Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ouvrages sur la révolution française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 15:24

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 22:42

Je vous recommande vraiment de lire celui d'Alfred Cobban. C'est un historien anglais qui a beaucoup étudié la révolution française et sa thèse est très intéressante.

En gros, il dit que la révolution a détruit toute l'oeuvre sociale de l'Eglise, obligeant l'Etat à prendre en charge les pauvres, les malades ou les miséreux. D'où des dépenses budgétaires qui ont alourdi davantage la dette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 22:55

Yann-Hubert de St Hermine a écrit:
Je vous recommande vraiment de lire celui d'Alfred Cobban. C'est un historien anglais qui a beaucoup étudié la révolution française et sa thèse est très intéressante.

En gros, il dit que la révolution a détruit toute l'oeuvre sociale de l'Eglise, obligeant l'Etat à prendre en charge les pauvres, les malades ou les miséreux. D'où des dépenses budgétaires qui ont alourdi davantage la dette.

Je ne suis pas sûr de comprendre. S’agit-il d’un livre qui traite de la contre-révolution ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: x   Dim 3 Fév - 22:59

Citation :
Citation :
Je vous recommande vraiment de lire celui d'Alfred Cobban. C'est un historien anglais qui a beaucoup étudié la révolution française et sa thèse est très intéressante.

En gros, il dit que la révolution a détruit toute l'oeuvre sociale de l'Eglise, obligeant l'Etat à prendre en charge les pauvres, les malades ou les miséreux. D'où des dépenses budgétaires qui ont alourdi davantage la dette.

Je ne suis pas sur de comprendre. S’agit-il d’un livre qui traite de la contre-révolution ?

Je ne peux pas vraiment l'affirmer. Disons, plus ou moins. En tant qu’anglais, il jette sur la révolution un oeil assez critique et très sévère mais qui appelle un vrai débat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 23:04

Malgré ma détestation de la Révolution, pour ne pas dire mon rejet, je suis par contre entièrement, viscéralement pour que l'Etat prenne en main tous ces aspects sociaux.

Parce que sinon, pourquoi avoir un Etat ?
Il ne resterait plus que l'armée, la police, les prisons... Autant dans ce cas se faire anarchiste !

Et puis surtout, je suis pour, pour, pour, à fond également, la séparation de l'Eglise et de l'Etat.
Qu'elle aide l'Etat, oui dans son rôle caritatif. Mais surtout pas que l'Etat en soit dépendant.

Sincèrement, si en 1788, à sa (dernière) Assemblée générale, le clergé avait donné beaucoup, beaucoup plus que lui réclamait le roi, la Révolution n'aurait pas aussi mal tourné.
Elle s'est sciée la branche sur laquelle elle se plaçait. Comme les parlementaires, les nobles rebelles au roi... Tant pis pour eux.


Le problème de la dette n'a rien à voir avec une Eglise amoindrie. Suspect C'est tout simplement parce que les Etats se laissent imposer les taux d'intérêts.
Actuellement, nous ne faisons que rembourser ces intérêts.
Ce n'est pas moi qui le dit, ou des illuminés d'Internet, ou des gentils indignés, mais Michel Rocard. Very Happy

Et puis l'Eglise a beaucoup à corriger :


Dernière édition par Reinette le Dim 3 Fév - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 23:05

Le sujet précédent concernait la contre-révolution à l’époque des évènements.

Message déplacé ici pour l’instant.  Wink
Si vous souhaitez nous parler davantage de ce livre et que cela entraîne un débat, nous créerons un sujet dédié.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 23:07

Pourrais-tu déplacer également ma réponse, s'il-te-plaît ?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: x   Dim 3 Fév - 23:08

Voilà qui est fait ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 23:11

Un grand merci !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 23:18

Reinette a écrit:
Malgré ma détestation de la Révolution,

Bah, tout n'est pas vraiment à jeter. Ce qui fait que la période reste détestable, c'est l'épisode odieux de la Terreur. Sinon, tout avait bien commencé, il me semble.

Au fond, c'était quoi, l'objectif de la révolution ? Établir une monarchie constitutionnelle sur le modèle anglais. "La Loi, la Nation, le Roi" et les Droits de l'Homme, inspirés de la Déclaration d'indépendance des Etats-Unis, à laquelle la France avait participé. C'était l'esprit du temps : la liberté, l'habeas corpus, le bill of rights... tout aurait pu être parfait. C'est dommage que cela a dérapé... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 3 Fév - 23:22

En effet. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 6 Fév - 15:08

Un prêtre en révolution : Souvenirs d'un nonagénaire de
François-Yves Besnard et al.
PU Rennes , 2011, 430 p : 22 euros
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Ven 24 Jan - 7:58

Carolina Armenteros, L'Idée française de l'histoire. Joseph de Maistre et sa postérité (1794-1854)
Paris : Classiques Garnier, coll. "Études romantiques et dix-neuviémistes ", 2014
EAN 9782812413865.
437 p.
Prix : 39EUR

Présentation de l'éditeur :
Pour expliquer la Révolution française, Joseph de Maistre élabore une philosophie de l'histoire dont cet ouvrage propose une nouvelle lecture. La conception maistrienne de l'histoire influencera le xixe siècle français, inspirant la pensée historique, politique et sociale tant de droite comme de gauche.
This work offers a new reading of the philosophy of history developed by Joseph de Maistre in order to explain the French Revolution. The Maistrean conception of history was to be a major influence on nineteenth-century France, inspiring historical, political, and social thought, right-wing as much as left-wing.



_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 26 Jan - 13:12

HAIM BURSTIN : « RÉVOLUTIONNAIRES. POUR UNE ANTHROPOLOGIE DE LA RÉVOLUTION FRANÇAISE »

Professeur d’histoire moderne à l’Université de Milan, Haim Burstin est spécialiste de la Révolution française. L’universitaire italien a déjà consacré de nombreux ouvrages sur ce sujet, dont Une Révolution à l’œuvre. Le faubourg Saint-Marcel, 1789-1794 (2005) et L’Invention des sans-culottes. Regards sur le Paris révolutionnaire (2005). Intitulé Révolutionnaires. Pour une anthropologie de la Révolution française, son dernier ouvrage vient de paraître aux éditions Vendémiaire.



LA CENTRALITE DE LA REVOLUTION
Plus de deux siècles après son accomplissement, la Révolution française n’en finit pas d’être l’objet de controverses (plus ou moins intelligentes, d’ailleurs…) et de faire couler des torrents d’encre. Sa charge d’émotivité est telle que, selon les points de vue, les Révolutionnaires apparaissent tantôt « comme des anges ou des démons ». Toutefois, le point de départ du professeur Burstin consiste à considérer qu’ils furent « des hommes comme les autres », quoiqu’ils créèrent une véritable « civilisation » ainsi qu’un « droit nouveau » pour reprendre l’heureuse expression du professeur Boris Mirkine-Guetzévitch.

L’APPROCHE ANTHROPOLOGIQUE
Haim Burstin a entendu donner à lire « un essai d’observation, de compréhension, d’analyse, plus que de la Révolution en elle-même, du Révolutionnaire, figure sur laquelle nous voudrions poser un regard de type anthropologique, en intégrant et en explorant de multiples comportements individuels, même s’ils ne coïncident pas forcément avec nos attentes ». Plutôt que d’opter pour une approche classique, d’une certaine façon, l’auteur étudie le phénomène révolutionnaire à partir de la base et « des Révolutionnaires en action », ce qui apporte un éclairage fort innovant sur cette période centrale de l’histoire du Vieux Continent.
L’ensemble est extrêmement intéressant. Au fil des pages, le professeur Burstin propose une lecture inédite des évènements qui ont nourri la dynamique révolutionnaire. La vacance du pouvoir tendit à provoquer le surinvestissement populaire. A cet égard, l’auteur parle d’un « paradigme insurrectionnel » empêchant constamment la Révolution de rentrer au port et de se fixer une fois pour toutes…

Haim Burstin, Révolutionnaires. Pour une anthropologie de la Révolution française, Vendémiaire, 2013, 20 euros.

http://toutelaculture.com/livres/essais/haim-burstin-revolutionnaires-pour-une-anthropologie-de-la-revolution-francaise/

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Mer 5 Fév - 15:19

Bohème littéraire et Révolution
Le monde des livres au XVIIIe siècle



Auteur : Robert Darnton
Editeur : Gallimard
Collection : Tel
Date de parution : février 2010
EAN13 : 9782070127887
Genre : Littérature clandestine / Livres et lecture / Littérature
Langue : français
Format : 190x125x17
Poids : 308g
Nombre de page(s) : 298


Résumé de "Bohème littéraire et Révolution ; le monde des livres au XVIII siècle"

La place des philosophes du XVIIIe siècle dans la préparation de la Révolution française a fait l'objet de controverses passionnées. Mais les historiens ne s'étaient guère, jusqu'à Robert Darnton, penchés sur le rôle des écrivains de second ordre - qu'ils tirent à Paris le diable par la queue en fabriquant une littérature pornographique et politique ou qu'ils se soient exilés à Londres, voire ailleurs, pour éviter l'embastillement. Ces ratés de la littérature tiendront un rang important dans le personnel révolutionnaire . Vu des ateliers, des boutiques des libraires ou des officines de la police, le paysage des Lumières change du tout au tout : s'esquisse alors, à la croisée d'une histoire de l'édition et d'une double sociologie des auteurs et des lecteurs, le monde des livres au XVIIIe siècle. Cette étude pose en termes novateurs la question de la lecture au siècle des Lumières et de la part qui revient à la fermentation intellectuelle dans le temps long des origines de la Révolution.
http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/darnton-robert/boheme-litteraire-et-revolution-le-monde-des-livres-au-xviii-siecle,25320624.aspx

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Sam 8 Mar - 9:39

La Révolution française selon Lamartine



C’est peu avant la révolution de 1848 qu’Alphonse de Lamartine, écrivain bien sûr mais aussi homme politique, publie sa vaste Histoire des Girondins.

Il y met en scène, très politiquement, la Révolution française. Cette fresque vaste et fourmillante a été un des plus grands succès de librairie du XIXe siècle. Cette Histoire des Girondins devenue introuvable est rééditée en deux volumes. Une édition établie par Anne et Laurent Theis et préfacée par Mona Ozouf.M.F.G.

Alphonse de Lamartine, « Histoire des Girondins », 2 tomes, Bouquins/Robert Laffont, 992 et 1 120 p.

http://www.lavenir.net/article/detail.aspx?articleid=dmf20140306_00444427

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Lun 17 Mar - 23:24

La révolution en marche

Publié le 17/03/2014



Les grandes évolutions du XVIIIème siècle jusqu’à la Restauration sont remarquablement présentées dans ce petit ouvrage très didactique, simple d’accès mais qui explique en profondeur les bouleversements de la société française de 1715 à 1815. L’historien Olivier Coquard y met notamment en lumière trois traits qui caractérisent la situation du pays avant 1789 … et qui ressemblent à ceux que nous connaissons de nos jours : la réforme de l’Etat, le choix entre le colbertisme et le libéralisme, et la question du « seigneur déficit ». C’est à croire qu’aujourd’hui nous sommes à la veille d’une révolution ! (« Lumières et révolutions », Olivier Coquard, Puf, 239 p, 14 €)

Pierre Bédéï
http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/17/1841398-la-revolution-en-marche.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Dim 6 Avr - 22:36

Un livre dont le titre me donne bien envie de le lire.  Very Happy 


La Révolution française et le monde d'aujourd'hui - Mythologies contemporaines

Sous la direction de Martial Poirson

Paris : Classiques Garnier, coll. "Rencontres", 2014.
EAN13 : 9782812425561.
353 p.
Prix 49EUR

Présentation de l'éditeur :

La Révolution française féconde arts, discours et pratiques populaires dans le monde contemporain et ces derniers en détournent l'héritage afin de jouer avec son mythe fondateur. Loin de renvoyer dos à dos construction mythique et historiographie critique, cet ouvrage interroge les mythologies révolutionnaires.

The French Revolution is a fertile source for contemporary forms of art, discourse, and popular culture, which often distort its heritage in order to play with its founding myths. Instead of placing mythical constructions and critical historiography back to back, this work interrogates revolutionary myths.




http://www.fabula.org/actualites/la-revolution-francaise-et-le-monde-d-aujourd-hui-mythologies-contemporaines_62300.php

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5195
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Jeu 19 Mar - 9:24

Nous avons ici un autre livre de Robert Darnton, dévolu à l'étude de la censure.



Dans cet ouvrage, De la censure. Essai d’histoire comparée, Robert Darnton, directeur de la bibliothèque de l’Université Harvard aux Etats-Unis et historien spécialiste du XVIIIe siècle français –notamment du milieu du livre–, réfléchit à la notion de censure à partir d’une comparaison entre trois cas historiques particuliers: l’Ancien Régime français du XVIIIe siècle, le Raj britannique du XIXe siècle et la République Démocratique Allemande (RDA).

On lira la suite de la critique ici.
http://www.slate.fr/story/99205/repenser-censure-regime-autoritaire

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5195
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Jeu 18 Fév - 6:42

Voici un autre livre écrit pas Robert Darnton.



Publié en 1991, ce livre, par son approche méthodologique et les talents de son auteur, n’a pas pris une ride et constitue toujours un ouvrage important pour l’étude du milieu culturel et littéraire de la fin du XVIIIe siècle. Documenté, fouillé, très clair dans son approche de la problématique du licite et de l’illicite sous l’ancien régime, c’est tout l’univers de la librairie illégale, clandestine, et de ses principaux acteurs que l’on trouve devant nos yeux. S’appuyant sur le fabuleux catalogue resté encore à peu près intact de la Société Typographique de Neuchâtel (STN) qui rassemble les principaux écrits séditieux durant le règne de Louis XVI, Darnton arrive à mettre en lumière les divers rouages de l’édition et du marché littéraire, la perception qu’ont pu avoir les divers acteurs de la demande de livre et de ce qu’ils vivent dans cette expérience qui est à des lieues de celles données par nos manuels d’histoire littéraire comme le précise notre auteur.

Lecteur, éditeur, colporteur, libraire, le livre interconnecte tous les milieux sociaux et le marché littéraire qui est en pleine effervescence, due principalement à la censure royale et parlementaire. Ce marché qui constitue pour l’historien un des moteurs favorisant la propagation des nouvelles idées issues des lumières et qui entre de plein droit dans les origines idéologiques de la Révolution. Entre le livre de philosophie qui remet en cause les bien-fondés du système politique absolutiste et les livres pornographiques qui mettent à mal l’observance des bonnes mœurs et contribuent selon la morale alors de mise par les autorités ecclésiastiques à la dépravation et au délitement des structures familiales.


Vous avez ensuite un rappel du contexte.

Sûrement le livre illicite marque la venue de nouvelles sensibilités littéraires, de nouvelles expériences qui se caractérisent par l’arrivée de nouveaux écrivains qui offrent une rupture par rapport à ce qui était alors permis de lire, que l’on se devait de connaître, d’apprendre. On aperçoit à cette époque l’émergence du lectorat du genre littéraire, que ce soit pour le roman galant, la nouvelle philosophie athée, le pamphlet, le canard, le fantastique, etc. Le dernier chapitre du livre intitulé Livres à succès et Révolution nous donne une belle interrogation et un champ d’investigation à défricher ne serait-ce qu’à regarder les trois meilleures ventes de livres prohibés que sont Thérèse philosophe (1748) attribué à Jean-Baptiste de Boyer, L’An 2440 (1771) de Louis-Sébastien Mercier, et les Anecdotes sur Mme la comtesse Du Barry (1775) de Mathieu-François Pidansat de Mairobert. Dans cette richesse de thèmes et de genres de la littérature clandestine où tout se confond, s’entremêle, se fusionne quels sont les ressorts profonds et synthétiques qui ont pu donner lieu aux origines intellectuelles de la Révolution ? Et donc, quelle est la pratique du livre par le lecteur de cette époque en ébullition ?

Darnton nous offre enfin dans ses annexes les ouvrages les plus commandés lors de cette période, comme le Système de la nature du Baron d’Holbach, De l’Esprit d’Helvétius, le roman d’anticipation L’An 2440 de Mercier ou encore les Œuvres de Rousseau, La vie voluptueuse entre les capucins et les nonnes d’un anonyme ou bien sûr le graveleux et célèbre Thérèse philosophe. On peut aussi avoir accès au catalogue clandestin de la STN de livres dits « philosophiques » publié sous forme de manuscrit durant l’année 1775 et diffusé auprès des clients dans la plus stricte confidentialité où les livres libertins côtoient Hobbes ou La Mettrie.

Sérieux et rigoureux, bien écrit, romancé un peu, parfois à la manière d’historiettes retraçant les péripéties de petits libraires ou colporteurs, Édition et sédition se révèle un livre passionnant pour tous les amoureux de l’histoire de la littérature et de l’histoire tout court.


http://cadependdesjours.com/2016/02/16/edition-et-sedition-lunivers-de-la-litterature-clandestine-au-xviiie-siecle-robert-darnton/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   Lun 22 Aoû - 12:06

Sortie simultanée de deux livres sur la Révolution :

14 Juillet, d’Éric Vuillard, et Sauve qui peut (la révolution), de Thierry Froger. Le premier est une histoire, l'autre une fable, mais tous deux visent à nous faire pénétrer l'univers de la Révolution. Wink

A suivre donc .... Cool

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ouvrages sur la révolution française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ouvrages sur la révolution française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Moniteur de la révolution française (réédition de 1863)
» Révolution française tome 2 - Aux armes citoyens !
» La Révolution française
» Annales Historiques de la Révolution Française
» La Révolution Française ouvrage de Furet et Richet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: