Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L’intimité du couple royal

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
AuteurMessage
flower power

avatar

Nombre de messages : 310
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Lun 22 Aoû - 21:10

Extrait de la lettre par laquelle la Reine annonce à sa mère que tout est consommé. Very Happy

Vergennes me fait dire qu’il va faire partir le courrier de Breteuil. C’est une bienheureuse occasion pour moi. Je suis dans le bonheur le plus essentiel pour toute ma vie. Il y a déjà plus de huit jours que mon mariage est parfaitement consommé. L’épreuve a été réitérée, et encore hier plus complètement que la première fois. J’avais pensé d’abord en envoyer un courrier à ma chère maman. J’ai eu peur que cela ne fît événement et propos. J’avoue aussi que je voulais être tout à fait sûre de mon fait. Je ne crois pas être grosse encore, mais au moins j’ai l’espérance de pouvoir l’être d’un moment à l’autre. J’ai tant de marques de tendresse de ma chère maman, quelle sera sa joie ! J’en jouis comme de la mienne propre. Permet-elle que je l’embrasse de tout mon cœur ?

(Marie-Antoinette à Marie-Thérèse, 30 août 1777).

_________________
a mortifying family tradition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame Royale

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 02/09/2016

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Mar 6 Sep - 15:04

En effet, si j'ai cru naïvement à cette histoire de phimosis que Zweig racontait en premier lieu (c'est le premier bouquin que j'ai lu sur le couple donc pas de point de comparaison à l'époque), il paraît clair que ca ne tient pas debout.
Cela aurait forcément été notifié quelque part, l'opération d'un Roi ne passant jamais inaperçue (fistule de Louis XIV par exemple).
Je ne crois pas non plus à la théorie de Zweig comme quoi c'est par couardise que Louis XVI a refusé l'opération pendant des années. Euh, qui s'est fait inoculé la variole contre l'avis de tout son entourage qui craignait pour sa vie ? De plus, il semble bien que c'est la visite de Joseph II qui ait débloqué les choses, alors tout ceci m'a plutôt l'air d'ordre psychologique.
En fait je crois qu'on cherche une explication rationnelle (ce qui est naturel) à des réactions psychologiques qui sont sommes toutes, à mon avis, tout à fait normal :

- Les deux jeunes époux ont 14 et 15 ans. Marie-Antoinette n'est pas encore formée, elle n'attire donc pas Louis XVI sexuellement, ce qui se comprend aisément. Pour moi, quelqu'un qui trouve une fille de 14 ans sexuellement attirante est un malade. Autres temps autres mœurs, me direz-vous, enfin à mon avis, à n'importe quelle époque, une jeune fille au corps d'enfant n'éveille pas l'appétit sexuel d'un homme sain.

- Louis XVI est totalement inexpérimenté, et certainement pas prêt lui non plus : certains garçons le sont à 15 ans, d'autres non. La puberté et la maturité sexuelle, c'est relatif à mon avis. De plus, je crois que les souverains étaient initiés aux choses de l'amour d'habitude (Louis XIV avec Catherine de Beauvais), mais pas Louis XVI. Peut-être son éducation dévote ? En effet, ses précepteurs lui décrivaient le sexe comme une chose abominable. Bien que cela nous semble inconcevable de nos jours, si personne ne lui a jamais rien expliqué à ce sujet, serait-ce si étrange qu'il ne sache pas comment faire ?

- Marie-Antoinette n'est pas attirée par Louis XVI. Comme le disaient très justement certains d'entre vous, Louis XVI était très certainement un homme délicat qui ne voulait pas brusquer sa femme, et c'est tout à son honneur.  Souvent, et c'est bien normal, les femmes ont peur de leur première fois, de la douleur qu'elles vont ressentir, devant l'inconnu, etc...Du coup, c'est un peu à l'initiative des maris qui à l'époque ne s'embarrassaient pas de ce genre de considérations et étaient un peu bourrins. Du coup, une adolescente pas attirée, apeurée, face à un jeune homme peu entreprenant, peu attiré lui aussi et totalement inexpérimenté, on comprend que les deux ne se soient pas forcés à un devoir qu'ils considéraient tous deux comme une corvée.

- Leurs tentatives infructueuses se sont avérées douloureuses et, à mon avis, cela a contribué à les dégoûter tous deux des rapports physiques, d'autant qu'ils n'ont pas l'air très portés sur la chose, ni l'un ni l'autre. Je suis loin d'être spécialiste, mais à mon avis on peut ressentir ces douleurs sans évoquer un problème physique. Qu'une adolescente vierge, peu attirée par son mari, ait le vagin peu lubrifié et étroit, cela me semble normal, de même que ce vagin peu lubrifié puisse causer des rapports désagréables voire douloureux à Louis XVI, déjà réticent. Souvent cela se réglait justement parce que le mari, en bourrin qui ignorait les douleurs des femmes, faisait du forcing, mais Louis XVI était trop délicat pour cela.

- Enfin, l'attitude de Marie-Antoinette n'a pas du aider. Elle n'a pas cherché à séduire son mari, voire s'est refusée à lui (JC Petitfils parle d'une fois ou les courtisans ont pu voir Louis revenir à petits pas de la chambre de Marie-Antoinette, qui lui en avait refusé l'accès), et ne faisait rien pour l'encourager. Alors, dans une attitude que je trouve saine encore fois, comment un homme pourrait avoir envie d'une femme qui affiche si ouvertement qu'elle ne le désire pas ? Il aurait eu l'impression de la forcer, et cela n'était pas dans son caractère.

Bien entendu, il s'agit de mon avis et c'est subjectif  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Mer 7 Sep - 9:12

Bonjour Madame Royale,

Je partage votre opinion mesurée sur l'intimité du Couple Royal, ainsi que vos réserves. Il s'agit de matières intimes sur lesquelles nous n'avons par définition que peu de renseignements. D'autre part il est vrai que certains comportements furent observés, comme vous le rappelez à juste titre. L'épisode de Louis regagnant sa chambre est effectivement connu. Il est cependant difficile de nous forger un avis tranché à partir de ce seul élément en raison du fait qu'il peut avoir été monté en épingle par les courtisans. La clé de la problématique se trouve pour moi dans cette fameuse lettre de Joseph II, où il décrit ouvertement l'état conjugal de sa soeur et son beau-frère. Là aussi je suis d'accord avec vous : c'étaient deux enfants inaptes à la consommation, de par leur éducation et vraisemblablement aussi de par leur tempérament.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Note For Later

avatar

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 20/08/2016

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Mer 7 Sep - 17:29

Mon Dieu ! Ces pauvres gens sont morts depuis plus de deux siècles, ne peut-on leur laisser un peu de vie privée ! Rolling Eyes

_________________
One learns one's scale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte

avatar

Nombre de messages : 402
Date d'inscription : 25/10/2014

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Dim 31 Déc - 10:27

Querelle de ménage narrée par Bachaumont -

24 avril 1776. — On raconte un propos de la Reine au Roi, qu'il faut prendre pour ce qu'il est, c'est-à-dire pour une gentillesse que se permettent deux époux dans leur intimité, mais précieux comme établissant le caractère des deux augustes personnages, et l'idée que la première a du ministre actuel. Cette Majesté revenait de l'Opéra de Paris. Le Roi lui demanda comment elle l'avait trouvé ; elle répondit : froid. Il voulut s'informer si elle avait été bien reçue des Parisiens, si elle avait eu les acclamations ordinaires ; elle ne répondit point à cette question, et le Roi comprenant ce que cela voulait dire, répliqua : « C'est qu'apparemment, madame, vous n'aviez pas assez de plumes.— Je voudrais vous y voir, sire, vous, avec votre Saint-Germain et votre Turgot ; je crois que vous y seriez rudement hué, » répliqua la Reine avec une aimable vivacité, qui fit rire le monarque.

_________________
- me stessa -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   Dim 31 Déc - 16:00

Merci pour cette anecdote amusante.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’intimité du couple royal   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’intimité du couple royal
Revenir en haut 
Page 14 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14
 Sujets similaires
-
» Dropas, des E.T sur Terre
» pour la sauvegarde d'un couple
» Un Mc Do sans Big-Mac ni Royal-Cheese à la Défense
» Un couple américain du Minnesota a en effet décidé de faire voter les internautes................................
» Discussion autour de la pratique et le couple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: