Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi    Sam 14 Aoû - 21:04

Journal des menus plaisirs du Roi : 1756-1780 de
Papillon de La Ferté
Paléo Editions, 2002, 123 p : 38,95 euros

Résumé Amazone :

"C'est en 1756 que Papillon de La Ferté acquiert la très officielle charge d'Intendant des Menus plaisirs du Roi: c'est-à-dire la direction de la Comédie Française et de la Comédie Italienne ! Dès sa prise de fonction, il va tenir régulièrement son journal, où seront consignées chacune de ses activités, de ses démarches et de ses décisions. On y trouve toute l'administration des spectacles de cette deuxième moitié du XVIe siècle : des auteurs aux comédiens, des architectes aux décorateurs, des voituriers aux marchands de cire, du public parisien à la famille royale.
En 1789, il prêta le serment civique et s'engagea comme volontaire dans la garde nationale. Dénoncé comme recelant des armes, du grain et des munitions de guerre, et comme donnant asile à plusieurs personnes de la Cour, il fut incarcéré à la prison du Luxembourg et guillotiné le 7 juillet 1794.

"Le sieur Neveu a fait, hier, ses débuts dans Rhadamisrte ; mais le public n'a pas voulu lui laisser achever sa première scène & a forcé le sieur Lekain de s'habiller pour continuer le rôle. La garde n'a pu en imposer au public. C'est la première fois que pareille chose arrive, mais cet exemple dangereux peut gagner & doit rendre très circonspects ceux qui veulent se mêler de régir les plaisirs des spectateurs
"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi    Sam 14 Aoû - 21:05

Celui-là aussi je l'ai lu durant mes études. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi    Dim 13 Mar - 12:57

N'est ce pas Papillon de la Ferté qui est connu pour avoir poussé ses fameux soupirs concernant les dépenses ? Very Happy

En tout cas, d'après André Castelot, ses soupirs ne seraient pas vraiment sincères ! D'après des documents des archives nationales, Papillon de la Ferté, qui vit "en société avec ses entrepreneurs des Menus", est à la fois, l'ordonnateur des dépenses et son propre vérificateur. Les déboires dont il se plaint lui auraient en fait rapporté beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi    Dim 13 Mar - 13:11

Est-ce si étonnant ? Shocked L'époque était comme ça et encore aujourd'hui, c'est pareil.
Revenir en haut Aller en bas
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4956
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi    Jeu 6 Avr - 16:25

Voici une étude dévolue à cette institution.

Servir le roi et administrer la cour
Les Menus Plaisirs et l’invention de leur personnel (années 1740-1780)
parPauline Lemaigre-Gaffier 
http://www.cairn.info/revue-hypotheses-2009-1-page-51.htm

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Menus Plaisirs - plaisirs du roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Exposition "Dans l'atelier des Menus Plaisirs du roi"
» Moreau le jeune, dessinateur des Menus Plaisirs du roi
» Plaisirs particuliers...
» les petits plaisirs quotidiens
» Ces petits plaisirs qui ne coûtent rien et qui nous font tant plaisir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Sa famille française :: Les contemporains et la Cour-
Sauter vers: