Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 9:48

Mme Vigée-Lebrun était chargée de véhiculer l'image de ces derniers et leur donner une "immortalité", alors que Melle Bertin ne leur donnait que la beauté du jour... Ce n'était peut être pas pareil à leurs yeux...
Marie Antoinette n'y a vu que leur talent et quand on est bien aux yeux de la Reine, qui avait tant de bonté et d'honnêteté sans avoir à tricher. N'est ce pas le plus important pour ces deux grandes dames ?!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 9:58

Je ne sais si Melle Bertin était vulgaire, mais en tous cas un jour elle a craché à la figure d'une concurente à Versailles en attendant la Reine.... Il faudrait demander au Chevalier d'Eon lui doit savoir le fin mot de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 11:30

pimprenelle a écrit:
Je ne crois pas que Mademoiselle Bertin était vulgaire, sinon Marie Antoinette ne l'aurait pas admise si près d'elle et n'aurait pas supporté de passer des heures en sa compagnie. Cependant, le ton qu'elle avait, sans doute trop "peuple" pour le gratin de Versailles, le fait qu'elle s'affirmait femme d'affaires, et, surtout, sa proximité, jugée hautement illégitime, avec la reine, n'ont pas dû plaire du tout aux dames elles-mêmes évincées des petits appartements. La mauvaise réputation de Marie-Jeanne vient de là, à mon avis.

Je n'aurais su mieux dire.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 12:49

Ah, nous sommes d'accord ! Chouette alors !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 12:57

Citation :
Je ne sais si Melle Bertin était vulgaire, mais en tous cas un jour elle a craché à la figure d'une concurrente à Versailles en attendant la Reine.... Il faudrait demander au Chevalier d'Eon lui doit savoir le fin mot de l'histoire.
Encore faut-il que le témoignage rapportant ce fait soit crédible ? Encore faut-il investiguer sur ce que représentait le crachat au XVIIIe ? Le faisait-on couramment, oui, non ? Quand on voit, par exemple, que certains, à Versailles, jetaient le contenu des pots de chambre sur les passants, y'a de quoi se poser des questions sur les gestes pratiqués à l'époque... toutes classes sociales confondues...  

Ok... Je me montre peut-être partiale, mais j'ai l'impression que Marie Jeanne Bertin a été très maltraitée par l'Histoire, alors qu'elle a fait preuve vis-à-vis de notre reine d'une loyauté dont Vigée ne s'est pas embarrassée, par exemple. Or, Vigée Lebrun n'a jamais été écornée, tant mieux pour elle... tandis que la pauvre Bertin, en général, qu'est-ce qu'elle prend !

La question que je me pose, c'est... pourquoi ?  Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 13:11

Peut être parce qu'elle incarne la frivolité et les dépenses tant reprochée à la reine, lorsque Mme Vigée Lebrun représente son mécénat, son "féminisme", et à son image royale et maternelle (dans les portraits).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 13:43

Oui Pim je suis tout a fait d'accord. Rose Bertin non seulement a été fidéle jusqu'au bout, jusqu'à risquer sa vie en confectionnant ses habits de Veuve. J'aime beaucoup Rose Bertin et son destin fabuleux. Je pense qu'il faut y voir un rapport à l'argent. en fait connait-on avant elle une femme d'affaire ? Pour ma part non. Le fait qu'elle réussisse, qu'elle gagne de l'argent et le confiance de la Souveraine, outre son talent de "styliste" elle devait être une sacrée dirigeante de société. Sa banqueroute provient aussi du fait que ceux qui commandaient, ne réglaient pas ou peu leur note. Et bien malgré ça elle s'en sort et conserve sa maison de campagne. Chapeau bas Mademoiselle Bertin.

Mme Vigée Lebrun est une trèsbelle femme, qui sait jouer de sa féminité, et qui va dîner en ville dans les Salons parisiens. On ne nage pas dans la même eau qu'avec Rose Bertin.

Pendant que Mme Vigée Lebrun fait salon et fait ou va voir sa clientèle, Rose Bertin, elle, ne fait qu'y travailler. Le rapport à l'argent même s'il est conscient est et sera toujours mal vu, pourtant c'est bien le nerf de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 14:01

Merci pour vos analyses. Nous sommes bien d'accord, ça fait plaisir à voir. Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 12 Avr - 23:04

Citation :
Citation :
Je ne sais si Melle Bertin était vulgaire, mais en tous cas un jour elle a craché à la figure d'une concurrente à Versailles en attendant la Reine....
Encore faut-il que le témoignage rapportant ce fait soit crédible ? Encore faut-il investiguer sur ce que représentait le crachat au XVIIIe ? Le faisait-on couramment, oui, non ?
Ah ! Encore le XVIIIème, ce siècle méconnu...
Bah ! Me semble-t-il, nul besoin de trop investiguer ici pour savoir que cracher au visage de quelqu'un à cette époque n’était pas anodin, et pas plus courant que de le faire aujourd'hui.
La grande classe quoi !  
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 0:43

Je ne suis pas si sûre, justement. Chaque époque a ses préférences, ses modes et ses habitudes. Ainsi faire des doigts d'honneur est-il plus fréquent maintenant que dans ma jeunesse. Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 9:54

Pardon, mais je n’ai pas compris.
Vous vous posez sérieusement la question de savoir s’il était courant de cracher à la tronche de quelqu’un dans les antichambres de Versailles, et que, peut-être, cela ne représentait pas quelque chose d’aussi signifiant que cela le serait aujourd'hui ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 10:29

En effet, on ne balaie pas si aisément un contexte.

Dans le cas présent, on est en droit de se demander si Mademoiselle Bertin a réellement craché, si elle l'a réellement fait à la figure de sa concurrence, si elle l'a fait avec éjection de salive ou non, si elle s'est contentée de mimer le geste, ainsi que la fréquence et la signification de ce geste à l'époque.

Aucune de ces questions ne me paraît insignifiante.  Wink

Ainsi, faire un doigt d'honneur actuellement est bien plus banal qu'il ne l'aurait été dans ma jeunesse.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 13:51

j'ai trouvé dans le dernier roman de Monsieur LENORMAND faisant enquêter Monsieur VOLTAIRE dans une sombre affaire de sorcellerie - livre très bien écrit et amusant avec grande promenade dans PARIS et dans les carrières ......
une expression :
faire XVIII° - il s'agit de retourner un habit pour le faire paraitre neuf pour la seconde fois lors d'une sortie en ville - résultat deux fois neuf font 18

il y a dans ce livre plusieurs expressions d'époque car l'auteur manie avec aisance le français XVIII°.

MARIE ANTOINETTE
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 13:55

Ah, c'est drôle, ça !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 14:22

Comme quoi les insultes et gestes obscènes sont très relatifs selon les époques et les peuples.
N'oublions pas que regarder le roi sur sa chaise percée était tout à fait normal au XVIIème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 19:16

Bref, pour en revenir plus précisément à cette chère Rose, à son glaviot, et au XVIIIème siècle :

Au château de Versailles, le dimanche 15 avril 1781, jour de Pâques, il y avait dans le salon de la guerre, qui conduit à la Chapelle, plus de soixante personnes à attendre le passage de la famille royale : parmi eux, Mlle Picot.
Mlle Bertin, passant par là, lui aurait alors craché en plein visage, et l'insultante salive aurait "excité une commotion si forte que Mlle Picot se serait trouvée mal et aurait dû être portée à demi-morte dans l'embrasure de l'une des croisées du salon, et que le flacon aurait été tiré pour la rappeler à la vie".
Un premier jugement fut rendu le premier septembre 1781 qui condamnait Mlle Bertin à 20 livres d'aumône envers les pauvres de la paroisse Saint-Germain l'Auxerrois (où les deux demoiselles de modes avaient leurs magasins), heureux bénéficiaires de cette petite guerre entre marchandes de mode.

Extrait de Rose Bertin, par Michelle Sapori.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 19:20

Merci pour cet extrait. C'est intéressant, comme punition. Et, surtout, pas de dédommagement pour la lésée... Serait-ce un signe que la justice aurait pu être sensible à tous ces conditionnels?  Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Sam 13 Avr - 19:37

Oh ? Qui sait ? Tout devient possible... Wink
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Ven 2 Mai - 9:25

Voici un article qui décrit la carrière de Mademoiselle Bertin en s'appuyant sur les remarquables travaux de Michèle Sapori.  Very Happy 



http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=2&FP=5233513&E=2K1KTSUM7OIKR&SID=2K1KTSUM7OIKR&New=T&Pic=1&SubE=2C6NU0J6PHOS


La couturière de la reine Marie-Antoinette, la célèbre ministre des modes , Melle Bertin, Marie-Jeanne pour l’état civil et Rose pour le business, a joué un rôle capital dans l’histoire de la mode, mais aussi en faveur de la condition féminine.

Cette grande architecte du décolleté et des chapeaux a connu une vie extraordinaire et un livre la raconte de passionnante façon :




Rose Bertin, couturière de Marie-Antoinette, par Michelle Sapori,
éditions Perrin ( Sept. 2010 )



Ce livre bien documenté et bien écrit révèle comment cette petite couturière picarde, née à Abbeville en 1747, vint faire fortune à Paris, entra au service de la reine et fut tout bonnement à l’origine de la haute-couture française.

C’est à elle que l’on doit l’accession de la couture au noble rang de l’art.

Intelligente, audacieuse, courageuse, douée d’une fantastique imagination et d’un sens aigu du commerce, elle a su s’imposer dans un monde jusqu’alors masculin.

En 1693, quelques épouses de marchands merciers s’étaient donné le titre de marchandes de modes et se lancèrent dans la confection de vêtements et chapeaux arrangés selon la mode journalière et créés selon leur propre imagination, dans l’ombre de leurs maris, sans posséder de statut particulier.

Louis XIV avait déjà créé en 1675 le corps de métier de  » maîtresse couturière  » qui permit aux ouvrières de s’émanciper des tailleurs.




http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=500&FP=5230886&E=2K1KTSUM7YQVU&SID=2K1KTSUM7YQVU&New=T&Pic=219&SubE=2C6NU0XANBO6


Le statut et le mot de modiste apparurent seulement en 1776 après la réforme de Louis XVI. Jusque là seules trois corporations féminines existaient, les lingères, les bouquetières et les couturières.

Sous l’impulsion de Rose Bertin est donc créée la corporation des modistes qui marque une avancée des femmes dans le monde du travail spécialisé. La femme, grâce à cette réforme, peut désormais s’installer marchande de mode sans être mariée. La mercière apparaît dans le monde des merciers.

Melle Bertin, qui ne s’est jamais mariée, dirige le syndic de cette nouvelle corporation, édifie les fondations de la profession et organise l’apprentissage. La communauté des marchandes de modes finance une école publique laïque de dessin pour former les artisans dans le domaine textile, et cette école deviendra l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs.

Rose Bertin est plus qu’une modiste pour la reine, elle est sa couturière, elle crée entièrement ses robes qui deviennent des oeuvres d’art. Elle ne fait pas que coudre, elle dessine. Elle jette les bases de ce qui deviendra au siècle suivant la haute-couture parisienne.

Elle ouvre un magasin près du Palais Royal et elle le nomme » Le Grand Mogol « , il attire toutes les dames chic de France et d’Europe. On l’appelle le » grand magasin « , une expression qui restera, et il se trouve dans l’immeuble qui abritera plus tard » Les magasins du Louvre » et qui sont maintenant le Louvre des Antiquaires.

Rose Bertin a traversé la Révolution difficilement, forcée d’aller commercer à l’étranger en luttant pour ne pas être inscrite sur la liste des émigrés, car dans ce cas tous ses biens auraient été confisqués. Elle est morte en 1813 et le nouveau roi Louis XVIII l’a regrettée.

Si on s’intéresse aux chiffons et rubans, je recommande cet excellent livre de Michelle Sapori.
Maintenant j’ai grande envie de lire une autre biographie dans l’entourage de Marie-Antoinette : celle de Léonard, son coiffeur !


http://doudou.gheerbrant.com/?p=16602

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mer 24 Sep - 20:52

Il paraît que cette gravure représente Mademoiselle Bertin:  Shocked


http://www.ebay.co.uk/itm/CDV-Mademoiselle-Bertin-Marie-Antoinette-E-Neurdein-Paris-/291250819818?pt=UK_Collectables_Photographs_MJ&hash=item43cfe6d2ea

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4956
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Jeu 25 Sep - 9:34

Bonjour,

Madamoiselle Bertin n'était-elle pas pudique ?

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Jeu 25 Sep - 10:55

Ce serait étonnant

C'est carrément porno ça pour l'époque

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Dim 25 Oct - 19:23

Une photo plus lisible d'un portrait présenté plus haut. C'est un curieux portrait en bague. Wink




BERTIN Rose (1747-1813). Bague en or, ornée d’une miniature hexagonale sur ivoire, conservée sous verre, représentant le portrait, vu de profil, de la célèbre couturière de la reine Marie-Antoinette.
Travail de la du fin XVIIIe siècle.
H.: 3 cm - L.: 2 cm.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4956
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mar 23 Fév - 9:12

Selon cette page spécialisée dans l'étude des Modes, ce portrait représenterait Melle Bertin.


Rose Bertin – ”Modeministern”
http://stylefibula.com/haute-couture-pouf-av-franska-ekonomin/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   Mar 23 Fév - 23:00

Il y a une vraie ressemblance je suis d'accord Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin, dite Rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mademoiselle Marie-Jeanne Bertin , dite Rose
» Marie Jeanne Véronique Vivien, épouse Desmarest
» Marie-Antoinette à la rose par Madame Vigée-Lebrun
» Marie-Jeanne Philippe, ex-rectrice de Lille, attaque la FSU et son successeur lors de son départ.
» L'Almasty : où en est Marie-Jeanne Koffmann ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: