Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la famille Campan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: la famille Campan   Jeu 18 Nov - 11:58

Pour en revenir à la smala Campan qui, dis-tu, Pim, se la pète ... Marc de Bombelles ne semble pas considérer cependant qu'elle compte pour des prunes . Il parle non pas du beau-père mais du mari d'Henriette et " Campan " semble un pseudo, d'après l'éditeur !

Ecoute ça !

.... Madame Brunier s'est mariée l'hiver dernier au médecin des Enfants de France, un intrigant de profession . Elle, de son côté, qui s'appelait ci-devant Montlouis, était par son premier mari parente de Campan, valet de garde-robe de la Reine. ( * ) Le sieur Campan jouit d'un crédit sur sa maïtresse qui effraie souvent les favoris. Il a placé avantageusement sa famille, il dispose de bien des grâces, et Madame d'Aumale s'égaya de Madame de Montlouis qui, par Campan, l'aida à obtenir la place dont elle vient de donner sa démission, et dont l'évince Madame Brunier, cette même femme qui, sous le nom de Montlouis, avait été l'un des ressort de son intrigue .....
( Quel sac de noeuds ! Mazette, pour s'y retrouver ... )

( * ) : Campan ( Pierre-Dominique-François Berthollet, de la même famille que le chimiste, dit Campan ) , petit-fils et fils d'employés à Versailles, il était valet de robe de la Reine . Veuf d'une femme de chambre de la Dauphine, il épousa sans élan le 11 mai 1774 ( mariage organisé par Marie-Antoinette ) Jeanne-Louise-Henriette Genet, futur auteur des célèbres " Mémoires sur la Cour de Marie-Antoinette " ( 1823 ) . L'entente dura peu et la séparation de biens fut prononcée le 4 juin 1790 .

Ces Campan paraissaient être tout de même fort bien en Cour . Cela explique " les grands airs ", selon le mot de Jacob Nicolas Moreau, que se donne le garçon de la chambre, beau-père d'Henriette .
La famille était disséminée dans maintes charges ....
.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: la famille Campan   Ven 19 Nov - 19:33

On comprend mieux pourquoi on disait que Versailles était une cour corrompue

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
 
la famille Campan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La famille Campan
» Famille Ave Maria
» Grains de café ? (famille des trivias)
» Famille des Arionidae la rouge et la noire
» Famille d'ABOVILLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: