Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ouvrages sur la révolution française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 12 Mai - 12:50

Le mandat impératif : De la Révolution française à la Commune de Paris de Pierre-Henri Zaidman
Libertaires, 2008, 90 p : 12 euros

"" L'idée des représentants est moderne, dit Rousseau : elle nous vient du gouvernement féodal. Dans les anciennes républiques et même dans les monarchies. jamais le peuple n'eut de représentants : on ne connaissait pas ce mot là. " Rousseau disait vrai. Les Maîtres du Monde du moment beuglent partout qu'ils ont instauré un modèle indépassable de démocratie. Et ils se targuent de la liberté qu'a le Peuple de voter pour eux de temps en temps en se faisant exploiter tous les jours. Une partie des révolutionnaires, quant à elle, se bat depuis toujours pour une démocratie tout à la fois politique. économique et sociale. Pour le contrôle et la révocabilité à tout moment des mandatés. Pour la démocratie directe. Et pour le mandat impératif. L'histoire de ces 220 dernières années se résume à l'affrontement entre deux conceptions de la démocratie. Et comme par hasard, c'est toujours dans les périodes de mouvements sociaux d'importance et d'effervescence révolutionnaire que resurgissent les revendications de démocratie directe, politique, économique et sociale, de mandat impératif et de contrôle et de révocabilité permanente des mandatés. Pierre-Henri Zaidman nous rappelle cela en nous retraçant l'histoire du mandat impératif et de la démocratie directe de la Révolution française à la Commune de Paris. Défendu d'abord par l'Aristocratie pour refuser la transformation des Etats généraux en Assemblée nationale, le mandat impératif est repris par le mouvement populaire parisien et défendu par les " Enragés ". Interdite depuis la constitution de 1791, l'idée est au cœur des affrontements des périodes révolutionnaires du XIXe siècle en France. Son échec est celui de la Révolution. En cette période d'élections municipales et cantonales c'est peu dire que la lecture de ce livre s'impose ! Oui, une démocratie authentique, pleine et véritable est possible ! L'histoire le démontre. Mais l'histoire démontre également que les Maîtres du Monde feront tout pour empêcher son avènement ! Etonnant, non !"


Résumé Amazone
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 12 Mai - 15:28

Quel titre pour un sujet ! Mon sang n'a fait qu'un tour !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 12 Mai - 15:38

Pas d'affolement ! Je n'ai fait que reprendre le titre du livre . Evidemment , j'aurais dû intituler ce fil autrement mais bon....

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 12 Mai - 15:41

Dans la même série :

Parlez-vous sans-culotte ? : Dictionnaire du Père Duchesne (1790-1794
de Michel Biard
Tallandier, 2009, 500 p : 25 euros

"" C'est mon petit doigt qui me l'a dit ", " manger la laine sur le dos ", " tirer les vers du nez ", " prendre la balle au bond ", " il n'y a plus à tortiller " , " s'en foutre comme de l'an quarante ", " être au bout du rouleau ", " manger de la vache enragée "... Qui d'entre nous n'a manié ou entendu, ne serait-ce qu'une fois, l'une ou l'autre de ces expressions ? Ces tournures, reflets de la langue populaire du XVIIIe siècle, émaillent les pages du Père Duchesne, le célèbre journal de Jacques René Hébert, paru de 1790 à 1794. Journaliste de génie, à l'avant-garde du combat révolutionnaire, Hébert se fit, à l'apogée de son influence politique, l'écho et le porte-parole des sans-culottes parisiens. A coups de métaphores familières, de jurons désopilants, de situations improbables, il savait faire mouche et mettre les rieurs de son côté, qu'il s'agisse de railler le " daron " (Louis XVI), l'" architigresse " (Marie-Antoinette) ou le " général Blondinet " (La Fayette). Son héros, le Père Duchesne, toujours heureux de " s'en foutre une pile " en " étouffant des enfants de chœur " à la santé de la Nation, voulait " dépapiser Rome ", " foutre à la lanterne " les aristocrates et faire monter dans la " voiture à trente-six portières " (la charrette des condamnés) les adversaires de la Révolution. Hébert lui-même allait périr en mars 1794, victime de la " cravate du docteur Guillotin ". Les mots du Père Duchesne traduisent, parfois avec outrance, souvent avec justesse, la culture de la rue, le climat politique d'une époque, et sa radicalisation entre 1790 et l'an II. Plus encore, ils témoignent de la richesse d'une langue, de ses évolutions et de ses survivances dans le parler quotidien et 1'" argot " de notre siècle."

Résumé d'Amazone
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une révolution à l'oeuvre : le faubourg Saint-Marcel   Mer 12 Mai - 15:44

Une révolution à l'œuvre : le faubourg Saint-Marcel (1789-1794) de Haim Burstin
Éditions Champ Vallon, 2005, 923 p : 45 euros

"Cet ouvrage fait revivre un quartier important, turbulent et méconnu du Paris au temps de Robespierre : sur la rive gauche de la Seine, avec ses 65 000 habitants, le faubourg Saint-Marcel, siège de la célèbre manufacture des Gobelins, espace d'artisanat, mais aussi de misère et de pauvreté, fut un formidable centre d'agitation et de mobilisation révolutionnaire. L'exploitation systématique et minutieuse de sources souvent inédites permet la restitution des sociabilités et des comportements politiques vécus au quotidien, depuis la crise finale de l'Ancien Régime jusqu'aux jours les plus sombres de la Terreur. Magistral modèle de " micro-histoire ", l'ouvrage monumental de Haim Burstin nous donne à voir les rythmes et les pulsations d'une révolution saisie sur le vif, elle s'inscrit au cœur de la société des plus humbles, artisans, compagnons, manœuvres, gagne-deniers, qui ont accès pour la première fois à la citoyenneté et font ainsi leurs premiers pas dans le militantisme. On entendra ainsi les voix éclatées d'une société en révolution qui invente, jour après jour, des formes inédites d'expression et d'action politique. Depuis longtemps délaissé par l'historiographie, le Paris populaire de la Révolution retrouve ici sa place centrale dans la grande mutation qui édifie les fondements de la France contemporaine."

Résumé Amazone
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 12 Mai - 18:44

Madame de Chimay a écrit:
Dans la même série :

Parlez-vous sans-culotte ? : Dictionnaire du Père Duchesne (1790-1794
de Michel Biard

Cette référence est déjà présentée ici : http://maria-antonia.justgoo.com/revolution-f65/parlez-vous-sans-culotte-michel-biard-t1307.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Décrets de la Convention   Mer 9 Juin - 11:58

Décret de la Convention Nationale, du 6 Août 1793, l'an second de la République Française, Relatif à l'association existant à Caen sous le nom de Carabots de
CAEN
A Marseille, chez F.Brebion, Imprimeur de la Nation et du Département, l'an second de la République Française, 1793, 2 pages

Est-ce que cela vous dit quelque chose , chère Madame de Sabran ce nom de carabots ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La révolution dans les provinces   Mer 9 Juin - 12:00

Boula de Nanteuil ,intendant du Poitou en face des évènements de 1789 d'après sa correspondance de
Henri Dine
Société des antiquaires de l'ouest,1950,33 p

La grande peur dans la Généralité de Poitiers (Juillet - Août 1789) de Henri Dine
Paris, chez l'auteur, 1951, 248 p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 9 Juin - 18:20

La ville de Condé de 1792 à 1794 de
FOUCART Paul
Imprimerie de la Cour d'Appel,1894,66 p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mar 31 Aoû - 9:44

Histoire secrète de la Révolution française de
Philippe Valode
Alphée, 24 juin 2010, 329 p : 21,90 euros

Résumé Amazone :

"Oui, il faut réécrire l'histoire véritable de la Révolution française. Non celle des clichés, depuis la prise de la Bastille jusqu'à l'exécution du roi, la partie visible et épique, mais celle des réalités et des vérités dissimulées. 150 000 Vendéens massacrés, 50 000 citoyens français innocents guillotinés, noyés. fusillés, étripés... Voilà le vrai bilan des deux années de terreur, de septembre 1792 à juillet 1794. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Au-delà de l'idéalisation habituelle, sait-on que la Révolution française a accouché d'une nation de propriétaires ? Quels sont donc les véritables ressorts de cette page fondamentale de notre Histoire et ses héritages ? C'est avec une minutie d'enquêteur et une passion d'historien que l'auteur lève enfin le voile sur tous ces secrets, parfois lourds, oubliés et dissimulés. Il nous propose une relecture pédagogique et vivante de ces années révolutionnaires, fascinantes mais trop souvent survolées. Agrémentée d'exemples concrets, d'une chronologie et d'un glossaire plus qu'utile, la Révolution française nous apparaît dans toutes ses contradictions, avec ses héros et ses victimes, ses dérapes et ses réussites. Des révélations essentielles qui changent notre regard sur cette période clef. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mar 31 Aoû - 9:52

Je l'ai. Il est en attente dans ma pile !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39486
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mar 31 Aoû - 9:55

Tiens ? La sortie de ce livre n'a pas fait de bruit... Pas comme celle du très décrié "livre noir". Pourtant, ce dernier vaut la peine, certains articles sont particulièrement édifiants... et étayés.

Pour celui-ci, vous nous donnerez vos impressions après lecture ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mar 31 Aoû - 9:57

Oui, chère Olivia, vous nous donnerez votre avis sur ce livre. Nous comptons sur vous...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: X   Mar 31 Aoû - 10:56

Evidemment !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 17 Oct - 22:46

Comme promis, je vous apporte mon petit compte-rendu de lecture sur Histoire secrète de la Révolution.

Bon pour l'instant, ce n'est pas génialissime. C'est un euphémisme.Suspect

Le premier chapitre résume les grandes étapes de la Révolution. On a droit à "la fuite à Varennes" et bien entendu Louis XVI souhaite rentrer en France avec l'armée étrangère. Bon, espérons que la fuite de la famille royale sera plus longuement expliquée par la suite et que l'auteur démontre que non, Louis XVI ne voulait pas fuir à l'étranger.

Le deuxième chapitre donne les causes de la Révolution : climat, guerre d'Indépendance, réforme Maupéou abandonnée par le nouveau roi, privilégiés qui s'allient contre toute réforme de Louis XV puis Louis XVI ... Ok, ça va.

Mais alors le ton de l'auteur !!! Ce n'est pas possible, ce ne peut être un historien ! Quelqu'un connaît Philippe Valode ?
Il ne cite pas ses sources et se permet des raccourcis et des jugements de valeurs insupportables.

Parlant de Necker et son premier passage au ministère : "Mais a-t-on jamais vu un banquier suisse faire preuve d'originalité ? Necker ne dépareille pas cette triste engeance." Je n'apprécie pas plus que l'auteur Necker, mais ce n'est pas parce qu'il est Suisse. Qu'il ait été Français, Anglais, Espagnol ou même Martien, c'est du pareil au même.
Bien sûr Louis XVI se fait opérer (sources ?). Il est tenu loin des affaires par Louis XV parce que Marie-Antoinette est hostile à Madame du Barry.

Et je vous tiens au chaud depuis cet après-midi ce petit passage qui en dit long :
[Necker] doit céder face à la volonté de la reine (à l'époque, une enfant gâtée et écervelée qui a déjà obtenu la tête de Turgot d'un mari qui l'a laissée pucelle) de doter la fille de son amie, la duchesse de Polignac, d'une somme de huit cent mille livres.

Je laisse le soin à Madame de Sabran de confirmer la somme de la dot de Guichette, mais j'espère qu'au moins il ne se trompe pas. Je ne crois pas que Yolande ait déjà été duchesse à la première démission de Necker.
Ce qui me gêne surtout, c'est ce ton à la limite du vulgaire. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 17 Oct - 23:18

Ce montant de la dot d'Aglaé de Polignac est donné par l'ambassadeur de Vienne .
Mercy, dans l'un de ses rapports circonstanciés à Marie-Thérèse, parle bien de huit cents mille livres en argent  pour Guichette .
Marie-Thérèse se récrie :

Je suis scandalisée des prétentions des Polignac et de la vivacité de Maurepas à les appuyer . J'écrirai sur cette affaire ( la demande du comté de Bitche, qui vient ajouter encore au scandale de la dote d'Aglaé )dans le sens que vous me l'avez proposé .

Marie-Thérèse s'exécute dans la foulée, reprenant pratiquement mots pour mots la lettre de Mercy .
Marie-Antoinette ne s'en émeut pas outre mesure et répond à sa mère, la bouche en cœur :

Je suis trop accoutumée aux inventions et exagérations de ce pays-ci pour être surprise de ce qu'on a débité sur Mme de Polignac .  ( ..... ) Quant à l'argent, le Roi dotera sûrement la petite fille, et on dira peut-être plus de louis d'or qu'il n'y aura d'écus .

Maurepas n'est probablement pas aussi accommodant que le prétend Mercy, quant à Necker, il rechigne beaucoup à accorder cette dot ...
J'en vérifierai le montant chez d'autres auteurs, mais demain ...   Tout de suite, il est trop tard .  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Lun 18 Oct - 0:05

Bonne nuit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Lun 18 Oct - 10:01

Ce chiffre donné par Mercy sur le montant de la dot de Guichette est repris par tous les historiens .
Il est cité aussi par Hedwige de Polignac ( Les Polignac ) .
Que Necker ait montré la plus mauvaise volonté en l'occurrence est certain aussi .... Mais Marie-Antoinette le dit bien : le Roi lui-même était heureux de gratifier les Polignac ! Elle insiste là-dessus, à plusieurs reprises, dans sa correspondance. Même en traînant les pieds, Necker n'avait qu'à s'exécuter !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Lun 18 Oct - 10:54

olivia a écrit:
Je ne crois pas que Yolande ait déjà été duchesse à la première démission de Necker.

C'est en 1780 , peu après la mariage de Guichette justement, que le Roi offrit à son cher et bien aimé cousin Armand-Jules-François de Polignac, recommandable pour son zèle et pour le service, le titre et les honneurs de duc . Yolande obtient donc le tabouret à la Cour .
Necker est encore en place, à ce moment-là, mais plus pour longtemps: il giclera en 1781, pour être rappelé le 25 août 88 avant d'être à nouveau poussé vers la sortie le 11 juillet 89 . De retour le 29 juillet, il est à nouveau persona non grata en septembre 90 ..... mais nous nous éloignons du sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 27 Oct - 20:52

Merci Olivia pour ce résumé Very Happy

Oui le ton de l'auteur ne me plaît pas vraiment car il n'est pas des plus propices à une certaine objectivité nécessaire dans ce genre de cas

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 27 Oct - 21:13

J'avoue que le livre en question m'est tombé des mains. Embarassed
Je préfère nettement La Fille de Louis XVI. Lenotre cite ses sources. Ça fait toute la différence. Et il ne juge pas les gens selon leur nationalité ou état de sexualité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 27 Oct - 23:01

Les auteurs sérieux citent toujours leurs sources...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Ven 19 Nov - 18:05

Rome et la Révolution Française : La théologie et la politique du Saint-Siège devant la Révolution Française (1789-1799) de
Gérard Pelletier
Ecole Française de Rome , 2004, 769 p : 62,70 euros

Résumé Amazone :

"Les sources vaticanes sur la Révolution française méritent une étude méthodique, tout comme le travail des théologiens romains, dans la réponse aux courants réformistes qui agitaient alors l'Église. L'enjeu est de comprendre les réactions du pape Pie VI Braschi et de sa Curie à la Constitution civile du clergé et aux développements de la Révolution. La Curie étudie en parallèle les événements de France et les actes du synode diocésain de Pistoie (1786). C'est une théologie romaine de l'Église qui se construit face au gallicanisme, au joséphisme et au jansénisme : la situation particulière de l'épiscopat français en exil permet au Saint-Siège de valoriser sa primauté de juridiction. Après une présentation de Pie VI et de son pontificat, le travail des congrégations particulières pour les affaires de France est suivi pas à pas, dans la préparation des brefs, dans les conséquences du schisme, de la Terreur, de la campagne d'Italie, jusqu'à la mort du pape à Valence (1799). Le " martyre " du pape prépare-t-il aux yeux du futur Grégoire XVI " le triomphe " de l'Église ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 24 Nov - 15:44

Je rajoute à cette liste un ouvrage beaucoup plus grand public à savoir la Révolution française pour les nuls, dans la fameuse collection "pour les nuls". J'espérais y trouver un mémento synthétique des événements, épuré d'éléments d'analyse.
Le livre qui se vante d'être neutre puisqu'écrit par un Suisse, donc en soi-disant sans parti pris est tout sauf cela.

Si l'enchaînement des événements n'est pas forcément clair, le style est grotesque avec des blagues et jeux de mots de bas étage. Louis XVI est carrément tourné en dérision (c'est tout juste s'il ne reprend pas pour lui les expressions de "gros cochon" et je ne parle pas des caricatures qui émaillent le livre, digne de celles qui étaient publiées sous la révolution) et les actions sans-culottes toujours justifiées. Le point de vue de l'auteur est profondément anticlérical, ce que je ne juge pas, mais c'est là encore en contradition avec la soi-disant neutralité revendiquée. Bref c'est très manichéen et même pas didactique. Pour avoir une synthèse "rapide" de cette période, autant regarder les Années Lumière et les Années Terribles !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 24 Nov - 16:00

J'avoue ne pas trop aimer cette collection pour les nuls. J'avais acheté les nuls pour l'informatique et je l'avais trouvé peu clair...
Donc, je vous rassure, ce n'est pas propre à l'histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvrages sur la révolution française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moniteur de la révolution française (réédition de 1863)
» Révolution française tome 2 - Aux armes citoyens !
» La Révolution française
» Annales Historiques de la Révolution Française
» La Révolution Française ouvrage de Furet et Richet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: