Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle    Sam 14 Aoû - 19:15

Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle de
Antoine Follain
Editions Universitaires de Dijon , 7 mai 2010, 281 p : 25 euros

Résumé Amazone :

" L'économie rurale est le premier objet de la société des Thesmophories, qui se permet aussi quelquefois de jeter des regards sur tout ce qui peut coopérer au Bien public. C'est de la discussion que naît la Lumière et la Vérité, et c'est de cette manière que la société veut s'instruire " : tel était le projet de personnes " que l'amitié rassembla tous les mois " pour former une société savante établie à Blaison en Anjou et nommée par référence à des fêtes agraires antiques. Seul exemple d'une société agronomique non royale dont des archives nous sont parvenues, la société de Blaison représente mieux que les grands auteurs l'esprit du " Siècle des Lumières ". Illustrant la pénétration des nouvelles sciences, comme l'agronomie et l'économie, les " Thesmophores " refusèrent de sacrifier " quantité de petites familles qui vivent dans une heureuse médiocrité " au profit de la " grande exploitation ", ils surent interroger les paysans sur leur pratique et ils recueillirent d'étonnants calculs de profitabilité. Autour de ces archives et de cette expérience humaine a été rassemblée une équipe d'historiens spécialisés. En raison de sa valeur, il a été fait choix de publier l'ensemble du corpus. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle    Sam 14 Aoû - 19:44

Charles-Hélion, marquis de Barbançois-Villegongis (1760-1822) : Un noble éclairé du Bas-Berry. Agronome, amateur de science et de philosophie de
Claude Hartmann
L'Harmattan, 2007, 114 p : 10,93 euros

Résumé Amazone :

"Charles-Hélion, deuxième marquis de Barbançois-Villegongis appartenait à une famille de noblesse ancienne qui pouvait s'enorgueillir d'alliances illustres. Son père, Léon-François, propriétaire de l'un des plus beaux châteaux du Berry, avait été l'un des pionniers de l'introduction du bélier mérinos dans le royaume de France. Riche et cultivé, partageant son temps entre sa terre et le milieu intellectuel parisien, il aurait souhaité se faire un nom dans le monde des sciences et dans celui de la philosophie. Mais, accaparé par la gestion et l'agrandissement de son domaine, sans doute un peu malgré lui, il a été conduit à s'impliquer profondément dans le monde de l'agriculture. En 1801, Président-fondateur de la Société libre d'Agriculture, Commerce et Arts du Département de l'Indre, devenue très vite Société d'Agriculture de l'Indre, il s'est révélé être un agronome compétent, soucieux de faire progresser les techniques agricoles et d'élever le niveau des connaissances des propriétaires fonciers de son temps, mais aussi de ceux qui cultivaient directement la terre. Sa vie nous offre un exemple d'un gentilhomme-cultivateur, héritier de Duhamel du Monceau et de l'École des physiocrates, introducteur de la grande Révolution verte du XIXe siècle. Préface de M. Hubert Joffre, Président de la Société d'Agriculture de l'Indre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle    Sam 14 Aoû - 19:50

La terre et les paysans en France et en Grande-Bretagne aux XVIIe et XVIIIe siècles de
Jean-Pierre Poussou
CDU SEDES , 1999, 607 p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle    Sam 14 Aoû - 20:07

Terre et paysans en France aux XVIIe et XVIIIe siècles de
Annie Antoine
Ophrys , 2000, 175 p : 12,50 euros
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle    

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Societe Agronomique au XVIIIe Siecle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La presse du XVIIIe siècle
» [Vaux 2015] Robe à la française & robe XVIIIe
» L'âge de la conversation
» La robe dite "de chambre", pour les femmes, au XVIIIè siècle
» Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Les sciences-
Sauter vers: