Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le XVIIIe siècle au quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'insécurité    Ven 22 Juin - 17:37

Racaille et Cour des Miracles à Paris sous Louis XIV


http://philippepoisson-hotmail.com.over-blog.com/article-35536074.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: sur le peuple   Jeu 26 Juil - 19:54

Vous pouvez voir que l'on peut trouver beaucoup de livres sur les aristos et sur la famille royale, mais je voudrais lire quelque chose à propos de la situation du peuple peu avant la révolution :les travaux, le manger, les mariages, les fêtes etc....

Vous connaissez quelques titres?
Merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   Jeu 26 Juil - 21:36

Message déplacé ici...

Consultez les quelques références de ce fil.
Je vous conseille le bouquin de F. Bluche ou celui de R. Mortier présentés précédemment.

Mais aussi :
Le XVIIIème siècle, les Français vus par eux-mêmes de A. de Maurepas et F. Brayard
L’histoire et dictionnaire du temps des lumières de J. de Viguerie
L’ancienne France au quotidien de M. Figeac.
Le cours ordinaire des choses et Vivre dans la rue à Paris au XVIIIème siècle de A. Farge.

Et, bien sûr, Le tableau de Paris de L.S Mercier.

Vous avez de quoi lire.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   Sam 28 Juil - 9:49

la nuit, la neige a écrit:
Message déplacé ici...

Consultez les quelques références de ce fil.
Je vous conseille le bouquin de F. Bluche ou celui de R. Mortier présentés précédemment.

Mais aussi :
Le XVIIIème siècle, les Français vus par eux-mêmes de A. de Maurepas et F. Brayard
L’histoire et dictionnaire du temps des lumières de J. de Viguerie
L’ancienne France au quotidien de M. Figeac.
Le cours ordinaire des choses et Vivre dans la rue à Paris au XVIIIème siècle de A. Farge.

Et, bien sûr, Le tableau de Paris de L.S Mercier.

Vous avez de quoi lire.... Wink
merci bien! afro
oh, j'ai trouvé ce livre aussi, peut etre intéressant
S'abréger les jours: Le suicide en France au XVIIIe siècle [/u]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   Sam 28 Juil - 13:45

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   Sam 28 Juil - 14:52

Madame de Chimay a écrit:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   Ven 5 Oct - 18:04

Tenir boutique à Paris au XVIIIe siècle : Luxe et demi-luxe de
Natacha Coquery
Comité des travaux historiques et scientifiques - CTHS (24 novembre 2011) , 408 p : 28 euros

Résumé Amazone


C'est de sa vitalité commerçante au XVIIIe siècle que Paris tire sa renommée de capitale de la mode. Cette étude propose de découvrir le fonctionnement de la boutique, noyau de l'institution marchande, en l'observant dans son quotidien et dans les réseaux sociaux et territoriaux dans lesquels elle s'inscrit. Elle présente ses difficultés, ses clients et le jeu marchand sur la qualité des produits ; l'innovation commerçante bouleverse les habitudes et les traditions. La capacité des boutiquiers à inventer un marché qualifié de demi-luxe, parce qu'il a gardé l'apparence du luxe et qu'il s'ouvre par ses prix à une clientèle élargie, est capitale dans cette dynamique. Se crée un code du commerce et de l'échange où les habitudes anciennes, le troc et le crédit, coexistent avec le changement des modes de consommation et la naissance de nouveaux besoins. En observant la boutique sous trois angles - culturel, géographique et économique -, Natacha Coquery apporte au lecteur un formidable éclairage sur le rôle des boutiquiers dans l'élargissement social du marché et l'avènement d'une culture de consommation. Elle dépeint un monde marchand entreprenant et actif, sans en cacher les faiblesses, dans un siècle ambigu qui balance entre archaïsme et modernité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   Ven 5 Oct - 18:24

Des extraits de son livre ( introuvable Sad ) ici :
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hism_0982-1783_1995_num_10_3_1560
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39336
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   Dim 26 Jan - 13:08

Parution d'une étude sur un aspect précis des luttes sociales dans l'Angleterre du XVIIIe siècle:

La guerre des forêts
Luttes sociales dans l'Angleterre du XVIIIe siècle
Edward P. Thompson



PRÉSENTATION DE L'ÉDITEUR
En 1723, le Parlement anglais adopte une loi terrible, le Black Act, qui punit de pendaison le braconnage des cerfs dans les forêts royales et les parcs seigneuriaux. La peine de mort est bientôt étendue au simple fait de venir y ramasser du bois ou de la tourbe. L'atteinte à la propriété est ainsi criminalisée à l'extrême, et la loi ne sera abrogée qu'un siècle plus tard, en 1827.
Cet épisode s'inscrit dans la longue histoire de la résistance paysanne face à la montée d'une conception de plus en plus exclusive de la propriété, qui grignote peu à peu les anciens droits d'usage coutumiers, et réduit les plus faibles à la misère. Il illustre la violence de la domination sociale dans l'Angleterre du XVIIIe siècle, où l'oligarchie règne par la loi du profit et la corruption.
L'analyse magistrale qu'en donne le grand historien britannique Edward P. Thompson montre comment s'impose, dans l'arène juridique, l'individualisme possessif face aux droits collectifs. Elle fait revivre la brutalité du pouvoir des notables, et la détermination des braconniers, perdants magnifiques : la « guerre des forêts » est aussi une lutte de classes sans merci.

AUTEUR
Edward P. Thompson
Edward P. Thompson (1924-1993) est l’un des historiens les plus cités dans le monde. On connaît son chef-d’œuvre, La Formation de la classe ouvrière anglaise, traduit vingt-cinq ans après sa parution. Mais son autre ouvrage majeur, Whigs and Hunters (1975), demeure inédit en français. On en trouvera ici les grandes lignes et les conclusions essentielles.

http://lectures.revues.org/13363

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le XVIIIe siècle au quotidien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le XVIIIe siècle au quotidien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Chine à Versailles, art & diplomatie au XVIIIe siècle
» Baignoires, mobilier et objets de toilette au XVIIIe siècle
» Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5
» La presse du XVIIIe siècle
» [Projet] Robe XVIIIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Autres-
Sauter vers: