Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le château de Saint-Cloud

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mar 18 Sep - 10:26

Le parc de St-Cloud et la ville sont toujours en péril...

http://www.latribunedelart.com/plu-les-approximations-de-la-mairie-de-saint-cloud-article003974.html
http://www.latribunedelart.com/plu-de-saint-cloud-les-menaces-sur-la-ville-article003950.html

Citation :
Le 17 novembre 2011, la municipalité de Saint-Cloud a arrêté un projet de Plan Local d’Urbanisme (PLU) qui classe en Zone Constructible (UL) près de la moitié du Domaine National du Parc de Saint-Cloud.

La pétition est à cette adresse : http://www.avsaintcloud.com/555_p_27716/signez-la-petition-pour-sauver-le-parc-de-saint-cloud.html

Tout cela m’écœure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mer 2 Jan - 13:07

A partir du 31 janvier 2013:


Plus d'infos:
http://www.musee-saintcloud.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Sam 13 Avr - 14:40

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mer 29 Mai - 12:04

J'ai acheté un ancien Connaissance des arts consacré au domaine national de Saint Cloud.
Comme dans tous les thèmes abordés pour cette revue, le magazine a de très belles photos et l'on reste un peu sur sa fin!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mer 29 Mai - 12:10

Citation :
le magazine a de très belles photos et l'on reste un peu sur sa fin!
Un peu comme là :


Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 40018
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Dim 11 Mai - 21:10

Wah! J'adore!   

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5867
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Dim 21 Déc - 10:49

Voici une représentation de Saint-Cloud attribuée à Jean-Baptiste Mallet. Il s'agit d'une gouache représentant le Parc de Saint-Cloud en 1782.



madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5867
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Ven 30 Jan - 23:03

Voici une gravure représentant une fête à Saint-Cloud en 1786.



madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5867
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mer 1 Avr - 9:37

Voici le récit de la visite que Mme Coralie Salles et sa famille firent à Saint-Cloud en 1881.

De ce château donné par Louis XIV à son frère, le duc d'Orléans, racheté par Louis XVI pour Marie-Antoinette, il ne reste aujourd'hui que des ruines.
          Il n'est aucune localité aux environs de Paris qui ait autant souffert de l'invasion allemande que le village de St Cloud. L'aspect des ruines de la résidence royale est vraiment navrant, l'ennemi n'a laissé que des ruines d'un édifice respecté par des siècles. Le camp de St Cloud rappelle le souvenir de l'assassinat d'Henry par Jacques Clément. La terrasse offre une belle vue sur Paris, sur les bords de la Seine. C'est dans ce château que Charles X signa, le 25 Juillet 1830, ses fameuses ordonnances qui abolissaient la liberté de la presse et dont la révolution de Juillet fut la conséquence. Les charmes de ces ombrages plaisaient beaucoup à Napoléon III qui fit de St Cloud sa résidence d'été. Nous sommes fières de partager les goûts de notre empereur et partageons comme lui ces allées ombragées et vertes pelouses, ces arbres séculaires qui font la joie et l'admiration des étrangers.






Ici la nature a une plus large place qu'à Versailles où l'art se trahit par l'arrangement de mille gracieux contours. Les cascades de St Cloud sont aussi belles que celles de Versailles mais beaucoup moins nombreuses.

Nous avons déjà évoqué les visites de Mme Coralie Salles à Paris, Versailles et environs.

http://maria-antonia.justgoo.com/t6384-le-domaine-de-versailles-en-1881-recit-de-voyage#322082
Rappel de lien : http://famillefine.free.fr/Genealogie/Gene-Salles/Gene-Salles2.htm

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily of the Valley

avatar

Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 08/02/2015

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mer 1 Avr - 16:41

C'est super intéressant !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5867
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Sam 16 Mai - 12:03

Voici un cliché particulièrement frappant de l'escalier construit à la demande de la Reine Marie-Antoinette effondré.


http://www.reconstruisonssaintcloud.fr/RuinesPhotos.html

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 40018
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mar 21 Juil - 18:05

Journées du patrimoine 2015 au château de Saint Cloud :

http://www.newspress.fr/Communique_FR_290143_1192.aspx

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 40018
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Sam 22 Aoû - 23:31

Les jardins de Saint Clouds photographiés par Eugène Atget (début XXe):



http://www.laboiteverte.fr/atget/

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 40018
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Sam 22 Aoû - 23:41

Trois autres photos d'Atget, 1926:









http://www.nga.gov/feature/atget/works_park.shtm

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5867
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Ven 24 Juin - 10:28

Voici une vue panoramique du Domaine de Saint-Cloud en 1720 par Étienne Allegrain.


Voici un dessin du Château par Nicolas de Fer (1640-1720) et Harmanus Van Loon.


Voici une représentation de l'arrière du Château avec l'Orangerie.


Voici la même vue après démolition de l'Orangerie.


Dans un registre moins agréable voici les ruines en 1871.



http://www.louis-de-france.de/content/de/glossar/gebaeude/glo-geb-chateau-de-saint-cloud-marie-antoinette.htm

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 923
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Ven 24 Juin - 11:43

Ha sublaïme !

J'adore Saint Cloud.



Il paraît que Marie-Antoinette adorait un endroit dans le parc.



C'est vrai ça ?!

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5867
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Lun 27 Juin - 11:19

madame antoine a écrit:
Voici un cliché particulièrement frappant de l'escalier construit à la demande de la Reine Marie-Antoinette effondré.


http://www.reconstruisonssaintcloud.fr/RuinesPhotos.html

madame antoine

Voici cet escalier au temps de sa gloire.



madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 923
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Lun 19 Sep - 12:32

J'adore vraiment ces vieux salons !


Pierre-Ambroise Richebourg (1810-1875) Grand Salon de l’Impératrice du château de Saint-Cloud
Vers 1867-1868 Papier albuminé - 9,5 x 8 cm
Collection particulière - ARCHITECTURA


Et cette lumière folle dans la fenêtre ....... On s'attend à voir surgir le spectre de Marie-Antoinette ....

Bon OK je me calme. Rolling Eyes

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moriarty

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Lun 19 Sep - 16:27

C'est vrai que c'est beau !

_________________
Il est si beau qu'il tombe dans l'eau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 923
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Lun 26 Sep - 21:21

Un pare-feu commandé en 1788 à Sené pour les appartements de la Reine à Saint-Cloud, avec des dorures de Louis-François Chatard :





Un seul mot vient à l'esprit : magnifique

Cet écran est au MET.

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5867
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Dim 28 Mai - 11:41

Le 15 Juin prochain chez Piasa sera proposé ce tableau représentant Saint-Cloud.


Louis Léopold BOILLY, (La Bassée 1761 – Paris 1845), Vue du château de Saint Cloud, Plume et encre de chine, huile, aquarelle et gouache, papier marouflé sur panneau, 53,2 × 97,5 cm, Signé en bas à gauche Boilly, Soulèvements

Bibliographie : P. Zuber et E. Bréton, Catalogue, raisonné de l’œuvre de Boilly, Paris à paraître, n° 837, P, reproduit.
Pour cette vue du Château de Saint Cloud, Boilly, a utilisé une gravure de Louis–Pierre Baltard qu’il, a agrandie. Il a également introduit diffrents, personnages, tout en respectant la composition, dans les plus petits détails, jusqu’à l’ombre portée à, droite du bâtiment.

Nous pouvons rapprocher notre vue du tableau, avec l'oeuvre Le Parc de Saint Cloud (collection, particulière ; voir P. Zuber et E. Bréton, n° 836, P, 65 × 88 cm), bien que les dimensions soient, différentes. Il ne semble donc pas possible que les, tableaux puissent être des pendants, mais ils ont, pu être réalisés pour le même commanditaire, et selon le même procédé.

La « construction technique » de cette Vue, du château de Saint Cloud reste cependant, inexpliquée. Boilly a peint la partie basse du, tableau jusqu’à la limite supérieure du bâtiment,sur une feuille de papier qu’il a maroufle sur, panneau. A une époque sans doute postérieure, une autre main a rajouté un second panneau au, premier, dans la partie haute, sur laquelle a été, peint le ciel.

Le château de Saint Cloud fut construit par, la famille de Gondi, des financiers florentins, proches de Catherine de Médicis, dans les années, 1570. En 1658, il fut racheté par Louis XIV pour, son frère Philippe, afin d’y faire une résidence, de campagne.

Ce dernier y entreprit de grands travaux d’agrandissement sur un plan en forme, de U. En 1784, Louis XVI racheta le château, pour Marie–Antoinette qui le fi transformer par l’architecte Richard Mique. Il devint bien national à la Révolution et c’est là que se déroula le coup, d’état du 18 brumaire, supprimant le Directoire, au profit du Consulat (1799). En 1804, Napoléon, s’y fi proclamer empereur. Durant l’empire puis, la Restauration, on y fi surtout des travaux de, décoration intérieure. Bombardé en 1870, le, château fut finalement rasé en 1892. A l’époque où Boilly a peint cette vue, une partie du parc de Saint Cloud était ouverte au public qui était nombreux à s’y rendre.

Nous remercions Messieurs Pascal Zuber, et Etienne Bréton pour la confirmation de, l’attribution de ce tableau qu’ils datent vers 1815-1819, ainsi que pour les informations contenues dans, cette notice.


Cette toile est estimée entre 60.000 et 80.000 €.
http://www.piasa.fr/

J'intègre directement le tableau dans le sujet dévolu au Château de Saint-Cloud.

Bien à vous

madame antoine




_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 734
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Mer 5 Juil - 22:40

pas evidente l acquisition de saint cloud

tiré des memoires d augeard, secretaire des commandements de la reine marie antoinette

Pour suivre l’ordre des temps, je vais parler d’une grande affaire qui arriva à la cour au mois de mars 1785, attendu que par ma charge auprès de la Reine j’ai été obligé d’y avoir quelque part.

Le baron de Breteuil, tant pour faire sa cour à la Reine et au feu duc d’Orléans, père de ce monstre, que pour jouer une petite niche à Calonne, qui lui avoit manqué surtout de reconnoissance, proposa à Sa Majesté l’acquisition de Saint-Cloud. Il fit donc envisager à la Reine cette maison de plaisance comme un objet qui ne pourroit que lui être agréable, puisqu’elle la rapprochoit des spectacles de Paris. Le seul reproche que l’on pourroit adresser au baron de Breteuil, ce n’est pas l’acquisition en elle-même; c’est qu’il auroit pu l’avoir à meilleur marché : elle eût été payée à trois millions. Il ne faut regarder cet objet que comme une bague au doigt de la Reine. Le Roi de France avoit alors 477 millions de rente. Ne pouvoit-il pas, sans s’exposer même à la critique la plus passionnée, faire une galanterie à une femme qu’il chérissoit avec tant de raison ?

Que diroit-on d’un particulier qui aurait 477,000 livres de rente, qui donnerait une fois en sa vie à sa femme pour 6 ou 9,000 livres de diamants? C’est la même proportion. Ce serait certainement moins condamnable que de les donner à des filles d’Opéra, ou de se laisser manger et endetter par sa domesticité et ses gens d’affaires.

La Reine envoya chercher Calonne pour lui annoncer la conclusion de cette affaire, et de prendre ses mesures pour que les termes de paye- ment fussent acquittés à leur échéance. Calonne, piqué, peut-être avec raison, de ce que cette affaire, qui étoit purement de son département, avoit passé par un autre ministre, et qu’il n’y figurait tout au plus que comme une estampille, répondit à Sa Majesté qu’il prendroit les ordres du Roi, chez qui il passa dans le moment même. Il lui fit envisager cette acquisition comme hors de saison, sous le motif que
le trésor royal n’étoit point en état de supporter cette charge; il fit au Roi des observations bien exagérées et remplies de pathos, de sorte que Sa Majesté fit sentir à la Reine qu’il ne falloit pas penser à Saint-Cloud. Elle en avoit déjà reçu les compliments. Piquée, elle envoya chercher Calonne. Voici com- ment elle le reçut :

"Je sais, monsieur, tout ce que vous avez dit au Roi pour le détourner de mon acquisition. Si cette affaire-là n’étoit pas publique, je m’en désisterois très-volontiers, quoiqu’elle me soit agréable; mais comme vous avez donné au Roi pour prétexte la situation du trésor royal, je lui remettrai l’état très-circonstancié de toutes vos dilapidations et déprédations, et des sommes immenses que vous avez données aux princes du sang et à mes beaux-frères pour vous faire un appui auprès du Roi, et de toutes celles que vous avez répandues dans la bourse des grands de la cour pour cerner et environner le Roi de prôneurs et le tromper journellement. Vous ferez ce qu’il vous plaira; mais si je n’ai pas Saint-Cloud, je vous défends de paraître devant moi, et surtout de vous trouver chez madame de Polignac quand j’y serai."

Mon Calonne, tout stupéfait, court chez le Roi, veut raccommoder la chose, et lui dit :

"Sire, cet objet ne vaut pas la peine d’en causer à la Reine : je me retournerai et je trouverai moyen de faire face à tout. Il faut écrire à M. le duc d’Orléans de venir signer le contrat, puisque la Reine le désire; mais j’arrangerai si bien les choses par la contexture des lettres patentes, qu’elle croira avoir Saint-Cloud, et elle n’aura pas Saint-Cloud.

Le duc d’Orléans arriva le lendemain samedi, et signa le contrat.

Le vendredi suivant, le marquis de Paulmy, chancelier de la Reine, vint me voir.

"Vous êtes sans doute instruit, monsieur, de l’acquisition de Saint-Cloud?

— Oui, je le sais, et je sais également que la Reine vous a nommé son ministre plénipotentiaire pour en faire le traité. Voici un projet de lettres patentes pour être annexé au plein pouvoir que vous voudrez bien me donner. »

Après en avoir fait la lecture, je lui dis :

"Quel est le maraud qui a fait le projet de ces lettres patentes?

— C’est M. de Calonne.

— Il peut y avoir du courage à un ministre de refuser la Reine, mais c’est toujours une lâcheté de
la tromper."

(...)

Quant à l’acquisition de Saint-Cloud, c’est une folie que l’on a mise dans la tête de la Reine. Elle vous a nommé son ministre plénipotentiaire. Voici un projet de lettres patentes qu’il faut annexer à ces pleins pouvoirs."

M. de Paulmy me dit lui avoir fait observer que ces lettres avoient l’air de donner à la Reine Saint-Cloud en propriété, mais que réellement elles ne lui donnoient rien.

"Voulez-vous, lui dit M. de Calonne, que l’Empereur ait une propriété en France, dans le cas que la Reine viendroit à mourir sans enfants?

— Allez, allez, ces gens-là sont toujours assez grands pour s’entendre ensemble."

M. de Paulmy finit par me dire que dans tout cela il ne trouvoit pas grand mal, et moi par lui répondre que je prendrais les ordres de la Reine. Je lui écrivis dès le soir même, et elle me fit dire de me rendre le samedi chez elle à neuf heures du soir. Dès qu’elle me vit :

"C’est pour l’aflaire de Saint-Cloud que vous voulez me parler?

— Oui, madame.

— Ces gens-là m’ont bien tourmentée pour une pareille vilenie.

— Je le sais, madame ; mais j’ai des observations à faire sur ce sujet à Votre Majesté.

— Oui, mais vous retarderez encore mon affaire?

— Non , madame , puisqu’il est neuf heures et demie du soir, et qu’on ne peut rien expédier cette nuit. Je suis secrétaire des commandements de Votre Majesté moyennant finance, ainsi je ne puis être par trop humilié du peu de confiance que Votre Majesté aurait en moi. Elle en a un qui n’en porte pas le nom, mais qui a sa confiance : c’est l’abbé de Vermont. Je supplie la Reine, pour l’acquit de ma con- science et ma tranquillité, de lui remettre ce petit mémoire, et demain j’exécuterai aveuglément toutes ses volontés."

Le lendemain matin , elle m’envoya chercher dès huit heures. Elle s’étoit purgée.

"Vos observations ont été trouvées on ne peut pas plus judicieuses. Il faut avouer que ce Calonne est un grand polisson. Il faut vous trouver ici à midi et demi. On rédige de nouvelles lettres patentes que je vous remettrai. Je ne verrai que les princes et princesses, M. de Paulmy et vous."

Elle nous fit en effet entrer à cette heure l’un et l’autre. Elle adressa ainsi la parole à M. de Paulmy :
"Vous avez remis à M. Augeard un projet de lettres patentes; elles sont trop peu convenables à la dignité de ma personne et à mes intérêts pour que je prétende m’en servir; en voici d’autres que vous jugerez certainement plus décentes. M. Augeard va vous en faire la lecture. Elles seront annexées aux pleins pouvoirs que je vais vous donner?"

M. de Paulmy s’excusa sur ce que c’étoit M. de Calonne, ministre du Roi, qui les lui avoit remis.

" Je le sais, répliqua la Reine; mais cela ne devoit pas vous dispenser de m’en faire part avant de les remettre à M. Augeard."

Dès que j’en eus fait lecture, la Reine, s’adressant toujours à M. de Paulmy, qui étoit dans un embarras inexprimable :

"Comment trouvez-vous celles-ci?

— Infiniment mieux; mais j’ai peur qu’elles ne souffrent des oppositions à l’enregistrement du Parlement. »

Je pris la parole :

"J’assure bien Votre Majesté qu’elles n’en souffriront point; M. de Paulmy y mettra tous ses soins. Il a des parents puissants dans le Parlement, J’en ai aussi, et tout se passera pour le mieux."

La Reine fit signe à M. de Paulmy de se retirer, et je restai seul avec elle. Elle me dit :

"Mon chancelier étoit un peu embarrassé. Ce Calonne est un grand drôle. Il me demande une audience particulière; oui, je la lui donnerai. Monsieur Augeard, je n’oublierai jamais le service que vous me rendez, et votre fidèle attachement."





_________________
Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr T

avatar

Nombre de messages : 90
Date d'inscription : 09/09/2016

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Jeu 6 Juil - 14:32

Hébé ! Quel embrouillaminis !

_________________
Le duc d'Orléans est le vase dans lequel on a jeté toutes les ordures de la Révolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Ven 8 Déc - 23:36

L'entrée du parc de Saint Cloud : Very Happy



(Dessin anonyme)

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
globule
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 630
Date d'inscription : 04/10/2017

MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   Ven 29 Déc - 17:13

Vous saviez que Le Tintoret était à Saint-Cloud ?
Eh ben oui !
Selon wikipedia ce portrait avait été acheté par Marie-Antoinette pour Saint-Cloud en 1785 :



Et on dira encore qu'elle n'en avait rien à battre de la peinture !

Fou tout de même d'imaginer dans le décor champêtre de l'Autrichienne cet autoportrait peint 2 siècle auparavant...
Les goûts et les couleurs comme on dit !
Il a dû faire peur aux enfants

Trêve de gouaillerie, ce tableau est maintenant au Louvre.
Normal en même temps, puisque Saint-Cloud n'est plus.

_________________
- Je ne vous jette pas la pierre, Pierre -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le château de Saint-Cloud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le château de Saint-Cloud
Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le château de Saint-Cloud
» Exposition : 1870-1871, Saint-Cloud, l’année terrible
» 2010: Août - OVNI Paris saint-cloud - (92)
» Saint Cloud (+ 560) Saint du jour 7 sept
» Reconstruisons Saint-Cloud !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Endroits liés à Marie-Antoinette :: Autres résidences de Marie-Antoinette :: Saint Cloud-
Sauter vers: