougent pas par rapport à l'univers : le raisin est toujours sur le même morceau de pâte , il n'a pas bougé . Et pourtant il s'éloigne quand même de son voisin raisin , car l'espace entre eux enfle .

Autre exemple lorsque vous prenez le train , vous ne bougez pas assise sur votre siège , et pourtant vous bougez

Il ne faut pas considérer l'Univers comme du vide . Le vide ça n'existe pas en physique . Il y a même une "énergie du vide ", faisant naître des particules ..
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:50

Oui nous parlons bien de vitesses relatives et non absolues Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   Mar 13 Avr - 20:51




Question Question :
confused confused
geek geek geek geek geek
scratch scratch scratch scratch

Mais je vous aime quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portrait physique et psychologique de Louis XVI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait physique et psychologique de Louis XVI
Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Portrait physique et psychologique de Louis XVI
» DS Maths [+ physique]
» Portraits de Madame Royale et de Louis-Joseph par E. Vigée Le Brun (1784 et 1789)
» Présentation : Luc
» Portraits d'ami(e)s

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Louis XVI-
Sauter vers: