Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 0:23

Il est vrai que les infos de notre ami Célestin ne sont pas toujours très exactes mais cela est dit dès le départ dans la préface. Ceci dit, Célestin pioche ses infos dans les journaux Il décrit ce qu'il voit , ce qu'il ressent et il a la chance d'être un témoin direct . Et cela est infiniment précieux.
En tout cas, ses dessins sont des inédits . Je trouve même que ce sont des documents précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 0:52

L'intérêt de ce Journal est de voir la Révolution en direct d'un point de vue populaire. C'est rare et c'est un plaisir à lire. Après, il est évident qu'un petit bourgeois ne pouvait avoir toutes les infos d'un historien qui décortique les archives. Mais au moins son récit est vivant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 2:21

Pour être vivant , c'est très vivant ! C'est un ouvrage très agréable à lire !

Le jeudi 2 juin 1791 , notre ami écrit ceci :

« Aujourd ‘hui grand tumulte à l’église des Théatins. Les prêtres réfractaires disent la messe. Le peuple brise l’autel. L’après-midi, ils viennent dire les vêpres avec M. de la Fayette , Mr. Bailly, l’évêque d’Autun et de la Garde. Un bacchanale terrible pendant toutes les vêpres. Après les vêpres , on arrache l’inscription qui était au-dessus de la porte de l’église. On la brûle et on danse autour. Le peuple est indigné. Mr . Bailly a laissé faire le peuple et il a agi avec prudence. "

Le samedi 4 juin, il se lamente sur sa santé :

« Rhume –Depuis quelques jours qu’il fait très chaud , il m’a pris une sorte d’humeur affreuse par les yeux, le nez , la bouche ; cela va mieux aujourd’hui . Je suis bien malheureux d’être toujours malade."
Puis, il enchaîne sur une information politique :

GRAND DECRET DU CODE PENAL

Hier 3 juin , il a été décrété qu’il n’y aurait plus qu’un genre de mort pour tout le monde : on tranchera la tête à tout le monde , pauvre ou riche et pour tous les crimes qui seront désignés mortels.

Aujourd’hui 4 , on a décrété que le Roi n’aurait plus le droit d’accorder la grâce aux coupables : ainsi le prince, le noble , le riche, le pauvre seront condamnés à avoir la tête tranchée . Il n’y a plus de grâces à attendre , cela fera que les grands et les riches prendront garde à eux .

La municipalité de Carpentras vient d’écrire à l’Assemblée Nationale qu’elle demande d’être réunie à la France comme Avignon.

Aujourd’hui , le Roi a reçu une lettre aussi où ils lui demandent la même chose . Ainsi voilà le Comtat d’Avignon et Venaissin qui vont revenir à la France. Cela me paraît juste . Cela nous convient et en dédommageant le pape. Il n’a rien à dire .
"

Le 7 juin , Célestin note :

« …J’ai été sur le pont de Louis 16 et j’y ai vu passer cette femme qui a coupé hier le scrotum à un Grenadier des gardes françaises ( cette femme a été tuée le 2 septembre 1792 avec tous les prisonniers des prisons où elle était. Voilà comment elle a fini. ) »


Le 16 juin, il note :

« …Assemblée primaire
16 juin à Paris

C’est aujourd’hui que les 48 sections se sont assemblées pour nommer les électeurs : ces électeurs s’assembleront le 27 juin pour nommer les 34 députés. «


Et le vendredi 17 , Célestin écrit :

« …Mon cousin Drouard a dîné avec moi ; il m’a dit que tous les villages de notre pays étaient sous les armes , qu’il y avait des brigands qui couraient les villages pour mettre le feu : qu’on en avait attrapé 4 qu’on avait menés à Laon . On sçaura qui est-ce qui les pousse à cela.

Mlle Dubois est venue me voir ce matin . Je lui ai écrit une lettre pour Mr.Desprez architecte du roi de Suède qui lui doit.



Et le Dimanche 19 , Célestin écrit :

« ..600 MILLIONS D’ASSIGNATS

On a décrété aujourd’hui pour 600 millions d’assignats qu’on va faire :

Sçavoir 160 millions de chacune des sommes de 500 L. , 100 L. , et 40 millions …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 8:42

Madame de Chimay a écrit:
Pour être vivant , c'est très vivant ! C'est un ouvrage très agréable à lire !

Madame de Chimay a écrit:
"j’y ai vu passer cette femme qui a coupé hier le scrotum à un Grenadier des gardes françaises"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 8:46

... coupé le scrotum !!!!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 9:06

Ben oui, chère Madame de Sabran et on peut supposer que Célestin dit vrai car il compte parmi ses amis des scientifiques . Quelques pages avant , je raconte comment il a perdu un de ses amis médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 15:52

Voici que le 3 juillet , Célestin écrit :

« Reçu une lettre de ma sœur datée d’Evergnicourt 27 juin et celle de mon frère datée de Rheims 2 juillet. Elle me dit que tout le département des Ardennes est parti armé pour Varenne aussitôt qu’on sçut que le roi y était arrêté ; et qu’Evergnicoury et les vllages voisins se sont portés à Rheims ; ma sœur espère que j’yrai après la Fédération à Evergnicourt, ils m’attendent.
Varenne est à 16 lieues de Rheims
Stenay est à 8 lieues de Varenne,
Montmédy est à 1 lieue et demi du Duché du Luxembourg ."


Le mardi 5 , Célestin se préoccupe plutôt de conflits sociaux :

« …Les garçons chapeliers se sont soulevés aujourd’hui. On en a mis 32 en prison depuis samedi 2 . Les ouvriers , maçons, terrassiers ne veulent plus travailler. On leur offre de l’ouvrage , ils n’en veulent pas, on craint que ces gens-là ne soient gagnés. "

Le 6 , Célestin rencontre une connaissance :

« J’ai rencontré M. d’Estaing rue du petit Bourbon ; nous sommes entrés dans un café pour causer un moment ensemble ; il me dit qu’il était toujours malheureux , bien de la peine à vivre. "

Le 7 , Célestin note :

« …J’ai été voir accommoder la place de la Bastille qu’on prépare pour recevoir le corps de Voltaire qu’on amène à Paris.
J’ai été voir rue des marais le chariot qu’on doit porter.
"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 16:06

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 16:12

Elle est superbe votre gravure chère Madame de Sabran !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 19:31

Madame de Chimay, je me demande si Chou ne va pas avoir des problèmes de droit d'auteur si vous scannez ainsi, à la suite, les pages de ce livre ?
Enfin, je ne sais pas. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 19:49

C'est vrai , ça...je ne m'étais pas posé cette question...
Merci pour ta vigilance la nuit, la neige !!!

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 20:06

Oups ! Je n'y aurais pas pensé non plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Lun 3 Jan - 20:15

C'est vrai que c'est mieux d'y penser maintenant. N'a-t-on pas droit à 10 ou 15 % d'un ouvrage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Jeu 6 Jan - 12:24

Le Mercredi 27 juillet , Célestin note :

« …Lundi 25 , on a commencé dans chaque Section à faire le DENONBREMENT DE TOUS LES CITOYENS DE PARIS.

Le Commissaire du Quartier avec le Commissaire du Comité de la Section ont commencé à faire le recensement de toute leur Section : ils vont d’étage en étage , prennent le nom de chaque personne et surnom, l’âge, la qualité, le pays , jusqu’aux enfants à la mamelle , les domestiques.
Le mardi 26 juillet , ils sont venus chez moi . Ils ont mis N.C.G.Bourgeois, né le …âgé de 60, natif d’Evergnicourt , Diocèse de Soissons au département de l’Aisne.
Ils ont pris le nom de ma cuisinière , son nom de famille et veuve de…et de son pays.

Par ce moyen on va savoir combien il y a de personnes qui sont habitants de Paris y demeurant et combien il y a d’Etrangers et qui sont ces Etrangers , ce qu’ils font et avec quoi ils vivent.

Il faut que dans les 24 heures , s’il y vient quelques parents ou amis de chez vous, que vous alliez les déclarer au Comité de Votre Section sous peine d’amende.
"

Peut-on parler du premier recensement de l'histoire ?
Ah mais non , cela existait déjà sous Auguste ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    Sam 8 Jan - 8:10

Dans le même ordre d'idées, vous avez aussi ce livre :

Journal d'un bourgeois de Paris pendant la terreur de
Edmond Bire
Perrin , 1895

Tome 1 : La Convention -1792 ( 21 septembre 1792-21 janvier 1793 )
Tome 2 : 1793 ( 21 janvier-2 juin )
Tome 3 : La Gironde et la Montagne ( 2 juin-31 octobre 1793 )
Tome 4 : La chute des Dantonistes ( 5 novembre 1793 -6 avril 1794 )
Tome 5 : La chute de Robespierre
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution    

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal d'un bourgeois de Paris sous la révolution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Le journal d'un sorcier (Paul Sebescen, sous le pseudonyme de P. Gregor)
» la Loi sous la Révolution
» LA SUPER PLEINE LUNE DU 6 MAI
» Cahier de caisse
» Infanterie et Artillerie de Marine sous la Révolution et l'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: