Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L’intimité du couple royal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 9:44

Citation :
Pauvre Marie-Antoinette , mariée au meilleur mais au  plus dégoûtant de tous les hommes . ( le prince de Ligne )

Pourriez-vous nous dire exactement ce qu'il entend par "dégoûtant"?

Dé-goûtant : qui suscite aucun désir? ...  Question

Well ???


Dernière édition par diphildor le Ven 11 Nov - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 9:54

Citation :
.......  simple absence d'amour des deux côtés, voilà tout le problème .

Si Louis XVI avait été le prince charmant que vous dites, les filles, il aurait su s'y prendre .
A condition d'être capable de les éprouver, la tendresse et le désir sont meilleures conseillères que tous les manuels du monde !
Savoir embrasser ?  Embrasser n'est pas une technique, enfin pas pour moi .
Pour ne même pas tenter les préliminaires les plus basiques, il faut être le dernier des rustres . Comme Louis n'était pas non plus le dernier des rustres, il préférait se tourner de l'autre côté et dormir !
Les autres couples mariés ne s'aimaient pas davantage, mais au moins il y avait du désir du côté de l'homme  . Il faisait donc des efforts pour dégeler sa femme . Louis n'éprouvait pas même de désir !
Pauvre Marie-Antoinette , mariée au meilleur mais au  plus dégoûtant de tous les hommes . ( le prince de Ligne )
Il me semble que tu verses dans l'anachronisme. Préliminaires et tendresse ne faisaient en effet pas partie de la panoplie matrimoniale de l'époque, a fortiori dans les familles royales.

Loulou n'était sans doute pas un bon amant, mais ce n'était pas ça qu'on lui demandait. Juste de faire ce qu'il fallait pour produire un héritier, point.

Et je ne suis pas si sûre que la petite Marie Antoinette soit à plaindre de ne pas avoir été violée par son mari.

Je nuancerai aussi ton propos, plus généralement. Je ne pense pas que les arcanes de la volupté s'ouvrent par le miracle de l'amour. Comme toute chose, le plaisir, donné et ressenti, s'apprend. Heureusement, sinon, il n'y aurait pas d'évolution. Et même l'extase finirait par nous lasser. In coito animal triste... quelle perte pour l'humanité !  

Le prince charmant ? Mais quelle enflure, celui-là ! Même pas fichu de retrouver tout seul la femme qui l'a séduit !  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 10:14

Je suis bien d'accord avec toi, ma chère Pim . Mais si tu avais entièrement raison, à la même époque, toutes les femmes auraient souffert de vaginisme et tous les hommes auraient mis sept ans à consommer leur mariage .
Or, si les femmes subissaient bel et bien leurs maris, cela n'empêchait techniquement pas la consommation .
La froideur de Louis XVI ne pouvait manquer de carrément glacer Marie-Antoinette .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 10:30

Bien entendu, il existait aussi de bons amants à l'époque, ainsi que des femmes douées pour le plaisir. Mais ce n'était pas la règle, c'était même moins la règle qu'actuellement, où les femmes exigent le droit au plaisir.

Droit au plaisir... Ca aurait bien fait rigoler nos philosophes grands mères, tiens.  

Je pense que, dans le cas qui nous occupe, le mariage franco-autrichien, plusieurs facteurs se sont conjugués pour faire obstacle. A la fois physiques et psychologiques. Sans doute incompatibilité de taille des parties, balourdise réciproque, manque d'intérêt et/ou de tempérament, timidité, peur...

Le vaginisme est un réflexe acquis. Si Marie Antoinette en était atteinte, c'est que quelque chose l'avait déclenché. Une visite gynéco pour vérifier qu'elle était bonne pour le service ? La première tentative d'un Loulou aussi lourdingue que trop membré ?  Shocked

Je suis en tout cas toujours Simone Bertière quand elle dit que la situation s'est aggravée par la répétition, et qu'à la fin, les deux jeunes gens se prêtaient avec dégoût à la corvée conjugale.

Bien sûr, si Loulou avait été caressant... Si Antoinette avait été coquine...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 10:32

diphildor a écrit:
Pourriez-vous nous dire exactement ce qu'il entend par "dégoûtant"?

Dé-goûtant : qui suscite aucun désir? ...  Question

Well ???  
Si je peux me permettre d'intervenir ici, je pense en effet que Louis avait quelque chose de dégoutant. Physiquement, il était laisser-aller. Et, psychologiquement, il semble qu'il ait aimé faire souffrir les animaux. Un drôle de mélange, c'est certain.  Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 10:47

J'ai déjà fait cette citation à la suite de laquelle nous avions eu justement toute une discussion pour essayer de démêler ce que Ligne avait  bien pu entendre par dégoûtant .
Je ne sais plus dans quel sujet au juste .  Zut de crotte !!!
Nous nous étions perdus en conjectures, car le terme est fort, n'est-ce pas !  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 10:54


Fort, pour nous!
Mais en le décortiquant bien, et en tenant compte de la souplesse du vocabulaire au XVIIIème siècle et de la façon de jongler avec les mots, l'on est peut-être à l'origine d'un petit contresens dommageable ... au Roi, ou au Prince! ... Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:02

"Goûter" au XVIIIe était plus ou moins synonyme d' "aimer", me semble-t-il. Ainsi, Ligne trouverait Loulou peu aimable.

Louis n'avait pas les qualités qui rendait un homme de cour aimable. Il en avait d'autres, qui faisait de lui le meilleur des hommes, comme la fidélité et la bonté.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:05

pimprenelle a écrit:
"Goûter" au XVIIIe était plus ou moins synonyme d' "aimer", me semble-t-il. Ainsi, Ligne trouverait Loulou peu aimable.

Louis n'avait pas les qualités qui rendait un homme de cour aimable.

Personnellement, c'est exactement ainsi que je tendais à l'entendre! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:29

pimprenelle a écrit:
"Goûter" au XVIIIe était plus ou moins synonyme d' "aimer", me semble-t-il. Ainsi, Ligne trouverait Loulou peu aimable.

Louis n'avait pas les qualités qui rendait un homme de cour aimable. Il en avait d'autres, qui faisait de lui le meilleur des hommes, comme la fidélité et la bonté.

Sans doute, oui ! Il est bardé de qualités morales . Ce qui est déjà énorme .
Mais Loulou n'a pas un physique de jeune premier .  les contemporains parlent de ses yeux troubles de myopes, son gros rire, un dandinement disgracieux .
Quoique Marie-Antoinette ait épousé un jeune-homme grand et mince, les portraits trahissent rapidement beaucoup trop de corpulence   ...  Tout cela est, sinon dégoûtant, assez rebutant .  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:34


Caractère peu aimable, physique "rebutant"... Nous y sommes! L'adjectif du prince de Ligne prendrait toute sa signification!

A quelle époque jugeait-il Louis XVI "dégoûtant"? ...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:39

C'est toute la question !
Car enfin, sans être beau, le Dauphin était un garçon présentable . Cela a dû se gâter par la suite .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:41

Et alors ? Antoinette aussi était myope.  Shocked Au reste, je trouve que la myopie nimbe le regard d'un trouble irrésistible.

Comme tu le dis, Loulou ne s'est enveloppé qu'avec l'âge... Antoinette aussi, d'ailleurs, pour tout dire. Georgina lui trouvera même un belly quite big.

Il est certain que Louis ne pouvait rivaliser avec les jolis courtisans, et que sa femme était sensible à la joliesse. Ce manque de désir de lui qu'elle avait peut-être n'aurait pas aidé, c'est sûr...

Mais, moi, perso, j'aime assez le côté sauvage de Loulou... J'ai juste du mal, beaucoup de mal, avec sa cruauté envers les animaux. Mais il est vrai que ce n'est pas moi qui suis dans son lit... donc  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:42

Citation :
C'est toute la question !
Car enfin, sans être beau, le Dauphin était un garçon présentable .  Cela a dû se gâter par la suite .
Mais dis ! Je le trouve beau, moi !  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 11:43

Il y a une autre dame qui est aimée par les membres du Boudoir , qui, bien qu'amoureuse de son époux et il en était de même !!!!!! a subit le soir de son mariage, une attaque "à la husarde" et de ce fait a été refroidie en ce qui concerne les rapports conjugaux intimes !!!!
elle avait 16 ans et lui 23 ans - et ensemble ils ont eu 4 enfants !!!!!!
mais elle avait un profond dégoût pour "la chose" !!!!allant jusqu'à la frigidité !!!!!!

il s'agit d'ELISABETH EN BAVIEVE impératrice d'AUTRICHE épouse de l'Empereur FRANCOIS JOSEPH !!!!!

Rien n'est tout rose dans le Monde des princes et des princesses - en principe le mariage c'est pour fabriquer la continuité de la lignée !!!!!!!
Nous, gens du peuple nous n'avons pas, en principe, cette obligation !!!!!!!

Amicalement MARIE ANTOINETTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 12:06

Et Eugénie, donc, qui s'est levée le lendemain matin au bord de la nausée !!!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 12:10

Dans le genre, il paraît que Joséphine ne trouvait vraiment pas Napo top au pieut.

Oups, mais ça n'a plus rien à voir. Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 12:12

pimprenelle a écrit:

Et alors ? Antoinette aussi était myope.  Shocked Au reste, je trouve que la myopie nimbe le regard d'un trouble irrésisitible.

C'est bien vrai . Mais Loulou, ça le faisait clignoter bêtement .

pimprenelle a écrit:
Mais, moi, perso, j'aime assez le côté sauvage de Loulou... J'ai juste du mal, beaucoup de mal, avec sa cruauté envers les animaux. Mais il est vrai que ce n'est pas moi qui suis dans son lit... donc  

Sauvage dans le sens beau ténébreux, je ne crains pas non plus . Mais la cruauté, non ! mille fois non !!!
C'était cruauté gratuite aussi de virer le duc de Penthièvre et ses chers défunts de Rambouillet ............
Cela ne laisse de m'étonner !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 12:13

pimprenelle a écrit:
Dans le genre, il paraît que Joséphine ne trouvait vraiment pas Napo top au pieut.

Oups, mais ça n'a plus rien à voir. Shocked

Au contraire, Victoria adorait les parties de jambes en l'air !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 12:20

Citation :
pimprenelle a écrit:

Et alors ? Antoinette aussi était myope.  Shocked Au reste, je trouve que la myopie nimbe le regard d'un trouble irrésisitible.

C'est bien vrai . Mais Loulou, ça le faisait clignoter bêtement .

pimprenelle a écrit:
Mais, moi, perso, j'aime assez le côté sauvage de Loulou... J'ai juste du mal, beaucoup de mal, avec sa cruauté envers les animaux. Mais il est vrai que ce n'est pas moi qui suis dans son lit... donc  

Sauvage dans le sens beau ténébreux, je ne crains pas non plus . Mais la cruauté, non ! mille fois non !!!
C'était cruauté gratuite aussi de virer le duc de Penthièvre et ses chers défunts de Rambouillet ............
Cela ne laisse de m'étonner !
Ben, non, Loulou n'était peut-être pas si myope que ça, puisqu'il tirait du gibier de loin avec une grande précision. Par contre, il était capable d'une cruauté gratuite qui glace, c'est sûr... Drôle de type...

Sinon, j'aime le genre intello efflanqué, gauche et timide, moi. Me font craquer...  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Ven 11 Nov - 13:22

pimprenelle a écrit:
Sinon, j'aime le genre intello efflanqué, gauche et timide, moi. Me font craquer...

..... moi aussi . J'ai horreur du gars qui roule les mécaniques .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'INTIMITE DU...   Dim 13 Nov - 17:27

Dans cette affaire, il ne faut pas oublier leurs éducations respectives. Cet imbécile de La VAUGYON avait élevé son pupille dans une ambiance religieuse qui touchait au morbide (culte de son aîné disparu, de ses parents, la femme assimilée à la grande pécheresse...) et tout le tremblement.
Elle, de son côté, était la fille de Marie-Thérèse d'Autriche, pas du genre à donner sa chemise au premier venu...
Et puis, il y a l'époque : finie la verte habitude d'envoyer une rouée comtesse pas trés regardante coincer opportunément le dauphin dans un bosquet ou derrière une tenture pour lui donner une "petite leçon de physique expérimentale" comme disait Voltaire.
Ils auraient vécu dans la Rome Antique ou à la Renaissance, les choses auraient sûrement été différentes. Cette fin de XVIIIème s'est trop policée, trop raffinée... Elle a oublié la saine verdeur d'avant et le romantisme naissant n'a pas arrangé les choses. Les larmes, les serments et les beaux sentiments sur fond de coucher de lune, c'est bien beau, mais ça n'aide pas beaucoup quand on se retrouve dans un lit et dans les bras d'un homme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Dim 13 Nov - 17:35

Faut savoir si on veut des libertins ou des vertueux Wink (moi je les préfère vertueux, quite à être coincés ! comme par exemples Mesdames ) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'INTIMITE DU...   Dim 13 Nov - 17:37

Il suffit de trouver un juste milieu entre prude et putain... (référence Coppolienne...)
On peut aimer le sexe et le plaisir et rester honnête homme/femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Dim 13 Nov - 17:39

Bien sûr, c'est ce qu'il y a de mieux. Mais à l'époque c'est l'un ou l'autre (par réaction précisément)

Si ils ont souffert dans leur jeunesse d'impréparation indubitable, combien la reine aurait elle plus souffert d'un mari déniaisé mais volage ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’intimité du couple royal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dropas, des E.T sur Terre
» Je trouve que Ségolène Royal a été classe avec Hollande.
» Prière pour mon couple
» pour la sauvegarde d'un couple
» Un Mc Do sans Big-Mac ni Royal-Cheese à la Défense

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: