Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Jeu 10 Mar - 13:48

Cela montre bien combien Louis XVI était visionnaire en ce qui concerne la science !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 0:52

olivia a écrit:


Bref Louis XVI avait prévu de faire de son héritier un vrai marin scientifique !

Je ne savais pas alors que j'avais autant raison.

La marine est à peine étudiée lors des éducations des héritiers du trône. Le duc de Bourgogne père de Louis XV ne l'aborde que lors de son voyage à travers la France en 1700 quand il accompagne son frère jusqu'aux Pyrénées. Il a tout de même 18 ans.
La charge de Grand Amiral est traditionnellement réservée aux bâtards : le duc de Vendôme fils de Henri IV, le duc de Vermandois (fils de Louis XIV et La Vallière), le comte de Toulouse (fils de Louis XIV et la Montespan), puis son fils Penthièvre et enfin, mais pas bâtard bien que ce terme lui irait très bien dans le vocabulaire d'aujourd'hui, son gendre le duc d'Orléans lui-même. Ceci pour dire que cette partie du registre militaire n'est pas négligeable mais pas non plus digne du roi qui doit être le général en chef de l'armée de terre.

Mais voilà qu'un ministre de la Marine de Louis XV est ami avec le gouverneur des petits-fils du roi. J'ai nommé Maurepas. Est-ce que La Vauguyon a voulu rendre hommage à son ami exilé pour l'éducation des petits-fils du roi ? Son ami lui a fait comprendre qu'un futur roi "marin" est indispensable ? En tout cas, tous les sous-précepteurs ayant un quelconque rapport avec la marine (géographie, dessin, mathématiques...) étaient des protégés de Maurepas. Et nous savons tous que cette éducation maritime sera déterminante chez Louis XVI.

La Vauguyon n'a pas pour autant négligé l'armée de terre. Le futur Louis XVI lira tous les ouvrages possibles et inimaginables sur les tactiques militaires. De la Guerre des Gaules aux plus récentes publications, à un moment où cette tactique militaire se modifie profondément. On ne fait plus la guerre dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle comme sous Louis XIV. De plus, les gentilhommes de la manche, adultes accompagnant le Dauphin sont tous des soldats émérites, La Vauguyon le premier (son attitude à Fontenoy le fera remarquer du Dauphin père).
Mais La Vauguyon a oublié un aspect essentiel : l'aspect pratique.
Jusque-là, tous les héritiers devaient à un moment de leur éducation prendre ou défendre un siège avec d'autres enfants (princes du sang, grands seigneurs) et faire comme si. On construisait un fort miniature dans une cour de château (mais jamais à Versailles, le père de Louis XVI y eut droit à Compiègne) et cela pouvait durer plusieurs jours. Les touchés devaient faire les morts, il fallait les récupérer sur une civière, etc.
Or La Vauguyon n'a pas commandé de faux fort.

Les deux aspects militaires ont été interchangés : la marine prend le pas sur l'armée de terre.
Ce n'est pas si mal voir puisque la seule guerre de Louis XVI (enfin disons que pour la deuxième, elle fut plutôt à l'insu de son plein gré ) se jouera essentiellement sur les mers. Et qu'il la gagnera. Et contre la marine anglaise ! Contre laquelle Napoléon se cassera toujours les dents. Comme quoi...

Fut-ce un mauvais calcul, puisqu'au final Louis XVI n'apparaîtra jamais comme un vrai roi meneur de troupes ? Je suis certaine qu'il y a eu un presque un choc culturel. Les Français ont rejeté ce roi qui n'était plus tout à fait roi. Car son rôle militaire est presque la raison d'être du monarque. Ce n'est pas pour rien que tout le long de la Révolution, on a attendu une dictature militaire. Enfin disons plutôt qu'on attendait un sauveur militaire : La Fayette, Dumouriez, d'autres encore et puis un est arrivé qui a surpris tout le monde.

Enfin pour Louis XVI ce n'était qu'un début et nous ne saurons jamais ce que ç'aurait pu être si on lui avait laissé le temps de mener sa politique maritime à fond. Nous savons déjà qu'il va organiser l'expédition La Pérouse, que son seul voyage (plus un deuxième qui là encore n'est pas vraiment un choix personnel) sera destiné à la mer mais j'apprends aussi qu'en 1785 il a destitué le duc d'Orléans de sa charge de Grand Amiral pour la donner au Comte d'Artois. C'est certes un cadet mais c'est déjà plus proche de la famille royale. J'ai mis plus haut, aidée par madame Sophie, son projet colossal de cabinet d'études maritimes pour le premier Dauphin. Mais en plus, en pleine Révolution, alors que des noms prestigieux sont évoqués comme Condorcet, voire même Robespierre, il nomme à la stupeur générale Fleurieu comme gouverneur du Dauphin. Je me rappelle que Jean Chalon avait dit qu'il s'agissait d'un obscur inconnu (ah la la , ce pauvre Louis XVI vraiment, il est trop nul) et plus tard dans Liberté des mers des GDC, je me suis rendue compte qu'en réalité ce n'était pas n'importe qui. L'ayant lu, il ya près de dix ans, je ne sais plus ce qu'il a fait exactement mais mon livre sur les éducations princières me le rappelle (que je ne regrette pas cet achat !). C'est un hydrographe, grand scientifique, conseiller personnel de Louis XVI qui visite les ports en son nom. Contrairement à toutes les traditions, il ne nomme pas un maréchal de camp comme gouverneur de l'héritier du trône, alors que c'est le gouverneur qui fera du futur roi un roi-soldat. Le duc d'Harcourt pour le premier Dauphin l'était encore. Fleurieu n'est même pas officier de marine. Non, tout simplement un scientifique.

Ceci me laisse penser qu'après lui, Louis XVI voulait que ses fils soient encore plus marins et scientifiques que lui et pourquoi pas qu'ils aient la chance de voguer sur la mer. Car là encore grâce à ce livre, j'ai su enfin pourquoi les rois ne voyageaient plus à partir de Louis XIV. Trop dangereux. Idem pour le Dauphin. Sauf toujours en cas de guerre. D'où peut-être aussi pourquoi Louis XVI s'est accordé le droit d'aller à Cherbourg : la partie militaire qui l'intéressait vraiment.

Peut-on imaginer un jeune Louis-Charles mousse sur un bateau, puis montant en grade, apprenant le métier de la mer comme le souhaitait son père et toujours aussi loin de toute hauteur comme le désirait sa mère ? C'est sûrement profondément utopique. Parce que déjà seul garçon. Mais si Louis-Joseph aurait vécu, pourquoi pas. Les comtes de Provence et d'Artois ont eu droit de traverser la France parce que cadets. Et maintenant c'est le lot de beaucoup de princes héritiers actuels. Comme quoi Louis XVI et Marie-Antoinette étaient vraiment en avance sur leur temps !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 10:32

olivia a écrit:
Mais en plus, en pleine Révolution, alors que des noms prestigieux sont évoqués comme Condorcet, voire même Robespierre, il nomme à la stupeur générale Fleurieu comme gouverneur du Dauphin.
Pour Roby, cela relève davantage du mythe, ou alors d’une rumeur tirée par les cheveux car, à cette époque, ni Louis XVI, ni Robespierre n’étaient comment dire ? Disons sur la même longueur d’ondes !!

olivia a écrit:
Je me rappelle que Jean Chalon avait dit qu'il s'agissait d'un obscur inconnu (ah la la , ce pauvre Louis XVI vraiment, il est trop nul) et plus tard dans Liberté des mers des GDC, je me suis rendue compte qu'en réalité ce n'était pas n'importe qui. L'ayant lu, il ya près de dix ans, je ne sais plus ce qu'il a fait exactement mais mon livre sur les éducations princières me le rappelle (que je ne regrette pas cet achat !). C'est un hydrographe, grand scientifique, conseiller personnel de Louis XVI qui visite les ports en son nom. Contrairement à toutes les traditions, il ne nomme pas un maréchal de camp comme gouverneur de l'héritier du trône, alors que c'est le gouverneur qui fera du futur roi un roi-soldat. Le duc d'Harcourt pour le premier Dauphin l'était encore. Fleurieu n'est même pas officier de marine. Non, tout simplement un scientifique.
Si c’est un officier de marine, et qui s’est frotté aux combats ou les a planifiés ; et avec qui, notamment, Louis XVI a préparé le voyage La Pérouse ; enfin, il a aussi été son ex-ministre de la Marine.
Ce n’est pas un...inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 10:38

Citation :
olivia a écrit:
Mais en plus, en pleine Révolution, alors que des noms prestigieux sont évoqués comme Condorcet, voire même Robespierre, il nomme à la stupeur générale Fleurieu comme gouverneur du Dauphin.
Pour Roby, cela relève davantage du mythe, ou alors d’une rumeur tirée par les cheveux car, à cette époque, ni Louis XVI, ni Robespierre n’étaient comment dire ? Disons sur la même longueur d’ondes !!  

N'évoque t-on pas cette tentative de "récupération " de Robespierre dans le cadre des menées politiques souterraines que l'on suppose à la princesse de Lamballe, au moment où la famille royale est placée en résidence surveillée aux Tuileries ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 10:47

Citation :
N'évoque t-on pas cet tentative de "récupération " de Robespierre dans le cadre des menées politiques souterraines que l'on suppose à la princesse de Lamballe, au moment où la famille royale est placée en résidence surveillée aux Tuileries ?
Je suppose, mais je n’y crois pas du tout, du tout.
Et encore moins, si l’épisode de la nomination officielle du gouverneur se situe après Varennes : période à partir de laquelle Robespierre change radicalement d’opinion en ce qui concerne le principe monarchique .
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 10:52

Oui aucun risque que ça lui ait traversé l'esprit Wink

Il est vrai que Louis XVI était bien plus pacifique que ses ancêtres et donc il ne donnait pas l'image d'un Louis XIV ou même d'un Napoléon, au front sur son cheval en train de charger l'ennemi

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 11:04

Je réfléchis encore sur cette différence d'éducation à partir de Louis XVI concernant le militaire.

Tous les enfants royaux, à l'instar de la noblesse, devaient porter l'épée. Louis XIII et Louis XIV la portant déjà même avant de quitter leurs robes, vers 4-5 ans.
Les petits princes apprenaient à porter l'épée, à vivre avec, à se mouvoir avec constamment. Ils ne devaient pas l'utiliser réellement mais son port était la marque de la noblesse et le chef de celle-ci devait savoir l'utiliser mieux que quiconque. C'était son signe distinctif. Louis XVI ne quittera la sienne qu'au Temple.
Par contre, par mesure de sécurité, il leur était interdit de toucher aux couteaux et ciseaux avant 12-13 ans.  Suspect

Louis XIII :


Louis XIV :


Le Grand Dauphin :


Le duc de Bourgogne père de Louis XV :


Louis XV :


Le Dauphin :



Et ensuite, je suis sûre qu'il est possible de trouver un portrait d'un des petits-fils de Louis XV portant l'épée enfant mais je n'y arrive pas. Peut-être que ce type d'images commencent déjà à se raréfier.

En tout cas, impossible pour Louis-Joseph. Le cas de Louis-Charles est différent car si ses parents ne le font certainement pas portraiturer en portant l'épée, il est Prince Royal durant la Révolution, période où le goût militaire s'intensifie. Et par propagande, on a :



Exception qui confirme la règle : l'enfant est bien armé, mais sans épée. il est un citoyen lambda, plus le représentant de la noblesse. L'armée devient nationale et non plus l'apanage d'une caste.

Au final, les fils de Louis XVI ne porte plus l'épée (même si bien entendu ils en ont, mais je parle en terme d'image) mais sont plutôt habillés en petits marins.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 11:12

Citation :
olivia a écrit:
Mais en plus, en pleine Révolution, alors que des noms prestigieux sont évoqués comme Condorcet, voire même Robespierre, il nomme à la stupeur générale Fleurieu comme gouverneur du Dauphin.
Pour Roby, cela relève davantage du mythe, ou alors d’une rumeur tirée par les cheveux car, à cette époque, ni Louis XVI, ni Robespierre n’étaient comment dire ? Disons sur la même longueur d’ondes !!  

Je suis bien d'accord, je ne donne que peu de crédit à cette rumeur. Mais enfin disons que son nom est évoqué quelque part, sur le moment ou bien a posteriori. A juste titre ou non.

Citation :
olivia a écrit:
Je me rappelle que Jean Chalon avait dit qu'il s'agissait d'un obscur inconnu (ah la la , ce pauvre Louis XVI vraiment, il est trop nul) et plus tard dans Liberté des mers des GDC, je me suis rendue compte qu'en réalité ce n'était pas n'importe qui. L'ayant lu, il ya près de dix ans, je ne sais plus ce qu'il a fait exactement mais mon livre sur les éducations princières me le rappelle  (que je ne regrette pas cet achat !). C'est un hydrographe, grand scientifique, conseiller personnel de Louis XVI qui visite les ports en son nom. Contrairement à toutes les traditions, il ne nomme pas un maréchal de camp comme gouverneur de l'héritier du trône, alors que c'est le gouverneur qui fera du futur roi un roi-soldat. Le duc d'Harcourt pour le premier Dauphin l'était encore. Fleurieu n'est même pas officier de marine. Non, tout simplement un scientifique.
Si c’est un officier de marine, et qui s’est frotté aux combats ou les a planifiés ; et avec qui, notamment, Louis XVI a préparé le voyage La Pérouse ; enfin, il a aussi été son ex-ministre de la Marine.
Ce n’est pas un...inconnu.

Ce n'est pas moi qui le traite d'inconnu mais Jean Chalon. Il aurait pu un minimum se renseigner... Rolling Eyes
Oui moi aussi, il me semblait bien que Fleurieu était au moins officier de la marine. Et certainement ministre éphémère de Louis XVI. Il était au moins chevalier. Mais sur ce coup je me suis appuyée sur mon livre concernant l'éducation des princes. L'auteur dit qu'il n'était pas officier de la marine. Déjà ne pas prendre de maréchal de camp comme gouverneur c'est déjà suffisamment révolutionnaire de la part de Louis XVI. Mais officier de marine paraît plus logique. En tout cas, c'est l'aspect scientifique qui a primé dans cette nomination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 11:14

Chou d'amour a écrit:
Oui aucun risque que ça lui ait traversé l'esprit Wink

Il est vrai que Louis XVI était bien plus pacifique que ses ancêtres et donc il ne donnait pas l'image d'un Louis XIV ou même d'un Napoléon, au front sur son cheval en train de charger l'ennemi

Saurais-tu où je peux retrouver la lettre de Louis XVI à l'abbé d'Avaux sur l'éducation du Dauphin où Louis XVI critique fortement les héros militaires ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 11:18

Merci pour tes recherches olivia...Very Happy
olivia a écrit:
il est un citoyen lambda, plus le représentant de la noblesse. L'armée devient nationale et non plus l'apanage d'une caste.

Au début de l’arrivée de la famille royale aux Tuileries, il y a bien un petit bataillon dans lequel il est incorporé (à titre honorifique, vu son âge) : le Royal dauphin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 11:35

Citation :
Merci pour tes recherches olivia...Very Happy

De rien, c'est toujours un plaisir de partager ses analyses.
De plus, je m'appuie fortement sur le livre Devenir prince qui m'apporte de nouvelles idées, me confirme des impressions et m'ouvre d'autres perspectives. Bref, je me régale.


Citation :
olivia a écrit:
il est un citoyen lambda, plus le représentant de la noblesse. L'armée devient nationale et non plus l'apanage d'une caste.

Au début de l’arrivée de la famille royale aux Tuileries, il y a bien un petit bataillon dans lequel il est incorporé (à titre honorifique, vu son âge) : le Royal dauphin.
 
Ah oui, c'est vrai. C'était traditionnel d'ailleurs. Les princes royaux jouaient souvent à la guerre avec d'autres enfants mais qui appartenaient à la plus haute noblesse. Tandis que là, je crois que c'était surtout des enfants de bourgeois et artisans.
Une fois de plus, La Vauguyon ne donnera pas un régiment miniature au futur Louis XVI et ses frères. A la place, l'héritier du trône passera la charrue.   Rolling Eyes Symboliquement, ce n'est pas non plus si négatif. L'agriculture est certainement plus bénéfique que la guerre pour le peuple. Mais bon, ça a dû surprendre, voire choquer.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 11:38

Merci pour ces infos Oliva

olivia a écrit:
Chou d'amour a écrit:
Oui aucun risque que ça lui ait traversé l'esprit Wink

Il est vrai que Louis XVI était bien plus pacifique que ses ancêtres et donc il ne donnait pas l'image d'un Louis XIV ou même d'un Napoléon, au front sur son cheval en train de charger l'ennemi

Saurais-tu où je peux retrouver la lettre de Louis XVI à l'abbé d'Avaux sur l'éducation du Dauphin où Louis XVI critique fortement les héros militaires ? Very Happy

Heu non désolé je ne m'en souviens plus

Le petit Louis-Charles pendant le séjour aux Tuileries puis au Temple jouait souvent à la guerre en se prenant pour un chef de troupe

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 11:54

Merci, Olivia, pour cette magnifique illustration de ton propos !

Tous les petits princes apparemment étaient ainsi équipés . Il arriva au prince de Ligne de tirer l'épée contre le chevalier des Essarts, son précepteur :

Il n'avait qu'un seul livre, mes Fables de Phèdre, et me les faisait apprendre par coeur, allait se promener à cheval. Une fois qu'il voulut me rosser pour n'avoir pas assez de mémoire, je lui sautai à la figure . J'allai chercher ma petite épée pour me battre avec lui . On me sépara de ce pauvre mentor ignorant et colère .

Ce n'était pas la première fois ! Là, j'avoue que je me suis d'abord demandé de quelle " épée " il s'agissait ( ), mais je dois avoir l'esprit mal placé : il s'agit bien de sa petite épée !
Jugez-en :

Avant cela, c'était sous le règne de l'abbé Fervaques, je me rappelle l'usage que je fis de ma petite épée . Je la regardais tant que des polissons de mon âge se mirent à rire . Je m'en aperçus et songeant à la vengeance je voulus l'assurer par la dissimulation . Je dis : " Monsieur l'abbé, me permettez-vous d'aller, pour un petit besoin, dans ce grand hangar qui sert d'asile aux daims ? " C'était dans le parc de Bruxelles que cela se passait . J'y fus bientôt suivi : c'est ce que je voulais . J'y fus bientôt hué : c'est ce que je ne voulais pas . On se jette sur moi. Je pique. Je ne suis pas assez fort pour percer . On l'est assez pour me culbuter . Cette première petite colère était de la rage . Je me relève . On m'entoure, on me menace, on rit, ce qui est bien pis . Je donne des coups à droite, à gauche . Je pare vingt coups de poings ou plutôt je les tiens suspendus sur mon visage . Enfin, il m'en tombe un sur le derrière de la tête qui m'étourdit au point que mes petits camarades des rues, avec qui je jouais à la porte de l'hôtel quand je pouvais m'échapper, sont vainqueurs et casse la coquille de ma petite épée pour gage de leur triomphe. ........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 12:06

Chou d'amour a écrit:
Merci pour ces infos Oliva

olivia a écrit:
Chou d'amour a écrit:
Oui aucun risque que ça lui ait traversé l'esprit Wink

Il est vrai que Louis XVI était bien plus pacifique que ses ancêtres et donc il ne donnait pas l'image d'un Louis XIV ou même d'un Napoléon, au front sur son cheval en train de charger l'ennemi

Saurais-tu où je peux retrouver la lettre de Louis XVI à l'abbé d'Avaux sur l'éducation du Dauphin où Louis XVI critique fortement les héros militaires ? Very Happy

Heu non désolé je ne m'en souviens plus

Tant pis, je le retrouverais bien un jour ou l'autre. Je crois l'avoir quelque part dans un GDC que je récupérerai la semaine prochaine. Very Happy


Chou d'amour a écrit:
Le petit Louis-Charles pendant le séjour aux Tuileries puis au Temple jouait souvent à la guerre en se prenant pour un chef de troupe

Oui c'est vrai, en cela il n'est pas si différent de tous les petits garçons. Je le vois chez mes élèves. Il n'y a qu'à voir sa réaction le soir du 20 juin 1791 ! Le pauvre, au lieu de faire le petit soldat, on lui met une robe de petite fille ! Quelle déception ce dut être pour lui !

Mais sinon, je n'ai pas l'impression qu'il ait eu une éducation vraiment militaire. Nous n'avons pas de description d'essais d'armes, de collections d'armes, comme le petit Louis XIII de 5 ans qui se promène dans les jardins de Saint-Germain-en-Laye avec une mini arquebuse. Louis XV encore recevra des nombreuses armes en cadeaux quand il était enfant. Et pas de "cours" véritablement consacrés à l'art militaire. On sait seulement qu'il s'était pris de passion pour Bayard comme les enfants d'aujourd'hui rêvent de Zorro , de Spiderman[img][/img] ou de Dragon Ball [img][/img]et même Mr T. [img][/img](il y a des classqiues indémodables). Il en était au stade du jeu. La guerre comme tous les petits garçons, pas spécialement en tant qu"héritier du trône.
Et cette lettre que je recherche montre que c'est une volonté précise de Louis XVI.

En même temps, fatalement, son éducation a été très courte. Au Temple, il n'en était qu'à ses tables de multiplication (logique pour un enfant de 7-8 ans), son père lui apprenait quelques bases du latin, mais il lui faisait étudier surtout la géographie. Un moyen sûrement de se détendre pour Louis XVI, presque de s'évader, lui et son fils... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 12:08

Citation :
Merci, Olivia, pour cette magnifique illustration de ton propos !  

Tous les petits princes apparemment étaient ainsi équipés . Il arriva au prince de Ligne de tirer l'épée contre le chevalier des Essarts, son précepteur :

Il n'avait qu'un seul livre, mes Fables de Phèdre, et me les faisait apprendre par coeur, allait se promener à cheval. Une fois qu'il voulut me rosser pour n'avoir pas assez de mémoire, je lui sautai à la figure . J'allai chercher ma petite épée pour me battre avec lui . On me sépara de ce pauvre mentor ignorant et colère .

Ce n'était pas la première fois !   Là, j'avoue que je me suis d'abord demandé de quelle " épée " il s'agissait ( ), mais je dois avoir l'esprit mal placé : il s'agit bien de sa petite épée !
Jugez-en :

Avant cela, c'était sous le règne de l'abbé Fervaques, je me rappelle l'usage que je fis de ma petite épée . Je la regardais tant que des polissons de mon âge se mirent à rire . Je m'en aperçus et songeant à la vengeance je voulus l'assurer par la dissimulation . Je dis : " Monsieur l'abbé, me permettez-vous d'aller, pour un petit besoin, dans ce grand hangar qui sert d'asile aux daims ? " C'était dans le parc de Bruxelles que cela se passait .  J'y fus bientôt suivi : c'est ce que je voulais . J'y fus bientôt hué : c'est ce que je ne voulais pas . On se jette sur moi. Je pique.  Je ne suis pas assez fort pour percer . On l'est assez pour me culbuter . Cette première petite colère était de la rage . Je me relève . On m'entoure, on me menace, on rit, ce qui est bien pis . Je donne des coups à droite, à gauche . Je pare vingt coups de poings ou plutôt je les tiens suspendus sur mon visage . Enfin, il m'en tombe un sur le derrière de la tête qui m'étourdit au point que mes petits camarades des rues, avec qui je jouais à la porte de l'hôtel quand je pouvais m'échapper, sont vainqueurs et casse la coquille de ma petite épée pour gage de leur triomphe.  ........

Ah merci de nous donner des témoignages exacts quant à l'emploi de ces épées pour enfants ! Et quand c'est du Ligne, c'est encore plus sympa !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 12:12

olivia a écrit:


Mais sinon, je n'ai pas l'impression qu'il ait eu une éducation vraiment militaire. ... Sad

En revanche ( que c'est mignon ! ) il a eu une initiation au jardinage .
Il partageait avec Jules junior de Polignac un petit coin de terrain à Trianon, où ils s'amusaient à cultiver des fleurs ......
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 12:21

Oh que c'est mignon !    D'ailleurs, sur l'image que j'ai posté du Chou d'Amour en garde national, on voit un rateau et un arrosoir.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 12:34

Louis-Charles était bien trop jeune quand la Révolution a débuté pour pouvoir recevoir une édcucation complète et typique de l'époque. Quant à Louis-Joseph il est mort trop tôt et lui non plus n'a pas pu en bénéficier. Bref le cas des fils de Louis XVI est un cas à part Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 13:58

Citation :
olivia a écrit:
Mais sinon, je n'ai pas l'impression qu'il ait eu une éducation vraiment militaire. ... Sad

En revanche (  que c'est mignon ! ) il a eu une initiation au jardinage  .
Il partageait avec Jules junior de Polignac un petit coin de terrain à Trianon, où ils s'amusaient à cultiver des fleurs ......
C'est adorable !  Very Happy J'ignorais ce détail touchant, ou je l'avais zappé. J'ai retenu que Charles avait un petit jardin aux Tuileries mais c'est tout. Tu es sûre de l'info ?  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 14:09

D’après mon livre sur les éducations princières, les fils de Louis XVI et Marie-Antoinette avaient un petit jardin sur la terrasse du Midi.
Alors pourquoi pas à Trianon ? Very Happy

D'ailleurs le film de Marie-Antoinette avec Emmanuelle Béart montre un de ces charmants petits jardinets pour les enfants. C'est une très jolie scène de ce film pas parfait mais qui a de très bons moments.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 14:11

pimprenelle a écrit:

C'est adorable !  Very Happy J'ignorais ce détail touchant, ou je l'avais zappé. J'ai retenu que Charles avait un petit jardin aux Tuileries mais c'est tout. Tu es sûre de l'info ?  Very Happy

Attends, Pim, je recherche ma source !!!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 14:21

Tu es un petit trésor !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 15:23

Il me semble bien aussi que Louis-Charles cultivait des fleurs à Versailles Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 15:30

J'ai eu du mal, mais ça y est, j'ai retrouvé les enfants jardinant ensemble !

Nous sommes peu avant la Révolution . La Reine montre beaucoup d'amitié pour Mmes d'Ossun, de Fitz-James et la princesse de Tarente .
La Reine ( ... ) ne se rend plus chez la gouvernante qu'en tête-à-tête, pour voir ses enfants qui jouent avec ceux de son amie dans un petit parterre qui leur a été donné pour y faire du jardinage . Lorsque les bambins se disputent trop, Jules en appelle droit à la Reine qui se montre toujours de la plus stricte impartialité .

( Hedwige de Polignac : les Polignac )


Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   Dim 20 Mar - 15:32

Merci ! Tu es vraiment un trésor, un gros, là !      

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'éducation des enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le mariage de Marie-Antoinette et Louis-Auguste
» Le mariage de Louis XVI et Marie-Antoinette illustré
» Marie-Antoinette et ses enfants (1787)
» Marie Antoinette, par Jacques-Louis David
» Portraits de Marie Antoinette avec ses enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Généralités-
Sauter vers: