Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 12:38

Un enfant, surtout petit, a besoin avant tout de repères : déterminer le rôles des adultes chargés de son éducation et également de repères temporels. La ritualisation des journées, des semaines est très importante et c'est pourquoi il s'agit d'une compétence essentielle des programmes de maternelle.

Maman, Papa, les grands-parents, c'est déjà à préciser mais c'est le rôle des familles. J'ai vu les dégâts occasionnés quand Papy a plus de poids que Papa. L'enfer... Et c'est déjà trop tard à huit-dix ans.

De même la nounou n'est pas Maman. Mais quand les tous-petits passent plus du temps avec la première ?
Personnellement, cela m'inquiète mais comme beaucoup gère très bien cette situation, cela devrait aller.
Mais les enfants royaux ? :etonne:Eux qui avaient une dizaine de femmes qui tenaient ce rôle ?
On peut comprendre la joie de Marie-Antoinette quand sa fille à un an passé la reconnut comme sa mère pour la première fois. Elle reconnaissait Louis XVI dès huit mois mais aussi il y avait beaucoup moins d'hommes dans son entourage !
C'est attendrissant mais aussi terrifiant quand on y pense.
On peut comprendre dès lors que ces enfants furent au final assez mal élevés.
Et quand il y a des changements de services, une gouvernante puis une autre...

Aujourd'hui, en maternelle avec le changement de rythme, les enfants ne savent plus qui est la maîtresse, qui sont les animateurs ou les femmes de ménage. À celles-ci, faute de personnel recruté suffisamment, on leur a demandé de garder les enfants et de faire preuve d'initiative. Mais ce n'est pas leur rôle ! Qu'on m'explique comment assurer un atelier peinture (et avec un groupe d'une dizaine de petits, ce n'est pas de la tarte !), surtout quand ce n'est pas son travail, et en même temps faire ce qui leur est demandé à la base, à savoir nettoyer. Et quand il s'agit de peinture...  Plus ceux qui veulent passer aux toilettes, qui ne savent pas encore s'essuyer... Sachant qu'il est interdit de lâcher le moindre enfant des yeux.
C'est tout simplement IMPOSSIBLE !!!

Alors qu'on leur demande se se repérer dans une journée : le lever, le petit déjeuner, la toilette (= maison), accueil école, l'appel, la date, la météo, ateliers divers, récréation, lecture ou chanson, déjeuner, sieste, réveil, nouveaux ateliers, récréation, lecture ou chanson, arrivée des parents, goûter, garderie ou maison...
Qu'on m'explique si chaque jour désormais ne se termine pas aux mêmes horaires, d'autant qu'ils se retrouvent dispachés avec des adultes toujours différents dès le réveil de leur sieste Sad, comment un petit de trois ans peut se repérer ?

Et le pire de tout : ce n'est pas à la fin du trimestre de la mise en place de ces rythmes scolaires qu'il faut se dire que cela ne marche pas. Il suffisait d'avoir un minimum d'expérience pour se rendre compte que c'est du n'importe quoi dès la version papier.
Mais lors des "débats" de l'an dernier, on a préféré suivre des théoriciens plutôt que des professionnels. Rolling Eyes
Sachant d'office les dégâts que cela occasionneraient, nous avons fait grève plusieurs fois l'an dernier. Et comme d'habitude, on passait pour de gros feignants, défendant nos privilèges...Rolling Eyes  Aujouŕd´hui, tout le monde y est opposé. Parents, municipalités, profs, animateurs (payés au lance-pierre)... Et les enfants qui n'en peuvent plus. M... ! Ce sont à eux qu'il faut penser en premier ! Pas aux lobbies du tourisme !
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra K.
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 38
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 13:26

Merci pour toutes ces précisions passionnantes Very Happy !
Je partage votre avis, les enfants royaux et même de la noblesse en général ne devaient absolument pas avoir les même valeur familiale qu'une famille actuelle! Je me demande si il en est de même pour les familles royales contemporaines?Shocked 
Mais je suppose qu'il devait y'avoir même un fossé entre les sentiments familiaux des familles bourgeoises et populaires avec les nobles de l'époque.
Enfin, on dit que la reine était proche de ses enfants, mais il faut relativiser cette proximité alors?
Peut-être au Temple? Mais dans ce cas habillait elle le dauphin? Le lavait elle? Il était très jeune et ils ne devaient pas avoir de personnel pour ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 15:19

Le sujet m'a toujours plus que passionnée ! 

Il faut lire madame d'Epinay (très proche de Rousseau) pour découvrir la première dame de la haute société à s'occuper de ses enfants puis de sa petite-fille. C'est très instructif.
Oui au final, notre modèle de famille est celui de la bourgeoisie. Un enfant noble est le plus souvent abandonné aux mains des serviteurs. Le prince de Ligne montre bien sa souffrance d'enfant.

Mais les choses évoluent au cours de la seconde moitié du XVIIIème siècle, justement par les écrits de madame d'Epinay (concrets) et de Rousseau (théoriques). Et d'autres comme Locke en Angleterre.

Au final, la première génération à en bénéficier est celle de Louis XVI et ses frères. Louis XV, au contraire de Louis XIV au siècle précédent qui trouvait les pères attentionnés ridicules, va laisser son fils le dauphin et sa belle-fille l'entière responsabilité de l'éducation des Petits-Enfants de France. Jusqu'au choix du gouverneur ! De même pour les princes du sang.
Ainsi le dauphin et la dauphine vérifieront chaque semaine les résultats des enfants, grondant, encourageant ou félicitant. Notons aussi que la mère aura beaucoup de tendresse explicite pour son aîné, très chouchouté également par le père. Et tous seront portraiturés plusieurs fois dès leur toute petite enfance, dans des scènes charmantes.
Mieux : à la mort du dauphin, Louis XV réitère sa confiance en Marie-Josèphe qui va carrément se substituer au gouverneur ! Shocked 
Il est donc, premier pas, déjà attesté que ce sont les parents les premiers éducateurs de leurs enfants, avant même le roi ! À tel point que lors d'une punition (injuste) du duc de Berry, Louis XV n'a pas outrepassé son rôle de grand-père, quand il aurait pu à l'exemple de Louis XIV, afficher son autorité supérieure de roi. Il ne voulait pas voir son petit-fils puni mais a accepté la décision des parents ! Shocked 

Le futur Louis XVI, ses frères et sœurs sont également les première enfants royaux à ne pas subir une seule fois le fouet.
Notons que cet instrument est encore courant au XIXème siècle, bien que de plus en plus vu comme un instrument barbare, utilisé dans le peuple ou chez les tarés de la haute société. Il n'y a qu'à voir la comtesse de Ségur.
Et au XXème siècle, seules les classes les plus défavorisées l'utilisent encore avant les années 60 environ.
Bien que j'ai connu pour ma part des élèves élevés à la trique de bœuf ou à la ceinture... 
C'est dire que l'évolution commencée sous Louis XV n'est pas encore tout à fait achevée.Shocked 
C'est la même évolution que l'hygiène si l'on regarde bien.

Louis XVI et Marie-Antoinette vont encore plus renforcer cette évolution. Ils veulent s'occuper de leurs enfants, vraiment. Il n'y a qu'à lire les lettres de la future mère à l'impératrice. Mais le poids des traditions, de l'Etiquette, de leur emploi du temps les empêche d'être des parents tout à fait "normaux". Alors que déjà dans les couches sociales juste en-dessous, de plus en plus de parents de l'aristocratie et de la haute-bourgeoisie se mettent à éduquer pleinement leurs enfants. Il faut lire Bombelles. C'est loin d'être une généralité, évidemment, mais cela touche les "âmes sensibles" de l'époque. D'où le succès de madame Vigée-Lebrun et ses compositions maternelles.

L'allaitement devient le nec plus ultra chez les riches, alors qu'il s'agit d'une nécessité dans les classes moins aisées pour éviter tous ces nourrissons envoyés en nourrice et ne retrouvant leurs parents pas avant l'âge de quatre à six ans. Dès la naissance de leur fille, Louis XVI et Marie-Antoinette fondent une société maternelle permettant d'aider les femmes du peuple à allaiter directement leurs enfants. C'est dire si le sujet était important aux yeux du couple royal.
Marie-Antoinette va même admirer Angélique de Bombelles, dame de la cour qui ose allaiter son fils.
Si la reine en a émis le désir, il est évident qu'elle fut vite arrêtée dans cet élan, toujours à cause du poids des traditions.

Notons tout de même que le couple royal aura finalement le choix de la gouvernante. Si la princesse de Guéménée leur fut imposée parce que nièce de la précédente, à sa démission, ils choisiront  en dépôt du scandale, leur meilleure amie ! Celle qui a aidé Marie-Antoinette a accepté ses maternités en tombant enceinte quasiment en même temps qu'elle !
C'est un pas de géant dans la gestion de l'éducation de leurs enfants.

Marie-Antoinette devant le caractère abominable de sa fille prendra des décisions assez modernes. Elle l'installe dans son appartement du rez-de-chaussée et décide de s'en occuper directement. Cette organisation ne durera pas longtemps mais c'est déjà une étape. Elle l'élèvera avec une fille du peuple qu'elle devra servir une fois sur deux !
Lors d'une de ses maladies, elle n'hésite pas à s'enfermer toute une semaine avec sa fille.
Peut-être aussi pour se rattraper de sa sortie à l'opéra avec madame de Polignac lors d'une maladie du dauphin...

Sa lettre à madame de Tourzel montre à quel point Marie-Antoinette avait des concepts d'éducation d'une rare modernité. À chaque fois que je la lis, je suis bouleversée par tant d'intelligence. 

Notons également que ce sont ces enfants ( et ceux élevés comme eux dans les classes supérieures)qui connaîtront les premiers des tenues adaptées à leur âge. Finis les coiffure et costumes d'adultes en miniatures. Ça, c'est révolutionnaire !  
Louis XVI imposera même le costume de matelot à ses fils, tenue "chic" des petits garçons au moins jusqu'aux années cinquante du XXème siècle. Et pourquoi la marque bien connue de "Petits Bateaux " ? Very Happy 

Le couple royal va tout faire pour rapprocher leurs enfants de leurs appartements du corps central alors que la tradition les voulait au bout de l'aile du midi. Un moyen d'établir une réelle vie de famille et qui permettra un certain soulagement durant les journées d'octobre.
La vie aux Tuileries les rapprocheront encore plus, par nécessité de sécurité mais aussi comme l'écrit Marie-Antoinette parce qu'elle n'a plus qu'eux... Sa coterie s'est volatilisée, alors...

Je ne parle pas du Temple, mais contrairement aux énormités professées par Evelyne Lever dans l'émission et d'autres historiens, je ne peux considérer la vie carcérale comme une vie agréable de famille. Shocked
Ce n'est pas parce que les parents s'occupent désormais directement de leurs enfants qu'ils en furent heureux ! Avec la peur au ventre en permanence...Rolling Eyes 

Sinon, oui Marie-Antoinette habillait bien directement son fils, le faisait manger, se relayant avec madame Elisabeth. Bon, en même temps, à sept-huit ans, il devait être bien empoté... Mais comme il avait toujours eu un personnel nombreux à son service, on peut comprendre que l'enfant n'était pas habitué à se débrouiller tout seul. Et à le complaire là-dedans, peut-être aussi parce que Marie-Antoinette n'avait plus que ça à faire, avec le besoin dans cette affreuse période, de décupler sa tendresse maternelle.
Sa sœur, plus grande, saura elle se débrouiller très vite seule, à s'habiller, s'occuper du feu, balayer, s'occuper mentalement et physiquement. Elle traitera son frère de feignant. On en connaît les conséquences...Sad

Mais à cet âge, s'occuper d'un enfant n'a rien à voir avec un bébé. Saura-t-on un jour si Marie-Antoinette s'est amusée (ce ne pouvait être qu'un jeu...) à changer ses bébés, à leur donner la bouillie, les laver ? Si elle l'a fait, c'est forcément très ponctuel et en aucun cas une habitude.
Déjà j'imagine qu'on s'avisait au sein de la Maison des Enfants de France à avoir les enfants bien propres avant la visite, programmée, des parents royaux.
Impossible d'imaginer le roi ou la reine faire gouzigouzi à leurs bébés les couches pleines...

J'ai lu récemment un livre consacré aux WIndsor et objectivement, les choses n'avaient guère changé au XXème siècle. Les nurses sont toutes puissantes et le père de la reine actuelle, ainsi que ses frères et sœur, ont été réellement torturés. L'un est devenu bègue et profondément timide et son aîné un type plus que méprisable.
La reine actuelle a eu un peu plus de chance. Ses deux enfants aînés pas du tout. Ils ne voyaient quasiment leur mère héritière surchargée de par la maladie de son père puis jeune reine que quasiment en public. Les deux derniers seront plus dorlotés. Et le duc d'Edimbourg n'avait d'autre but de faire du prince Charles, un homme, un vrai, Rolling Eyes quitte à le traumatiser avec des méthodes d'un autre âge.
Ils seront meilleurs grands-parents.
Il faut accorder à Diana d'avoir été sur ce point exemplaire.

Quant à aujourd'hui, le petit George a pour nurse celle qui a élevée le prince William et son frère. Choisie par Diana, et reprise par son pupille, on peut se dire qu'elle doit satisfaire. Et je pense que le prince et son épouse qui elle n'a strictement rien à voir avec les éducations princières, auront à cœur d'élever leur fils le plus normalement possible. Bien que la normale soit impossible à atteindre quand on est futur roi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 16:09

Reinette a écrit:
Saura-t-on un jour si Marie-Antoinette s'est amusée (ce ne pouvait être qu'un jeu...) à changer ses bébés, à leur donner la bouillie, les laver ? Si elle l'a fait, c'est forcément très ponctuel et en aucun cas une habitude.
:
Non, certainement pas, malheureusement . Nous l'aurions su par Mme de Mackau, via Bombelles .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 19:31

Je me suis trompée : Marie-Antoinette ne s'enferme pas une semaine auprès de sa fille malade, mais trois semaines !  
Ce qu'elle écrit à son amie princesse de Hesse. Et la fillette a suffisamment de personnalité pour que Marie-Antoinette ne s'ennuie pas ! Bravo pour un tel exploit de la part d'une gamine de neuf ans !

Si le livre de Philippe Delorme est à mes yeux beaucoup trop court (je ne serai jamais comblée sur ce sujet), il n'en reste pas moins un très bon recueil d'infos concernant les enfants royaux. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 19:34

Je continue à vous lire Reinette. Je suis persuadée que la petite que vous attendez aura tout l'amour d'une maman exemplaire.
Oui, Marie-Antoinette, en tant que Reine, a fait UN PEU évoluer l'éducation des enfants royaux. Mais, l'étiquette était TRES tenace. Que voulez-vous ?
En tout cas, merci pour ces informations et pour les sources. Very Happy Very Happy Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 19:38

Merci beaucoup. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 20:11

Je suis très embêtée...le livre de Philippe Delorme n'est plus édité (je l'ai commandé il y a 5 ou 6 mois).  
Est-il possible de le commander sur internet ?
Je ferais une commande pour Noël alors...avec d'autres livres plus édités non plus  !
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra K.
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 38
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 20:51

C'est passionnant de te lire Reinette !!!! merci beaucoup, cela répond parfaitement à mes interrogations !!!Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:12

Oui, passionnant! On se régale de tes paroles! Moi qui n'y connait rien (comme d'hab').   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:18

princesseAl a écrit:
Je suis très embêtée...le livre de Philippe Delorme n'est plus édité (je l'ai commandé il y a 5 ou 6 mois).  
Est-il possible de le commander sur internet ?
Je ferais une commande pour Noël alors...avec d'autres livres plus édités non plus  !
Ah mince !  L'an dernier j'ai assisté à une conférence de Philippe Delorme consacrée à la petite Sophie en compagnie d'Attachboy qui a posté ici le déroulé complet avec vidéo. Où donc précisément ? scratch
Soit dans un sujet sur les enfants en général soit sur madame Sophie en particulier.
Enfin me semble-t-il qu'il y proposait en vente ce livre. Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:28

Alexandra K. a écrit:
C'est passionnant de te lire Reinette !!!! merci beaucoup, cela répond parfaitement à mes interrogations !!!Very Happy 
Madame_Royale a écrit:
Oui, passionnant! On se régale de tes paroles! Moi qui n'y connait rien (comme d'hab').   
Merci les filles !
Le sujet m'a toujours transcendée mais en ce moment il faut avouer encore plus ! 

Un livre que je recommande sur le sujet est le journal d'Hérouard, médecin de Louis XIII qui note dès la naissance du futur roi tout de tout sur sa santé, ses repas, premiers mots, rapports avec son personnel d'éducation et ses frères et sœurs, légitimes ou non, visites de Henri IV et Marie de Médicis...
On y découvre réellement ce qu'était l'éducation d'un enfant royal.

On voit très vite une nette différence de conception d'éducation entre cette aube du XVIIème siècle et l'époque qui nous occupe qui comme je l'ai souligné est celle d'une transformation totale sur ce point (et combien d'autres, évidemment !). C'est bien ce qui participe à mon goût de cette période et en particulier mon amour pour Louis XVI et Marie-Antoinette. 

Je ne sais pas si je retrouverai ce livre (ce pavé devrais-je dire) que j'avais emprunté à la bibliothèque de ma fac. Mais dès que je le retrouve, je me jette dessus. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra K.
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 38
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:29

Cela ne devait pas être simple d'écrire quelque chose sur Madame Sophie car je suppose qu'il n'y a pas beaucoup d'archive sur elle? Ni même de portrait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:33

Alexandra K. a écrit:
Cela ne devait pas être simple d'écrire quelque chose sur Madame Sophie car je suppose qu'il n'y a pas beaucoup d'archive sur elle? Ni même de portrait?
Cela occupait déjà une bonne heure de conférence ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:35

Il y a bien cette esquisse de EVLB:



et ce pastel, toujours de cette dernière:



Mais sinon je ne vois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra K.
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 38
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:37

Merci Very Happy !
Mais sait on vraiment pourquoi elle n'a pas survécu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 14 Nov - 21:42

Alexandra K. a écrit:
Mais sait on vraiment pourquoi elle n'a pas survécu?
C'est un peu compliqué. Je te conseille de voir cette vidéo. Very Happy 
Mais où est-elle, flûte ?
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra K.
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 38
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 17 Nov - 12:22

Je me demandais: existait-il déjà des biberons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 17 Nov - 18:48

Alexandra K. a écrit:
Je me demandais: existait-il déjà des biberons?
Oui mais beaucoup moins généralisés que les nourrices. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra K.
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 38
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 17 Nov - 18:53

Ok Very Happy , peut-être plus utilisée par le peuple car moins de temps et problème de nourriture variée pour pouvoir allaiter correctement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Lun 18 Nov - 10:21

Reinette a écrit:
Alexandra K. a écrit:
Mais sait on vraiment pourquoi elle n'a pas survécu?
C'est un peu compliqué. Je te conseille de voir cette vidéo. Very Happy 
Mais où est-elle, flûte ?
La voici, la voilà, la vidéo de la conférence de Mr Delorme !!! Very Happy Very Happy Very Happy

http://maria-antonia.justgoo.com/t4436p60-conference-de-philippe-delorme-association-louis-xvi?highlight=philippe+delorme
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra K.
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 735
Age : 38
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Lun 18 Nov - 14:27

Super !!!!!  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Sam 7 Déc - 12:58

Vous imaginez bien que depuis un moment je ne cesse de lire tout ce qui se rapporte à la puériculture, aux premiers jours du bébé, etc.

Une nouvelle grande mode est arrivée des Etats-Unis, qui connut une large publicité à la naissance du petit prince George.
C'est le grand retour de l'emmaillotage ! 

http://www.doctissimo.fr/html/grossesse/bebe/puericulture/articles/12859-emmailloter-bebe.htm

Alors après quelques discussions avec des sages-femmes, des futures ou toutes nouvelles mères, il s'avère qu'il y aurait bien un côté positif. Nos arrières-grands-mères n'étaient pas plus bêtes que les femmes modernes du XXème siècle. Argument de poids, je dois bien l'admettre.
En effet : le bébé à sa naissance est tout d'un coup surpris de sa grande liberté de mouvements, lui si longtemps comprimé dans le cocon du ventre de la maman. Pouvoir balancer ses bras ou ses jambes peut lui être une source d'angoisse, notamment au coucher. La peur du vide...

Bon, bon d'accord...Shocked 

Mais moi voilà, je ne peux pas !!! 

J'ai une formation d'historienne spécialisée dans l'éducation des enfants, et tout particulièrement au XVIIIème siècle, moment-clé de changement radical de ce domaine. Ce qui fait justement partie de ce qui me plaît en ce siècle !

Les premiers bénéficiaires furent l'élite de l'aristocratie et de la haute-bourgeoisie du XVIIIème siècle pour arriver dans le monde prolétaire seulement au cours d'un XXème siècle déjà bien avancé. Comme l'hygiène.
Et encore que j'ai connu certain village où je ne suis pas sûre que cette "révolution" soit tout à fait arrivée.Shocked 

Je n'ai jamais lu l'Emile. Je n'ai jamais eu le courage devant le pavé qui est pourtant bien dans ma bibliothèque et puis d'ailleurs, passés les enthousiasmes de la Terminale comme beaucoup d'ados puis d'étudiants touchés par ce retour à la Nature, Rousseau ne me paraît pas des plus sympathiques et sa récupération au cours de la Révolution aurait de quoi plutôt me faire vomir. 

Non : ce n'est pas Rousseau qui est à la base de mes principes d'éducation.

Alors devinez qui cela peut être ? 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Sam 7 Déc - 13:04

Tu nous poses une colle ! Wink  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Sam 7 Déc - 13:12

La réponse est évidente.  

Depuis que je suis toute jeune, je connais ce passage qui depuis quelques mois et toujours crescendo me touche encore plus, ce que je ne croyais pas possible ! 

Versailles 12 juin 1778
[...] Je grossis beaucoup. J'ai eu l'enfance de me mesurer, j'ai déjà augmenté de quatre pouces et demi. Ma chère maman est bien bonne de vouloir s'inquiéter pour ce petit enfant futur. J'ose l'assurer que j'en aurai le plus grand soin. A la manière dont on les élève à cette heure, ils sont bien moins gênés ; on ne les emmaillote pas, ils sont toujours dans une barcelonnette ou sur les bras, et du moment qu'ils peuvent être à l'air, on les y accoutume petit à petit, et ils finissent par y être presque toujours. Je crois que c'est la manière la plus saine et la meilleure de les élever. Le mien logera en bas, avec une petite grille qui le séparera du reste de la terrasse, ce qui même pourra lui apprendr eplus tôt à marcher que sur les parquets. [...]

N'est-ce pas des plus émouvants ? 
Je me dis, la pauvre, qu'entre ses désirs de femme enceinte et la réalité de la cour, quelles initiatives lui furent finalement accordées dans l'éducation de sa fille ?
Elle se rattrapera un peu plus tard, quand l'enfant aura déjà quatre ans et que les dégâts de sa première éducation avaient de quoi terriblement effrayer la mère.Sad 
Et surtout quand Louis XVI et Marie-Antoinette auront enfin le choix de la gouvernante...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mariage de Marie-Antoinette et Louis-Auguste
» Le mariage de Louis XVI et Marie-Antoinette illustré
» Marie-Antoinette et ses enfants (1787)
» Marie Antoinette, par Jacques-Louis David
» Portraits de Marie Antoinette avec ses enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Généralités-
Sauter vers: