Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 11 Avr - 11:45

Peut-être que le Roi est décédé à la fin 1793. Pourquoi pas...
Mais il semble qu'en aucun cas, le décédé du 8 juin 1795 ne puisse être le fils de Marie-Antoinette puisque Barras a avoué sous la pression au marquis de Bonneval qu'il a fait sortir l'enfant durant l'été 1794.
Cet ouvrage est selon moi une mixture concoctée par Octave Aubry d'après les papiers du marquis de Bonneval (1819-1820) qu'il lui ont été remis après 1920.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 11 Avr - 14:53

Pardon je voulais dire 1795 Embarassed

Mis à part cette erreur, quelle est votre réponse à ma question ? (si vous n'avez pas lu les mémoires de Mme de Tourzel, je peux vous envoyer en mp les quelques pages où elles exprime les preuves qui l'assurent du décès de Louis XVII au Temple en 1795).
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 11 Avr - 17:49

per a écrit:
Peut-être que le Roi est décédé à la fin 1793. Pourquoi pas...
Mais il semble qu'en aucun cas, le décédé du 8 juin 1795 ne puisse être le fils de Marie-Antoinette puisque Barras a avoué sous la pression au marquis de Bonneval qu'il a fait sortir l'enfant durant l'été 1794.
Cet ouvrage est selon moi une mixture concoctée par Octave Aubry d'après les papiers du marquis de Bonneval (1819-1820) qu'il lui ont été remis après 1920.

En gros vous vous basez sur un témoignage recueilli sous la pression c'est ça? Légalement parlant de nos jours ça ne vaut rien et je pense que vous comprenez pourquoi...

Comme Pim j'aimerais vous souhaiter bonnes recherches, cependant à vous lire et ce depuis plusieurs années on sent bien que vous les avez finies ces recherches puisque vous annoncez vos conclusions sans détour depuis longtemps. Donc que vous souhaiter? Je ne sais pas en fait.
Je reconnais qu'il y a encore une infime probabilité que Louis XVII ne soit pas mort au Temple (tellement infime que je n'y crois plus mais bon...). Or ce qui me gène c'est que si j'admets que c'est le cas, alors je plains véritablement ce pauvre Louis XVII de n'avoir pour seuls défenseurs de la vérité des "chercheurs" tels que vous ou Charles. Car force est de constater qu'il n'a alors à disposition que des personnes ayant perdu toute neutralité, toute objectivité et toute méthode, tellement elles sont persuadées de leurs idées avant de commencer à chercher véritablement. Aucune chance que ça n'aboutisse, d'ailleurs je le dis depuis des années ça aussi....

Dernière chose, la traçabilité du coeur Pelletan est parfois remise en cause car elle a des trous. Pouvez-vous nous donner ici votre traçabilité de Louis XVII après sa sortie du Temple jusqu'à sa mort? Puisque vous affirmez vos dires vous devriez le faire sans problème. En gros jugeons maintenant de votre traçabilité à vous histoire de comparer.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 11 Avr - 19:16

qu'est ce qui vous fait affirmer que son coeur n'est pas à saint denis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Mer 11 Avr - 20:53

Moi aussi je fais partie des quelques "illuminés" qui pensent que Louis XVII n'est pas mort le 8 juin 1795... Par contre, je pense qu'il est toutefois bel et bien mort au Temple, mais avant... (Fin 1793/début 1794)

Nous ne le saurons jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 5:42

Lucius a écrit:
Pardon je voulais dire 1795 Embarassed

Mis à part cette erreur, quelle est votre réponse à ma question ? (si vous n'avez pas lu les mémoires de Mme de Tourzel, je peux vous envoyer en mp les quelques pages où elles exprime les preuves qui l'assurent du décès de Louis XVII au Temple en 1795).

Merci bien. Mais je vais voir sur Gallica. Merci encore.

Pour ceux qui se posent des questions : tout est là !

http://louisxvii.canalblog.com/

Soit vous réfléchissez; et vous en tirez des conclusions; vous apportez des réflexions propres à amener une nouvelle recherche. Soit vous ne réfléchissez pas et dans ce cas, je vous conseille de vous intéresser plutôt aux autres sujets de ce forum. flower

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 8:42

per a écrit:
Merci bien. Mais je vais voir sur Gallica. Merci encore.

C'est tout à la fin des mémoires.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 17:50

per a écrit:

Pour ceux qui se posent des questions : tout est là !

http://louisxvii.canalblog.com/

Soit vous réfléchissez; et vous en tirez des conclusions; vous apportez des réflexions propres à amener une nouvelle recherche. Soit vous ne réfléchissez pas et dans ce cas, je vous conseille de vous intéresser plutôt aux autres sujets de ce forum. flower


C'est marrant de voir que dès qu'on pose des questions de fond vous bottez en touche soit en ne répondant pas soit en nous balançant un lien en guise de réponse. Je le connais ce site, c'est le même depuis des années et je n'y trouve aucune réponse à mes questions. En ce qui vous concerne vous avez clairement apporté des conclusions avant de réfléchir, et si vos interventions ici consistent à nous mettre des "non Louis XVII n'est pas mort au Temple" et au mieux des liens internet, alors moi je vous conseille de vous intéresser à d'autres forums.
Juste pour info sur la page du site que vous mettez en lien j'y ai tout de suite trouvé un "probablement" signe que déjà votre traçabilité de Louis XVII n'est pas claire...c'est bon j'ai ma réponse.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 18:01

Lucius a écrit:
per a écrit:
Merci bien. Mais je vais voir sur Gallica. Merci encore.
C'est tout à la fin des mémoires.

Si vous pouviez me donner ces raisons svp ! J'ai feuilleté le livre mais ce n'est point pratique de trouver. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 18:40

Voici :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 19:00

Merci beaucoup. Very Happy
Mais avez vous lu ces quelques mots : "Il l'avait vu rarement" ? Comment un homme de 80 ans, qui a vu rarement un enfant des décennies auparavant, peut-il certifier avoir reconnu le décédé ? Un homme de 80 ans soumis à une forte pression interne !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 19:02

Il n'est pas non plus aveugle ou gâteux, s'il peut effectuer une autopsie !

Mais il n'est pas le seul témoin auquel la marquise se réfère.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 19:33

Cherchez pas Lucius vous perdez votre temps Rolling Eyes

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 19:54

Baaaaah ! je ne veux pas trop me mêler de ce sujet, beaucoup trop compliqué pour moi, mais juste pour ce qui concerne Barras : pour quelles raisons accorder plus de valeur à la supposée parole de cet homme ? scratch
Un pochtron notoire, opportuniste, et capable de raconter tout et son contraire !
Ses Mémoires mêmes, en partie apocryphes, sont une accumulation de mensonges et louvoiements ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 19:57

Bien sûr, mais le pire c'est que ce "débat" ne sert à rien car les personnes telles que Per sont persuadées depuis longtemps qu'ils ont raison, avant même d'avoir commencé leurs recherches et leur mauvaise foi est hallucinante...
Typiquement Per nous disait que le témoignage de Barras pourtant recueilli sous la pression était un argument en sa faveur, et là il se moque de celui proposé par Lucius pour quasiment les mêmes raisons! C'est juste inadmissible d'écrire ça sans rougir...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 20:16

Ainsi tous les témoignages , pendant la seconde Guerre Mondiale , recueillis par ceux qui avaient le pouvoir de les faire parler, devraient être fiables.
Je crois que nous sommes tous assez d'accord pour dénigrer certaines de vos certitudes, mon pauvre Per ! Rolling Eyes

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Jeu 12 Avr - 23:14

Pourquoi j'étais sûr que cette conversation allait encore droit dans le mur ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 5:32

la nuit, la neige a écrit:
mais juste pour ce qui concerne Barras : pour quelles raisons accorder plus de valeur à la supposée parole de cet homme ?
Un pochtron notoire, opportuniste, et capable de raconter tout et son contraire !
Ses Mémoires mêmes, en partie apocryphes, sont une accumulation de mensonges et louvoiements ! Rolling Eyes

Bonneval est allé voir Barras dans le cadre de sa mission secrète voulue par Louis XVIII. Barras n'a pas voulu parler dans un premier temps. Bonneval a alors élevé la voix et lui a dit que son exil à l'Etranger serait proche s'il ne donnait pas les éléments en sa possession.

Monsieur Delorme devait essayé de retrouver le coeur du Premier Dauphin. Nous attendons toujours. Il refuse de répondre à mes mails. Il faut dire qu'en 200 ans, je suis l'un des rares à avoir été aussi loin dans les recherches. Comme disait souvent Monsieur Hamann : "Pilayrou n'a sans doute pas raison; mais un jour, il trouvera quelque chose".

"Celui qui identifiera le comte de Vaison, du "Roi Perdu" d'Aubry, aura sans doute trouvé la voie à suivre". Jacques Hamann.
Jacques Hamann n'était pas un fantaisiste.

Rapprochement Louvel-Bonneval : l'enquête de Bonneval s'arrête en juin 1820, date de la mort de Louvel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 7:45

J'attends de vos arguments qui expliquent pourquoi les autres témoins de Mme de Tourzel se seraient trompés....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 8:19

Je n'ai pas tout lu sur cette controverse mais il m'avait semblé assez clair, en lisant Philippe Delorme, que le coeur analysé était bien celui de Louis-Charles et non celui de Louis-Joseph... P. delorme a reconstitué l'histoire de ce cœur, subtilisé par le chirurgien lors de l'autopsie et qui a ensuite connu des péripéties incroyables. Pourquoi ne le croyez-vous pas?

Je vous félicite d'aller à contre-courant et de réaliser une contre-enquête mais en l'état et à défaut d'éléments tangibles permettant de remettre en cause la version officielle des événements, je dois dire que je suis plutôt convaincu par P. Delorme et les analyses ADN... et j'ai le sentiment que ces histoires ont été montées en épingle par les ennemis de Louis XVIII, qui voulaient contester sa légitimité à occuper le trône.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 10:03

la nuit, la neige a écrit:
Baaaaah ! je ne veux pas trop me mêler de ce sujet, beaucoup trop compliqué pour moi, mais juste pour ce qui concerne Barras : pour quelles raisons accorder plus de valeur à la supposée parole de cet homme ? scratch
Un pochtron notoire, opportuniste, et capable de raconter tout et son contraire !
Ses Mémoires mêmes, en partie apocryphes, sont une accumulation de mensonges et louvoiements ! Rolling Eyes

Allez, je suis de bonne humeur ce matin, je vais donc apporter ma pierre à l'édifice de Pilayrou : est-ce parce que Barras détenait un secret embarassant qu'il a été le seul à être épargné par la loi d'exil qui frappa tous les régicides ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 10:15

Mercy-Argenteau a écrit:
la nuit, la neige a écrit:
Baaaaah ! je ne veux pas trop me mêler de ce sujet, beaucoup trop compliqué pour moi, mais juste pour ce qui concerne Barras : pour quelles raisons accorder plus de valeur à la supposée parole de cet homme ? scratch
Un pochtron notoire, opportuniste, et capable de raconter tout et son contraire !
Ses Mémoires mêmes, en partie apocryphes, sont une accumulation de mensonges et louvoiements ! Rolling Eyes

Allez, je suis de bonne humeur ce matin, je vais donc apporter ma pierre à l'édifice de Pilayrou : est-ce parce que Barras détenait un secret embarassant qu'il a été le seul à être épargné par la loi d'exil qui frappa tous les régicides ?

Barras n'a-t-il pas plutôt menti (en essayant de faire croire que Louis-Charles était sorti vivant du Temple en 1794) afin d'éviter d'être reconnu coupable de régicide ?....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 10:17

Mercy-Argenteau a écrit:
Allez, je suis de bonne humeur ce matin, je vais donc apporter ma pierre à l'édifice de Pilayrou : est-ce parce que Barras détenait un secret embarassant qu'il a été le seul à être épargné par la loi d'exil qui frappa tous les régicides ?

Louis XVIII donnera aussi du chaud et froid avec Fouché... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 10:18

cosmo a écrit:
Barras n'a-t-il pas plutôt menti (en essayant de faire croire que Louis-Charles était sorti vivant du Temple en 1794) afin d'éviter d'être reconnu coupable de régicide ?....

Régicide, il l'était déjà : il avait voté la mort de Louis XVI.

Si l'on considère que même Fouché, qui avait rendu les plus grands services à Louis XVIII, fut exilé en vertu de la loi précitée, la clémence dont on fit preuve à l'égard de Barras en devient encore plus curieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 10:21

cosmo a écrit:

Barras n'a-t-il pas plutôt menti (en essayant de faire croire que Louis-Charles était sorti vivant du Temple en 1794) afin d'éviter d'être reconnu coupable de régicide ?....
Il ment tout le temps !
Comme dans ses pseudos-Mémoires où il prétend s’être élevé, seul, contre les conditions de détention du prince.
En vain, du reste...Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.
Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est devenu Louis XVII ?
» Louis XVII a t'il survécu au massacre?Et si Oui,qui était il?
» Louis XVII est il mort au temple ?
» Louis XVII est-il mort au Temple ?
» Louis-Charles, deuxième dauphin, puis Louis XVII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Louis Charles-
Sauter vers: