Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chinoiseries aux 36 chandelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Chinoiseries aux 36 chandelles   Ven 16 Avr - 21:49

Comme annoncé, je continue notre petite visite thématique autour des Chinoiseries du XVIIIème.

Aujourd’hui les candélabres, bougeoirs et autres objets éclairants !


Vous vous souvenez, une chinoiserie est un détournement, une inspiration, une copie fantasmée et/ou agrémentée d’objets ou supports «exotiques».
Elles sont ainsi importées d’Orient et travaillées pour le marché européen ; elles sont aussi constituées de supports locaux montés et retravaillés ; ou encore directement fabriquées en Europe (dans l’esprit de ce que l’on imagine être le goût chinois).


Let’s go !!  

Commençons par lever les yeux :

Lanterne en tôle peinte. Italie fin XVIIIème


Lustre «Pagode» ou dit «à la chinoise» de Murano. Fin XVIIIème


Quelques appliques :

Restons dans la verroterie, avec cette paire d’appliques en verre églomisé et bronze doré, début XVIIIème


Pour l’exportation : porcelaine chinoise et bronze doré vers 1750


Pour l’exportation : porcelaine de Canton et bronze doré, début XVIIIème


Famille rose, Quing Dynastie et bronze doré, vers 1750


Porcelaine de Chine et bois doré, Allemagne début XVIIIème


Porcelaine de Chine et bronze doré, époque Louis XV


Porcelaine de Chine et métal doré, époque Louis XV


Porcelaine de Meissen et bronze doré, époque Louis XV


Fleurs en porcelaine de Vincennes et bronze doré, époque Louis XV


Appliques « aux chinois », en bronze doré, époque Louis XV


Paire d’appliques en porcelaine de Chine et émaux d’époque Qianlong, bronze doré, vers 1750


Paire de bras de lumière en bronze doré, époque Louis XVI
On remarquera les mêmes petits grelots et le même motif d’agrément qu’avec l’écritoire en laque livré au garde meuble de la reine en 1785 (que nous avions présenté)



A l’opposé de cette dernière création aux lignes « pures », passons au fameux style Chippendale : délirant à souhait !
Non, non, rien à voir avec les stripteaseurs mesdames !
Si j’ai le temps, je vous présenterais l’oeuvre inspirée de Thomas Chippendale, et son style et variantes du même nom.

Je prévois une prochaine chinoiserie autour des miroirs, vous admirerez quelques merveilles de ce style.
Bien évidemment, on retrouvera aussi ce designer pour les meubles.
A suivre aussi, à l’occasion d’une prochaine exposition virtuelle en binôme avec Madame Sophie.

Bref, quelques appliques avec des exemples de ses nombreux dessins :




Aux murs, voilà ce que cela peut donner : j’adore !!

Bois doré bronze, Angleterre, vers 1760


Bois et bronze dorés, milieu XVIIIème


Je reviendrai sur ce style...Wink

A suspendre aussi, ce joli petit bougeoir en tôle laqué, bronze et porcelaine de Meissen, vers 1760, que l’on disposait sur un paravent...

Sources : www.boisbaudry.com et ©Photo Thierry Jacob


A suivre...chandeliers, bougeoirs et candélabres.

Commençons par quelques pièces simples, c’est à dire non trafiquées par les ornemanistes.
Elles ont néanmoins été fabriquées pour l’exportation, via les nombreux comptoirs et compagnies qui stimulaient ce type de commerce.


Porcelaine de Chine, famille rose, vers 1780


Paire de bougeoirs en porcelaine de Chine et ivoire d’époque Qianlong


Famille rose, époque Quianlong



Comme déjà expliqué pour les pots-pourris, les manufactures européennes se sont aussi lancées dans une production de faïences, ou porcelaines, en reprenant ces thèmes exotiques.

Bougeoirs en porcelaine tendre de Mennecy, vers 1740


Porte-flambeaux en faïence de la manufacture de Hannong, Strasbourg, milieu XVIIIème



Zou ! On bronze !!!

Paire de grues porcelaine de Chine Qing, monture en bronze doré d’époque Louis XV


Garniture en bronze doré, figurines en porcelaine de Chine et fleurs de Meissen, milieu du XVIIIème


Chiens de Fô chinois d’époque Kangxi (1662-1722), monture en bronze doré et porcelaine de Saxe, milieu XVIIIème


Porcelaine de Chine et bronze doré, Paris vers 1750


Porcelaine de Meissen et bronze doré, milieu XVIIIème


Porcelaine de Chine début XVIIIème et bronze d’époque Louis XV


Mes chouchous !! :Amour?:Remarquez la base aux motifs presque militaires...
Porcelaine de Chine, famille verte, monture en bronze vers 1760


Figurines en bronze laqué, porcelaine de Vincennes et bronze doré, vers 1740


Porcelaine de Chine XVIIIème, famille verte, monture en bronze doré


Porcelaine de Meissen et bronze doré, 1750


Porcelaine de Meissen dans le style Kakiemon et bronze doré, vers 1730


Biscuit chinois d’époque Kangxi, monture en bronze vers 1770



Un petit chien très apprécié alors pour son origine exotique (je sais que Chou adore ces petites bêtes au nez plat, et moi aussi !).
Paire de carlins montés, porcelaine de Meissen et bronze doré, par Kandler, vers 1750


Même origine pour cette autre paire, marquée au C couronné et datée 1745


Ou encore, toujours en porcelaine de Meissen


Laque de Chine, porcelaine de Saxe et bronze doré, milieu XVIIIème


Porcelaine de Chine émaillée début XVIIIème, et monture en bronze d’époque Louis XV


Porcelaines de Meissen et de Chantilly (pour les fleurs), bronze doré, vers 1750


Une singerie en porcelaine de Chantilly et bronze doré, vers 1753


Porcelaine de Chine d’époque Kangxi, porcelaine de Vincennes pour les fleurs, et monture en bronze doré d’époque Louis XV


Une pièce originale d’exportation chinoise : Lanterne sur pied en bronze doré, verre églomisé et émail cloisonné, fin XVIIIème


Oublié dans ma galerie «écritoires», ce joli petit accessoires de bureau en porcelaine de Chine Kangxi et bronze doré


Porcelaine de Meissen, tôle laquée et bronze doré d’époque Louis XV


Chien Fô en porcelaine de Chine époque Kangxi, bronze doré et porcelaine de Meissen époque Louis XV


Bronze laqué, bronze doré et porcelaine de Meissen époque Louis XV


Magots chinois en pâte tendre de Mennecy et bronze doré vers 1750


Vases en forme de double carpes en porcelaine céladon de Chine, monture en bronze doré au C couronné, vers 1750


Personnages à têtes amovibles, porcelaine «Blanc de Chine», bronze et tôle dorés, porcelaine de Chantilly, milieu XVIIIème


Couples de chinois en porcelaine de Chine turquoise d’époque Kangxi et porcelaine de Sèvres même ton pour les agréments, bronze doré d’époque Louis XV


Coq en biscuit émaillé de Chine d’époque Kangxi, monture en bronze doré au C couronné, tôle et porcelaine de Meissen pour les fleurs, époque Louis XV


Paire de canards montés en chandeliers, porcelaine de Chine époque Qianlong et fleurs de Meissen, milieu XVIIIème


Porcelaine de Chine début XVIIIème, monture en bronze doré d’époque Transition / Louis XVI, tôle et bronze doré


Chandeliers en porcelaine de Chine époque Qianlong, montés eux aussi en chandeliers, bronze doré, époque Louis XV


Porcelaine du Japon Imari début XVIIIème et monture en bronze doré d’époque Louis XV


Laque du Japon, porcelaine et bronze doré, milieu XVIIIème


Paire de lions Fô en cristal de roche et bronze doré, milieu XVIIIème


Paire de coqs en porcelaine «blanc de Chine» et monture en bronze doré d’époque Louis XV


Petits candélabres aux chinois en bronze doré et laqué d’époque Louis XV


Porcelaine de Chine bleue turquoise montée en bronze, milieu XVIIIème


Potiches en porcelaine bleue poudrée de Chine, montées en bronze doré. Vers 1750


Cadeau pour Majesté Wink, je sors exceptionnellement des chinoiseries, mais ce bleu nuit s’en est pourtant inspiré...
Ici, dans un autre goût, paire de vases à girandoles sur ressorts, porcelaine de Sèvres et bronze doré. Appartement de la comtesse du Barry à Versailles.



Porcelaine Jingdezhen, et fleurs de Meissen, bronze doré début XVIIIème


Magot en porcelaine de Chantilly et bronze doré époque Louis XV


Porcelaine de Chine dynstie Qing et bronze doré, collection de Mesdames, château de Bellevue


A disposer sur une table, cet ensemble en porcelaine de Chine, tôle peinte et bronze doré, vers 1750


Porcelaine de Chine, famille verte époque Kangxi, monture en bronze fin XVIIIème


Et voilà, je termine enfin par cette petite merveille d'orfèvrerie !
Paire de bougeoirs, argent, or, bronze doré, cristal, émail, pierres semi-précieuses, bois et minéraux peints, collection de Catherine II, fin XVIIIème



A suivre : miroirs et chinoiseries...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chinoiseries aux 36 chandelles   Ven 16 Avr - 21:57

Magnifiques!
J'ai surtout aimé la première la troisième photos, les bras de lumière aux grelots et le petit bougeoir à mettre sur un paravent .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chinoiseries aux 36 chandelles   Sam 17 Avr - 11:02

Splendide !!!  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chinoiseries aux 36 chandelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chinoiseries aux 36 chandelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jeu des 100 chandelles
» Les chandelles divines
» les chandelles divines
» Huiler les Chandelles Divines
» Habsbourg et Chinoiseries ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème-
Sauter vers: