Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Biblio / Police et Justice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Biblio / Police et Justice    Sam 14 Aoû - 19:58

Crimes et châtiments au XVIIIe siècle : La justice dans le bailliage de Chalon 1701-1750 de
Gérard Delannoy
Editions de l'Armançon , 2008, 225 p : 19 euros

Résumé Amazone :

"En exhumant des archives locales jusqu'alors inexplorées les affaires connues du lieutenant criminel du bailliage de Chalon-sur-Saône dans la première moitié du XVIIIe siècle, l'auteur a réussi à brosser un portrait de " la vie des petites gens - et de quelques autres - qui évoluent étrangement dans cette société à la fois codée et anarchique ". Paysans, bourgeois, membres du clergé, nobles, personne n'échappe aux poursuites ni même aux condamnations, plus légères il est vrai pour les grands seigneurs que pour les gens de peu. Par des exemples souvent pittoresques comme le charivari, manifestation haute en couleur, l'auteur met en lumière les conflits sous-jacents de cette société d'Ancien Régime, basée sur la hiérarchie entre les trois ordres. Au fil des pages, le lecteur trouvera bien d'autres intérêts ou agréments en suivant Gérard Delannoy à travers la variété des méfaits poursuivis."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Sam 14 Aoû - 20:00

Crimes, fastes et misères dans le Paris du Roi-Soleil de
Robert Chesnais
Nautilus, 2006, 288 p : 20 euros

Résumé Amazone :

"Dénommé le "Grand Siècle ", l'interminable règne de Louis XIV (1643-1715) est censé avoir été une sorte d'apogée de la France, mélange de grandeur politique, de gloire militaire, de perfection artistique, d'éclat intellectuel et de raffinement des mœurs. La réalité apparaît tout autre comme le montre ici l'exemple de Paris. Non seulement la vie quotidienne dans la capitale peut s'avérer très difficile mais aux crimes les plus effrayants, aux scandales les plus sordides ou à des famines dévastatrices s'ajoutent les délires de la mégalomanie royale, les violences d'un absolutisme tendant au despotisme, une pression fiscale injuste autant qu'insupportable ou l'arrogance et la rapacité des nantis. La haine envers le pouvoir monarchique finit par prendre de telles proportions que le Roi-Soleil doit être inhumé en catimini, par crainte des troubles. Tout juste 73 ans et quelques mois plus tard éclate la Révolution..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Sam 14 Aoû - 21:07

Justice et répression en Languedoc à l'époque des lumières de
Nicole Castan
Flammarion , 1992, 313 p: 18 euros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Sam 14 Aoû - 21:10

Justice, une réforme manquée 1771-1774 : Le chancelier de Maupeou de
Jean-Luc Chartier
Fayard , 2009, 347 p :24,90 euros

Résumé Amazone :

"Il est oiseux d'assigner à la Révolution française un faisceau ordonné de causes, et il ne l'est pas moins de soutenir que tel ou tel changement l'aurait empêchée. Il est néanmoins passionnant d'examiner comment et par qui a été menée, vingt ans avant l'explosion, la réforme de ce qui constituait probablement le premier des abus de l'Ancien Régime : l'achat, la vente et la transmission familiale des postes de la magistrature, la paralysie des rouages gouvernementaux par le relus fréquent des parlements d'enregistrer les lois (c'est-à-dire de les rendre applicables), l'engorgement de la machine judiciaire, enfin les sommes exorbitantes extorquées aux justiciables par cette noblesse " de robe ". Excédé par un blocage aussi permanent qu'injustifié, le vieux Louis XV finit par demander à l'un des magistrats les plus hauts placés et les plus prestigieux, qui donc n'avait rien à perdre, le chancelier de Maupeou, de transformer radicalement la situation. En quatre ans, Maupeou exila les plus récalcitrants des privilégiés du milieu judiciaire, rendit la justice gratuite, fit des juges les salariés de l'Etat et les lois furent enregistrées sans délai. Tout le monde semblait satisfait, en particulier les justiciables. Mais les positions acquises et les groupes de pression étaient encore les plus puissants : peu de temps après son avènement, le jeune Louis XVI rappelait les " parlements "... Les abus recommencèrent, et seul l'ouragan de 89 parvint à jeter à bas le système avec le reste."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Dim 15 Aoû - 1:27

Crime et justice aux XVIIe et XVIIIe siècles de
B. Garnot
Imago, 2000, 208 p: 21 euros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Dim 15 Aoû - 1:34

Le comte de Sanois (1723-1799) : une vie boulversée par l'affaire de la lettre de cachet de
Hélène-Claire Richard
Paradigme , 2006, 192 p : 22 euros

Résumé d'Amazone :

"1785. Jean-François Geffrard, comte de Sanois, est interné à Charenton en vertu d'une lettre de cachet demandée par sa famille. Personnage remuant, ancien officier, gentilhomme breton féru de noblesse et de tradition, le comte de Sanois est aussi un disciple de Rousseau qu'il a rencontré. Il va lutter contre l'injustice dont il est victime. Sitôt libéré, il engage une procédure. L'avocat Lacretelle dénonce l'usage fait de la lettre de cachet. On s'arrache son mémoire. L'opinion publique s'enflamme contre le « despotisme ministériel ». Sa position ainsi renforcée, Sanois peut négocier une transaction avec son épouse. Il a 63 ans, il est célèbre. Après un bref exil en Suisse, il est de retour en France pour les États généraux. Seigneur de Pantin, il fait imprimer le cahier de doléances de la paroisse. Favorable à la monarchie constitutionnelle, véritable activiste de la plume, il propose sans répit plans et réformes. Mais bientôt il s'élève contre les nouvelles tyrannies. Emprisonné à nouveau, à Rouen, puis à Paris, il échappe de peu à la guillotine. C est dans la misère qu'il s éteint à Paris en 1799. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Dim 15 Aoû - 13:25

Concernant la justice, je crois que c'est Louis XVI qui décidera de supprimer l'abominable "question" par une lettre de cachet.

Il me semble avoir lu quelque chose sur un incident qui poussa le roi à prendre cette décision.

Cela concerne un condamné qui devait être exécuté. Je crois que c'était par la roue, mais je n'en suis pas sure. Cela se passait dans la ville de Versailles. Toujours est-il que la foule avait pris fait et cause pour le condamné. La foule se révolta, libéra le condamné, mit en pièce l'échafaud et s'en prit au bourreau qui dut s'enfuir pour sauver sa vie.

C'est suite à cet incident que Louis XVI prit la décision de supprimer la question et toutes les horreurs qui allaient avec.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Dim 15 Aoû - 20:55

En effet Louis XVI a bien supprimé la question mais cette décision participait à une très vaste réforme de la justice mise en place par le roi.
Je n'ai jamais entendu parler de cette histoire de condamné sauvé par la foule. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Dim 15 Aoû - 20:57

il faudrait que je retrouve le livre dont il est extrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Lun 16 Aoû - 8:28

En effet cet décision de supprimer la question , est conjointe à celle de l'abolition de la torture et au developpement de moyens plus " humains " pour la peine de mort , comme la guillotine :n'oublions pas que les condamnés à mort du peuple et de la bourgeoisie étaient pendus , et les nobles décapités .

Ces réformes faisaient partie d'un vaste mouvement , incluant l'émancipation de la communauté juive et protestante .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Lun 16 Aoû - 17:50

Ce qui prouve que Louis XVI était bien un roi des Lumières.

N'oublions pas non plus les écartèlements et les brûlés ... D'ailleurs le dernier brûlé en France date de 1783 et il s'agissait d'un curé pédophile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Mar 17 Aoû - 0:44

olivia a écrit:
Ce qui prouve que Louis XVI était bien un roi des Lumières.

N'oublions pas non plus les écartèlements et les brûlés ... D'ailleurs le dernier brûlé en France date de 1783 et il s'agissait d'un curé pédophile.

Oui le dernier brulé dans les États allemands date de...1863 !! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Mar 17 Aoû - 20:54

Ah oui quand même ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Mer 18 Aoû - 13:57

Heureusement qu'aujourd'hui on ne pratique plus de telles horreurs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Jeu 30 Déc - 11:59

Les derniers maîtres des requêtes de l'Ancien Régime (1771-1789): dictionnaire prosopographique
de Sylvie Nicolas
Librairie Droz, 1998 - 398 p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Sam 8 Jan - 9:58

L'invention du barreau français, 1660-1830: la construction nationale d'un groupe professionnel de
Hervé Leuwers
Ecole des hautes études en sciences sociales, 2006 - 446 pages

Résumé Google

"L'ouvrage permet de comprendre comment, sous l'Ancien Régime un ensemble d'hommes partagent un titre et des droits - sans toujours exercer la même activité - se transforment dans la première partie du 19e siècle en une "profession libérale". Aux échelles de la ville, du ressort judiciaire et de la France entière, il restitue la naissance d'une profession que l'État et les barreaux dotent d'un droit commun, et analyse le discours et les mythes par lesquels se forgent des représentations historiques et sociales communes. L'histoire du "barreau français" est celle d'une profession qui s'édifie à un tournant de l'histoire de l'État et de la nation. En s'interrogeant sur les modalités d'harmonisation des pratiques et des langages dans l'espace du pays, l'auteur éclaire la construction conjointe de la nation et d'une catégorie sociale et professionnelle. Cette étude constitue la première synthèse nationale sur l'histoire des barreaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Sam 8 Jan - 10:03

Les avocats du temps passé: essai sur la vie quotidienne des avocats au cours des âges
de
André Damien
H. Lefebvre, 1973 - 567 pages
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Sam 8 Jan - 10:05

Histoire des avocats et du barreau de Toulouse du XVIIIe siècle à nos jours de
Jean-Louis Gazzaniga
Privat, 1992 - 328 pages

L'action politique et sociale des avocats au XVIIIe siècle: leur part dans la préparation de la Révolution française
de
Francis Delbeke (baron.), Université catholique de Louvain (1970- ), Université catholique de Louvain (1835-1969)
Librairie universitaire, 1927 - 302 pages
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Lun 17 Jan - 13:35

Les Ripoux des Lumières : Corruption policière et Révolution de
Robert Muchembled
Seuil (13 janvier 2011) , 570 p : 24 euros

Résumé Amazone :

"Inspecteur de police d’une rare intelligence, escroc aventurier de haut vol, Jean-Baptiste Meusnier fut assassiné en 1757. En retraçant la vie fascinante et aventureuse de ce policier du XVIIIe siècle, Robert Muchembled plonge dans les recoins les plus obscurs du siècle des Lumières. Derrière Meusnier, c’est tout le monde trouble de la police qu’il fait ressurgir, pointant les contradictions, les corruptions et les travers d’une profession saignée par l’achat de ses charges et contrainte, pour survivre, de mettre son talent à son propre service et non à celui du royaume. Entre sexe, argent et pouvoir, la police préfère jouer du pourrissement du régime monarchique plutôt que le servir, et contribue ainsi à précipiter les bouleversements de 1789. Ainsi, ce que Robert Muchembled montre, c’est que les causes de la Révolution française ne résident pas plus dans la désacralisation de la personne royale sous Louis XVI que dans la constitution d’un « espace public », mais bien dans un lent pourrissement sur pied du régime, dont la police a sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Ven 4 Fév - 16:50

Histoire de la peine de mort : Bourreaux et supplices, Paris-Londres, 1500-1800 de
Pascal Bastien
Seuil (13 janvier 2011) , 340 p : 21 euros

Résumé Amazone

"De la fin du Moyen Âge au tournant du XIXe siècle, le gibet trône en plein coeur de Paris comme de Londres; la souffrance, le supplice, le spectaculaire de l'exécution sont parmi les pièces maîtresses du système pénal. Cette omniprésence de la peine de mort est-elle le signe d'une société violente ? D'un processus de civilisation encore inachevé ? Loin des idées reçues, ce livre révèle la place centrale et jamais démentie de l'exécution capitale dans l'histoire culturelle de l'Europe. À l'appui d'archives, de récits contemporains, de documents iconographiques, Pascal Bastien dresse une véritable cartographie de la mort à Londres et à Paris et redonne la voix aux suppliciés, tout en restituant le quotidien des bourreaux. On entend s'élever les clameurs de la foule et on comprend, enfin, que la peine capitale a pu sous différentes formes constituer et préserver le lien social. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Cherin   Jeu 12 Avr - 22:28

je voudrais savoir si vous avez des informations sur ce livre, car je voudrais l'acheter!
Merci bien
Abr G Chronologique D'Edits, D Clarations, R Glemens Arr Ts & Lettres-Patentes Des Rois de France...Par Louis Nicolas Henri Cherin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Jeu 17 Mai - 19:22

La grâce du roi : Les lettres de clémence de Grande Chancellerie au XVIIIe siècle de
Reynald Abad
PU Paris-Sorbonne , 2011, 964 p : 28 euros

Résumé Amazone

Si chacun sait que le roi de France disposait du droit de grâce, l'exercice de cette prérogative au XVIIIe siècle demeurait une question quasi ignorée, principalement parce que les lettres de clémence expédiées par la Grande Chancellerie en faveur des graciés ont été irrémédiablement perdues ou dispersées. Cette étude entreprend de reconstituer cet aspect de la justice monarchique sous les règnes de Louis XV et Louis XVI, en se fondant sur les papiers de travail du procureur général du parlement de Paris, qui était régulièrement consulté par le gouvernement sur des demandes de grâce adressées au trône. Pour remplir cette mission, ce magistrat constituait des dossiers qui conservent la trace de ses avis et de leurs conséquences, mais aussi des multiples interventions dont il faisait l'objet de la part de tous ceux, parents ou protecteurs, qui travaillaient à obtenir des lettres de clémence pour les criminels. Cette documentation d'une richesse exceptionnelle fait ressurgir tout ensemble la mobilisation des intercesseurs, la jurisprudence de la grâce et les mécanismes de la procédure. Ce livre se veut donc une histoire à la fois sociale, judiciaire et administrative de la grâce au siècle des Lumières, histoire illustrée, tout au long de sa progression, par le récit détaillé d'affaires criminelles éminemment révélatrices.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Prisons d'Ancien Régime    Lun 13 Aoû - 13:09

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Lun 13 Aoû - 13:25

Merci princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    Ven 5 Oct - 18:17

La Maréchaussée et le crime en Ile-de-France sous Louis XIV et Louis XV de
Julian Gomez Pardo
Les Indes savantes (8 mars 2012) , 621p : 36 euros

Résumé Amazone


Le livre, issu de la thèse de doctorat de l'auteur, décrit l'évolution de la maréchaussée et de la délinquance en Ile-de-France de 1667 à 1770. L'auteur renouvelle les connaissances historiques à propos de la maréchaussée, et élargit la perspective au fonctionnement de la police sous Louis XIV et Louis XV, ainsi qu'au délicat problème de la construction de l'obéissance à l'État. La recherche est basée sur un important travail dans les archives, nourrissant plusieurs bases de données sur les milliers de délits et crimes pendant la période. Née au début du XVIe siècle, la maréchaussée de l'Île-de-France est créée pour combattre la grande criminalité et protéger les principaux chemins des environs de Paris. Sous le contrôle de Colbert depuis 1668, elle est divisée en brigades, puis sous Jérôme de Pontchartrain elle est mise au service d'une politique de sécurité publique et de la politique pénale du gouvernement. D'une compagnie auxiliaire de la justice prévôtale, spécialisée dans la sécurité des grands chemins, la maréchaussée de l'Île-de-France devient une compagnie de police du milieu rural francilien au cours du XVIIIe siècle. En 1741, face à la hausse de la criminalité contre les biens, la répression contre la marginalité connaît une nouvelle phase, accompagnée d'une plus grande rigueur pénale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biblio / Police et Justice    

Revenir en haut Aller en bas
 
Biblio / Police et Justice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un homme qui a trente ans de police derrière lui se révolte contre la Justice
» 30 ans de police derrière lui, il se révolte contre la justice
» UFOs Over Illinois : Police Eyewitnesses !
» La Police Scientifique
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Autres-
Sauter vers: