Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Jeu 9 Aoû - 20:59

Voilà le fil ouvert !  cat Certains ont déjà dit tout le bien qu'ils pensaient de Jean François Balmer. Mais je ne résiste pas à l'envie de vous le montrer encore !








Toujours un petit peu en décalage avec l'événement, un brin ironique, presque cynique... et absolument irrésistible !

MagicXarco, pour le moment, je n'ai que des clichés du roi et de la reine. Obsession oblige... Mais je vous promets de vous en mettre de Saint Just... même si je préfère l'acteur dans "la bûche".


Dernière édition par pimprenelle le Lun 18 Aoû - 13:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Jeu 9 Aoû - 21:08

Merci Pimprenelle

Thomson campait un Saint-Just très convaincant mais hélas un peu inconsistant à mon gré. Danton était très bien rendu: fougueux, généreux, jouisseur. Même l'acteur jouant Marat donnait une idée assez juste de son allure et de ses traits.

J'aime tant ce film que je suis parvenue, après des années de recherches, à l'obtenir en DVD... et croyez moi, il est heureux que ce support soit inusable Une pure merveille! D(autant plus que les faits sont rendus sans idée de jugement, en laissant chacun libre de ses déductions.


Dernière édition par le Jeu 9 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Jeu 9 Aoû - 21:12

Citation :
J'aime tant ce film que je suis parvenue, après des années de recherches, à l'obtenir en DVD...

affraid Comment vous avez fait? Moi aussi je le recherche en DVD ce film, mais je ne l'ai pas trouvé...Crying or Very sad

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Jeu 9 Aoû - 21:18

Tout simplement grâce à Internet Chou d'Amour Very Happy Une dame de Suisse avait enregistré sur DVD le film lors de son passage à la TV. La qualité en est médiocre mais je suis aux anges.

Un envoi contre le remboursement des frais - et uniquement cela - vous ferait il plaisir?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Jeu 9 Aoû - 21:27

Le plus épatant est que Jean-François Balmer ressemble même au buste de Louis XVI posé derrière lui lorsqu'il signe les papiers apportés par les représentants du peuple le soir du 5 octobre 1789...
C'est un Louis XVI plein d'humanité qu'il nous offre là. Very Happy

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 11:08

Ben, puisque vous l'aimez, on va se l'offrir en festival !  







_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Lun 18 Aoû - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: "les années lumières" et "les années terrible   Ven 10 Aoû - 11:44

Bon... On va essayer de se la reprendre un peu plus en ordre...  Suspect Devenue culte, l'édition originale de cette série réalisée par Robert Enrico pour le bicentenaire de la révolution française est désormais à peu près introuvable.

Du moins à des conditions raisonnables.

Mais elle a été réédité depuis, heureusement.  Very Happy 

Cette fresque magistrale, en deux parties, regroupe des acteurs aussi internationaux que prestigieux : Peter Ustinov (Mirabeau), Jane Seymour (Marie Antoinette), Claudia Cardinale (Madame de Polignac), Klaus Maria Brandauer (Danton)...  














La musique est due à Georges Delerue et la chanson interprétée par la voix sublime de Jessye Norman.



http://milleetuneantoinette.over-blog.com/2014/05/une-americaine-a-paris.html

Dès l'ouverture, le premier épisode nous offre une vision symbolique de la situation. Sous la pluie, le jeune Maximilien de Robespierre annone un discours dans un latin dégoulinant.





Et l'auguste suite royale s'ébranle dans un train ruisselant. Voilà d'emblée le décor planté.

Quel contraste avec l'atmosphère à la fois brillante et feutrée qui règne à Versailles ! Le chant puissant de Jessye Norman se fond dans les accords fragiles d'un menuet. Et nous voyons la cour danser, tandis que le roi bat la mesure...





La reine sourit, flirte, gagne au jeu des coeurs, perd ses bagues et son argent. Tout le monde rit... elle aussi.





Tous les clichés de l'historiographie traditionnelle sont réunis : Marie Antoinette est folâtre, dépensière, ambiguë dans ses amitiés, irrespectueuse des convenances et du roi, dont elle attend que, "pauvre homme", il paie...

Mais ça passe... sans doute parce qu'il y a en Jane Seymour une autre consistance, que l'on devine déjà sous la grâce et la légèreté.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Lun 18 Aoû - 14:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 15:38

On rit beacoup, dans l'entourage de Marie Antoinette.








Mais que son fils malade paraisse, et l'actrice nous dévoile un registre bien différent. Son expression se fait incertaine, son regard poignant.








Elle aussi, comme Balmer dans le rôle du roi, mais sur une gamme plus aérienne, va décliner toute une complexité de sentiments, qui passeront de la manipulation la plus élégante à la douleur la plus nue.

La voici conseillant le roi, insinuante et remplie de détermination :



_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Lun 18 Aoû - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 16:07

La voici déchirée par le départ de Madame de Polignac :





Une scène d'adieux si belle qu'on en oublie qu'elle n'a jamais existé, et que Madame de Polignac est partie en pleine nuit, à la hâte, déguisée dans une voiture où s'entassaient famille et amis. Vous remarquerez la présence discrète mais pour le moins curieuse de M. de Fersen...





Mais ça ira, nous dit le scénario, il lui en reste une... Il y a toujours Lamballe...





Et nous voici au moment du banquet, où le roi et la reine expriment une fois de plus leur divergence de sensibilité.








Cette soirée aura les répercussions que nous savons. La nuit du 5 octobre, Marie Antoinette refuse que Fersen monte la garde dans ses appartements.







Une fois de plus, le scénario joue sur l'ambiguïté des sentiments.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Lun 18 Aoû - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 16:56

Merci Pim!

Malgré son état d'esprit pro-révolutionnaire, avec des scènes en musiques "tout va bien impeccable vive la liberté!", j'ai vraiment beaucoup aimé ce film, car il est vraiment très riche et très complet...


_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!


Dernière édition par le Ven 10 Aoû - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 17:07

Jean-François Balmer joue Louis XVI au point de lui rendre sa voix nasillarde ...c'est dans ses intonations et son attitude qu'il en exprime la timidité...Notamment lorsque le Duc de La Rochefoucault-Liancourt vient lui annoncer la prise de la Bastille...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 17:18

Je ne devrais pas, je sais, c'est une histoire sérieuse, qui débute en 1789, au moment où tout tourne mal partout en France...

... mais c'est plus fort que moi... chaque fois que je vois celle-là,




je me marre !   Leur insouciance est communicative !  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 17:29

Eh moi donc !
Mon pseudo vient de cette répartie de Madame de Polignac :
"Majesté, vous allez faire rougir la chance!" à laquelle j'aime repenser, et qui m'amuse également et me met de bonne humeur ! Very Happy flower sunny

Bien à vous.


Dernière édition par Majesté le Lun 25 Mai - 6:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 17:43

Attends, alors... Celle-ci aussi, elle est pas triste !



C'est ce qui s'appelle perdre avec élégance...  sunny

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 19:06

J'en jubile rien qu'à les voir, même en photo !
Merci Pim king

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Ven 10 Aoû - 22:43

Oui j'adore ce côté sans stress, tout va bien, on profite

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 18:13

pimprenelle a écrit:

La voici conseillant le roi, insinuante :
Sa répartie est alors la suivante :
"Si j'en crois vos paroles, Monsieur Necker, le Roi ne peut s'opposer à cette assemblée sans aggraver un peu plus la situation...Dans ce cas, il ne doit même pas tenter de le faire, mais plutôt accéder à sa demande...Pour le moment. Et le Roi doit se préparer à répondre aux prochaines exigences par la force ."

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 18:18

Marie-Antoinette n'aimait pas que son mari se laisse trop fléchir par l'assemblée, et elle aurait effectivement préféré qu'il s'impose plus.
Mais, néanmoins, je ne crois pas avoir lu une seule fois qu'elle désirait l'intervention des troupes envers le peuple...elle n'a jamais voulu faire couler le sang, contrairement à ce qu'on peut voir de temps en temps...Evil or Very Mad

Par contre, et c'est peut être le sens de ce passage que tu cites , Majesté : utiliser la force contre les députés seulement, ne l'aurait pas dérangée Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 19:08

"Par la force" ne veut pas dire "dans le sang"... "Par la force" peut signifier "en les contraignant", "en marquant nettement, fermement et sans ambiguïté son autorité". En agissant en roi, quoi, en détenteur du pouvoir absolu.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 19:52

C'est un peu comme si , à la manière de France Gall, Elle lui chantait :
"Résiste! Prouve que tu existe!!!" Wink

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 19:54

Oui Pim je suis d'accord avec toi, mais convaincre par la force un ensemble de révolutionnaires motivés, implique la présence d'armes et de forces. Leur utilisation n'est pas obligatoire c'est sûr, mais elle est préventive, et envisagée en cas de refus.
Ceci implique nécessairement l'idée, ou du moins l'anticipation, d'une éventuelle confrontation par les armes Very Happy
Marie-Antoinette ne l'aurait jamais voulu pour le peuple, mais pour les factieux comme elle disait, oui...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 20:11

Je suis partagée... D'un côté, ses lettres feront toujours allusion à une force d'intimidation, concept peu clair et qui tendrait à nous laisser croire qu'il ne l'était pas davantage dans la tête de Marie Antoinette.

De l'autre, il y a tout ce sang versé par les tenants de la révolution, en octobre 1789, par exemple, les têtes coupées sur le chemin de Paris, l'homme massacré tout cru au retour de Varennes... La reine était donc aguerrie, par la force des choses, dans le domaine ! Et elle refusera tout net de suivre Rougeville parce qu'il faudrait pour la libérer sacrifier la vie d'un garde.

Voilà... Alors... ? Dans quelle mesure le mot "force" aurait-il été abstrait pour elle ? Et, partant, les paroles prononcées par l'actrice pourraient-elles raisonnablement être attribuées à Marie Antoinette ?

Sais pas... Peut-être pas comme ça... Mais un appel à plus de nerf, certainement, je pense.

Là où je te suis tout à fait, c'est dans la distinction entre le peuple et les révolutionnaires, que Marie Antoinette faisait très nettement et avec une grande lucidité. Elle savait les foules manipulées par les manoeuvres de factions diverses, et aveuglées.

En quoi elle avait tout à fait raison : cela faisait des années que des propagandes toutes plus répugnantes les unes que les autres étaient répandues sur le compte des souverains. Véritable lavage de cerveau qui abreuvait le peuple ! Mad

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 20:18

pimprenelle a écrit:

Voilà... Alors... ? Dans quelle mesure le mot "force" aurait-il été abstrait pour elle ? Et, partant, les paroles prononcées par l'actrice pourraient-elles raisonnablement être attribuées à Marie Antoinette ?
Ce ne sont ,pour moi ,que des propos de film, de toute façon...Attribuer cet état d'esprit à Marie-Antoinette est aléatoire et réducteur...Le film veut montrer qu'Elle est plus ferme dans Ses opinions que le Roi qui semble influençable...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 20:28

Citation :
Et elle refusera tout net de suivre Rougeville parce qu'il faudrait pour la libérer sacrifier la vie d'un garde.

Oui c'est aussi le genre d'anecdotes qui me font hésiter...est ce que Marie-Antoinette, en plus de distinguer le peuple des révolutionnaires, distinguait les gardes des députés? Neutral

Elle était de nature gentille et non-violente, c'est indéniable. Mais effectivement elle fait référence à plusieurs reprises, dans sa correspondance après 1789, à son souhait d'interventions des forces armées étrangères pour faire peur aux révolutionnaires. Ce "faire peur" est révélateur de ce que tu disais Pim : elle souhaitait plus la force de persuation que l'intervention à proprement parlé.

Citation :
Sais pas... Peut-être pas comme ça... Mais un appel à plus de nerf, certainement, je pense.
Oui, c'est ce que je pense aussi...plus de fermeté et de prise de décision...

Citation :
En quoi elle avait tout à fait raison : cela faisait des années que des propagandes toutes plus répugnantes les unes que les autres étaient répandues sur le compte des souverains. Véritable lavage de cerveau qui abreuvait le peuple !
Tout à fait, et là où on retrouve le coté non violent de Marie-Antoinette, c'est dans son testament, quand elle dit pardonner à ses ennemis le mal qu'ils lui ont fait, et quand elle demande à ses enfants de ne pas chercher à venger leur mort Very Happy
La mort des révolutionnaires n'était pas pour elle une priorité ou même une nécessité.

Citation :
Ce ne sont ,pour moi ,que des propos de film, de toute façon...Attribuer cet état d'esprit à Marie-Antoinette est aléatoire et réducteur...Le film veut montrer qu'Elle est plus ferme dans Ses opinions que le Roi qui semble influençable...
Oui je le pense aussi! Les films ont souvent tendance à montrer une Marie-Antoinette plus violente et extrèmiste que Louis XVI, alors que je dirais qu'elle était juste plus ferme et plus tenace que lui Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   Dim 12 Aoû - 20:48

Citation :
La mort des révolutionnaires n'était pas pour elle une priorité ou même une nécessité.
Certainement pas ! A aucun moment, d'ailleurs, on ne trouve chez elle aucun appel à la vengeance. C'est un point important aussi, ça. Une reine outragée, humiliée, torturée par des représentants de son propre peuple, et qui n'appelle pas à la vengeance.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Années Lumières (Enrico) et Les Années Terribles (Heffron), avec Jane Seymour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 21Aller à la page : 1, 2, 3 ... 11 ... 21  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1ère année au CNED et 2ème année en présentiel...
» 1993~: Il y a une quinzaine d'années lumiere jaune au sol à St cyr en arthie - (95)
» Bonne année Hijri
» Nos affectations pour l'année prochaine
» Admission en 1ere année de BTS diététique!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Marie Antoinette sur les écrans-
Sauter vers: