Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 17:12

Ah, quelle sale gueule il a ce Louvel !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 17:20

Madame de Chimay a écrit:
Ah, quelle sale gueule il a ce Louvel !

Je ne vous le fais pas dire ! Notre cher Chateaubriand a eu bien raison de le décrire comme il l'a fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 17:23

Non, j'ai du mal à croire que le sang de Louis XVI ait pu s'abrutir à ce point là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 18:07

Mercy-Argenteau a écrit:
A n'en pas douter, le portrait craché de son père . Continuez vos recherches Per !

J'ai onze personnes sur quinze qui ont trouvé qu'il était le portrait de Joseph II.

Un témoin, dans l'affaire du Temple, est une personne qui a eu la possibilité de voir l'enfant du Temple à partir du départ de Simon. Et des témoins ont du certainement fermer leur bouche; car Louis XVII = secret d'Etat.

Louis XVII, un roquet ? Les gens changent vite vous savez ! Vous n'avez pas 15 ans je pense. Ben Laden étudia en Allemagne; fut un jeune "de son temps", puis devint ce que vous savez.

Je pense que vous ne souhaitez pas que l'on entache la mémoire du fils de Marie-Antoinette. Vous n'êtes pas objectifs.

Et n'oubliez pas de lire et de réfléchir sur Aubry !!!

A plus tard; peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 18:23

per a écrit:
Mon raisonnement : Louis XVII n'est pas mort au Temple le 8 juin 1795 car il est quasi-impossible que l'"on" ne se soit pas intéressé à lui.

Sérieux? C'est là tout votre raisonnement de départ? Même moi j'en espérais un peu plus....
C'est encore pire que ce que je pensais....
En plus votre "quasi" suffit déjà à oublier la première partie.


per a écrit:
e pense que vous ne souhaitez pas que l'on entache la mémoire du fils de Marie-Antoinette. Vous n'êtes pas objectifs.

En quoi un Louis XVII évadé du Temple serait une entache à sa mémoire? Rolling Eyes Vous ne vous rendez pas compte que c'est vous qui n'êtes plus objectif? Il suffit juste de lire vos propres contradictions écrites ici même par vous pour s'en rendre compte. Pas étonnant que personne ne vous réponde quant à vos "recherches". Rolling Eyes

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 18:53

per a écrit:
J'ai onze personnes sur quinze qui ont trouvé qu'il était le portrait de Joseph II..

De quel Joseph II parlez vous ?! Il n'est pas possible que ce soit l'empereur !

per a écrit:
Un témoin, dans l'affaire du Temple, est une personne qui a eu la possibilité de voir l'enfant du Temple à partir du départ de Simon. Et des témoins ont du certainement fermer leur bouche; car Louis XVII = secret d'Etat..

Précisément, Mme de Tourzel nous en présente quelques uns, qui parlèrent avant la restauration. Mais si vous ne voulez pas me répondre, dites le directement, je serai fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 22:10

per a écrit:
Je pense que vous ne souhaitez pas que l'on entache la mémoire du fils de Marie-Antoinette. Vous n'êtes pas objectifs.

Vos recherches seraient tout à fait dignes d'intérêt si elles étaient bien menées. Je n'ai rien contre les gens qui sortent des sentiers battus, bien au contraire... Le problème, c'est que vous rejetez tous les témoignages qui n'appuient pas votre thèse (mais c'est nous qui ne sommes pas objectifs Rolling Eyes ). Vous biaisez dès le départ votre travail en étant persuadé que vous avez raison seul contre tous, et en ne voyant que ce vous voulez bien voir. De plus, le but de toute recherche est de produire des énoncés potentiellement réfutables, aussi étrange que cela puisse vous paraître. En effet, le fait qu'une affirmation puisse être remise en cause implique nécessairement qu'elle soit basée sur une argumentation solide. Or, les preuves que vous avancez ne sont pas réellement convaincantes. Vous remarquerez que l'on peut tout à fait contester intelligemment les différentes théories qui ont été produites à propos de Louis XVII, sauf la vôtre : elle est si peu étayée par des éléments concrets qu'elle ne peut paraître que farfelue. Nul ne pourra vous convaincre à coups de témoignages tirés des mémoires d'un tel ou d'une telle, ni par tout autre moyen... Votre vision de l'affaire Louis XVII tient plus de la conviction personnelle que du fruit de recherches longues et pénibles, et c'est ce que nous vous reprochons. Si Louis XVII était réellement Louvel, je crois que nous l'accepterions tous ici (à la condition que l'on nous le démontre). Nous ne nous positionnons pas en hagiographes, quoi que vous puissiez penser de nous.


Dernière édition par Louis XV le Mar 17 Avr - 22:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 22:13

Lucius a écrit:
De quel Joseph II parlez vous ?! Il n'est pas possible que ce soit l'empereur !

per a montré à certaines de ses connaissances un portrait représentant Louvel, puis ceux de plusieurs autres personnages de la haute noblesse de l'époque (si j'ai bien compris) en leur demandant à qui l'assassin du duc de Berry ressemblait le plus. Il semblerait que la majorité ait désigné Joseph II, ce qui étaye sa "théorie", qui fait de Louvel un descendant des Habsbourg.



Dernière édition par Louis XV le Mar 17 Avr - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 22:26

J'avais bien compris, cher Louis XV. Mais la ressemblance est pour moi inexistante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 22:31

Lucius a écrit:
J'avais bien compris, cher Louis XV. Mais la ressemblance est pour moi inexistante.

Pardonnez-moi cette erreur !

Nous dirons que si ressemblance il y a, elle nous aura échappé. Rolling Eyes

A dire vrai, la chose est assez simple : il suffisait de trouver un portrait où Louvel n'était pas trop laid et de choisir une expression ou une posture de Joseph II qui pouvait éventuellement correspondre à celle de son prétendu neveu. De plus, je ne pense pas que per ait proposé aux personnes qu'il a soumises à ce test de dire que Louvel ne ressemblait à aucun des autres personnages historiques dont elles avaient pu voir le portrait. Si l'on est forcé de choisir, on se fiera alors à des critères subjectifs, tels que ceux dont j'ai parlé plus haut. Enfin, autre possibilité : il leur a montré Louvel, Joseph II et cinq ou six femmes.


Dernière édition par Louis XV le Mar 17 Avr - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 22:40

Ca part en sucette ce post !

Même si j'émets des doutes quant à la date exacte de la mort du petit roi, je suis quasiment certaine qu'il est mort enfant au Temple, même si ce n'est pas à la date qu'on nous a toujours annoncée...

Bref, à force de lire Per, j'ai l'impression qu'il est à court d'arguments... Même si certains arguments se "tenaient", d'autres sont vraiment trop grotesques et tirés par les cheveux...

Avec des "si"... Vous connaissez la suite !

PS : Louvel a vraiment une tête de "lascar" , comme dit l'un de mes collègues
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 23:10

En fait cette discussion fatigue assez vite... Surtout qu'il ne s'agit pas de la première fois... Sleep Sleep Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 23:20

Dans la même veine : Marie de Médicis a-t-elle fait assassiner Henri IV? Quelqu'un devrait faire des recherches là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 23:25

Tout comme si ma tante avait des roulettes... Il parait que ce serait une charrette !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 23:30

Osterreich a écrit:
Tout comme si ma tante avait des roulettes... Il parait que ce serait une charrette !!!

Pas mal ! Je ne la connaissais pas, celle-ci !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mar 17 Avr - 23:34

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 18:59

D'après votre raisonnement (méandreux), Aubry est plus à prendre en considération que madame de Tourzel parce que... je n'ai pas compris.
Si l'on vous suit, sont dignes d'intérêt ceux qui ont eu accès au Temple après le départ de Simon le 19 janvier 1794.
Nous sommes d'accord sur ce point.
Mais est-ce le cas d'Aubry ? Objectivement ?

A moins que vous puissiez me prouver l'inverse, Aubry reste un personnage secondaire, plus que secondaire, auteur de roman. Pas du tout un municipal, conventionnel ou médecin, témoins de premier ordre. Qui n'a jamais approché Louis XVII. Enfin le Louis XVII officiel, mort à 10 ans.


La seule fois où je suis tombée sur ce nom d'Octave Aubry, c'est dans un livre de Lenotre et Castelot qui le cite, citant lui même le témoignage d'un certain Fontaine qui a vu le corps massacré de la princesse de Lamballe. C'est certainement un auteur spécialisé dans la Révolution mais je doute qu'il l'ait vécue en direct.

Madame de Tourzel, oui, pleinement, aux premières loges. Et si elle a quitté son élève au Temple, elle le connaissait très bien. Mieux que Aubry. Difficile de me dire le contraire. Very Happy

Je suis très entêtée mais quand on me prouve correctement les choses, de façon claire et précise, je peux très bien modifier mon point de vue. Sinon, je ne me passionnerais pas autant pour l'Histoire.
Néanmoins, tant que ce n'est pas le cas, vous m'aurez sur le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 19:06

Votre Louvel ressemble moins à Joseph II qu'à Fouquier-Tinville par exemple :






Ah, ah ! Et si Louvel était le fils de l'ancien procureur qui aurait décidé de se venger des Bourbons ?
Mon raisonnement tient autant la route.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 19:08

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 20:00

Eh bien moi, si je n'adhère pas aux thèses emberlificotées un peu space de notre ami Per, je salue son opiniâtreté et son courage.
Car enfin, voilà un monsieur avec une certitude chevillée au corps et au coeur qui essaye de nous expliquer pourquoi, démarche louable en soi .
Il nous expose ses arguments, et comment le recevons-nous ? ... avec des haussements d'épaules au mieux, des sarcasmes et ricanements assortis d'insultes . Si si ! Je dis bien insultes : nous le traitons de menteur !!! le voilà sur la sellette, punching ball du Boudoir, que sais-je ?
Je remarque en passant que le Boudoir a souvent été censuré pour moins que cela .

Enfin bref, Monsieur, si vos raisonnements me laissent comme deux ronds de flan, votre égalité d'humeur et votre patience forcent mon admiration .
Continuez vos recherches, après tout ! Il est évident qu'elles sont le sel et le sens de votre vie .
A chacun son trip, n'est-ce pas ! Wink

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 20:07

Euh ! Je sens que j'aurais mieux fait de rester en Ardèche . Je vais me faire agonir ....... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 20:08

Je n'ai pas l'impression d'insulter Per. Je demande juste à comprendre son raisonnement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 20:09

Je suis assez de ton avis , bien que de mon côté il s'agisse bien plus de respect que d'admiration Wink
Mme de Sabran a écrit:
Si si ! Je dis bien insultes : nous le traitons de menteur !!! le voilà sur la sellette, punching ball du Boudoir, que sais-je ?
Je remarque en passant que le Boudoir a souvent été censuré pour moins que cela .
Si je me suis joint aux autres, c'est parce que per qualifiais Madame de Tourzel de la sorte, ce n'était que lui rendre la monnaie de sa pièce

Bien à vous.


Dernière édition par Majesté le Mer 18 Avr - 20:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 20:10

Mme de Sabran a écrit:
Eh bien moi, si je n'adhère pas aux thèses emberlificotées un peu space de notre ami Per, je salue son opiniâtreté et son courage.
Car enfin, voilà un monsieur avec une certitude chevillée au corps et au coeur qui essaye de nous expliquer pourquoi, démarche louable en soi .
Il nous expose ses arguments, et comment le recevons-nous ? ... avec des haussements d'épaules au mieux, des sarcasmes et ricanements assortis d'insultes . Si si ! Je dis bien insultes : nous le traitons de menteur !!! le voilà sur la sellette, punching ball du Boudoir, que sais-je ?
Je remarque en passant que le Boudoir a souvent été censuré pour moins que cela .

Enfin bref, Monsieur, si vos raisonnements me laissent comme deux ronds de flan, votre égalité d'humeur et votre patience forcent mon admiration .
Continuez vos recherches, après tout ! Il est évident qu'elles sont le sel et le sens de votre vie .
A chacun son trip, n'est-ce pas ! Wink

.

Lorsque l'on avance une théorie, il faut des preuves et des arguments. Ce n'est que sur cette face que nous contre argumentons envers Per, c'est tout. Il n'y a pas eu de méchanceté contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 18 Avr - 20:12

Mme de Sabran a écrit:
Il nous expose ses arguments, et comment le recevons-nous ? ... avec des haussements d'épaules au mieux,

Je lui ai bien proposé d'expliquer ces arguments face à une source contradictoire, mais il ne veut pas répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.
Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est devenu Louis XVII ?
» Louis XVII a t'il survécu au massacre?Et si Oui,qui était il?
» Louis XVII est il mort au temple ?
» Louis XVII est-il mort au Temple ?
» Louis-Charles, deuxième dauphin, puis Louis XVII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Louis Charles-
Sauter vers: